Comment améliorer les insomnies durant la grossesse ?

insomnie-grossesse

Vous êtes enceinte et vivez probablement l’une des expériences les plus fabuleuses de votre vie. Oui, mais… qui dit grossesse, dit maux de grossesse. Toutes les femmes n’y ont pas droit, heureusement, mais parmi les désagréments de la grossesse, il en est un que la plupart des futures mères subissent. Les problèmes de sommeil touchent en effet plus de 80 % des femmes en fin de grossesse. Alors, comment améliorer les insomnies quand on est enceinte ?

5 conseils pour lutter contre les problèmes de sommeil durant la grossesse

Durant la grossesse, le corps et l’esprit des femmes doivent s’adapter à de nombreux bouleversements émotionnels et physiologiques. Voici quelques astuces pour retrouver un sommeil de bébé.

1 | Évacuez vos angoisses

Dès l’annonce de la grossesse, les futures mamans peuvent ressentir beaucoup d’excitation, mais également beaucoup d’inquiétude. Cela peut bien évidemment avoir une incidence sur la qualité du sommeil. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à en parler à vos proches ou à la sage-femme qui vous suit. Une oreille attentive est toujours bénéfique pour évacuer son stress. Quelques exercices simples de relaxation ou de respiration peuvent également aider à relâcher la pression au moment du coucher.

2 | Faites de vos coussins vos meilleurs alliés pour dormir

Au fur et à mesure de la grossesse, et surtout au troisième trimestre, le ventre se fait imposant, provoquant des douleurs lombaires et ligamentaires. Se sentir confortable en étant allongée peut être difficile, ce qui nuit à la qualité du sommeil.

Pour pallier cela, il existe une astuce très efficace. Mettez-vous sur le côté. Placez un coussin entre vos genoux et un autre sous le ventre. Avec ces soutiens, vous ressentez instantanément un meilleur confort, et les nuits se font plus douces. Mieux encore si vous le pouvez : investissez dans un coussin d’allaitement. Grâce à sa longueur, il peut permettre de caler le bas du dos durant la nuit. Dernier point : placez-vous sur le côté gauche pour une meilleure circulation du sang. Voilà, vous savez tout !

3 | Pratiquez une activité physique douce

On ne le répétera jamais assez, l’activité physique est le meilleur des alliés pour la santé et le bien-être en général. Ce n’est pas différent durant la grossesse. Par la bonne fatigue qu’il procure, le sport favorise la détente physique et psychique. Résultat : le sommeil vient plus facilement et est plus réparateur. Il ne s’agit pas de courir un marathon, mais une activité physique douce comme la marche ou la natation est tout à fait possible durant la grossesse.

4 | Ne buvez pas trop avant de vous coucher

Au-delà des insomnies provoquées par le stress ou les modifications hormonales, les problèmes de sommeil des femmes enceintes sont en partie dus à des désagréments physiques passagers. L’envie fréquente d’aller aux toilettes en fait partie et perturbe forcément les nuits. Il est important de boire bien sûr, mais si vous voulez un petit conseil d’amie : essayez de ne pas boire dans les 2 h qui précèdent le coucher.

5 | Ne mangez pas trop le soir

Certaines femmes enceintes souffrent de brûlures d’estomac ou de remontées acides après les repas. Ce n’est pas grave, mais c’est dérangeant, surtout quand cela se produit la nuit. Pour éviter cela, faites des dîners plutôt légers le soir venu. Et si vous souffrez quand même de ce désagrément, couchez-vous en surélevant le haut du corps. Cette position devrait permettre de vous soulager et de mieux dormir.

6 | Faites des petites siestes

Au cours du 1er et du 3e trimestres de grossesse, la fatigue peut être si intense que la somnolence guette facilement dans la journée. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à faire une petite sieste, mais pas trop longue et toujours en début d’après-midi, sans quoi vous risquez de perturber vos cycles de sommeil nocturne. Le sommeil appelle le sommeil, donc si vous ne dormez pas tout l’après-midi, cela peut même favoriser la qualité de votre sommeil nocturne.

FAQ : Les questions les plus posées concernant les insomnies liées à la grossesse

Découvrez nos réponses aux questions fréquemment posées par les parents sur les insomnies liées à la grossesse.

Quelles astuces pour améliorer les insomnies pendant la grossesse ?

Activité physique adaptée, exercices de relaxation et position confortable pour dormir sont les meilleurs conseils à appliquer pour mieux dormir la nuit durant la grossesse. Ces 3 points essentiels favorisent la détente du corps et l’évacuation du stress, ce qui est primordial pour un sommeil réparateur.

Pour quelles raisons les femmes font-elles davantage d’insomnies pendant la grossesse ?

Les problèmes de sommeil durant la grossesse s’expliquent par 3 raisons principales. La première est due à l’angoisse et aux inquiétudes que peut ressentir la future maman. La deuxième est due aux modifications hormonales qui perturbent les cycles du sommeil. Enfin, la dernière englobe tous les désagréments physiques qui empêchent la femme de trouver un sommeil profond. En effet, les maux de dos, l’envie fréquente d’uriner ou les remontées acides ne s’arrêtent malheureusement pas au moment de dormir.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour mieux dormir enceinte ?

Article posté le 28 avril 2022 et mis à jour le 28 avril 2022 dans Questions de parents, Grossesse et naissance

Par Magali

Depuis qu'elle est devenue maman, Magali s'inspire des différentes formes de parentalité pour accompagner au mieux ses deux filles. Malgré son désir de bien faire, elle reste une mère indigne et continue à partir en week-end sans elles ! Passionnée de photographie et ayant la chance de vivre à la campagne, elle essaye peu à peu de se recentrer sur l'essentiel. Son objectif : faire découvrir le beau à ses enfants.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits