Je recherche

Comment aider un enfant à combattre sa timidité ?

Par Priscilla - Mis à jour le 1 février 2024
Une mère aide son enfant à combattre sa timidité en le rassurant

Votre enfant est très enjoué à la maison, mais dès qu’il est en public ou à l’école, il se renferme dans sa coquille. Yeux rivés au sol, joues écarlates, il se colle à vous dès que vous êtes en présence d’inconnus. Votre enfant est probablement timide. Rassurez-vous, il est possible de l’aider à combattre cette timidité. On vous dit comment.

Sommaire

Pourquoi mon enfant est-il timide ?

On peut réellement parler d’enfant timide vers 2 ou 3 ans. C’est l’âge auquel l’enfant commence à prendre conscience de son image et du regard des autres. Alors, pourquoi un enfant est-il timide ? Il y a plusieurs explications :

  • Le tempérament : la timidité peut s’expliquer par le tempérament de votre enfant.  Dès la naissance, certains enfants vont montrer plus de sensibilité que d’autres. L’enfant timide va mettre plus de temps avant d’être à l’aise avec les personnes. Cela fait partie de son tempérament.
  • Le comportement des parents : la façon dont les parents se comportent peut également agir sur la timidité de l’enfant. Par exemple, les parents qui ont tendance à faire trop de reproches ou qui utilisent la peur pour se faire obéir risquent de placer l’enfant dans un état d’insécurité. Il tendra alors à perdre confiance en lui. De la même manière, si les parents sont timides, l’enfant a plus de chance de l’être également. Les parents servent souvent de modèles.
  • Les expériences vécues : un enfant qui entend souvent dire de lui qu’il est timide va développer une insécurité et devenir encore plus timide. Le fameux danger des étiquettes !

7 conseils pour aider un enfant à combattre sa timidité

Heureusement, être timide n’est pas une fatalité et il existe différents moyens pour combattre cet état et aider votre enfant.

1 | Valorisez votre enfant

L’enfant timide a avant tout besoin de prendre confiance en lui. Pour cela, il a besoin d’être valorisé. Intéressez-vous à ce qu’il fait, lorsqu’il dessine, lorsqu’il joue ou lorsqu’il bricole. Posez-lui des questions sur ce qu’il fait. Cela l’aide à se sentir intéressant.

2 | Aidez votre enfant à s’approcher des autres

Votre enfant a des difficultés à aller vers les autres ? Invitez un de ses camarades à la maison ! Votre enfant se sentira plus à l’aise dans son environnement familier pour jouer et s’exprimer. N’oubliez pas de le féliciter lorsqu’il va de lui-même vers les autres.

3 | Préparez votre enfant avant d’aller dans un endroit inconnu

Vous devez vous rendre chez des amis ou des parents ? Préparez votre enfant en lui disant qui sera présent et comment va se dérouler l’invitation. Une fois sur place, respectez ses silences, son rythme, et laissez-le observer à sa manière.

4 | Favorisez les expériences positives

Mettez en place des jeux de rôle. Cela permet aux enfants de voir comment ils peuvent agir dans les situations de la vie quotidienne. Les jeux de société sont également un bon moyen pour interagir avec les autres, s’affirmer et respecter les règles.

5 | Évitez les reproches et les humiliations

Ne racontez pas des situations gênantes ou humiliantes en sa présence. Cela pourrait nuire à son estime personnelle et augmenter sa timidité.

6 | Bannissez la surprotection

On pourrait avoir tendance à surprotéger un enfant timide. C’est une erreur. Surprotéger un enfant revient à lui envoyer le message qu’il n’est pas capable et qu’il dépend de l’adulte. Surprotéger peut aussi faire croire à l’enfant que le monde est trop dangereux et qu’il a nécessairement besoin de l’adulte pour s’en sortir.

7 | Ne le forcez pas

Évitez de forcer votre bambin à aller jouer avec d’autres enfants s’il n’en a pas envie. De la même manière, ne le forcez pas à faire un bisou, mais au contraire encouragez votre entourage à avoir une attitude accueillante et compréhensive. En lui laissant le temps, votre enfant sera plus à l’aise. Enfin, s’il ne se sent pas bien dans un groupe, évitez les activités de groupe où il pourrait se sentir en échec, mais favorisez les activités parents-enfants comme la natation ou le yoga.

Partagez l'article
Un utilisateur navigue sur le profil Facebook de 'Je suis papa' avec son téléphone mobile

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés