15 astuces contre les coliques de bébé

coliques de bébé, que faire ?

Au top 10 des pires épreuves de la vie de jeunes parents, celle relative aux coliques de bébé figure en bonne place, aux côtés du RGO. De nombreux bébés les subissent dès les premiers jours et leurs cris de douleurs laissent souvent de profondes traces chez de nombreux parents démunis.

Coliques de bébé : c’est quoi ?

Les coliques de bébé désignent les pleurs intenses, accompagnés de ballonnements et de gaz, dont sont victimes certains nourrissons, par ailleurs en parfaite santé.

Si bébé se tortille dans tous les sens en hurlant, s’il s’étire, et s’il replie ses jambes pour ensuite les déplier, il y a alors de fortes chances qu’il souffre de ce que l’on appelle des coliques.

Si vous avez des doutes, votre médecin saura vous le confirmer. N’hésitez pas à le questionner.

Quelles sont les causes des coliques du nourrisson ?

Concernant les causes, ça va aller vite : on ne les connait pas. Des pistes sont explorées mais aucune ne remporte pour l’instant l’adhésion unanime des professionnels de santé.

Parmi les hypothèses, les scientifiques s’interrogent notamment sur le niveau de maturité de l’intestin, sur l’air avalé par les bébés en tétant, sur d’éventuelles intolérances alimentaires… sans certitude.

Dernièrement, une équipe de chercheurs a mis en évidence l’action de certaines bactéries dans la survenance de coliques chez les nourrissons, comme je l’explique dans un précédent billet. Leur découverte a le mérite de relancer la réflexion mais n’apporte pas de réponse définitive.

Comment réduire les coliques de bébé ?

Si votre bébé a déjà souffert de coliques, vous savez de quoi je parle : aucun parent digne de ce nom ne peut rester insensible face à la douleur que semble vivre sa progéniture. Parallèlement, dans ces moments-là, les cris stridents et continus de bébé peuvent rapidement venir à bout de parents pourtant bien constitués. Pour toutes ces raisons, nombre de parents sont à la recherche de solutions. Honnêtement, aucune d’entre elles n’a fait ses preuves à 100%. Mais en les conjuguant, nous avons malgré tout réussi à apaiser bébé, autant que possible.

1 | Instaurez une atmosphère apaisante

Les coliques font crier bébé. Ses pleurs vous énervent. Votre stress l’angoisse. Et c’est la spirale infernale. Or, votre bébé compte sur vous pour le rassurer et l’apaiser. Privilégiez le peau à peau, portez-le en écharpe, baignez-le, chantez-lui des berceuses, parlez-lui doucement… bref, instaurez une ambiance apaisante et gardez autant que possible votre calme !

2 | Baladez bébé sur votre avant-bras

C’est sans doute l’une des astuces les plus répandues : installez bébé à plat ventre sur votre avant-bras, sa tête dans votre main, les jambes et les bras pendants. Promenez-vous calmement en le balançant doucement. Avec un coup de chance, il s’endormira. Ici, on a aussi tester le jeu du Tour de France, à découvrir ici ! 

3 | Massez bébé

Cette solution est souvent évoquée par les professionnels de santé. Néanmoins, son efficacité nous a semblé aléatoire. Avec deux doigts, il suffirait de réaliser des mouvements circulaires sur le ventre de bébé pour le soulager. Vous pouvez aussi essayer les huiles de soin bio.

4 | Achetez un biberon anti-colique

Les fabricants de biberons ont développé des modèles pour réduire les coliques, les régurgitations, le reflux et le hoquet. Certains biberons disposent d’une forme spécifique comme le Natural S de Difrax, d’autres sont munis de tétines adaptées à l’image d’Iltet, Nuk, Avent… vous trouverez une sélection des meilleurs biberons anti-coliques ici.

5 | Tentez l’homéopathie

Mychoup’ a pris pendant trois mois des billes de Colocynthis, que nous faisions fondre dans une cuillère à café d’eau. Elaboré à partir d’extraits de coloquinte, ce traitement de fond semble avoir produit quelques effets positifs. Vous pouvez aussi proposer des granules de Chamomilla, ou du sirop à base de plantes comme le Laudavie Calmosine par exemple.

6 | Essayez l’osthéopathie

Certains le préconisent, d’autres le déconseillent. Le recours à l’osthéopathie divise. Ici, nous avons décidé de franchir le pas. Au bout de deux séances, nous avons constaté les premiers effets. Mais attention, ne vous attendez-pas à résoudre complètement le problème grâce à un osthéopathe, et choisissez-le soigneusement.

7 | Placez une bouillotte sur son ventre

Voilà une des rares solutions que nous n’avons pas essayée : poser une bouillote tiède sur le ventre de bébé contribuerait apparemment à calmer les ballonnements et à réduire les douleurs. Vous pouvez aussi essayer le coussin de chaleur avec des noyaux de cerise. Si vous avez testé, n’hésitez à partager votre avis en commentaire !

8 | Faites-lui faire son rot

On dit aussi que le rot aurait une influence non négligeable sur la survenue des coliques. Raison pour laquelle il serait nécessaire de prendre le temps d’aider bébé à évacuer après chaque repas, en le portant sur votre épaule par exemple. Mouais… En même temps, ça ne mange pas de pain d’essayer !

9 | Placez-le en position verticale pendant la tétée

Pour éviter que bébé n’avale trop d’air pendant la tétée, certains spécialistes conseillent de l’installer dans une position aussi verticale que possible au moment du repas. Dans le même genre d’idée, optez pour un biberon plus petit afin d’éviter qu’il ne se remplisse d’air inutilement. Facile à mettre en place !

10 | Donnez-lui de l’eau sucrée

L’eau sucrée aurait également des vertus apaisantes contre les coliques de bébé. C’est en tout cas ce qu’auraient découvert des médecins britanniques. Il suffirait de faire bouillir une demi-cuillère de sucre en poudre dans 20 ml d’eau avant de laisser refroidir. A servir à bébé dans une pipette, sans dépasser deux doses par jour !

11 | Evitez le lait de vache

Les coliques d’un bébé allaité pourraient trouver leur origine dans un aliment mangé par la mère. En ligne de mire : le lait de vache et les produits laitiers (beurre, yaourts, fromages…). Arrêtez-les pendant quelques jours. Si vous constatez une différence, vous persévèrerez dans ce sens, sinon il faudra trouver autre chose !

12 | Choisissez le bon lait en poudre

Certains laits en poudre permettraient de réduire les douleurs provoquées par les coliques. Parlez-en à votre médecin qui pourra vous aider à trouver le bon. En revanche, évitez de changer trop souvent de lait infantile. Vous pouvez aussi lire l’article sur les allergies.

13 | Autorisez pouce ou tétine

La tétine ou le pouce permettent de rassurer bébé, en tétant. Faut-il encore qu’il l’accepte. Mychoup’ n’a jamais vraiment apprécié la méthode. Elle recrachait systématiquement sa tétine au bout de trois minutes. cette solution n’est pas idéale à terme car il faudra déshabituer votre enfant le moment venu.

14 | Passez le relais

Bébé hurle jour et nuit et vous n’êtes pas loin de craquer ? Commencez par prendre du recul et n’hésitez pas à passer le relais à un proche, dont les oreilles ne sont pas encore arrivées à saturation, avant de perdre votre sang-froid. Et non, vous ne passerez pas pour un parent indigne, mais plutôt conscient de ses limites. Honnêtement, depuis qu’on a compris qu’on pouvait se reposer sur quelqu’un sans passer pour de mauvais parents, la vie est beaucoup moins stressante. Et bébé ne s’en porte pas plus mal !

15 | Pratiquez la technique du Docteur Hamilton

Peut-être avez-vous entendu parler du Docteur Hamilton ? Le pédiatre a développé une méthode pour calmer les pleurs de bébé. Sa vidéo a fait le tour du web dernièrement. Il s’agit de replier les bras de votre enfant contre son torse en les maintenant avec la main. Votre autre main vient alors se placer sous ses fesses. Pour éviter que sa tête parte en arrière, assurez-vous simplement de pencher son corps à 45°. Vidéo, détails et infographie par ici.

Quelques livres traitent également partiellement de la question des coliques de bébé et proposent des pistes de réponses. Vous pouvez notamment lire :

Et vous ? Avez-vous vécu l’épisode des coliques de bébé ? Comment avez-vous affronté cette difficulté ? Avez-vous d’autres astuces à partager ? Quels conseils donneriez-vous à des parents épuisés par les coliques de bébé ?

Photo Credit: Tina Vega.

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 29 mars 2013 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


213 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Cla
    le

    Merci pour cet article, qui aidera probablement de jeunes parents!
    Nous, on a changé son lait et cette méthode s’est avérée la plus efficace! Finis les cris et les pleurs.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Des fois, une seule solution permet de venir à bout des coliques. Pour d’autres en revanche, les douleurs persistent même en mettant en oeuvre toutes les astuces.
      Pas facile… près de 20 mois plus tard, les souvenirs de ce smauvais moments sont encore présents !

      Répondre
      • sarah
        le

        Pour etre plus endurant,ne pas culpabiliser et investir dans 2 paires de boule quies…. cela atténue les décibels et le stress qui monte et noue le ventre des parents…. on entend tjs bébé mais nous on souffre moins… et lui profite de notre patience et calme retrouvés….

        Répondre
  2. clara
    le

    Petit point sur la bouillote : cela nous a semblé assez efficace, par contre c’est un peu dangereux la bouillote remplie d’eau chaude, mieux vaut les petits coussins remplis de gel bleu qui gardent la chaleur…
    Sinon le remède miracle pour le bien-être de l’enfant ET du parent : le portage en écharpe! Il m’est même arrivée de dormir assise dans le canapé avec bébé en écharpe quand la fatigue devenait trop forte…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oui, la bouillote doit être tiède. Il en existe pour les enfants, avec une peluche pour la protéger par exemple. mais effectivement, mieux vaut surveiller.
      Le portage en écharpe marche effectivement pas mal en effet. Merci de ton témoignage !

      Répondre
      • Ludi
        le

        La bouillotte peluche est ce que nous avons trouvé de plus efficace pour notre pépette ! Vous pouvez en trouver sur le site aromahome.
        En revanche nous ne sommes qu’à moitié convaincus par la calmosine.

        Répondre
    • auré
      le

      Pour nous notre pédiatre lui a prescrit du julep gommeux (préparation pharmaceutique à base d’eau de chaux) ça apaise et ça avait l’air de l’aider à mieux digerer! nous lui avons pris aussi des probiotiques et bien sûr la fameuse bouillotte qui faisait des miracles !!nous avons une avec des noyaux de cerises à chauffer au micro ondes !MAGIQUE!
      on en est sorti aujourd’hui mais je souhaite bon courage aux parents concernés 😉

      Répondre
  3. lili
    le

    L’eau de chaux est très efficace aussi 🙂
    on en trouve en pharmacie pour 2 fois rien et c’est assez radical. testé et approuvé ici en tous cas.

    Répondre
      • Lilie
        le

        Bonjour, bébé 2 à beaucoup de coliques comme le premier. Nous avons tout essayé à part l’eau de chaux et le julep gommeux. À partit de quel âge pouvons nous lui en donner?

        Répondre
    • Gabrielle
      le

      Merci pour l’article très intéressant.
      Par contre pour répondre au commentaire sur l’utilisation de l’eau de chaux on peut lire sur Wikipedia qu’il ne faut pas l’utiliser (risque de brûlures de l’œsophage) en parler peut être au médecin avant de ce lancer

      lien de l’article : https://fr.wikipedia.org/wiki/Eau_de_chaux

      Répondre
    • Olivier
      le

      Savoure ton bonheur, parce qu’être confronté aux coliques quand on découvre la parentalité, c’est une sacré épreuve ! Et je ne te parle pas des douleurs subies par bébé…

      Répondre
    • lylou
      le

      idem on a eu la chance de passer à travers les colliques ! mais je garde cet article dans un coin sait-on jamais ça servira peut etre un jour 😉

      Répondre
    • soizik
      le

      Maman de grandes filles maintenant, 32 & 25 ans, je garde encore ce souvenir pour la seconde et cela a duré …. 6 mois : prématurée, elle prenait peu à chaque fois, avait souvent des ballonnements et je comprends que l’on puisse perdre patience, ce que je n’étais pas loin de faire.
      Je la mettais tous les soirs devant l’aquarium (loollll) tout en la berçant, ce qui la calmait car je n’en pouvais plus
      BON COURAGE, jeunes parents et surtout ne culpabilisez pas si vous avez besoin de confier le bébé à d’autres personnes, le temps de récupérer un peu (le sommeil est important et quand les nerfs lâchent, c’est un cercle vicieux infernal)

      Répondre
  4. Caroline
    le

    Bonjour, ici aussi nous avons bcp souffert avec notre poupée, on a tout essayé aussi et je me permet de rajouter le polysilane qu’on achète en pharmacie, c’est un petit gel qu’on mettait sur sa tétine ou le doigt (propre…) et ca la soulageait bien, on ne sortait plus sans ! Courage à tous.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Merci du tuyau, il aidera sûrement certains parents ! Dommage que je n’ai pas eu connaissance de cette astuce il y a quelques mois 😉

      Répondre
    • baba
      le

      tres tres dangereux polysyane a deconseille avez vous vu l’enfant qui en a fait un bouchon a l’estomac de plus il y a une addiction a ce gel

      Répondre
    • diamanta0801
      le

      Encore plus dangereux ce gel, qu’il n’y parait !!!
      Cela a aidé ma fille de 3 mois & demi à avaler sa sucette entière… !
      Ne rien mettre sur les sucettes, mais vraiment rien !
      Entre le fait de faire les dents, de baver, & ce produit ainsi que le fait de l’avaler tout court…
      Ce qui n’aurait jamais dû arriver …
      ===> Allez voir ici : http://www.ledauphine.com/faits-divers/2015/03/18/une-sucette-avalee-par-un-bebe-retiree-de-la-vente

      J’ai recueilli beaucoup de témoignages à qui c’est arrivé, avec ou sans gel !! Mais, il vaut mieux éviter, pourtant c’est un urgentiste de l’hôpital qui me l’avait prescrit « à mettre sur la sucette »… !

      Vive la prévention !

      Répondre
    • Marie
      le

      Bonjour, BB2 avait énormément de coliques. De 17h à 1 h du matin c’etait des Pleurs et des hurlements non stop. Insupportable pour nous mais aussi pour bébé qui souffrait. Après avoir essayé le plus petit dés méthodes sans succès, je me suis tournée vers un magnétiseur. Le lendemain de la séance : miracle! Plus de pleurs, plus de cris. Tout le monde était enfin soulagé .. le calme est revenu à la maison.

      Répondre
      • POTIER
        le

        Bonjour,

        A votre avis.peut on trouvé des magnetiseurs partout en France??
        Après je pense qu il faut en trouver un bon…
        Merci

        Répondre
  5. Cat à Strophes
    le

    Nous avons connu les pleurs pendant 3 mois et avons parfois désemparés… et notre astuce a été de la mettre sous la hotte !!!! Tu me croiras ou pas mais ça a fonctionné 😉

    Répondre
      • Nounouvivine
        le

        Cela s’appelle un bruit blanc

        C’est des bruits neutre que l’enfant entendait en intra utérin
        – horloge = battements de coeur
        – pluie, hotte….
        Il y a des enregistrements sur YouTube
        Bon courage aux jeunes parents

        Répondre
  6. ratounette
    le

    ici, les coliques sont passées grâce à la calmosine, une dose avant chaque bib.

    le grand frère a été plus embêté que la petite par les coliques, lui a été massé et porté sur l’avant bras et j’avais même essayé le bib d’eau chaude sur le ventre…

    Répondre
  7. Agnes Fanc
    le

    Je confirme! Pas évident de voir son loulou souffrir de la sorte. Ici, on a également essayé la bouillotte, et c’est vrai que ça calme aussi bébé, mais c’est atroce cette souffrance.
    Courage à tous les parents qui vivent ça 🙂

    Répondre
  8. Aline
    le

    Chez nous, direction l’ostéo dès la deuxième semaine de Bébé. Et… radical. Mais c’est un magicien, notre ostéo.
    Comme j’allaite Bébé, il m’a aussi conseillé des tisanes au fenouil. Bon au début, c’est bizarre, mais on s’y fait. Et puis on finit par trouver différentes tisanes avec du fenouil dedans, histoire de changer de parfum tous les jours…
    Alors après, qu’est-ce qui a le mieux fonctionné entre l’ostéo et la tisane, étant donné qu’on a fait tout en même temps, je ne saurais dire…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ben voilà, des fois l’ostéo ça peut être magique ! Faut juste savoir à qui on s’adresse !
      Et les tisanes au fenouil, c’est une très bonne idée en complément…

      Répondre
  9. nad
    le

    Pour nous, coliques effrayantes, je le portais toute la journée … C’est en plus un bébé qui pleure très fort, il hurle littéralement même. On a absolument tout testé : homéo, calmosine, fenouil, changement de lait, polysilane, bouillote et que sais-je encore. Le grand mieux est venu grace aux gouttes biogaïa, ça n’a pas un effet immédiat mais en deux semaines les pleurs ont diminués de plus de la moitié, le hic, c’est que c’est assez cher, presque 19 euros la fiole qui dure deux semaines :/ , en tout cas dès qu’on arrête (notre fils a huit mois), les pleurs reviennent . La bouillote aidait bien à soulager pour le reste. Sinon, pour apaiser, je lui mettais des bruits « clairs » type ça http://www.youtube.com/watch?v=tycKhXaYw8Q , ça marchait aussi parfois. Bon courage à ceux qui traversent cette période, c’est assez épuisant.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Un peu expérimental comme musique, mais ça a du lui rappeler des souvenirs. On se croirait en voyage dans un ventre 🙂
      Les gouttes biogaïa, je ne connais pas par contre ! Merci du tuyau !

      Répondre
  10. mmettvabien
    le

    bonjour

    Bon je n’y connais rien en bébé, mais ma cousine son petit c’était une allergie au lait (intolérance au lactose). Donc elle n’a pas pu allaiter (son alimentation à elle n’était pas en cause) et a donner des laits différents. Encore aujourd’hui le petit (7 ans) ne peut manger aucun laitage…
    Les allergies alimentaires c’est une question à au moins se poser!
    bonne continuation

    Répondre
    • Nad
      le

      C’est une question à se poser mais pas trop non plus : question coliques, les allergies ou plutôt intolérances aux plv surgissent partout quand on demande des conseils. Pourtant ça ne concerne même pas 1% des coliques, ça a conduit de nombreuses mères à utiliser les laits végétaux dont on sait maintenant qu’ils sont très dangereux pour les bébés, sont très allergènes et ont même conduit à un décès…Je me suis moi même posé la question et ai failli être tentée par ces laits , aujourd’hui mon fils a huit mois et il dévore tous les fromages sans sembler en souffrir.
      http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2013/03/14/Le-lait-vegetal-un-danger-pour-les-bebes-1370703

      Répondre
      • mmettvabien
        le

        il me semblait l’avoir entendu au moins en ‘de toute façon les laits végétaux on sait pas trop’.
        Quand je parle d’autres laits il me semble que c’étaient des laits de vache avec moins de lactose. Toujours est-il que le petit cousin il ne mange toujours pas de fromages ou produits laitiers quels qu’ils soient.
        C’est pour ça que je dis une question à se poser (on se la pose pas assez en France, paraît-il que beaucoup sont allergiques ou intolérants à différents trucs et que cela pourrait expliquer le fort taux de dépression (j’ai pas de liens, mais je ne dis pas non plus que c’est la seule cause hein)) Mais surtout à se poser avec le médecin de famille. Jamais faire quoique que ce soit avec un bébé sans avis médical.
        bonne journée 🙂

        Répondre
        • Olivier
          le

          Comme quoi, en matière d’enfants, une question en entraine souvent une autre… et ainsi de suite. Pas facile de s’y retrouver !
          Merci de ces précisions à toutes les deux 😉

          Répondre
  11. Maud
    le

    Bonjour!

    Petit bout pleure souvent d’épuisement le soir mais il lui arrive d’avoir des coliques de temps en temps… Je suis intolérante au lait de vache mais il m’arrive de manger des choses où il y en a et ça ne loupe pas, mon petit bout fait des coliques. Chez nous la solution c’est l’écharpe, le reste rien ne fonctionne! 🙂
    C’est fatigant et douloureux de voir son bébé souffrir comme ça… heureusement que ça passe avec le temps!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ça passe avec le temps… C’est en effet ce qu’il faut garder en tête ! Ça peut aider à tenir le coup dans les moments les plus difficiles.

      Répondre
  12. lilyla
    le

    le portage sur l’avant bras a été approuvé pour ma grande

    Pour mon neveu, mon frère le portait en écharpe tous les jours … et ça marchait !

    J’espère que petit deuz n’en aura pas, je croise les doigts!

    Répondre
  13. Kafui
    le

    Bonjour,

    Je me suis toujours contentée de lire les forums sans poster, mais cette fois-ci, je me sens plus que concernée.
    Ma fille (allaitement exclusif) a eu des coliques à 3 semaines. Une semaine de pleurs sans relâche et elle me faisait de la peine.
    J’ai essayé: Calmosine, Débridat, Bouillotte, Tisane Fenouil (plus de lait, mais pas d’effet sur les coliques), suppression épices, lait, et autres de mon alimentation, ballade avant-bras, Massage… Rien ne semblait la calmer à part lui mettre le sein dans la bouche toute la nuit, allongée contre elle. Et encore! ca c’est quand elle veut bien téter. Elle a refusé la tétine.
    Et enfin, l’Ostéopathie: une seule séance a suffit. Elle a fait ses nuits depuis ce jour jusqu’à aujourd’hui (4 mois). 50€ la séance, mais vite rentabilisé en économie Doliprane après nuits sans sommeil.
    Bon courage à toutes les supers mamans!

    Répondre
    • Olivier
      le

      J’ai connu la même chose que toi. ici, l’osthéo n’a pas tout réglé mais a contribué à soulager bébé. Il ne faut pas hésiter à tout essayer !
      merci de ton témoignage 😉

      Répondre
  14. Souny
    le

    alors les coliques, on y a eu le droit un an… la misère!
    ce qui a bien marché pour le fiston, c’est une infusion de graines de fenouil (en pharmacie et vraiment pas cher) genre 5 à 10 graines dans de l’eau chaude qu’on laisse ensuite refroidir. petit conseil : donné tiede plutot que trop frais…
    par contre j’ai testé l’eau sucrée… une cata! son pitit estomac a pas suporté du tout, coliques de folie cette nuit là assorties d’une diarrhée maléfique…
    sinon oui le portage sur le bras ca ca fesait des miracles aussi (et ca muscle en plus, que demande le peuple…)

    Répondre
    • Olivier
      le

      1 an… oh my god, tu as touché le gros lot. Merci de cette astuce, le fenouil est effectivement connu pour apaiser. Mais je ne connaissais pas ces graines vendues en pharmacie !

      Répondre
  15. jidibio
    le

    Merci pour ces astuces. Rien de mieux qu’une bouillotte pour calmer un bébé souffrant des coliques. On la pose sur la ventre du bébé pour le soulager et favoriser la détente de ses muscles. Faite attention à ne pas trop chauffer la bouillotte et de faire un massage en plus avec un l’huile de menthe adoucit.

    Répondre
    • nedjwa
      le

      Ben moi ma fille fait des coliques. Je la couche sur le ventre contre moi ca l’apaise. Comme quand elle s’endort elle peut gigoter beaucoup a cause des coliques. Afin d’eviter qu’elle se reveille j’ai essayé l’emmaillotage et franchement ca l’apaise pour dormir elle est dans un cocon et ne se reveille pas a force de gigoter. Demain, on vient m’apprendre a faire des massages. je vous dirais ce que ca donne

      Répondre
      • Olivier
        le

        C’est vrai que je n’ai pas cité l’emmaillotage dans la liste des astuces. Sans doute parce que Mychoup’ n’a pas apprécié du tout. Mais il est vrai que plusieurs parents ont trouvé cette solution plutôt efficace. Merci de cet ajout !
        Et reviens nous dire ce qu’apporte les massages, et ce que tu as appris !

        Répondre
        • Elodie R.
          le

          Bonjour à tous,
          pour ma part, mon loulou a un peu plus d’un mois et souffre de coliques depuis plusieurs jours.
          Il donnait l’impression d’avoir tout le temps faim, alors je tentais de lui redonner le sein… et ça, au contraire, ça a empiré !
          Comme beaucoup d’entre vous, j’ai tenté plusieurs des solutions citées ici : le peau à peau, la position panthère (à plat ventre sur l’avant-bras), la sucette, le Calmosine…
          La sage-femme m’a conseillé d’espacer les têtées (5 à 6 par jour maxi). S’il a faim entre 2, lui donner un petit peu d’eau minérale au biberon, et technique perso qui marche pas mal (et qui remplace la bouillotte), c’est les massages à l’huile d’amande douce. Une fois dans les mains, frottez les mains énergiquement avant de les poser sur le ventre nu de votre bout de chou. c’est très efficace ! en plus d’être un moment privilégié ! on peut enchaîner sur le massage de la plante des pieds avec le pouce : ça les calme bien aussi.

          Je n’en suis pas encore sortie, mais on est en bonne voie 🙂

          bon courage à tous les parents qui passent par là !

