Tomber enceinte à 35 ans : comment ça se passe ?

femme-enceinte-35ans

Aujourd’hui, l’âge de la maternité recule constamment. Les femmes attendent de terminer leurs études et d’avoir une situation professionnelle stable pour réaliser leurs désirs de maternité. Ainsi, il n’est pas rare d’avoir son premier enfant à 35 ans. Néanmoins, à cet âge, la fertilité commence à diminuer et tomber enceinte à 35 ans peut entraîner certaines complications.

Tomber enceinte à 35 ans : est-ce vraiment dangereux ? 

La fertilité des femmes ne suit malheureusement pas une courbe linéaire de la puberté à la ménopause. Elle est à son maximum entre 25 et 29 ans, puis décline peu à peu pour décroitre rapidement après 40 ans. 

Alors, même si à 35 ans les femmes sont encore jeunes, elles sont aussi confrontées à leur horloge biologique et 35 ans est un âge charnière. Tomber enceinte à 35 ans devient non seulement plus difficile, mais aussi plus risqué pour la maman et le bébé. 

Les risques pour la maman 

Tout d’abord, il faut savoir que l’étape de fécondation est plus difficile pour une femme de 35 ans. Comme indiqué précédemment, le taux de fertilité décroît avec l’âge et les chances de concevoir aussi. Mais surtout, mener la grossesse à terme représente également un enjeu puisque les complications sont plus nombreuses à 35 ans. 

Le taux de fausse-couche augmente avec l’âge, tout comme le taux d’accouchement prématuré. Si vous planifiez d’avoir un bébé à 35 ans, vous devez également savoir que les risques d’hypertension artérielle de la grossesse sont multipliés par 5, tout comme le risque de diabète gestationnel qui augmente également. 

Les risques pour le fœtus 

Être enceinte à 35 ans n’est pas uniquement synonyme de risques pour la mère puisque le taux d’anomalies chromosomiques pour le fœtus augmente aussi avec l’âge de la maman. Le retard de croissance intra-utérin (RCIU) est également plus fréquent. L’enfant à venir risque donc d’avoir un plus petit poids à la naissance.   

Le suivi obstétrical à partir de 35 ans  

Vous l’aurez compris, avoir un enfant à 35 ans comporte des risques. Mais, toutes ces complications sont maîtrisables grâce à un suivi médical adapté. En d’autres termes, il est tout à fait possible de vivre une belle grossesse tardive et de mettre au monde un bébé en parfaite santé après 35 ans. Le suivi est sensiblement le même que pour les autres grossesses. 

Le gynécologue peut cependant demander des examens complémentaires. La trisomie 21 est dépistée via une échographie et un dosage sérique à la 12e et 15e semaine d’aménorrhée. Il est également possible qu’en fin de grossesse, une échographie supplémentaire soit réalisée pour vérifier la bonne croissance de bébé et la quantité de liquide amniotique. 

Rassurez-vous, même si tomber enceinte à 35 ans reste plus compliqué et plus risqué qu’à 30 ans, la majorité des grossesses bien suivies se passent bien. La preuve étant que de plus en plus de femmes tentent l’expérience avec succès. Pour mettre vous aussi toutes les chances de votre côté, veillez à avoir une bonne hygiène de vie et à vous ménager le plus possible. 

Et vous, êtes-vous tombée enceinte après 35 ans ? Comment s’est passée la grossesse ? N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaires. 

Article posté le 25 juillet 2022 et mis à jour le 8 août 2022 dans Questions de parents, Grossesse et naissance

Par Priscilla

Maman de deux petits garçons, Priscilla n’a pas hésité longtemps à abandonner sa “vie d’avant” pour pouvoir se consacrer davantage à ses deux petits bouts. Discrète et empathique, elle rédige des articles clairs et pleins de bienveillance, destinés aux jeunes parents. Objectif : les aider dans leur quotidien (parfois chaotique, il faut bien le reconnaître) à travers des astuces, des conseils, et du vécu (beaucoup de vécu), en toute simplicité ! Passionnée de voyages, de bons petits plats et de plaisirs simples de la vie, elle aime se ressourcer auprès de sa famille. Sa devise :  apprécier ce que l’on a en attendant d’avoir ce que l’on veut !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits