Les enfants et les légumes : toutes les astuces sont-elles bonnes ? (vidéo inside)

les enfants et les légumes

A l’occasion de la semaine du goût, il est plus que temps de rendre hommage à nos enfants. Et à leur aversion universelle pour les légumes. Ces trucs ragoutants qui poussent dans la terre et qui ne contiennent ni colorants, ni conservateurs. Nanmélol, quoi !

Oui mais voilà, quand on mesure 1 mètre 20, on ne gagne pas à tous les coups. Et si le gnome lambda sait jouer avec les nerfs de ses parents, il finit parfois par avaler son assiette de légumes. Pour peu qu’on y mette les moyens.

A ce petit jeu, nous cultivons tous des astuces plus ou moins recommandables. De celles que nous nous passons bien d’exposer en société, surtout en présence de ces mères parfaites qui pourraient se sentir obligés de nous expliquer la vie.

Nourrir exclusivement son enfant de cake, cacher les légumes sous une tonne de pâtes, rivaliser d’imagination pour proposer des assiettes créatives font ainsi partie des trucs communément admis et tout à fait acceptables.

Héro pour les uns, génie du mal pour les autres, ce père a quant à lui probablement franchit les frontières du supportable. En témoigne cette vidéo dans laquelle il développe sa stratégie.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour faire en sorte que vos enfants mangent des légumes ? Avez-vous déjà cédé et fait appel à des astuces peu recommandables ? Lesquelles ?

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 17 octobre 2013 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


16 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Isabelle
    le

    Trop drôle cette video!
    Nous pour faire manger notre fils de 1 an on fait pareil mais avec un bout de pain dont il raffole! Cependant malgré son jeune âge, il a très vite compris la supercherie et ça ne marche plus vraiment faut l’avouer!!
    Alors je suis preneuse d’astuces!!

    Répondre
    • laetitia
      le

      j’adore. je n’ai jamais tenté mais ya de l’idée. Pour les légumes, j’opte pour des purées avec du gruyère, des soupes avec du pain, des cakes etc…Par exemple, pour les épinards (légume détesté des enfants), j’en fait de la purée (pommes de terre, ail, épinards et petite astuce ail des ours). Ils adorent et en reréclament.
      Bref, je cherche constamment comme les cuisiner pour qu’ils aiment. Et pour l’instant ça réussit pas trop mal.
      Aprés, quand ils connaissent pas ou n’aiment pas, on leur dit de manger juste une fourchette. C ‘est déjà ça de pris…

      Répondre
    • Olivier
      le

      C’est pas franchement un exemple à suivre, d’autant que ça ne va pas fonctionner longtemps. Mais j’aime lire ce moment de solitude dans l’oeil de l’enfant quand il se rend compte que quelque chose ne va pas !

      Répondre
  2. Agnès
    le

    D’abord, ce n’est pas forcément envers les légumes que les moins de 2 ans ont une aversion, ils apprennent souvent à les détester en allant à la cantine… Simon a plus de mal avec la viande qu’avec les légumes par exemple, même s’il réclame assez facilement des pâtes. Et puis il y a des mets qu’il n’accepte que quand nous ne sommes pas là (il mange joyeusement de la soupe chez mes parents quand il y est sans nous, mais si nous sommes là il n’en veut pas -sans doute pour montrer qu’il n’est pas dupe et dire « Papa, t’as beau faire bonne figure je sais que t’aimes pas ça ! »)
    Quand il était plus petit, j’avoue avoir utilisé la technique de la vidéo, mais avec du pain (surtout pas avec du chocolat !), ou avoir alterné un aliment qu’il aime avec un qu’il aime moins.
    Une fois aussi, j’ai ajouté une pointe d’ail cru à sa purée d’aubergine sur laquelle il faisait le nez : il a tout de suite apprécié !
    Maintenant on ne peut plus le rouler comme ça (d’ailleurs au bout de quelques minutes il ne se laissait plus faire), par contre, il veut qu’on « cache » la viande sous l’accompagnement dans sa fourchette. Par contre on ne lui fera manger ni tartiflette, ni salade. Un jour, peut-être…

    Répondre
    • Olivier
      le

      nous c’était pas le pain mais le petit morceau de fromages… mais c’est fini ça !
      La pointe d’ail cru, jamais essayé. Tu crois que ça plait aux enfants ça ?

      Répondre
  3. Aline
    le

    Sous forme de jeux, par exemple faire le train ou la voiture de sport qui veut rentrer dans la gare ou le garage.

    Sinon en cuisinant différemment les aliments, par exemple des épinards tout simple n’était pas aimé alors qu’une tarte aux épinards ou lasagne épinards était adoré

    Répondre
  4. Caro
    le

    Plus de vidéo snif …. Ici ca va pas trop à me plaindre niveau légumes … Je lui en mets un petit peu avec des féculents et ça passe bien … Chez la nounou il mange tout car les autres enfants sont difficiles et il aime etre le champion !

    Répondre