          Répondre
          • Olivier
            le

            merci de ces astuces, et bon courage à toi ! Il en faut pour soulager nos loulous dans cette période difficile pour eux 😉

  16. Berangere
    le

    Bonjour

    Kj’allaite ma fille de 2 mois 1/2 et depuis ses 1 mois c’est l’horreur. Les coliques nous ont pourri la vie: tetees courtes ressemblant à un combat de catch , 15 tetees/24h, peu de sommeil, des hurlements, des gaz énormes qui lui font très mal au ventre, aucune disponibilité pour l’aînée, et avec mon mari on fait chambre à part! On a tenté les massages , la bouillote , le portage, on la promène à plat ntre dans son landeau, elle a vu un osteo, on lui a donné du Biogaia (probiotique en gouttes). L’explication est venue d’une consultante en lactation: j’ai un réflexe d’éjection fort (en gros je livre mon lait au karcher en début de tetee), donc ma fille reçoit une grosse quantité de lait riche en lactose et n’arrive pas à le dégrader, le lactose fermente et donne des gaz. J’ai supprimé de mon alimentation les sources de lactose (produits laitiers et tous les produits en contenant, attention aux étiquettes!) pour diminuer la teneur en lactose de mon propre lait et au bout de 10 jours il y a eu un léger mieux, j’ai laissé couler le lait de début de tetee dans un lange, on a aménagé les positions d’allaitement (couchée sur le côté, ou en marchant avec bébé verticale) mais c’était toujours la guerre! Mon lait arrivant trop vite et en trop grosse quantité ma fille souffre d’un reflux, elle a un traitement pour ça et à nouveau au bout de 4 jours un léger mieux. J’ai persisté à chercher sur différents forums et finalement j’ai trouvé de la lactase en gouttes, produit vendu au Royaume-Uni, aux USA, et au Canada contre les coliques des nourrissons. C’est assez simple à utiliser: j’exprime un peu de lait dans une cuillère, j’ajoute 4 gouttes de lactase et je le donne à ma fille puis je la mets au sein. Et là en 3 jours ce fut le miracle: des tetees longues et calmes, 8 tetees /24h, elle s’endort facilement, a très peu de gaz, elle sourit et gazouille et pleure peu, et elle dort, et j’ai enfin pu accorder du temps à mon aînée de 3 ans.
    j’ai commandé sur internet, c’est cher (16 euros les 7 mL pour environ 5-6 jours) mais en même temps c’est le prix du lait maternisé, et surtout son confort n’a pas de prix. Il faut anticiper les stocks pour ne pas tomber en panne (j’ai oublié de lui donner sur 1 tetee et je m’en suis rendue compte immédiatement!). Sur la notice ils expliquent que pour les bébés au biberon on ajoute la lactase directement dans le biberon.
    Pour moi ça a été le miracle, il faudra faire un sevrage progressif à partir de 4 mois. Mais ça ne dispense pas de voir une consultante en lactation ou de faire appel à une organisation de soutien à l’allaitement, ni de consulter un médecin pour faire vérifier un éventuel reflux.
    Bon courage

    Répondre
    • Olivier
      le

      Merci de ce témoignage très riche. Tu montres bien à quel ça peut être dur, et en même temps tu sembles faire preuve de l’énergie et du courage nécessaire.
      Je ne connaissais pas ton astuce, j’espère qu’elle servira aux autres lecteurs de passage par ici !

      Répondre
  17. Scordatura
    le

    Bonjour!
    et merci pour ce blog!
    Juste une petite précision concernant les enfants intolérants au lait de vache: c’est le cas de ma fille qui a maintenant 2 ans 1/2, (et qui n’avait pour sa part pas eu plus de colliques que la moyenne); pas question en effet de leur donner des boissons végétales pour adultes: il existe des laits en poudre maternisés (donc avec le juste dosage de tous les nutriments nécessaires au nouveau-né) a base de riz ou de soja. Nous avons choisi de lui donner le modilac riz, 1er puis 2ème âge, qui lui ont tout de suite convenu. Mieux que le Nutramigen, lait de vache dont les protéines sont supposées plus digestes: sa réaction était moins violente (plus de vomissements ni d eczéma) car l organisme ne « reconnaît  » pas l allergène, mais ses selles pestilentielle montraient bien que le lait de vache ne lui convenait décidément pas…sans compter que c’est infect . (Je précise que je consomme moi même bcp de l’air donc je n’ai rien contre a priori)
    J’avais envie de préciser l’existences de ces laits car, pour une raison que j’ignore, on lit souvent qu’on ne doit pas donner autre chose que du lait a base de lait de vache, alors que l’intolérance est bien une réalité…
    Pour ce qui est des colliques, je change mon petit Gaspard, un mois, de position jusque trouver celle qui le soulage, mais ça peut aller et venir… Quand ça dure trop, je mets… des boulles quies! comme ça je reste bcp plus zen pour le bercer tranquillement ;-)))
    Courage a tous, je vais tenter la bouillotte demain!

    Répondre
  18. Mathilde
    le

    Ma deuxième fille souffre de coliques depuis qu’ elle a 15 jours et ce qui la soulage le plus au moment des siestes et la nuit c est la couverture miracle (emmaillotage) c est radical! Audebut elle n aimait pas trop et ca faisait bizarre mais ensuite on a vite vu les effets positifs! Pour la journée, ce qui l appaise beaucoup c est de la bercer sur un ballon de grossesse…on s assied sur le ballon avec bebe dans les bras tout en se balançant. .ca evite les 100pas dans l appartement et ca calme bebe de suite….bon courage a tous!

    Répondre
  19. Mélanie
    le

    Bonjour,

    je viens seulement de tomber sur votre blog, dommage cela m’aurait été bien utile…donc j’ai du trouver toute seule et en consultant des tas de pages et forums sur le net des astuces…
    Voici mon expérience, mon fils aura un mois demain, et depuis la maternité il a eu d’importante coliques , au point ou il ne dormait pas du tout de la nuit, mon conjoint et moi meme etions au bord de la crise de nerf,
    j’ai donc essaye plusiseurs méthodes, la calmosine qui a aider a le soulager, 2 séances chez l’osthéo, mais ce qui le soulage le plus c’est en effet l’emmaillotage (grace a la couverture miracle red castle) , c’est vrai qu’au debut cette méthode me paraissait barbare, du coup la première fois ou j’ai essayé, je l’ai de suite enlevé et la nuit fut de nouveau cauchemardesque, alors la nuit suivante sur les rotules je me decidais a retenter et la oui ce fut le miracle bébé a dormi de 1h30 a 9h du matin!!! (après plusieurs nuits sans dormir il avait besoin de récuperer) maintenant il se reveille quand meme pour ses bibs la nuit!! j’ai egalement changé son lait pour un lait épaissi car en plus il buvait toutes les 2h, bon maintenant c’est quand meme toutes les 3h mais al nuit 1h de plus c’est deja bien…

    Merci pour ce blog en tout cas, je vais tester les astuces pour aider au coucher!

    Mélanie

    Répondre
    • Olivier
      le

      Merci de ton témoignage, qui me rappelle des souvenirs… Ici l’emmaillotage a échoué mais la technique semble faire ses preuves avec plein de bébés. À essayer donc !

      Répondre
      • Mélanie
        le

        j’ai trouvé autre chose si ca peut aider… hier je suis allée a la pharmacie pour reprendre du calmosine et la pharmacienne m’a conseillée un nouveau produit ca s’appelle blox air , ce sont des gouttes a diluer dans l’eau, l’avantage c’est que c’est un peu moins cher que calmosine, et ca s’utilise également pour les adultes , c’est indiqué en cas de coliques, ballonements, flatulence, et meme en cas de colon irritable… je n’ai essayé qu’hier soir pour petit bout, donc je ne peux pas encore me prononcer sur l’efficacité, mais voila peut etre une solution de plus…

        Répondre
        • Olivier
          le

          Super, merci de ce tuyau tout frais. Si tu as l’occasion, passe par ici nous donner ton verdict après quelques jours d’essai, ce serait sympa !

          Répondre
  20. Mélanie
    le

    Hello, c’est de nouveau Mélanie, et bien le blox’air c’est pas mal, comme je l’ai précédemment en plus c’est moins cher et ca dure plus longtemps que calmosine, pour autant ca n’a pas tout arrangé, j’ai donc un autre tuyau, apparemment l’eau Evian serait déconseillée en cas de coliques car trop minéralisée, j’ai donc choisi l’eau Mont Blanc ( en vente chez carrefour) mais la Volvic serait pas mal aussi …. Mais j’ai aussi changé de lait (pas a cause des coliques car je ne pense pas qu’il y ai de rapport) en effet après être tombé sur un reportage sur les dangers de l’aluminium ou il expliquait qu’il y en avait même dans les lait infantile, je me suis dit, bof encore un sale truc qu’on ingurgite après tout pas une semaine se passe sans qu’on nous parle de tel ou tel ingrédient néfaste, mais quand même machinalement je me met a regarder les ingrédients dans le lait de baby et la que vois-je « Taurine » euhhhhh comme dans les cannettes de Reb Bull??? je tape donc dans Google « taurine dans lait maternel » et je suis tombé sur le récit super intéressant d’une maman dont je vous met le lien plus bas…Bref tous ca pour dire que j’ai choisi un lait bio et o miracle bébé dort!!!! lui qui ne dormais jamais ni le jour ni la nuit, alors désolée pour le roman mais j’aimerai connaitre le sentiment d’autres maman a ce sujet, car ca me semble quand même bien curieux cette taurine dans le lait de nos pt’i bout…merci et encore désolée pour ce roman mais c’est pas facile de tout condensé (je suis mauvaise en résumé, je l’avoue…)

    le lien: http://forums.famili.fr/famili/Alimentation/Alimentationbebe/taurine-bebe-lait-sujet_156033_1.htm

    Répondre
    • Olivier
      le

      Houla… je ne savais pas ça et le récit de cette maman pose question. Ici, on ne prend que du lait bio mais je vais jeter un coup d’oeil quand même. Merci de l’info !

      Répondre
  21. Laure
    le

    Nous sommes en plein dedans et nous essayons un peu tout.
    J’en profite pour vous parler du coussin vibreur de type coussin de massage. Nous l’utilisons 2mn maximum. Généralement les gaz viennent 5mn après et les pleurs cessent presque aussitôt
    Ce soir c’est grosse crise… et même le coussin ne marche pas.
    Bon courage e tous.

    Répondre
  22. Marie
    le

    La fille se tortillait beaucoup pendant la nuit. Le pédiatre a tout de suite pensé aux colliques. Après quelques épisodes de pleurs le pédiatre m a prescrit une préparation pharmaceutique : julep gommeux ( a base d eau de chaux, fleur d oranger,…) à donner 1ml avant chaque bib ou tetee. Ça a été miraculeux! Bebe adore et surtout on constate que bebe évacue très très bien les gaz après avoir pris le mélange.
    Je vous conseil de tester!

    Répondre
  23. Jessica
    le

    La tétine ou le pouce permettent de rassurer bébé, en tétant. Faut-il encore qu’il l’accepte. Mychoup’ n’a jamais vraiment apprécié la méthode. Elle recrachait systématiquement sa tétine au bout de trois minutes.:

    – Bah ça va moi ma fille ne l’à jamais voulu sa tétine (bon j’avoue tant mieux pour ses dents mais bon)….. Moi elle me la recrachait au bout de 30 secondes donc ta fille à battu le record mdr….

    Répondre
  24. Anne-Laure
    le

    Bonjour
    Je ne poste jamais non plus mais on ne sait jamais, notre expérience peut être utile…
    Nous faisons partis des chanceux, le notre n’en a fait qu’une seule fois ! Il était en allaitement exclusif et un jour de production faiblarde, on lui a donné un lait maternisé bio et ce sont les pires cris qu’on ait entendu depuis la maternité… Souvenirs, souvenirs

    Après plusieurs rototo, c’est passé. La transition allaitement/lait maternisé s’est fait plus tard sans problème, le temps d’avoir les capacités de le digérer je suppose.
    Je pense sincèrement que ce qui nous a épargné ces moments pénibles c’est le portage en écharpe.
    Une étude à montré que c’est un problème inconnu dans tous les pays où les bébés sont sur le dos de leur mère comme en Afrique ou en Asie. La position allongée de manière très prolongée accentue l’accumulation des gaz tandis que les mouvements continus active le transit (c’est pareil pour les adultes …)
    Tout ça pour en venir à mon conseil, gardez la poussette pour plus tard et portez votre bébé tant que vous le pouvez, au moins le premier trimestre. En plus la plupart du temps, c’est bien plus pratique !

    Voilà
    Bon courage

    Répondre
  25. isa
    le

    Bravo pour le site!
    Pour notre puce cela a été osteo et du GRIPE WATER vendu en pharmacie! un vrai miracle! Après 1 cuillère, les coliques passaient dans les 5 minutes!!
    Bravo!

    Répondre
  26. Jessy
    le

    Bonjour, très bon article. Seul point que je souhaitais relever c’est que vous dites qu’en cas d’allaitement le lait de vache peut être la cause des colliques (ce qui est totalement vrai , il est d’ailleurs bien souvent la cause des reflux aussi) mais sachez que le lait en poudre est aussi du lait de vache par conséquent je trouve dommage que vous n’apportez pas cette info dans le paragraphe du lait en poudre. De plus petite astuce perso : le portage en écharpe a fait des miracles sur beaucoup de bébés

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oui effectivement, ça me paraissait clair mais pas forcément (la preuve).
      En ce qui concerne le portage, tu n’es pas la première à relever cette astuce. Visiblement, ça fonctionne bien 🙂

      Répondre
  27. Anaïs
    le

    Maman d’un petit Zekhy qui a 5 semaines,le truc le plus efficace pour moi c’est une serviette de bain que je repasse pour qu’elle soit bien chaude et je pose bb sur moi avec la serviette entre nvous et en 2min il s’endort.

    Répondre
  28. cindy
    le

    Bonjour,
    Une petite aide supplémentaire… Après avoir tout essayé pour Louise (ostéopathe, homéopathie, calmosine, bebegaz) je suis tombée en fouillant sur le net sur une étude de médecine expliquant que l’eau d’evian trop minéralisée pouvait expliquer une partie de ces troubles, et effectivement, depuis deux jours nous utilisons de l’eau mont roucous et le résultat est plus que concluant: bébé ne pleure plus!!!! A creuser pour les parents, une eau peu minéralisée peut soigner ces maux.

    Répondre
  29. Cécile
    le

    Bonjour, je suis maman d’une petite puce de 4mois maintenant et avant que je prenne des tisanes à base de fenouil, anis et cumin qui aident entre autre à stimuler la lactation ma puce à eu droit à quelques coliques… Et quand je suis plusieurs jours sans en boire ça recommence. La nuit dernière à été infernale et la seule solution pour la calmer ça a été de la bercer debout contre moi… Alors vive les tisanes d’allaitement ou à base de fenouil ou d’anis! Et bon courage à tout les parents qui vivent cette période…

    Répondre
  30. naouel
    le

    Bonsoir.
    C’est la première fois que je poste même si je quis fan de toutes ces petites histoires et astuces…
    Bref concernant les coliques, je vais faire des jaloux mais je n’ai jamais eu ce problème avec mes deux garçons…ma technique: tous les soirs au coucher massage de tout le corps de bébé avec une huile tiede, puis emmaillotage pour la nuit (moi c’était dès la maternité) et faire boire à bébé un peu d’eau sucrée avec quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger (vertus appaisantes et aide bébé à faire dodo, ce qui n’est pas négligeable. ..)
    Voilà voilà

    Répondre
  31. Stephanie
    le

    Merci pour cet article! Pour nous seule solution changer pour un lait sans lait de vache (modilac riz expert AR …) et le spasfon! Surprenant même si j était contre les médicaments surtout si petits nous avons tout essayé : l eau, l eau de chaux, le debridat, le sirop calmosine , le julep gommeux, la bouillotte en noyaux de cerise … Les trois derniers faisaient effet quelques jours puis c était partit. Seul le spasfon lioq un demi avant le bib matin et soir ca a changé sa vie! Sur les conseils du pédiatre. Encore aujourd hui a 5 mois des que l on arrête c est repartit. Il faut attendre la diversification alimentaire maintenant…

    Répondre
  32. mamanise
    le

    que je nous retrouve dans cet article et ces commentaires !!!
    petite infos histoire:
    BB1 en 2009 avec des coliques de dingues H24 !! on a essayé beaucoup de choses, mais le remède fut avec notre ostéo, en deux séances, pb réglé (juste avant ces trois mois)… en attendant on avait construit un hamac géant au dessus du lit parental (papa est très bricolo) et on passé nos nuits a la bercer pour pouvoir dormir un peu….
    BB2 né en novembre 2013, du coup mieux préparer, mais avec déjà moins de coliques, et moins violente… Nous pratiquons les massages, faisons l’ostéo (réelle bienfaits!), bouillotte et emmaillotage, lait picobia appauvrie en lactose, eau mont roucous, bib nuk anticolique (prend le relais bientôt avec les mam), et un peu d’homéo….

    du coup BB2 plutôt cool, mais je ne peut m’empêcher de poster pour amener une info supplémentaire…. assez fréquemment l ‘épisode coliques s’accompagne d’épisode de constipation…. et on a tendance a conseillé l’eau HEPAR…. sauf que cet eau, qui est très riche en minéraux, fatigue d’une part les reins de bébé, car plus longue a traité, mais en plus donne d’horribles gazs !!! on en donnait tous les soirs a bébé, et après le bibi c’était la symphonie des pets majeurs, avec hurlements et tout ce qui accompagne, etc… on a fait le test après avoir eu l’info (merci internet) on a arrêté de lui en donner, et les épisodes atroces du soirs ont cessé…. curieuse, j’ai moi même tenté l’expérience…. et je jure que j’ai passé moi aussi une sale nuit, rempli de maux de ventre et de ballonnements atroce….
    cela ne semble pas nuire a tous les bébés, mais depuis qu’on ne lui en donne plus, bébé ne hurle plus le soir !!!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Effectivement, l’eau peut jouer un rôle. C’est aussi pour ça qu’on dit qu’il faut alterner entre plusieurs… Bref, merci de la précision !

      Répondre
  33. gaelle
    le

    je pense faire partie des chanceuses( quoique les poussées dentaires ont pris le relais).
    Ma puce a eu des coliques en tout et pour tout une petite semaine.
    Je reste persuader que les séances d’ostéopathie ( commencé 9 jours après sa naissance)ont énormément contribué. J’ai également changé l’eau ( la mont rocous est selon moi la meilleure pour nourrisson mais elle a un goût très spécial), j’ai privilégié le lait AR (enfamil AR) au lieu du lait classique(enfamil, donné à la maternité)et pour finir, le rot et des petits massages du ventre posé sur l’avant bras… Je ne sais pas si c’est la meilleure des solutions, mais pour ma puce, celà a super bien fonctionné.

    Concernant le message du dessus de Mamamise concernant l’Hépar, nous avons constaté les mêmes effets lorsqu’il y a eu qques épisodes de constipation. Elle se tortillait et pleurait et lorsque nous avons stoppé, tout est rentré dans l’ordre

    Répondre
    • Olivier
      le

      Il n’y a pas de meilleures solutions… toutes sont bonnes, ca dépend des bébé 🙂 !
      Merci d’avoir partagé ton expérience !

      Répondre
  34. Isabelle
    le

    En ce qui nous concerne, notre puce a souffert de colique très vite, à une semaine et nous avons essayé de gérer au mieux comme tout le monde… Jusqu’à ce que je me rende compte que quand je buvais une tisane d’allaitement (à base de fenouil) elle était mieux. Bon je précise, je l’allaite 😉
    Donc hop, je me suis misé à en boire 2 ou 3 par jour.
    Comme ce n’était pas encore complètement résolu ma sage-femme m’a conseillé le sirop Calmosine. Et là, le changement a été radical, mais pas encore complet, elle avait encore des crises de temps à autre… Et au fil de mes recherches sur internet j’ai fini par trouver que les protéines de lait de vache pouvaient jouer leur rôle. J’ai donc arrêté de manger fromages et autres yaourts. Et depuis 15 jours plus de coliques.
    L’accumulation de ces diverses solutions a fonctionné.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Voilà, c’est souvent l’accumulation de plusieurs solutions qui donnent des résultats satisfaisants. Du coup, c’est pas facile à mettre en place…

      Répondre
      • Mathilde
        le

        Bonjour,

        Merci pour cet article, notre pédiatre nous a parlé de lactobacillus reuteri protestais pour soulager notre petit Baptiste de ses coliques, avant de nous embarquer dans cette histoire, j’aurais voulu un retour positif… J’ai trouvé un marque mais je ne sais pas si c’est la bonne… Quelqu’un pour m aider ???!

        Je fais un peu le tour des forums pour trouver mon bonheur !

        Mathilde

        Répondre
  35. Jean-Simon Meyer
    le

    Bouillottes à eau : attention danger

    Bonjour, J’attire votre attention sur la question écrite au Gouvernement que vient de déposer la députée Valérie Boyer au sujet du danger que représentent les bouillottes à eau, http://www.nosdeputes.fr/14/question/QE/14813 . Par ailleurs, je tiens à vous informer du fait que ce vendredi 7 décembre 2012, ma fille de 4 ans ayant été ébouillantée par une bouillotte à eau en caoutchouc défaillante et sans norme (brûlures au 2ème degré sur environ 15% de surface corporelle entraînant une hospitalisation lourde de 3 semaines ainsi que des greffes de peau). Une rupture de la poche s’est produite au niveau de la soudure des deux parties constitutives du produit (acheté il y a moins de 5 ans en grande surface). En résumé, en l’absence d’une norme AFNOR stricte et obligatoire, ces produits sont potentiellement dangereux. Enfin, je vous invite à regarder cette vidéo de prévention de l’Etat australien sur les dangers cachés de la bouillotte, http://www.productsafety.gov.au/content/index.phtml/itemId/983506 . Meilleures salutations

    NB : La réponse du Ministère de l’Economie et des Finances à la question écrite au Gouvernement :
    Depuis plus de dix ans, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), ainsi que la commission de la sécurité des consommateurs (CSC), sont effectivement saisies d’accidents (brûlures par contact, voire inflammation de l’enveloppe de la bouillotte) impliquant l’usage de bouillottes diverses. La cause et le scénario de ces accidents, parfois graves mais numériquement peu nombreux, comme le confirme l’institut national de veille sanitaire, est cependant très variable, en fonction de la conception de ces produits (à eau, à gel, à graines, ) et de leur mode de réchauffage (ajout d’eau, résistance électrique intégrée, réaction chimique, usage d’un four micro-ondes). Ces produits sont destinés à être utilisés par des adultes, souvent âgés, ou des enfants (bouillottes à enveloppe en peluche, généralement en forme d’animaux). Dans ce dernier cas, il s’agit de produits qui, outre d’assurer leur fonction spécifique de bouillottes, doivent être conformes aux rrègles de sécurité applicables aux jouets (cf. décret n° 2010-166 du 22 février 2010 et normes spécifiques de la série EN-71). En termes de réglementation, mis à part le cas des bouillottes-peluches évoqué supra, les bouillottes relèvent de l’obligation générale de sécurité, énoncée à l’article L. 221-1 du code de la consommation : « les produits et les services, doivent, dans des conditions normales d’utilisation ou dans d’autres conditions raisonnablement prévisibles par le professionnel, présenter la sécurité à laquelle on peut légitimement s’attendre et ne pas porter atteinte à la santé des personnes ». Il appartient à tout professionnel de s’assurer que cette obligation est satisfaite, notamment en faisant appel aux référentiels techniques les plus pertinents, conformément à l’article L. 222-3 du même code. À ce jour, à défaut de norme française, de nombreux professionnels se réfèrent aux normes britanniques, dont la norme BS 1970 (datant de 2001, révisée en 2006) relative aux bouillottes à eau chaude, et la norme BS 8433 (de 2004) relative aux bouillottes micro-ondables. Ces normes constituent des référentiels pertinents pour assurer la sécurité des consommateurs mais, en France comme au Royaume-Uni, elles ne sont pas un moyen exclusif de preuve et ne sont pas d’application obligatoire. Toutefois, l’absence de réglementation spécifique ou de caractère obligatoire aux normes précitées ne fait pas obstacle au contrôle des produits et la mise en oeuvre de mesures en cas de bouillottes dangereuses. Ainsi, la DGCCRF a conduit une enquête spécifique sur les bouillottes micro-ondables (garnies de noyaux de cerises, de graines de blé, de graines de lin, de son) à la fin de l’année 2011. A cette occasion, sur les 370 actions individuelles de contrôle, menées dans 174 établissements, seules 9,2 % ont débouché sur un constat d’anomalie. Par ailleurs, des prélèvements – ciblés sur les produits a priori suspects – ont été effectués et ont révélé, sur un panel de 17 produits, 4 bouillottes non conformes et dangereuses, suite à leur analyse en laboratoire. Bien entendu, ces derniers produits ont été retirés du marché, voire rappelés auprès des consommateurs, et détruits. Pour l’avenir, la DGCCRF maintiendra sa pression de contrôle sur ces produits, ce qui n’exclut pas la vigilance des consommateurs, en particulier avant l’achat (en privilégiant les produits sur lesquels le fabricant est identifié, ou pour lesquels le respect d’une norme est invoqué), avant leur premier usage (en lisant attentivement et en conservant la notice) et au fil du temps (en prenant garde aux signes de vieillissement des matériaux constitutifs de l’enveloppe ou de rembourrage).

    Répondre
  36. Anne
    le

    Bonsoir
    Mon petit chat à 1 mois et demi et dort très mal. Les dodos ne se font que dans les bras des que je le pose il se réveille et pleure mais le pire est le soir. Cela peut être du à ce que vous expliquez je vais tenter les différentes solutions et surtout croiser les doigts parce que la ça devient très dur je suis crevée ne peux pas faire grand chose de mes journées et surtout ai vraiment du mal à voir mon mini pouce pleurer autant sans raison :-(.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Effectivement, ça ressemble à des coliques… même si on a tendance à trop systématiquement les évoquer quand on ne sait pas vraiment ce qu’a un bébé.
      Une chose est sûre : Si son ventre est parfois dur, et qu’il se tortille dans tous les sens, pas de doute, tu as affaire à des coliques.

      Répondre
    • Anne
      le

      Le calmosine à l’air de fonctionner. Jules a dormi de minuit à 3h30 et de4h a6h pour manger et après sourires et rires à gogo et super dodo de 9h à 11h20 😉 que du bonheur!!! Pourvu que ça dure!!! Merci pour ce blog!

      Répondre
  37. Manue
    le

    Bonsoir
    La lecture de tous ces conseils nous replongent dans l horreur des coliques de notre fils des les 1ers jours jusqu’à ces 1 mois…et la je viens d avoir un 2ème bb qui au bout de 3 jours commencent également à avoir quelques coliques… J’ai essayé et surtout combiné toutes les méthodes pour nous ce qui fut radical : une charmeuse et autant vous dire que je n y croyais pas plus que ça avant ms la j aurai tout donné pour qu’il aille mieux et par la même moi aussi. Elle ne la pas touché juste par téléphone et hop ce fut stabiliser en 3 jours. Il a eu du mal à s endormir quelques temps et hélas je ne connaissais pas l emmaillotage ce qui aurait pu nous aider mais les douleurs de plus de 2h a chaque biberon avaient disparus !!!! Voilà bon courage à tous ceux qui vivent cela et des demain moi j appelle ma charmeuse pour ma 2ème baby

    Répondre
  38. Bélinda
    le

    bonjour,
    je suis depuis 1mois et 3 semaines jeune maman de 26 ans. j’ai l’impression de voir mon mari et moi dans votre article pour les coliques, on vit ça depuis ces 2 semaines de vie et on commence a etre au bout des moyens possibles pour le soulager, on a changé de lait ( anti colique, je reste septique), calmosine aucun effet, babyfen aucun effet, polysilane il y a du mieux mais pas encore ça, homéo aucun effet, changement d’eau aucun effet. on a pris les bib soi disant anti colique, je suis mdr sur l’efficacité , il avale énormément d’air. on sait plus trop quoi utilisé a part les calins mais maman est déchiré a chaque pleurs. là actuellement on essai biogaia, on verra mais je prends rdv chez le medecin car je ne peux plus le voir se tordre de douleurs jour et nuit, car même la nuit est agité, il dort pas a cause des coliques de 1h30 a minimum 6h30…. et les pharmaciens pas un dit pareil, comment si retrouvé???? dur dur les coliques….

    Répondre
    • Olivier
      le

      Il n’y a rien de pire que de voir son enfant hurler pendant des heures. Et je sais de quoi je parle. Pourtant, je me suis rendu compte avec le temps que lui avait avant tout besoin que ses parents soient zen, au plus profond d’eux meme, surtout lorsqu’il n’est pas bien. C’est pas une solution, juste une piste pour mieux vivre avec ces maudites coliques, en attendant qu’elles se tassent ou que vous trouviez le bon remède. Bref, relayez-vous, reposez-vous et détendez-vous autant que possible.
      J’espère que ton médecin saura t’aiguiller. On sous estime trop souvent la difficulté que peuvent représenter les coliques pour de jeunes parents.
      N’hésite pas à revenir nous raconter la suite… Je croise les doigts pour toi.

      Répondre
      • Bélinda
        le

        merci, il parait que le temps guerri les blessures! j’espère trouvé avec mon mari la solution la plus adapté pour mon fils!?

        Répondre
  39. Mmettvabien
    le

    Bonjour

    Je lis avec détail toutes les réponses à cet article.
    Bébé a aujourd’hui trois mois. Et jusque là pas trop de coliques. Quelques crises qui se règlent d’elle même par un gros caca tout ce qu’on peut faire ne sert pas à grand chose si ce n’est à montrer à bébé que nous sommes là (ce qui est le plus important finalement).

    Par contre je suis persuadée que le mien fait plus souvent des reflux qui le gène énormément. (comme mes remontées acides lors de la grossesse). C’est douloureux, il ne comprend pas et donc pleure (c’est pas les mêmes que pour les coliques je trouve). Et là sur les conseils d’une pharmacienne : topaal (qui est une sorte de gaviscon, il doit exister différents produits) et le médecin vient de me conseiller le polysilane qui traite l’acidité de l’estomac, je vais essayer un peu voir si ça fait du bien, si c’est le cas cela confirmera ce que moi et mon mari pensont : pas de colique (ou très peu et par épisode certes douloureux), mais plutôt reflux gastro oesophagien (qui est dû à la non fermeture de l’estomac et qui se règle au bout d’un certain temps). On m’a dit : si votre bébé tète en discontinu, si il se jette en arrière ça ressemble à un reflux…
    Mais les médecins ne savent pas trop et si bébé a mal on nous dit toujours coliques, alors qu’il doit y avoir d’autres choses aussi (car le fabricant de calmosine doit s’en foutre plein les poches et que le seul effet c’est la glycérine qui permet de faire glisser les choses.
    Bref, peut être que ce que tout le monde appelle coliques n’en sont pas toutes…. et une piste de plus
    (belinda si le polysilane a fait un peu effet ça peut peut être une piste sérieuse les reflux…)

    enfin, toujours un déchirement de voir nos loulous hurler à la mort….

    Répondre
    • Bélinda
      le

      oui en effet, ce que vous décrivez corresponds plus aux maux de mon loulou! et on a constaté que c’était des reflux qui le fessait pleuré donc c’est repartis polysilane mais j’avais peur que vu que c’est pour adulte meme si on en met peu sur la tétine du bib, que cela lui abime l’estomac.

      Répondre
      • Mmettvabien
        le

        à voir avec votre médecin (en insistant sur les symptomes ou impressions)
        Moi le polysilane c’est le médecin qui me l’a conseillé (au contraire du topaal ou gaviscon ça semble traiter l’acidité, les autres c’est plus une protection), la pharmacienne m’a dit (mon loulou a trois mois) une noisette avant chaque tétée. J’essaye ces jours ci, pour l’instant une crise de colique…. 🙁 mais c’est pas de bol.
        Mon médecin m’a dit : les reflux ont lieu environ deux heures après la tétée, (je me demandais pourquoi mon loulou qui dormait facile trois heures et demi + éveil entre chaque tétée ne tenait plus que deux heures voire moins, j’ai un début de réponse ;))
        Faire faire des rots permet aussi de le soulager comme il faut , après la tétée, il dégaze un max et pourtant il est au sein (mais non madame, au sein il n’avale pas d’air….) (c’est pas de l’air qu’il avale (quoique…) mais sûrement la digestion précédente (ça c’est moi qui le dit))
        Pendant la tétée il lâche le sein, le ragrippe, se jette en arrière… Je l’arrête, il pleure puis rote et sourit presque….
        bon bref, c’est pas non plus miraculeux, et je pense que le mien c’est pas ni des coliques lourdes ni des reflux lourds… mais toujours gênants quand ça le prend.
        Pour le médecin il en faut un qui nous prenne au sérieux (pas genre : a oui des coliques peut être… sans tenir compte de ce qu’on dit (et que l’on sait sûrement mieux qu’eux, j’ai pensé reflux bien avant qu’on me décrive ce que c’était et les différents symptômes possibles))
        Je viens d’aller voir un médecin qui m’a dit texto :  » les parents c’est vous qui connaissez votre petit, qui savez si il va bien ou non, qui l’observez tout le temps, bon nous on sert pour une expertise » (que j’ai pris comme d’où ça peut venir et comment le soulager au mieux). Du coup je change de médecin traitant!!!!

        Répondre
          • Bélinda
            le

            je vais reprendre le polysilane et je ais prendre un lait épais, car j’ai un bébé glouton qui met pas longtemps a boire son bib! on verra bien. compliqué tout ça, on s’y perd a force!

          • Mmettvabien
            le

            si ils pouvaient dire ce qui va pas, ce serait bien plus simple.
            Qu’est-ce qu’ils m’énervent ces gens qui te disent : a bah oui c’est pas de bol, ça passera….
            Le bébé glouton est plus sujet au reflux dixit une maman : mes garçons ont eu beaucoup plus de reflux que mes filles (deux de chaque) car plus « glouton », mais va expliquer à un bébé que le sein ne s’envolera pas si il tète un peu plus longtemps 🙂
            Et le médecin m’a dit hier (oui je l’aime bien ce nouveau médecin) : le reflux c’est pas bien grave mais si on ne fait rien ça s’aggrave, donc si il a mal il faut lui donner quelque chose pour le soulager! (et pas seulement des câlins!)
            bon bref bon courage, ne fait rien sans avis médical quand même, parceque quand même ils savent un peu aussi…. mais je pense que garder notre bon sens de parents c’est bien aussi. Moi je lance juste des pistes 🙂

            Merci pour ce blog et particulièrement pour ce post! très instructif!

          • Mmettvabien
            le

            et un autre détail : j’ai lu que changer de lait n’était pas toujours si bénéfique, car changer de lait trop souvent ne permet pas à l’enfant de s’adapter et donc il fera plus de coliques, et qu’il faudrait changer le lait graduellement. Donc un changement de lait pourquoi pas mais pas n’importe comment, à voir avec un médecin.

          • Olivier
            le

            Effectivement, il faut éviter les changements trop réguliers. Un conseil de doc n’est jamais de trop dans ces cas là.

          • Bélinda
            le

            merci beaucoup pour tous vos conseils, je vois le medecin lundi! cela fait du bien de trouvé des parents qui en chient autant que nous, c’est rassurant, on a plus l’impression d’etre des mauvais parents!

          • Olivier
            le

            On croise les doigts pour que ce RDv t’apporte des réponses. Tiens nous au courant !

    • Olivier
      le

      Tu as raison, il faut bien faire la part des choses entre Rgo et coliques. Un RDv chez le doc s’impose au moins pour poser un diagnostic…

      Répondre
  40. Bélinda
    le

    un peu de temps pour vous donnez des nouvelles, je pense que je vais plus aller voir mon médecin traitant pour mon bb mais direct un pédiatre!? bai comme dire, elle en sait comme moi, c’est a dire elle a rien apporté de plus que ce que je lui ai dit!? donc je vais comme je suis c’est a dire je ais continué avec le lait + polysilane+ goutte de biogaia, et elle m’a juste rajouté le débridât en plus! je suis pas plus avancer que avant… mais un point positif j’ai pas eu  » ça va passé, ou juste un câlin  » voilà pour les nouvelles!? le bib est passé je ais essayé de me rendormir mais avant refaire dormir petit bout…

    Répondre
  41. mamanise
    le

    difficile de différencier le RGO des coliques, pour mon bibou, le truc était de voir s’il se jetait en arrière, s’il ne supportait pas la position allongé et préféré être debout, et si bébé bavait…..là c’était sur, c’était les remontés acides. Du coup pour calmé le truc, gaviscon nourrison, qui fonctionne du tonnerre, mais soulage uniquement la crise et ne traite pas le symptôme. Quand bébé se tortille avec des gazs et ne suppoorte que du chaud sur son bidou, alors la colique et du coup débridat, qui marche bien, mais qu’un temps. C’est dur mais les crises finissent par s’espacé pour finir par disparaître. Aujourd’hui, mon bibou a 5mois, n’as plus de pb récurent depuis environ 1mois et demi, et fait ces nuits (21h/8h) depuis 1mois. alors courage a toutes les mamans, et les papas bien sur, qui subissent autant que nous, on ne peux peut être rien y faire comme disent les médecins, mais en tant que maman, nous ne pouvons nous résoudre a laissez pleurer notre enfant sans réagir, et si nous devons lutter contre la terre entière pour ne serais ce que le soulager de sa douleur un peu chaque jour, alors la guerre sera rude….

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je souscris pleinement à la fin de ton commentaire. On pourrait remuer la terre entière pour soulager nos enfants quand on les voit souffrir de la sorte…

      Répondre
  42. florence
    le

    Tout d’abord merci pour tous vos posts cela m’a aidé à ne me sentir seule dans cette situation. Mon fils se tord depuis 2J de vie, à la maternité, on nous donnait calmosine. Les douleurs et gaz n’ont pas cessé. Suite à ma lecture ici et sur les conseils de la PMI j’ai testé Biogaia, et il semble que depuis qqs jours, les crises se soient espacées. Pour mon bb qui a bcp de gaz qui le dérange j’ai le sentiment que ca agit un peu, néanmoins je continu un peu le calmosine, j’ai l’impression que ca agit sur les douleurs et biogaia sur la cause.
    Bon courage à tous, on cherche tous une reponsé à la souffrance de nos enfants.

    Répondre
    • Bélinda
      le

      bonjour,
      tout d’abord, félicitation pour votre bébé!
      j’ai testé les gouttes biogaia et j’ai fini ma 1 ere bouteille et du coup on s’est rendu compte que sans il était pareil. donc on reste sur polysilane et débridat et plus de crise de colique!!! hourrrrrrrraaaaaaaa enfin!!! maintenant place aux crises de pleurs pour le perte de la sucette la nuit… je commençais a ennuyée visiblement selon lui!!! lol
      bon courage a vous, vous en aurez besoin car le parcours est long mais cela en vaut la peine!!!
      cordialement

      Répondre
  43. Byal
    le

    Bonjour
    Comme vous nous avons un peut tout essaye en pensant que des que ça marchait une fois on avait trouvé la solution, et avec grand désespoir le lendemain ça marchait plus!

    Cepandant il y un truc qui marche vraiment pour nous et je tenait à vous en faire profiter car je ne l’ai vu nulle part ailleurs. A vrai dire j’ai trouvé ça par hasard un soir de crise.

    Nous avons un gros ballon de physio que j’avait acheté à ma femme durant les dernière semaines de grossesse qui trainait dans un coin de l’appart.
    Je me suis assis dessus avec BB en pleurs et là MIRACLE : les pleurs on cessé dans la minute et 5 minutes plus tard m’y crevette dormai à poing fermé.
    Le fait d’avoir un léger mouvement de bas en haut de manière répétée doit les calmer, impossible à reproduire sans le ballon!

    On répète l’opéraration chaque soir depuis deux semaines maintenant. Et croyez moi ou pas mais ça fait 3 jours que les intervalles nocturne des biberons sont de 8h dont 6h7h de sommeil ininterrompu pour notre puce.

    Voilà donc une astuce de plus pour votre site.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Pas mal le coup du ballon, je crois effectivement qu’on nous en avait parlé à l’époque. De toute façon, ça ne mange pas de pain d’essayer.
      Florence > bon courage pour les débuts, j’espère que tu trouveras des solutions. Attention quand même avec les médicaments et autres potions à ne pas en changer tous les jours et à prendre conseil auprès de ton médecin éventuellement…
      Et merci à tou(te)s de vos contributions à ce billet, qui reste l’un des plus lus du blog. Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle quand on sait à quel point les coliques peuvent pourrir la vie les premiers mois…

      Répondre
      • florence
        le

        Oui Olivier, je suis moi meme dans le monde de la santé, je prends toujours conseil aupres de l’infirmiere de la PMI, et j’avais posté apres qqs jours d’essai pour etre sur que ca soit efficace… dimanche difficile pour Lissandre et moi aujourd’hui, bcp de gaz et pas de dodo de plus de 20 min!!!

        Répondre
        • Olivier
          le

          Super. Je préfère le rappeler régulièrement car ça me semble important.
          Je croise les doigts pour que la semaine à venir soit plus calme pour toi et Lissandre !

          Répondre
          • florence
            le

            Tu fais bien te toujours le rappeler, c’est important en effet.
            Bon courage à toutes et tous.

  44. Mel
    le

    Bonjour, ma 2eme puce fait aussi des coliques depuis la mater…
    Je tente les différentes positions pour la calmer, pour l’instant ça marche mais notre patience atteint ses limites…
    Alors j’ai regardé sur le net et j’ai vu qu’il fallait espacer les tétées, d’au moins deux heures… J’ai donc espacé, ce qui ne gênait pas ma fille puisque la nuit elle attend jusqu’à 4h sans têter! Résultat, en moins 24h je me suis retrouvée avec un engorgement et de la fièvre!
    Du coup je lui redonne plus, j’insiste pour qu’elle vide plus le sein. Il ne faudrait lui proposer qu’un côté mais j’ai trop peur de me réengorger…
    On va donc à J10 essayer l’homéo, prendre rdv pour l’ostéo et j’arrête le tardyféron, et le lait du matin… On verra ce qui marche! Ah et je vais reprendre l’écharpe!

    Répondre
    • florence
      le

      Concernant tes engorgements Mel, tu devrais apprendre à ‘vider’ tes seins, me concernant à la maternité une sage femme specialisée en lactation m a expliqué comment faire, et sincerement c’est pas compliqué, et ca soulage. Bon courage, pour l’etiopathe, une seance a bien soulagé bb, j’en ai fais une deuxieme, ca fait pas de mal, y a du mieux qd meme mais c’est pas miraculeux comme le dit Olivier. Et aussi je rajoute, j’allaite mon fils egalement, et j’ai arrete le lait de vache, et tout pleins d’autres choses aussi..

      Répondre
        • Mel
          le

          Alors ici on a toujours des coliques, mais qui passent plus vite j’ai l’impression… Et jamais la nuit!
          J’ai donné de l’homéo mais je trouve ça hyper sucré, et pour le lait j’en ai repris un peu ce matin et je n’ai pas arrêté les autres produits laitiers, je me modère juste…
          Par contre j’essaye de lui faire faire un rot après les têtées mais c’est pas évident… Enfin ça semble lui faire du bien (logique!)
          Et surtout MERCI pour l’astuce de la hotte qui fonctionne ici et l’endort presque!
          Elle essaye aussi de prendre son pouce et vivement qu’elle y parvienne!
          Pour l’engorgement Florence, j’ai bien tiré mon lait mais c’est arrivé tellement vite que je n’ai pas eu me temps de le prévenir…(juste une tétée commencée de l’autre sein et c’était fait!)

          Répondre
  45. Marion
    le

    Bonsoir

    Nous sommes rentrés à la maison avant hier avec petit d’homme. Il s’était déjà tortillé a la maternité. Je me souviens que la sage-femme m’a répondu « les bébés ça pleure … » Fort heureusement c’était la seule de l’équipe à se montrer si peu compréhensive ! Notre Gabin a des colliques uniquement la nuit. J’alterne l’allaitement et le lait artificiel. Je vous remercie Olivier pour cet article. Je vais retourner à la pharmacie demain et je pense voir avec un ostéopathe rapidement. Pour le soulager nous lui massons le ventre mais ça ne le soulage qu’un temps !
    C’est mon premier et je dois dire que les colliques associées au baby blues sont emotionnellement très difficile à gérer ! J’espère que nous allons trouver une solution rapidement.
    Je vous tiendrai au courant si un miracle se produit et merci encore pour cet article.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Voilà, tu résumes bien ce que j’ai ressenti et que beaucoup de parents éprouvent : c’est difficile émotionnellement à gérer, malgré tout l’amour qu’on peut éprouver pour bébé.
      J’espère que les solutions que tu vas mettre en oeuvre porteront leurs fruits. Pensez notamment à vous préserver toi et ton homme, en alternant par exemple les moments de repos…
      Bienvenue à Gabin et bon courage à tous les deux. Et n’hésite pas à nous donner des nouvelles 🙂

      Répondre
      • ludivine
        le

        Bonjour,

        merci pour ce blog qui permet a tous les parents qui vivent les coliques de se sentir moins seuls. Je suis en plein dans les coliques de bb2. Pour bb1, intolérence au lait de vache diagnostiqué à 1mois suite à des diarhées (10 à 15 fois par jours) donc lait végétal(peptijunior) je tiens à préciser que le fait d’avoir un lait vegetal n’a en aucun cas empeché les coliques. Je pense que certains parents vont mal réagir a ce que je vais écrire mais ce n’est pas grave. Pour bb1, qui ne dormai que par tranche d’un quart d’heure et sur moi, j’ai tenté une expérience : le faire dormir sur le ventre et là oh miracle bb a dormi 2 heures d’affilée. au début en bon parents, je restai toujours côté et la nuit on ne voulai pas mais a force de dormir 3 heures par nuits, j’ai craqué, j’ai mis le lit paraplui dans notre chambre et l’ai fait dormir sur le ventre. Cela ne supprime pas les coliques mais la position les soulage comme quand on les a a la verticale contre nous. Je vous rassure à l’époque, j’ai éprouvé une grande peur et culpabilité à le faire dormir sur le ventre mais la fatigue, le stress et le baby blues ont eu raison de ma détermination à le faire dormir sur le dos.

        En ce qui concerne bb2 qui a 1 moi et demi, colliques depuis 3 semaines qui empirent de jours en jours avec refus catégorique de dormir sur le ventre, comme quoi d’un enfant à un autre… La solution miracle pour bb c’est de le porter dans le porte bb toute la journée (pas cool pour le dos mais bon je préfère avoir des douleurs plutot que mon bebe) + couverture miracle pour la nuit + rdv à l’osteo jeudi(je croise les doigts). Le pédiatre nous a prescrit débridat mais il a plus de gaz et c’est de pire en pire, j’ai donc arreté. je vais essayer calmosine et bloxair sur les conseils de la pharmacienne.
        La poche tiede sur son ventre fonctionne relativement bien maisce n’est que provisoire.

        Mon plus grand n’a plus eu de coliques à 3 mois, je me dis que je suis à la moitié du calvaire et que à force de dire « vivement qu’il ai 3 mois », ce jour viendra.

        Je souhaite bon courage à tous les parents qui sont dans mon cas et tellement désemparés qu’ils seraient prêt à faire nimporte quoi pour soulager ses enfants.

        Répondre
        • Olivier
          le

          Ta dernière phrase résume bien l’état d’esprit des parents qui vivent ça… et j’avoue que je suis un peu en colère contre tous ces professionnels de santé qui n’apportent souvent aucune réponse, laissant les parents se débrouiller avec les douleurs de leurs nourrissons.
          Bref, tu as trouvé ta solution. Et si elle n’est effectivement pas recommandable car potentiellement dangereuse, tu as aussi fait ce que ton instinct de mère te poussait à faire, en l’absence d’alternative. Pour moi, il n’y a rien de choquant là-dedans…
          Keep on working, je croise les doigts pour que ça passe vite !

          Répondre
          • Mel
            le

            Bonjour,
            Ici aussi je la mets sur le ventre dans la journée ( la nuit aussi elle y est parfois qd elle s’endort sur moi…), hier soir elle y est restée 4h sans réclamer le sein! Je reste à côté ou passe la stimuler très fréquemment .
            Sinon ses coliques se calment bien avec le débridat que je lui donne depuis 15 jours, pas plus d’1 à 2 fois par jour car je ne veux pas la gaver de médicaments, et on commence à le supprimer sans que les coliques redeviennent plus fortes. La hotte ça marche toujours très bien, le portage en écharpe pas tellement, et enfin 1ère séance d’osthéo hier! Pas de réelle crise depuis mais comme elle a été sur le ventre ça les limite…
            On y retourne que ds 1 mois si elles n’ont pas disparu avant. Par contre j’ai lu qu’il fallait attendre plusieurs jours avant de constater l’efficacité de la séance?
            Bon courage à tous, ici aussi je me dis qu’au pire dans un mois et demi elles cesseront…

          • Olivier
            le

            C’est même parfois difficile de constater l’efficacité de séances d’osthéo, d’autant que souvent, cette solution est conjuguée à d’autres… mais bon, l’important, c’est qu’au final, bébé se porte mieux !

  46. Simone
    le

    Merci pour cet article. C’est vrai que ce sont des moments durs au début ! Pour notre part, nous avons utilisé les massages, de l’amour et beaucoup de…patience !!!

    Répondre
  47. Olivier
    le

    Nous, on a bien galéré avec la première et au final (mis en œuvre dès la naissance de n°2 du coup) :
    – lait épaissi (« anti-colique ») + Mont Roucous (a priori, pour diminuer les coliques, il faut un lait un peu acide) ;
    – boisson aux plantes (Calmosine) ;
    – massages (beaucoup) ;
    – et relais entre papa et maman…

    Bon courage !

    Répondre
  48. Mélina
    le

    Bonjour, si je peux me permettre de vous donner mon conseil, lorsque mon tout-petit a eu ses crises de colique je suis tombée par hasard sur un remède. Le julep gommeux… C’est une préparation a commander en pharmacie, et c’est la seul chose qui a soulagé mon petit garçon. Ça se garde au frigo, c’est un peu cher. Il faut compter aux alentours de 15€ mais quand bebe souffre on tente tout… 😉
    Voilà, en espérant que ça aidera certains parents.

    Répondre
  49. Valou
    le

    Alors le Julep Gommeux j approuve!
    On en a donné en prévention jusqu a ses 2 mois , ça n arrête pas les coliques qui comme nous l a expliqué notre médecin sont principalement dues a l’immaturoté du système digestif, mais ça permet d aider la digestion quelque soit le lait. Donc ça ne peut pas être mauvais.
    Notre petit bonhomme a eu une crise de 15jrs puis plus rien.
    Je mettais la bouillote ( avec grosse housse en polaire et par dessus pyjama Et couverture ! ) et ça le soulageait bcp.
    Moi même je l utilise quand j ai mal au ventre depuis des années et ça fait bcp de bien!
    Après toutes les autres solutions citées dans l article sont bonnes a prendre mais il faut surtout s imaginer leur petit système digestif tout fragile et ça permet de relativiser un peu les pleurs…
    Du courage quoi… 🙂

    Répondre
  50. céline
    le

    bonjour

    maman d’une petite puce de 3 semaines,je suis un peu désemparée(c’est mon bébé 2).
    le souci est que elle prend ses biberons mais apres pour dormir c’est galère,elle pleure,je ne sais pas si c’est des coliques,elle pleure trés fort,finit par s’endormir et se reveille en pleurant.elle a des gaz et va a la selle.la sucette l’apaise un peu mais elle la perd.hier soir pleure de 21h30 a 23h,et j’avoue que j’ai craqué.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ça y ressemble en tout cas. Un petit tour chez ton pédiatre te permettra de confirmer avant de mettre en place les astuces qui s’imposent.

      Répondre
  51. alycia celyna
    le

    au moment ou j’Ecrit ce msg j’ai mes deux princesses a coté de moi, et oui je suis une maman de jumelle de 2mois qui souffre de colique et de RGO,ellses sont sous donperidone et nobac pour le RGO + stopcolic mais rien ne fait effet.mes petites souffrent bcp lorsqu’elle prennent le bib elle se tortillent grimace on des remontés acides et elle finissent leur bib dificilement, elle dorment peu,elles aiment dormir dans mes bras et c’est pleur dès que je les poses elle ne supportent pas la position allongé ne dorment pas plus de 2h la nuit et ne dépassent pas 15mn la jrnée,bref c galère mais bon.en m’a conseillé POLYZILANE je ne l’ai pas encore essayer j’aimerai avoir l’avis de ceux qui l’on essayé.
    bon courage a tous les parent

    Répondre
    • mamanise
      le

      Le polysilane, j’ai eu l’occasion de le tester pour ma première qui avait des remontés acides. L’utilisation n’était pas très simple, sous forme de gel très épais, a donner a bébé avant la tété ou le bib… Ca n’a pas été grandiose ni très satisfaisant, mais le résultat varie d’un bébé a l’autre… dans le même genre, tu as du gaviscon nourrisson, que j’ai également utilisé mais pour mon deuxième, et la c’est déjà plus simple a utiliser ‘pipette style doliprane’ et effet casi immédiat. En générale, en 20 secondes, il était soulagé et s’endormait. Mais le soucis des ces deux, c’est de ne calmer que le symptome, pour un temps réduit, sa n’élimine pas la cause. As tu essayé de leur donné le bib le plus a la verticale, sa les fait moins forcer lors de la deglutition. Et les tisanes ? pour mon neveu, c’est la tisane de fenouil qui a eu raison de lui, dans l’eau du bib le soir, sa été radicale…. Une petite manip’ chez l’osté aussi, peut être cela ‘coince’ t il quelque part. Attention, l’ostéo n’est pas rembourser par la sécu, et c’est en moyenne 50€ la séance. Certains kiné peuvent également manipulé bébé, mais tous ne le font pas, et tous ne sont pas qualifié. Choisis le bien, il a l’avantage d’être remboursé avec une ordo de ton medecin traitant….

      Répondre
    • Bélinda
      le

      bonjour,
      je suis maman d’un petit bout de chou de bientot 6 mois, j’ai essayé le polyzilane et moi ça a fonctionné, il avait plus de remonté douloureuse, pour les coliques arg gros sujet… j’ai tout essayé je pense, plante , homéo, et ce qui a marché c’est le débridat.
      bon courage à vous, tenez bon

      Répondre
  52. alycia celyna
    le

    merci pour votre réponse,j’ai bien essayé déjà plusieurs tisanes sans résultat, en ce qui est du bib je veille a ce qu’elles soient bien redressées, a la fin du bib j’insiste sur le rot puis je les gardes dans mes bras plus d’une demi heure avant de les poser mais au bout de qlqs minutes elles se mettent a pleurer ou a gémir en ayant un reflux et des remontes acides. pourriez vous m’éclaircir sur le problèmes du RGO et a quel moment sa disparais et comment faut il le traiter au cas ou sa persiste au delà de 5 mois?

    Répondre
    • Mel
      le

      Bonsoir,
      Ici on cherche toujours à stopper les coliques (j’ai déjà écrit un peu plus haut) et on a vu le pédiatre pour ses 3 mois qui a parlé d’un léger RGO en voyant que son pharynx était irrité. Elle a bien un peu de reflux mais j’aurais plutôt mis ça sur le dos des cris et pleurs liés aux coliques… Bref du coup il a prescrit du polysilane et pour les coliques des gouttes de biogaia.
      Ma fille aime beaucoup le polysilane qu’elle tète goulument sur sa sucette mais ça me semble pas efficace, au début j’en donnais 4 fois par jour après les tétées « à heures critiques » et là j’en donne plus qu’une fois en fin d’aprèm ou après une régurgitation épaisse et on a pas plus de coliques au contraire.
      Le biogaia lui semble plus efficace car elle ne pleure plus que dans son cosy (au bout d’une semaine d’utilisation) et encore elle arrive à s’y endormir depuis qu’on a enlevé le coussin réducteur. On a des selles plus fréquentes et beaucoup moins de gaz mais surtout plus de longues heures de pleurs incessants!!!
      On retourne quand même chez l’ostéo vendredi pour cette histoire de pleurs dans le cosy où elle se tortille et refuse la sucette… Et en relisant les commentaires précédant je me rends compte que j’ai fort diminué les plv ces derniers jours avec les vacances… Demain yaourt et fromage au menu pour voir si ça a un lien! Et une dernière précision ma fille a 3mois et demi… L’âge où ça commence à s’arrêter?

      Répondre
    • Olivier
      le

      Pour ma part, je ne suis pas au point sur le RGO. Un conseil dans la salle ?
      Une chose est sûre, prendre un conseil auprès de ton médecin pourrait être utile !

      Répondre
    • mamanise
      le

      RGO c’est compliqué et si c’est vraiment bien sa plus que de simples remontés acides, alors médecin directe lui aura vraiment de quoi traité…. pour aller plus loin, si ton médecin est un ***, va voir directe un gastro entérologue, je crois que c’est un nom dans le genre la si je me trompe pas, médecin spécialisé dans les soucis d’estomac et de remontés acides qui lui saura certainement voir si il s agit bien de ça et t’indiquer une solution adapté a tes enfants…. [….chaque bébé est unique….]

      Répondre
  53. Fabien
    le

    jeune papa depuis quelque jours, je goûte a la joie des coliques avec mon fils !
    Des pleurs et de cris a n’en plus finir, rejet de la tétine…
    l’impuissance face au mal être de votre enfant est vraiment quelque chose de très dur.
    Ce soir, a bout nerf, je me suis décidé a rechercher sur internet les solutions pour retrouver un peu de sérénité !

    J’ai opté pour l’écharpe…
    mon pauvre petit devait être épuisé, quelques minutes après avoir été harnaché, il s’est endormi… ouf…
    il semble beaucoup plus serein.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Et oui, l’écharpe fait parait-il partie des astuces à essayer. D’autant que ça ne coûte pas grand chose de tenter le coup. content que cette méthode ait fonctionné pour toi.

      Répondre
  54. Kata
    le

    Bonjour moi je suis en plain dedansmo n petit poussin va avoir deux mois il hurle etes t gener a longueur de temps j ai essayer plain de truc :

    Regime drastique:
    pas de chou ni aucun produit de la famille du chou
    Pas de lait ni aucun produit laitiers
    Pas de grin (desoler je suis de la reunion )mogette lentille …
    Pas de poulet

    Pour le moment j ai vu changement que pour le lait apres avoir bu un verre de lait mon petit bou a souffer le martir donc plus dentorce au regime donc je voud dirais pas si les autre aliment change quelque chose je veut pas faire souffrir mon bébé

    En paralele j ai calmosine et je me fait 2 litre de tisane fenouil , anis vert , tilleul

    Avec sa les collique son toujours la mais un peut moins forte

    Bon courage a tous moi je croise les doigt pour que mon petit sois débarrasser des collique a 3 mois vu que j ai lu qu elle pouvais duree jusqu a 5 mois

    Répondre
    • Olivier
      le

      Holala… dis toi que tout ce que tu as mis en place contribue à coup sûr à le soulager même si ce n’est pas parfait. Et tiens le coup ! Au cas où, tu trouveras encore quelques astuces sur cette page… reste à croiser les doigts pour que ça passe aussi vite que possible.

      Répondre
    • kata
      le

      voilas enfin j’ai trouver un truc efficace je suis retourner a la pharmacie hier et on ma conseiller pranabb une huile de massage et de boire une infusion de fenouil ( j’en est bu deux litre sur toute la journee) resultat pas de grosse crise de collique un peut de gène mais pas de quoi pleurer il a meme reussi a dormir de 21h a 1h s’en tété sa fait du bien de le voir comme sa
      donc voilas je croise les doigt pour que sa dure et si mon esperience peut aider du monde
      bon courage a tous

      Répondre
  55. Aurélie
    le

    Bonjour et merci pour tous ces conseils ! Mon petit garçon a 1 mois et je viens de trouver un truc qui le soulage à tous les coups en 2 minutes : je le pose assis sur moi, le dos collé contre moi, et je lui ceinture le ventre avec ma main. Il s’endort quasi de suite et « dégaze » dans les 30 minutes. Bon le seul inconvénient est qu’on est coincé pour un moment, mais quel bonheur de ne plus le voir souffrir…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Les astuces les plus simples sont parfois celles qui marchent le mieux. et si tu peux te passer de médicaments pour calmer bébé, c’est tant mieux !

      Répondre
  56. Marine
    le

    Moi j’ai des jumeaux de 7 semaines. Jusqu’à la semaine dernière, les coliques on connaissait pas, on ne se rendait pas compte de notre chance !
    Et puis un des deux a été hospitalisé quelques jours pour une salmonellose pas méchante (pas de fièvre, pas de vomissements, pas de déshydratation, juste de bonnes diahrrées).
    Là, après nous avoir dit qu’il n’y avait pas de traitement pour la salmonellose, qu’il fallait attendre que le corps l’élimine tout seul, le pédiatre de l’hôpital l’a mis sous antibiotiques (logique ??).
    De retour à la maison, avec ses antibio 3 fois par jour, mon bébé a commencé à vomir et à se tortiller en hurlant. Au bout de 5 jours de calvaire, j’arrête les antibio. Plus de vomissements mais toujours d’horribles coliques qui nous éprouvent tous. Je vais voir mon pédiatre habituel, qui nous prescrit de l’eau de chaux avec julep.
    Essayé sur 2 jours, pas vu d’amélioration.

    A la pharmacie ils me conseillent Lactibiane pour restaurer la flore intestinale flinguée par les antibio (SALETES D’ANTIBIO !).
    Et puis je me suis souvenue qu’une fois en fin de gastro j’avais le ventre tendu super douloureux rempli de gaz et que mon ostéo m’avait conseillé l’infusion de carvi ou cumin.
    Chez moi ça avait été super efficace.
    Alors cet après-midi j’ai fait une infusion de carvi (plus efficace que le cumin) que j’ai mis à moitié à la place de l’eau dans le biberon de mon pauvre petit bébé et MIRACLE ! 10 min de pleurs et puis plus rien, un bébé calme, apaisé !
    Ce soir il vient de reprendre un biberon dans lequel j’ai mis 1/4 de tisane à la place de l’eau (puisque il a eu moins de coliques au précédent, j’ai baissé la dose), et pas de pleurs du tout !

    Donc pour nous, la tisane de cumin, pas cher et très efficace !

    Répondre
  57. Olivier
    le

    Holala, ton commentaire montre bien à quel point il n’y a pas de solution unique face aux coliques. C’est en tâtonnant qu’on finit (parfois) par trouver une solution. En tout cas, je suis heureux que tu aies trouvé celle qui convient pour ton fils.

    Répondre
  58. Marina
    le

    Nous pour les colliques a répétition de notre petit bout, on nous a recommander de la mettre en boule en tailleur pour faire comme dans le ventre a maman. Pour le moment ça fonctionne bien mais en plus, une nouvelle sorte de « médecine » si je peux dire, le Reiki est très bien pour apaiser les mots de ventre, et endormir bébé. Ma mère le pratique et des que rien de va plus un petit tour dans les bras en tailleur, une séance de reiki en même temps et le tour et jouer.

    Répondre
  59. Shepard
    le

    OK, voici ce que j’ai combiné et …. SA FONCTIONNE pour notre petite fille de 3 mois. J’ai donc comme je l’ai dis combiné
    1) le conseil des médecin anglais c’est à dire dissoudre du sucre 1/2 cuillère à café ( mais ici je l’ai fait avec du sucre non raffiné de canne bien noir ) dans le fond d’une théière et de l’eau d’EVIAN
    2)Ajouté juste au moment du crépitement de l’eau 3 à 4 petites feuilles séchées de verveine dans la théière, laisser infuser.
    3)Verser sous la passoire l’infusion sucrée dans un biberon contenant +/- 100 ml d’eau non chauffé d’Evian.
    4) testez au dos de la main la température de quelques gouttes du biberon et le lui donner.
    C’est efficace et rapide, Voilà en espérant avoir sût aider certain parents

    Répondre
  60. Manu
    le

    Bonjour a toutes et tous.
    Ici Maoni souffre énormément. On a changé de lait,testé le biogaya (inefficace) la calmosine (inefficace) l’osteo (idem). Le plus efficace reste le changement de position. On le couche un maximum sur le centre (sous surveillance evidement) on a combiné avec du babyfen cela semble assez efficace mais ça dépend un peu des jour. Vivement la diversification Je vous le dit. Notre avantage : être tous les deux a la maison. On peut donc se relayer facilement. Bon courage à ceux et celle qui passe par la aussi

    Répondre
  61. Shepard
    le

    Juste en passant pour dire qu’au début et juste après la naissance, notre fille avait le problème d’allaitement aussi bien avec le lait maternel qu’elle n’arrivait pas à tirer que l’autre grave problème des poudres de lait qu’elle n’arrivait pas a digérer.
    Lorsqu’elle en prenait, elle vomissait les meilleures marques qui me coûtait bien chère.
    Lorsque l’on parle d’une mauvaise digestion on peut aussi tomber dans le désarroi face à des coliques du bébé.
    Finalement en prenant le lait de pharmacie A.R ( anti-régurgitation )dans notre cas la marque nutri…
    nous avons solutionné cette grosse tracasserie.
    J’espère mes ptits pères vous avoir une fois de plus aidé ! ☺

    Répondre
  62. Valérie - histoiresdemaman
    le

    Même histoire que pour le vôtre, ce qui a été salutaire c’est le coussin aux noyaux de cerises et de surélever bébé pour dormir.
    Après les repas, c’est en position verticale contre moi. Un peu peur pour la suite du coup, il n’a plus de coliques maintenant mais ne s’endort qu’à bras.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Avec un peu de patience, beaucoup d’amour et un rituel du coucher aux petits oignons, ça devrait venir ! Le plus dur est derrière toi…

      Répondre
  63. Floriane
    le

    Le pédiatre et la sage femme m’ont aussi conseillé bio gaia ça soulage bébé et empêche les coliques d’être trop fortes et donc trop douloureuses en quelques jours les pleurs se sont estompés et espacés ! A tester 5 gouttes par jour un remède naturel sans ordonnance!

    Répondre
  64. Mel
    le

    Quand ma petite a ses crises j’ai une méthode qui marche à tous les coups: je la porte à la verticale, son dos contre ma poitrine, et l’une de mes mains ramène ses deux pieds sur son ventre, comme si elle était assise en tailleur. Je la berce dans cette position ca la soulage bien!
    Un tuyau que m’a donné ma voisine de chambre à la maternité 😉

    Répondre
  65. Aurélie
    le

    Bonjour,

    Nous pour notre puce on l’a emmené chez un magnétiseur pour ses coliques et bien du jour au lendemain plus rien alors qu’elle souffrait énormément. J’avais tout essayé, bouillotte, massage, la mettre sur mon bras etc… J’etzis sceptique mais franchement super satisfaire… Nous avons d’ailleurs réitérer pour son dédoublement de gencives

    Répondre
  66. kary ababsa
    le

    bonsoir en ce qui concerne les coliques de bébé je vous propose un remède éficace donner un biberon de tisane d’une petite pincée de cumin en grain avec un peu de sucre ca enleve les guaz e repose bébé

    Répondre
  67. Geed
    le

    Bonjour,
    Nous sommes aussi confrontés au problème des coliques chez notre petit. En tant que Papa du 21eme siècle j’ai écumé les forums, bouquins, etc. pour trouver « LE » truc. Au final, il n’existe pas, mais en complètement du « bon sens » (le redresser pour manger, bien faire le rot, masser, pas trop l’exciter, etc.), on a réussi à atténuer les symptômes avec le combo suivant :
    *Julep gommeux avant chaque repas
    *Biogaïa sur le bib du matin
    *Divers essais de lait (on s’est arrêté au Picot 1er âge Bio)

    Pour le julep gommeux, c’est une « vieille » préparation toute simple (que l’on fait faire en pharmacie) à base de fleur d’oranger (calme et apaise), de sirop (calme les spasmes), d’eau, de gomme arabique et de carbonate de calcium (qui précipite les gaz et donc évite au boutchoux de péter comme un vieux chalutier en pleine manœuvre).
    En gros, ça synthétise plusieurs astuces dans un même mélange (camomille, sucre, eau de chaux).

    Le soucis, c’est que ça coûte cher (15e les 100ml ici à Lyon) car les pharmacies doivent (maintenant) avoir un laboratoire agréé pour le préparer. C’est assez aberrant car la préparation en elle-même est ultra simple (c’est un des premiers truc qu’on apprends à l’école de préparateur) et n’importe quel Papa un peu soigneux et équipé peut réaliser cette potion magique très facilement.

    100ml durent environ 10 jours, à raison de 2 ml par bib environ. A donner à la cuiller ou à la pipette avant chaque tétée (attention aux fausses routes avec la pipette hein !). Agiter comme un forcené avant le service 😉 sinon le carbonate, il reste en bas !!

    Ma recette pour 100ml (environ 20/25€ le litre) :

    Matos :
    un petit mortier inox
    une balance de précision
    de quoi doser
    un petit entonnoir
    une petite bouteille en verre

    Composants (vous trouverez tout assez facilement sur le net sur les sites « bio » ou tout simplement en pharmacie) :
    Gomme arabique en poudre : 6.66g
    Eau de fleur d’oranger (hydrolat) : 6.66g (attention, à conserver au frais une fois entamée)
    Sirop simple : 20g (je l’achète tout fait en pharmacie, ça coûte quasi rien !)
    Eau purifiée : 66.68g (je fais bouillir de la mont roucoux, mais ça aussi ça ne coute presque rien en pharmacie)
    Carbonate de calcium en poudre : 10g

    1) Sur un plan de travail bien propre, avec ses outils, bouteille, etc bien stérilisés
    2) on mélange dans le mortier le carbonate de calcium et la gomme arabique
    3) on « triture », bref on écrabouille bien les deux poudres ensemble pendant quelques minutes. Cette étape est importante (et physique), sinon le julep se mélange mal et ne sert à rien … Le premier flacon que j’avais acheté en pharmacie avait mal été trituré, moralité j’avais un espèce de ciment au fond de la bouteille. Pour les curieux, c’est la gomme arabique qui « piège » le carbonate et permet de le garder en suspension, sinon il ne se mélangerait pas à l’eau.
    4) on ajoute le sirop et la fleur d’oranger, tout en triturant bien consciencieusement au pilon. Normalement, ça fait une pâte beige foncée collante qui sent bon 🙂
    5) votre eau dû bouillir et refroidir pendant ce temps là si vous utilisez de l’eau purifiée « fait maison ».
    6) on ajoute l’eau tiède au mélange puis on brasse. N’utilisez pas de l’eau trop chaude sinon la gomme arabique va fondre et coaguler au fond du mortier. Remarquez, avec la fleur d’oranger et le sucre ça fait un bonbon très acceptable … :p
    7) conditionner le tout dans votre bouteille en verre préalablement stérilisée, fermez, agitez bien, puis stockez au frais.

    ça se conserve une semaine à température ambiante, maxi 15 jours au frais. Après ça se périme, attention !!!

    Comme le liniment, c’est le genre de truc facile à faire, qui coûte pas grand chose au final, et franchement, le pitchoun apprécie. C’est pas miraculeux, mais le résultat est là.

    Répondre
  68. Solliec
    le

    c’est super efficace, une toute petite cuillère de jus d’ananas pure pendant deux ou trois est après plus de problème.
    J’ai fais ça pour ma fille est elle​ na pas souffert de colique du tout.

    Répondre
  69. Ornella
    le

    Les tisanes bio Pour enfants et nourrissons de la marque HOLLE. On les trouves Sur le site bebe au naturel pour le prix de 3,95.€ aide à la digestion et Donc diminue les coliques . De très bons avis de mamans en dessous du produits Sur leur sites

    Répondre
  70. Skayn
    le

    Il est 4:58 et je confirme que le portage en écharpe ( moi étant torse nue ) fonctionne très bien pour ma petite Sibyl.
    Et comme ça maman peut se reposer dans la chambre 😀 😀

    Répondre
  71. Virginie
    le

    Pour ma part,bébé a bientôt 1 mois et a très peu de collique, mais quand il en as il devient inconsolable..du coup j’installe bébé sur moi quand il se calme pas (après avoir essayée les techniques de massage pour les colliques..) il s’endort et ca me permet de souffler un peu.. Sinon j’ai essayé de le placé dans son lit sur le côté mais avec un coussin qui cale son ventre (en veillant bien a ce que le coussin natteigne pas son visage) et ca lapaise car sa fait un petit appuis sur son bidon, du coup il enchaine 4h30 de sommeil et se réveille sans pleures ni douleur ( il chouine vite fait pour le biberon mais sa reste super agréable a entendre) et la nuit il dort sur le dos 5h30 d’affilée

    Répondre
    • Virginie
      le

      Quand je dis coussin c’est les tout petit coussin réducteur de forme et en général il pleure a peine 1minute quand je le couche dans son lit et après il fait dodo direct

      Bon courage a vous les mamans et les papas

      Répondre
  72. Audrey
    le

    Bonsoir,
    J’ai testé la bouillotte sur ma fille pour calmer les coliques, cela a eu l’effet escompté puisqu’elle c’est apaisé de suite. Ce fut très surprenant.
    Je mélange également toutes les solutions lors des coliques car je n’utilise pas la bouillotte tout le temps (ce n’est pas très pratique pour ce dont je dispose).
    Bref l’avant bras et la bouillotte je recommande quant à calmosine, cela fonctionne un peu pour ma part.
    Bon courage à vous, dans ces moments il en faut.

    Répondre
  73. Batadel
    le

    Mon ostheo m’a prescrit des probiotiques pour mon 3eme bébé ça a bien marché. Pour ensemencer son système digestif. J’aurai aimé découvrir ça avant. Sinon calmosine ça a eu de bons resultat. Portage. Et fenouil pour la maman allaitante. En tisane, en soupe.

    Répondre
  74. Jen
    le

    Bonjour, mon bb a 1 mois. Cest notre 1er et c’est tres dur depuis le debut. Il a énormément de colliques. On essaye tout. Biogaia et lactibiane qui sont des probiotiques. Polysane, on lui donne une noisette pour le calmer.par contre je pense que c’est le gout sucré qui le calme. On a essayé aussi osteopathe, deja 2 seances, on va y retourner car cela s’ameliore mais c’est pas encore cela.
    Visite chez pediatre, il va bien il prend bien du poids et grandis. Elle m’a change eau et m’a demande de prendre la version épaissit de mon lait. Cela fait 4 jours, on attends de voir car pour l’instant pas de changements. En lait, on prenait modilac avec volvic et maintenant montrouscou avec modilac oeba version epaissit.
    Mon bb se tord dans tous les sens et pousse tous le temps. Il mets plus de 2 jours a aller a la selle alors qu’il pousse tous le temps.
    Il pleure beaucoup , cest dur d’etre impuissante.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je comprend parfaitement ce que tu peux ressentir. D’autant que nous sommes passés par là. Il est capital que tu restes le plus zen possible pour que ton môme ne ressente pas ton stress (ce qui majorerait le sien). Je sais, c’est plus facile à dire
      Continue les massages, et tout ce que tu as entrepris… ça va finir par passer. Tu tiens le bon bout, j’en suis certain

      Répondre
  75. Froment
    le

    bonsoir,
    bb a souffert des coliques dès la naissance et pleurait tt le temps, jour et nuit. il se tortillait dans tous les sens. il ne supportait pas qu’on le touche du coup, on n’arrivait pas à faire de massage.
    il ne supportait pas l’emmaillotage.
    les seances d’osteo ont diminué un peu les douleurs. les massages dans le dos également, à défaut de pouvoir masser le ventre.
    je n’ai pas osé la bouillotte de peur des brûlures.
    comme j’ai fait une carence en calcium plus jeune, je n’ai pas osé arrêter les produits laitiers.
    les tisanes pour l’allaitement que je prenais lui faisaient du bien mais uniquement à fortes doses (fenouil anis).
    j’ai découvert par hasard que la tisane de mélisse était reconnu par l’oms pour soigner les coliques.
    j’ai également eu l’impression que bb souffrait bcp moins qd je me suis mise à la tisane de lavande et à la supplémentation en magnésium (pour ma résistance nerveuse).

    En ccl, à 1.5 mois,
    – je lui masse le dos plusieurs fois par jour (il tolère maintenant qu’on lui touche le ventre mais ça ne semble pas lui être agréable).
    – tous les jours, je prends 1 bonne tisane d’allaitement +lavande suivie d’au moins 2 tisanes concentrées (deux sachets dans peu d’eau chaude) de fenouil+ citronnelle (pour la douleur) et de fenouil+tilleul (pour la digestion), pour que ça passe dans le lait.
    – je lui propose tous les jours sa tisane de mélisse avec un peu de sucre. il la boit pas ts les jours, environ 1 jour sur 2 ou 3.
    – et j’évite d’oublier mon magnésium.
    Cela semble suffire pour l’instant, je croise les doigts.

    ps: expérimentez les astuces, l’une après l’autre et notez ce qui semble efficace, avec le stress et la fatigue, tout s’embrouille
    ps2: ne vous énervez pas, respirez profondément. et si vous craquez, ne culpabilisez pas, ça arrive à tt le monde.

    Répondre
  76. emeline
    le

    Bonjour,

    La définition théorique des coliques c’est que c’est pleurs inconsolables (donc si bébé se calme quand on le berce, non), pendant au moins 3h/jour, 3j/semaine, depuis 3 semaines et pas au delà de 2 mois.
    Donc beaucoup de cas décrits ici ne sont pas des coliques. D’où la variété des remèdes utilisés et efficaces !

    En tous cas,
    – porter bébé en écharpe (vertical+ventre au chaud+massé par les mouvements) est très positif pour la digestion en général et pour tout d’ailleurs
    – attention aux compositions des laits en poudre, plus de protéines solubles et moins de caséine facilite la digestion
    – les sucres fermentent dans le tube digestif (idem pour adultes d’ailleurs) et produisent plus de gaz (le lactose est un sucre)
    -pour l’allaitement, un bébé peut ne prendre que le lait du début, riche en lactose, et pas assez de lait gras de fin de tétée : on peut sortir un peu de lait avant de mettre bébé au sein par ex, demander à un consultante en lactation (pourquoi tous les termes qui ont trait aux bébés sont-ils si moches ?)
    – emmaillotage et écharpe rassurent bébé qui peut être angoissé suite à sa naissance difficile, pomper les malaises ambiants, avoir des grosses journées bruyantes, être trop épuisé pour dormir et donc pleurer
    -la succion permet au bébé de relâcher les tensions de son crâne, et les bébés au biberon ne tètent pas pour de vrai, cela coule beaucoup plus facilement qu’au sein et ne met pas en jeu les mêmes mécanismes musculaires. Boire au biberon ne nécessite pas non plus que la bouche fasse une « ventouse » autour de la tétine comme au sein, et les bébés biberons avalent plus d’air (et prennent plus l’habitude de respirer par la bouche, ce qui prédispose à des problèmes ORL, comme le disent les ORL en question dans une video récente)
    -il peut y avoir une irritation de nerfs crâniens si le crâne n’est plus au top après l’accouchement, ou des blocages ailleurs dans le corps qui compliquent la digestion (chez l’adulte aussi), la consultation chez le chiropracteur (ou l’ostéopathe ou l’étiopathe) permet de remettre tout ça
    et comme pour les grands, mal de bide = on se met plutôt en boule et avec du chaud dessus…

    Répondre
  77. Assa
    le

    Bonjour. Pour traiter les coliques du nourrisson en Afrique, nous utilisons 2 gouttes de citron mélangées avec une pincée de sucre et une c à s d’eau. C’est très efficace.

    Répondre
  78. Clo
    le

    Bonjour,

    J’ai testé la technique bouillotte (plutôt un petit cold pack pour blessures chauffé, mais pas brûlant). Je mets la bouillotte sur mon avant bras et bébé ventre à plat dessus. Ça marche plutôt bien, bébé fini souvent par faire sortir quelques gaz et s’endort finalement. Ça peut prendre une bonne heure ou plus, mais c’est ce qui a marché le mieux jusqu’ici…

    Répondre
  79. Elisabeth
    le

    Bonjour,
    Pour notre fille , on a utilisé un coussin avec des noyaux de cerises et ça la vite calmer. Elle a pu dormir tranquillement et être plus sereine la journée comme la nuit.

    Répondre