Je recherche

10 conseils pour en finir avec la constipation de bébé

Par Olivier - Mis à jour le 25 janvier 2024
un parent masse son enfant pour le soulager de la constipation de bébé

Des coliques aux diarrhées en passant par les constipations, les troubles de la digestion sont très fréquents chez les enfants en bas âge, qu’ils soient nourris au biberon ou allaités. Une étude réalisée par Hyman PE en 2006 révèle ainsi que « 50 à 90% des nourrissons âgés de 2 à 4 mois présenteraient des symptômes de problèmes digestifs fonctionnels légers ».

Sommaire

Parmi tous les troubles de la digestion, la constipation de bébé inquiète souvent les parents. Pourtant, très peu d’enfants souffrent d’un véritable dysfonctionnement intestinal.

La constipation de bébé, c’est quoi ?

La constipation du nourrisson se caractérise par la production irrégulière de selles dures, aux morceaux amalgamés. Mais si les selles de votre enfant sont simplement irrégulières, sans autre symptôme, il n’y a alors dans la plupart des cas pas lieu de s’inquiéter.

Pour le Docteur Peter Bähler, médecin chef au service de Pédiatrie de l’hôpital de Payerne en Suisse, « la fréquence des selles peut très fortement varier d’un individu à l’autre. La plupart des nourrissons vont à la selle 5 à 6 fois par jour tandis que d’autres n’y vont que tous les 2 à 3 jours. Il est également normal que les nourrissons poussent et deviennent tout rouges quand ils ont des selles de consistance normale. »

Si les nourrissons nourris au biberon sont plus souvent victimes de constipation, les enfants allaités peuvent également souffrir de ce dysfonctionnement. La constipation se produit le plus souvent autour de 5 mois au moment de la diversification alimentaire, puis vers 2 ans lors de l’apprentissage de la propreté.

Pour poser le diagnostic de constipation, un enfant doit présenter au moins deux des trois symptômes suivants : des selles rares (moins de 2 fois par semaine) et dures, des douleurs prononcées, et une volonté manifeste de l’enfant de se retenir. Parfois, la constipation de bébé peut être accompagnée de vomissements ou de ballonnements.

Dans le cas contraire, on peut supposer que le transit de votre enfant montre simplement des signes de paresse. Un apport en liquide insuffisant, un biberon trop concentré, la consommation d’aliments solides sans fibre ou les prédispositions familiales peuvent néanmoins expliquer ce que les médecins appellent alors une « constipation fonctionnelle », sans anomalie organique ou anatomique.

Dans tous les cas, vous devez faire confirmer ce diagnostic auprès de votre pédiatre ou de votre médecin de famille.

10 conseils pour lutter contre la constipation de bébé

Pour en finir avec la constipation de bébé, il suffit le plus souvent d’appliquer des astuces simples et de suivre quelques règles de bon sens. Dans la plupart des cas, tout devrait rentrer dans l’ordre rapidement.

TOP 1 | Une alimentation riche en eau

Pour limiter les risques de constipation de bébé, proposez-lui une alimentation riche en eau. Bébé doit boire environ 1 litre de liquide par jour, voire davantage s’il pèse plus de 6 kg. Pensez donc à faire boire bébé aussi régulièrement que possible. Vous pouvez aussi proposer à votre enfant une eau chargée en magnésium pour l’aider à éliminer.

TOP 2 | Des massages

Le massage soulage souvent efficacement les bébés constipés. Dans une ambiance apaisée, massez bébé grâce à deux doigts que vous poserez doucement sur son ventre en les faisant circuler dans le sens des aiguilles d’une montre. Tournez-le ensuite pour lui frotter le dos avec délicatesse.

Nous vous conseillons les meilleures huiles de massage pour bébé ici.

TOP 3 | Jus d’orange

Si votre enfant aime le jus d’orange, ce serait dommage de se priver de ce remède simple. En fonction de son âge, proposez-lui un peu de jus non sucré dilué dans son biberon, ou offrez-lui un verre, de préférence glacé. Effet rapide !

TOP 4 | Bouillon de légumes

Comme le jus d’orange, le bouillon de légumes peut soulager la constipation de bébé. Versez-en une petite quantité dans son biberon s’il est encore petit, ou proposez-lui un bol complet.

TOP 5 | Vive les fibres

Entre 6 mois et 2 ans, n’hésitez pas à adapter le régime alimentaire de votre enfant s’il souffre régulièrement de constipation fonctionnelle. Proposez-lui notamment des compotes sans sucre – aux pruneaux par exemple – des fruits frais s’il les accepte, et des légumes riches en fibres comme les haricots verts, les épinards, les petits pois, les lentilles… en revanche, évitez les féculents et les carottes.

TOP 6 | L’heure, c’est l’heure

Pour éviter la constipation, le conseil le plus simple à appliquer consiste à manger à heures fixes. La régularité des repas permettrait en effet d’éviter les troubles digestifs.

TOP 7 | Maman : soignez votre régime alimentaire

Vous allaitez ? Il se peut que votre régime alimentaire soit à l’origine des troubles vécus par votre enfant. Pour soulager la constipation de bébé, optez pour un régime riche en fibres, consommez davantage de jus de fruits et de légumes, et buvez régulièrement de l’eau. Au moins 2 litres par jour.

TOP 8 | Multipliez les activités physiques

Pour éviter que votre enfant ne soit constipé, assurez-vous qu’il est bien actif toute la journée. L’absence d’activité physique est un facteur qui favorise la constipation.

TOP 9 | L’habitude des toilettes

Pour éviter que votre enfant ne souffre de constipation, assurez-vous qu’il va régulièrement aux toilettes dès qu’il en a envie, sans se retenir. Proposez-lui de s’y rendre à heures fixes, notamment après les repas lorsque le colon est actif, et apprenez-lui à s’y installer correctement en posant les pieds à plat au sol (ou sur un marchepieds).

Vous trouverez une sélection de pots pour bébé ici, et de réducteurs de toilettes là.

TOP 10 | Choisissez un lait en poudre adapté

Vous trouverez sur le marché de nombreux laits en poudre adaptés aux enfants qui souffrent de troubles de la digestion. Ces produits ont souvent pour effet de limiter voire de supprimer complètement la gêne occasionnée.

Attention à ne jamais utiliser de laxatif, d’huile minérale, de suppositoire ou de lavement sans avis médical. Dans tous les cas, si les symptômes durent plus d’une semaine, consultez votre médecin.

Partagez l'article

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés