7 astuces pour aider bébé à trouver le sommeil

7 astuces pour aider votre enfant à dormir

De retour de la maternité, les premiers jours d’une toute nouvelle vie de famille peuvent vite tourner au cauchemar, si bébé ne trouve pas le sommeil. J’en sais quelque chose, pour avoir vécu quelques mois très difficiles. Et plus jamais je ne sous-estimerai les plaintes de jeunes parents en proie à ces moments pendant lesquels les nerfs peuvent rapidement lâcher.

Mychoup’ a réalisé sa première nuit complète le jour de ses 2 mois. Un grand bonheur pour nous, qui avions épuisé toutes les solutions. Cette unique nuit nous a regonflés pour les mois à venir.

Aider bébé à trouver le sommeil, 7 astuces

Soyons clairs, il n’existe pas de recette toute faite pour aider bébé à trouver le sommeil. Vous trouverez une synthèse des meilleures astuces en vidéo ici :

Au total, 7 astuces, fruits de mon expérience, sont présentées ici. A tester et éventuellement à débattre.

1 | Instaurez un rituel du coucher

Super-maman et moi avons vite compris qu’il fallait instaurer un rituel du coucher, et le respecter à la lettre. Il permet de rassurer bébé, de lui donner des repères et de le préparer au sommeil. Un an après, nous utilisons toujours le même : bébé prend le dernier biberon dans sa chambre, dans la pénombre. Une fois allongé dans son lit, nous le rassurons en prononçant toujours la même petite phrase, et en plaçant la main sur son ventre. Un petit coup de musique, un bisou à Bobby, le doudou officiel… et c’est parti. Découvrez 14 astuces pour réussir votre rituel du coucher ici.

2 | Tentez l’homéopathie

Sur les conseils de Mister Doc et de quelques amis, nous avons très vite fait appel à l’homéopathie. Nous lui donnons du Calmosine, une boisson à base de plantes, et des granules de Passiflora. Difficile d’évaluer l’efficacité du procédé, mais pourquoi sans passer ! L’homéopathie ne fait jamais de mal. Aujourd’hui, nous avons abandonné cette étape. Plus besoin. Vous trouverez du Calmosine ici.

3 | Testez la méthode du 5-10-10

Voilà une méthode qui ne fait pas l’unanimité. Pourtant, elle nous a sauvés. Après avoir réalisé le rituel du coucher, nous laissons bébé seul dans sa chambre, même s’il pleure. Si les cris ne cessent pas, nous remontons au bout de 5 minutes et recommençons le rituel. Pareil au bout de 10 minutes. Et une dernière fois 10 minutes plus tard. Si les pleurs n’ont pas cessé, nous prenons bébé dans nos bras pour recommencer à un autre moment. Certains dénoncent cette méthode, jugée inhumaine : on ne laisse pas un bébé pleurer. Chez nous, Mychoup’ a trouvé le sommeil le jour où nous l’avons appliquée à la lettre. Avec le temps, nous avons aussi appris à distinguer les pleurs et n’insistons pas quand nous sentons qu’attendre ne servira à rien. J’explique la méthode du 5-10-10 ici.

4 | Évitez les activités physiques ou ludiques

Après un bon jogging, une partie de football ou un saut en parachute, on a rarement envie de dormir. Et ben, bébé c’est pareil. Le soir, c’est au contraire le moment d’instaurer un temps calme : chanter des berceuses, parcourir un livre, faire un câlin… Une chose est sûre, un bébé énervé, c’est un bébé qui ne trouvera pas le sommeil facilement !

5 | Détendez-vous !

Voilà le genre de conseils plus facile à dire qu’à mettre en œuvre. Surtout si, comme moi, vous êtes un papa d’un naturel angoissé. Mais voilà, bébé est une éponge. Il ressent votre stress et ne pourra pas trouver le sommeil tant que vous n’aurez pas évacué vos angoisses. Ici, en cas de gros stress, Super-maman prend le relais. Et c’est moi qui m’y colle si elle n’est pas en capacité d’assurer convenablement ce moment. Bref, nous avons appris à nous écouter, et à ne pas présumer de nos capacités.

6 | Respectez des horaires fixes

Bébé a besoin de repères et de constance. Un peu comme n’importe qui finalement. Respecter des horaires fixes autant que possible. Et ne repousser jamais trop loin l’heure du coucher, en espérant que bébé tombera de fatigue. Plus vous tardez, plus il sera fatigué, certes. Mais plus il sera énervé aussi.

7 | Demandez de l’aide

Très vite, nous avons compris que nous allions avoir besoin d’aide. Nous en avons trouvé auprès de nos parents, de notre médecin, d’une infirmière de la PMI, d’amis proches capables de nous écouter sans juger, de nous conseiller sans nous culpabiliser, de nous relayer pour nous aider à nous reposer. Encore une fois, ne présumez pas de vos forces et tournez-vous vers les personnes en qui vous avez confiance.

Petit à petit, nos problèmes avec le sommeil de bébé ont trouvé des solutions. Et j’ai même fini par prendre du plaisir à me réveiller au milieu de la nuit. C’est en tout cas tout ce que je vous souhaite…

Pour poursuivre votre réflexion, je vous invite à parcourir les livres suivants :

Et vous ? D’autres astuces à partager ? Avez-vous rencontré des difficultés ? Comment les avez-vous surmontées ? Faites part de vos expériences en commentaires.

Pour consulter le dossier complet sur le sommeil de l’enfant, cliquez ici

D’autres articles ?

Crédit photo : Peasap

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 20 septembre 2012 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


60 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. franck - Papa Blogueur
    le

    Merci pour le lien et test conseils, ils sont très bons, je sais pour le 5-10-10 on l’a testé et même si c’est dur, cela fonctionne.

    Répondre
  2. Agnès
    le

    Baisser la lumière ! C’est très important, car si on laisse le plafonnier allumé il y a plus de chances qu’il n’ait pas envie d’aller se coucher. Et c’est d’autant plus vrais si vous utilisez des ampoules basse consommation, car leur lumière est très blanche et cela favorise l’éveil ; la lumière qui va favoriser l’endormissement est jaune-orange. Évidemment, il faudrait avoir plusieurs lampes ou bien des interrupteurs/variateurs… Mais au printemps où et à l’automne, je n’allume pas dans la chambre de Simon après son repas du soir, ainsi il voit le jour décliner et l’annonce du coucher n’est pas brusque. En été, je baissais son volet par étapes, pour l’habituer progressivement.
    Pour le rituel, qui aide beaucoup, il peut aussi être différent selon les parents : avec moi Simon va plutôt réclamer un peu d’eau que je lui fais boire dans le noir, et je lui chante souvent une berceuse en le câlinant(en fait on n’a pas de rituel fixe) alors qu’avec son papa, qui ne sait pas chanter et qui estime que Simon réclame de l’eau « pour faire durer », il aura plutôt une histoire puis un câlin (il a vite compris que ce n’était pas la peine de réclamer de l’eau à son papa).

    Répondre
  3. working-mum
    le

    tout ceci est très juste, c’est le rituel du coucher qui m’a sauvé ;-)) j’ai lu un bouquin très bien « un sommeil paisible et sans pleurs » qui d’une part enseigne le cycle du sommeil chez les bébés pour comprendre, puis d’autre part donne des trucs et astuces avec une méthodologie très claire. au départ j’ai bien été la risée à noter sur mon tableau le nbre de réveil, comment, pourquoi, où, ce qu’on faisait etc. mais ça a marché quasi du jour au lendemain. par contre ma fille n’a fait ses nuits à 6 mois, idem pour les siestes. j’ai béni mon congés parental!

    Répondre
  4. Milie
    le

    Effectivement, totalement opposée au « 5-10-15 » qui déjà, à la base, ne s’adresse pas aux « bébés » mais aux petits de plus d’un an 😉

    Après, il faut aussi le dire : c’est normal qu’un bébé ne dorme pas 12 heures par nuit 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      Le vrai problème, c’est quand il ne dort pas du tout. Pour ma part, pendant les deux premiers mois, Mychoup’ ne dormait pas plus de 1h30 d’affilée, elle se réveillait en sursaut, elle pleurait ensuite pendant les deux heures qui suivaient et ne se rendormait qu’une fois épuisée… et ainsi de suite !
      Très dure pour elle ! Et pour nos nerfs…

      Répondre
      • Misslyli
        le

        Bonjour et merci pour vos astuces,
        J’avais déjà parcouru tout ça dans les livres et forums mais de lire que cela fonctionne rassure un peu !
        J’aimerai juste savoir à quelle heure il faut débuter le rituel ? Bebe a 7semaines et on commence le rituel pour qu’à 19h il soit couché mais il ne semble s’endormir que vers 20h30, avant il chougne un peu, se calme lorsqu’on lui remet la sucette et ainsi de suite…
        De plus je m’astreins à attendre 4h entre les tétées et il ne se réveille qu’à 3-4h du matin mais combien de tetee par jour prend du coup votre poupée ?
        Merci pour vos réponses….
        Bonne journée

        Répondre
        • Olivier
          le

          S’il y a une chose que j’ai comprise en apprenant ma nouvelle fonction de parents, c’est qu’il ne faut pas s’acharner à appliquer mécaniquement les règles qu’on peut lire à droite et à gauche.
          Ainsi, l’heure du coucher (surtout pour un enfant en bas âge) dépend avant tout du rythme de bébé dans la journée, de l’heure de sa dernière sieste, de son état de fatigue… A 7 semaines, beaucoup de bébés faisant une sieste en fin d’aprem, ne se couchent pas très tôt le soir.
          Sur le rituel, commencez à appliquer les bases, sans trop le compliquer car bébé est encore petit. On parle alors davantage de routine ou d’habitudes à installer pour instaurer une atmosphère rassurante (calin, chanson, caresses, paroles douces, éventuellement biberon ou tétée dans la pénombre…).
          Pareil pour le nombre de tétées. Certes, il faudrait respecter le rythme de 4h entre chaque. Mais dans les faits, je vous conseille plutôt de vous adapter aux besoins exprimés par votre enfant (surtout dans les premiers mois). Il n’y a que lui pour savoir s’il a faim ou pas, s’il en a besoin ou pas. En revanche une fois qu’il est au sein ou au biberon, il vous revient de le stimuler pour qu’il mange réellement, pas pour qu’il tétouille pour se réconforter.
          Bonne chance. Et n’hésitez pas à revenir par ici au besoin.

          Répondre
  5. sabine
    le

    Le rituel du coucher à la même heure avec une petite boite à musique c’est très bien et surtout éviter la lumière, le bruit… La mienne à 2 ans fait de nuits de 10 à 12 H depuis ses 2 mois grâce à cela !

    Répondre
  6. laurie
    le

    A la maison le rituel est tres important et Toscane qui a 29 mois y est tres attaché ….apres le diner on se pose sur le canapé pour lire 1 histoire ou 2 ( voir 3 ou 4 ) lol puis apres on monte dans notre chambre faire un gros calin avec papa et maman. Ensuite on met Toscane dans son lit avec une veilleuse qui s’eteint au bout de 20 min et une petit berceuse et on laisse la porte ouverte jusqu’a ce qu’elle s’endorme ce qui est en general au bout de 10 min !!! et voila un couché zen !!!!

    Répondre
  7. Popolino
    le

    Coucou!
    alors chez nous, ça se passe plutôt bien . On couche Poups entre 20h et 21h tous les jours. On capte le bon moment, c’est à dire celui où elle est très souriante et réceptive. On (papa et maman) va tranquillement la mettre en pyjama, la changer. On allume deux petites lampes, on va s’asseoir sur la maxi chauffeuse (petit coin lecture/détente). On lit une histoire, un soir papa le lendemain maman etc… On la couche au dodo, on lui explique qu’on se revoit le lendemain , que papa et maman sont à côté et veillent sur elle. On papote calmement ,on lui dit bonne nuit ,un bisou et on s’en va. Il arrive qu’elle pète un plomb surtout quand on dort à l’extérieur. A ce moment là, c’est papa qui gère la crise ,même s’il est moins patient que moi , elle se laisse plus facilement calmer par lui. Quand elle est énervée , elle veut m’en parler et s’énerve encore plus. Avec papa, elle lutte moins. On a aussi pratiqué le 5-10-10 au tout début et comme toi, selon ses pleurs… parce que quand ça veut pas ,ça veut pas, il faut pas insister !!!

    Répondre
  8. Lap
    le

    Le 5-10-10 n’est pas inhumain de mon point de vue, il faut simplement découvrir à quel caractère de bébé il s’adapte. Effectivement si ça ne marche pas sur ton bébé, pas la peine d’insister (là c’est inhumain)(par ex sur notre Choupi, ça ne marche pas, faut juste le savoir ^^) et se rabattre sur une autre méthode. Mais si ça marche… EUREKA ! ^^

    Répondre
  9. Vanessa
    le

    Je vois qu’on a tous nos petites méthodes. Pour ma part, il a fait ses nuits dès le 1er mois, avec son papa, on a compris qu’il fallait le faire rire avant qu’il s’endorme, on raconte ensuite les activités que l’on va faire le lendemain, ensuite on passe aux comptines et on le laisse dans son lit avec un fond sonore et une faible lumière oranger. Il s’endors en général au bout de 15 min et il fait des nuits de 10h à 12h.

    La méthode « 5-10-10 » n’a absolument pas fonctionné avec mon fils.

    Répondre
    • Mademoiselle
      le

      AAAAh le sommeil ! C’est pas une étape facile et c’est là où j’adore mon étier de maman au foyer ! Car je peux prendre le temps d’accompagner ma fille .. Finallement tout ce joue là : avoir le temps de mettre en place des rituels, avoir le temps d’être dispo pour, avoir le temps de rester un peu avec bébé s’il en a encore besoin ..
      Bon moi j’avoue je triche un peu, elle s’endort au sein dans mon lit en deux minutes .. Si elle se réveille c’est que j’ai buté dans un jouet et que je crie aux martyres ..

      Je sais une chose, pour que bébé dorme bien il faut avant tout de chose capter les premiers signes de fatigue. A l’âge de ma puce (deux ans) c’est simple, elle frotouille ses n’oeils, elle râle bcp pour rien et/ou elle rigole sans s’arrêter ! Et là ! je la saisie !! peu importe l’heure qu’il est et zou au lit !

      Mon fils de 5 ans a eu plus ou moins les mêmes rituels que ma fille, aujourd’hui il regarde l’heure en me disant « Allez Mamounette c’pas tout ça mais moi j’ai école demain, je vais me reposer » Oo !

      Un livre d’Isabelle Filliozat « Au coeur des émotions de l’enfant » m’a aussi aider sur certains points .. en fait tous ses livres m’ont bcp aidés !
      Et je les conseille vivement à toutes et à tous !

      Répondre
  10. mamanwhatelse
    le

    les nôtres ont fait leurs nuits à 5 jours pour le 1er et 15 jours pour le second (quand je dis nuit je parle de 23h-7h).
    Mon truc? J’avais remarqué qu’après le bain ou après une tétée ils étaient KO. Alors pour bien commencer la nuit, les premiers temps je donnais le bain à 22h, tétée derrière à 22h30 et à 23h on était parti pour 8h tranquille!!!!!

    Répondre
  11. Julia
    le

    Chez nous, Bébé a fait ses nuits à 2 mois (mais même avant c’était des petits réveils tété et on la recouchait facilement!). De ce côté là, on a beaucoup de chance et on s’en rend bien compte!

    Effectivement il faut des habitudes mais pas un rituel trop compliqué ou trop long! Chez nous, elle se couche toujours entre 20H et 20H30, avec plaisir! On baisse la lumière, on fait un petit résumé de la journée et de ce qui nous attend pour le lendemain, tétine + doudou et le tour est joué!

    Quand elle était plus petite, elle avait aussi le T Shirt de Maman, qui aide bien je crois quand bébé se réveille dans la nuit, un peu angoissé de ne pas avoir sa maman. Elle s’enfouissait le visage dans le T Shirt et poursuivait sa nuit sans problème.

    Le coup du bib dans la pénombre a fonctionné aussi de temps en temps. Mais chez nous, le problème c’est plutot qu’elle n’aime pas le bib… donc c’était plutot pour la nourrir que pour l’endormir! Ceci dit c’est un moment calme.

    On souhaite bon courage aux parents de bébés night-clubber! mais ton meilleur conseil, c’est la Zen Attitude!

    Répondre
  12. Liewen
    le

    Donner le bain avant le coucher, ça marche effectivement trèèèèès bien pendant les premiers mois de bébé, car ça l’apaise (alors que maintenant -elle a presque 8 mois- ça aurait plutôt tendance à l’exciter)… Sinon, je ne peux que plussoyer puissance 1000 pour l’instauration d’un rituel fixe du soir. Ici, c’est la petite histoire du soir, systématique au début, plus maintenant : quand on voit qu’elle est bien fatiguée, ça ne sert à rien de reculer l’heure du coucher…

    Je dirais aussi qu’il est important de bien marquer la différence entre les siestes du jour et la nuit : dès les premiers jours de bébé, nous n’avons fait aucun effort concernant le bruit ou la lumière durant les siestes (attention hein, ça veut pas dire non plus qu’on jouait du tambourin sur son berceau…). En revanche, l’heure du coucher venue, c’était lumière tamisée + chuchotements. J’ignore si c’est ça ou autre chose, mais mademoiselle a fait ses nuits à environ 9 semaines et les fait toujours… C’est même encore plus fort maintenant : dès qu’on la couche, elle se met la tétine dans la bouche, prend son doudou et se le met sur la tête pour mieux s’endormir ^^

    (oui, détestez-moi, m’en fous !)

    Répondre
  13. celine OL
    le

    Bonsoir
    Je suis aussi adepte du bain le soir si bébé l’apprécie il en ressort détendu et prêt à dormir; Et puis je crois qu’il ne faut pas que les parents se mettent trop de pression sur le sommeil de bébé. Pour notre premier bébé, nous étions toujours inquiets de savoir s’il allait s’endormir, et je crois qu’il ressentait cette appréhension à l’heure du coucher. Pour le deuxième, on le prend plus cool, on se fait confiance et si il ne dort pas, ce n’est pas grave, un petit câlin et on retente dix minutes plus tard.
    Bonne nuit !!

    Répondre
  14. Evauky
    le

    J’ai l’impression de lire mon histoire, sauf qu’il a fait ses nuits plus tard. Et même méthode du 5-10-10 ! Finalement, ça me rassure : on s’en sors pas si mal avec papa 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      La question du sommeil n’est pas le moindre des défis pour de jeunes parents. Quelle galère ! Content d’en être sorti 😉

      Répondre
  15. Halloul
    le

    Alors nous c est plutot rituel un bon bain , avec un massage à l huile d amande douce ou d argan et pour finir on l emmaillote pour de doux rêve plus petit . Et plus grand c est toujours le bain , un compte et un gros câlin .

    Répondre
  16. Maud
    le

    Mon petit bout a 3 mois et demi… et il est trèèèèès loin de faire ses nuits…
    Les premiers mois n’ont pas été faciles, mais finalement jusqu’à ses deux mois, il s’endormait difficilement mais ne se réveillait que 1, 2 ou 3 fois dans la nuit… Ca peut sembler déjà beaucoup… mais maintenant il s’endort plus facilement mais se réveille toutes les 1 ou 2h (pas forcément pour manger… grrr)! ^^ Et c’est maman qui se lève pendant que papa ronfle tranquillement!
    C’est épuisant, on a tout essayé, rien ne fonctionne, alors on prend notre mal en patience 🙂
    Jusqu’à 6 mois, il est encore normal qu’un bébé ne fasse pas ses nuits, qu’il ait besoin de manger la nuit (surtout pour un bébé allaité)… Alors si c’est encore problématique à ce moment là, on essaiera de nouveaux trucs! 😉

    Ah ces bébés, ça n’est pas de tout repos!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Il existe tellement de raisons pour lesquelles bébé peut ne pas bien dormir : les dents, les coliques, les angoisses… L’important, c’est que vous trouviez un équilibre. Si vous êtes prêt à lui laisser le temps, faites-le !

      Répondre
  17. Julie de Maman Zen
    le

    Un grand merci pour le clin d’œil !!! Il peut-y avoir tellement de raisons pour lesquelles un petit ne dort pas que j’ai pour ma part choisi de lâcher prise et de vite abandonner l’objectif de faire dormir bébé (après tout, nous ne dormons pas sur commande nous non plus). Mon nouvel objectif : me concentrer sur le développement de ma capacité de récupération ! Parce que quand bébé ne dort pas, trouver les moyens de recharger ses batteries devient vite une question de survie !!! Et là, ça marche … parce que ça ne dépend que de nous ! ;-D

    Répondre
  18. comment bien dormir
    le

    franchement j’applique moi aussi la méthode 5-10-10, beaucoup de mes amis m’ont reprochés d’être inhumain, insensible, mais je dois plutôt avouer que je m’en suis bien tiré, aujourd’hui mes deux enfants dorment comme de vrais petits anges, ils ont un sommeil équilibré, et à moi ça me permet de faire de bonnes nuits pour entamer mes dures journées de travail, je dois dire que j’ai appliqué 6 méthodes sur les 7 proposés dans cet articles, ce sont des méthodes, donc, très avérés, qui marchent et j’en suis le témoin.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Le 5-10-10 est une excellente solution, à mon sens, si on ne se trompe pas dans son application. Elle oblige les parents à rester très vigilant, à garder leur calme, et à apprendre à distinguer les pleurs de bébé…

      Répondre
  19. émilie
    le

    Grâce à certain de vos conseils, nous commençons à retrouver le calme le soir venu, alors merci!
    C’est en recherchant des infos sur les pleurs nocturne de bébé que je suis tombé chez vous et j’en suis ravie, car depuis 15 jours notre fille de 7 mois hurlait le soir venu, et cela pouvait durer facilement 3h d’affiler… Alors nous avons instauré un vrai rituel, que je faisais (sans savoir que c’était un rituel important pour elle), mais pas mon mari. Là nous avons tout écrit et nous suivons scrupuleusement ce qui est inscrit.
    Nous avons aussi essayé le 5-10-10 et franchement nous n’avons pas besoin d’arriver au 10, qu’elle dort déjà! Même pour la sieste je lui fais et… miracle elle s’endort sans rechigner! Aujourd’hui elle à même fait une sieste de 3h, ce qui ne lui est jamais arrivé!
    Nous sommes plus détendu et elle aussi! Pourvu que ça dure! 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      Si cet article a pu vous aider à retrouver la sérénité, alors c’est le top. Je n’en demande pas plus !
      Je croise les doigts pour que ça dure, même si rien n’est immuable. Bon courage…

      Répondre
  20. LePapaViking
    le

    De mon côté je pars du principe que si le bébé pleur c’est que quelque chose ne va pas et la laisser pleurer ne va rien arranger. On a donc naturellement mis en place les rituels du couché et tout se passe très bien du premier coup.
    Dans le cas où le bébé pleur,une main sur le ventre quelques minutes est en général suffisant.

    Répondre
    • Olivier
      le

      S’il suffisait d’une main sur le ventre, il n’y aurait plus de bébé qui pleure et plus de parents angoissés. Mais c’est déjà un bon début…

      Répondre
    • Lionel
      le

      Bonjour,
      Je ne doute en aucun cas de ces méthodes mais je pense que cela s’applique à des bébés d’au moins deux mois non? Personnellement je suis papa depuis 2 semaines, le sommeil partait bien mais là il a du mal à le trouver (il s’endort sur le sein de sa maman après 2 ou 3h…). Comment était le sommeil de vos bébé pendant le premier mois ? Merci.

      Répondre
      • Olivier
        le

        Vous pouvez appliquer certaines de ces astuces dès maintenant (comme l’homéopathie ou le respect du rythme de bébé par exemple). Parfois, les bébés dorment mal à cause des coliques. Il convient donc de chercher des solutions complémentaires sur ce point.
        Par ailleurs, n’oubliez pas que bébé (même tout petit) est une éponge. Si le moment du coucher vous stresse, il le sera aussi… bonne chance !

        Répondre
        • Lionel
          le

          Merci! Pour un fait exprès il vient de nous enchainer 7h de sommeil (de 20h à 3h) puis une journée calme. Nous allons voir si la nuit suivante sera la même

          Répondre
          • Olivier
            le

            Ca c’est l’esprit de contradiction des enfants 😉 Croise les doigts très fort pour que ça continue ! Et n’hésite pas à revenir par ici au besoin.

          • Lionel
            le

            Bonsoir. Je reviens vous donner des nouvelles depuis cet été : Notre petit fait désormais de paisibles nuits. Il a commencé à les faire au cours du 2ème mois. Il se réveillait vers 5h encore parfois, on n’allait pas le voir sauf s’il appelait plus de 10 minutes, et il se rendormait. C’est un bébé apaisé maintenant. Nous sommes convaincus que toutes les heures passées à l’endormir en écharpe les 3 premiers mois (principalement sur moi car sur sa maman, il sentait le lait et ça ne l’aidait pas à trouver le sommeil). Passé les 3 mois, nous le couchions vers 20h, on le laissait pleurer 10-15 minutes. Au delà on retournait le voir et on recommençait le rituel du dodo : petites musiques, lumiere douce et berceuse. Maintenant il ne pleure ni appelle plus de 5 min. En résumé, pour notre bébé, nous conseillons le portage en écharpe et rituel du dodo. Pour l’instant ça fonctionne, on redoute la première dent…

          • Olivier
            le

            Super, ça fait plaisir de voir que vous vous en sortez. Des dents aux premiers cauchemars, les occasions ne manqueront pas de remettre en cause la fluidité du coucher que vous connaissez aujourd’hui. Profitez de l’instant présent, et croisez les doigts pur que ça dure aussi longtemps que possible… 🙂
            Merci de votre retour !

  21. Nanouchka
    le

    Bonsoir, j’ai lu avec une grande attention vos conseils mais je désespère… ma fille va bientôt avoir un an et n’arrive pas à faire ses nuits. Pourtant un rituel du dodo est bien mis en place, la 1ère partie de la nuit se passe bien mais dès qu’elle se réveille après minuit c’est fini elle se réveille toutes les 2h en larmes et surtout en hurlant ce qui m’effraie et il m’est impossible d’appliquer la méthode du 5-10-15. Je vais me tourner vers l’homéopathie car je ne tiens plus physiquement, je rêve d’une nuit de 6h sans pleurs et sans cris.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je comprends parfaitement, le manque de sommeil, c’est dur. Avz-vous consulté un spécialiste (pédopsy, pédiatre…) pour en parler ? Parfois, obtenir un regard extérieur permet de mettre le doigt sur des aspects qu’on avait pas imaginé. Je vous souhaite de trouver une issue en tout cas, pour elle comme pour vous.

      Répondre
      • Nanouchka
        le

        Bonsoir, je l’ai amené vers ses 7 mois chez un osthéopathe mais ça n’a rien changé. J’en ai également parlé à ma pédiatre qui me conseille d’affirmer mon « non » la nuit mais je ne trouve pas cela facile.
        Là je reviens de la pharmacie et l’on m’a donné « stramonium » et « gelsemium », il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour que dans une semaine l’homéopathie ait fait son petit effet….
        Merci de m’avoir lu.

        Répondre
        • Olivier
          le

          Je croise les doigts pour toi pour que ça marche.
          A l’occasion, et si tu connais un bon pédopsy, va le voir. Ici, la nôtre nous a sorti de biens des impasses en nous observant, nous donnant des conseils et en s’adressant à notre fille. Bref, ça nous a vraiment changé la vie…

          Répondre
  22. Emma
    le

    Bonjour et merci pour ce site que je viens de découvrir et que j’adore déjà ..! Je suis depuis un mois maman d’un adorable petit garçon et tout est merveilleux -sauf évidemment les nuits, vous connaissez tous ca… Je l’allaite, et j’en suis ravie, mais je dois bien avouer être au bout du rouleau. Entre les couchers à 1h du matin suivi de réveils erratiques vers 4h et qui durent parfois jusqu’à 6h30, pour finalement commencer la journée à 9h sans garantie de vraie sieste (monsieur bébé a le sommeil imprévisible et l’art de se réveiller lorsque j’ai décidé de profiter de son sommeil pour en faire de même)… Parfois mes sœurs viennent me promener pour que je me repose, mais j’ai globalement l’impression de vivre dans un tunnel et je me demandais comment vous aviez géré les premiers mois. J’imagine qu’on s’en sort… Mais dans quel état ? J’essaierais bien la technique du 5-10-10 mais c’est un peu tôt encore, non ? Merci de votre patience en tout cas, et continuez, vous faites un boulot épatant.

    Répondre
    • Olivier
      le

      D’abord, toutes mes félicitations 🙂
      Pour répondre à vos questions, je ne pense pas que le 5-10-10 soit d’un grand secours dans le cas précis. Il est normal que on sommeil soit haché (et donc le vôtre aussi). Tenez le coup, dans quelques semaines, tout rentrera dans l’ordre.
      Si bébé pleure beaucoup, vous pouvez essayer la méthode du Docteur Hamilton qui fait souvent parler d’elle en ce moment : http://www.directmatin.fr/monde/2015-12-02/video-une-methode-miracle-pour-calmer-les-pleurs-de-bebe-717245
      Continuez à vous faire relayer lorsque nécessaire, dormez à chaque fois que bébé dort et gardez le moral, c’est le plus important.
      Bientôt le bout du tunnel… courage. Vous en sortirez pleine de confiance et de joie, je vous l’assure 🙂

      Répondre
  23. Jade
    le

    Merci pour cet article pour m’avoir rappelé les rituel du coucher!
    7 ans après notre puce , nous acueillons notre deuxième poulette !
    Nous avons procédé au 5/10/15 minutes par conseil du pédiatre ( retraité aujourd’hui ) qui a de suite marché!
    Effectivement, cette méthode est très critiqué ! Du coup, j’ai voulu essayé la méthode du portage … C’EST PIRE!!!! Même en la portant, pleure moin mais ne DORT PAS!!! Alors qu’elle est fatiguée !!!
    Aujourd’hui , c’est la révolution de notre côté lol je me suis dit hors de question d’être comme mes copines a encore endormir grand bébé de 3 ans !!!
    On s’assure que Mlle soit bien repu , changé , bisouillé et hop au lit!
    Elle pleure à peine 5 min , on lui chuchote que c’est l’heure de dodo et elle DORT!!! 2x fois tester , 2x approuvé!
    Finalement , je suis convaincu que ce sont les premiers pas vers l’autonomie que l’on inculque à nos enfants, ( dixit le pédiatre )
    Et par ailleurs , notre aînée est loin d’être angoissé, plutôt très sûr d’elle et déchire à l’école !!!

    Répondre
    • Olivier
      le

      On reparlera ici du rituel du coucher un de ces jours, je prépare un nouvel article sur le sujet. Pour le 5-10-10, à chacun de juger. Je crois qu’il faut être sûr de soi pour le mettre en place et bien connaître bébé pour savoir décrypter ses pleurs. En tout cas, chez nous comme chez toi, elle nous a aidé, et nous n’avons pas constaté de problème de sommeil, d’angoise ou autres depuis lors.
      Merci de partager ton expérience par ici et félicitations pour ce deuxième bonheur 🙂

      Répondre
  24. Florence
    le

    Bonjour,
    Alors ici, le problème c’est en journée. Bébé bientôt 4 mois n’arrive pas dormir la journée et fait dès micro siestes de 30min. Donc nous aussi on a tenté la méthode 5-10-15 mais en plus soft 5-5-5. Ça fonctionne mais au bout de 30 min il se réveille. Rien à faire et le pire c’est qu’il ne « fait » pas ses nuits non plus… Plus qu’à patienter qu’il trouve son rythme, peut-être

    Répondre
    • Olivier
      le

      Mychoup’ aussi a longtemps fait des siestes très courtes, jamais plus de 45 minutes. On n’a fini par s’y habituer. Pour nous l’enjeu, c’était la nuit… Et effectivement, il faut peut-être lui laisser trouver doucement son rythme.
      Bon courage !

      Répondre
      • Linemela
        le

        Merci pour toutes vos « astuces ».
        J’ai le même problème avec mon fils de 3 mois qui ne fait jamais de sieste de plus de 45min.
        Les nuits, pour nous aussi c’est le principal enjeu, c’est aléatoire avec 2 à 4ou5 réveils… quasi à chaque fois il demande le sein.
        De votre experience la duree des siestes s’est elle allongée avec l’âge de votre enfant?

        Répondre
        • Olivier
          le

          Non, il faut bien reconnaître que – sauf exceptions – elles n’ont jamais vraiment dépassé les 45 minutes. C’était son rythme a priori

          Répondre
  25. nathalie
    le

    bonjour a quelle heure couchez vous un bb de 10 mois ? la mienne reclame le lit assez tot, le gros probleme du moment est un reveil tres (trop) matinal qui piaque a 5 h, pensez vous qeue ce sont juste des phases ?
    merci

    Répondre
    • Olivier
      le

      En général entre 19h et 20h. Mais chaque enfant a son propre rythme, son propre cycle. Il n’y a a priori rien d’étonnant à un réveil matinal.

      Répondre
  26. pascaline
    le

    parents indignes! 5 10 10 ou comment ne pas considerer les besoins de sont bébé! c’est pas un jouet qu’on modele à sa guise! ne jamais laisser un bebe pleurer!! lisez un peu des bouquins! un bb ne sait pas s’il pleure 5 min ou 1h. Il se sent abandonné et voit que ses pleures ne fonctionnent pas. ça fera un adulte sans confiance en soi. c’est pas possible de prendre son bébé pour un jouet ! vous me degoutez et les gens vous lisent et reproduisent comme des moutons!!! taper juste laisser bébé pleurer sur internet, les avis sont unanimes! un bébé n’est pas un petit adulte, ses besoins sont fondamentaux! tous!

    Répondre
      • Keli
        le

        Moi je fais partie des copines qui font dormir leur bb de trois ans ! Mon petit coeur les aura mars prochain et il n’ est toujours pas régulier dans son sommeil.. Au début il dormait au sein ça a duré longtemps et depuis que j’ai arrêté l’allaitemment il est perdu ! Toujours cododo sa chambre est très loin de la notre… Pire encore avec l’arrivée des jumeaux maman est moin disponible jour et nuit

        Répondre