TOP 10 livres pour réussir la diversification alimentaire

diversification alimentaire

Avec l’apprentissage de la propreté, la diversification alimentaire fait partie de ces grands challenges que tout jeune parent doit relever. Et qui se résume à une question : Comment faire en sorte que bébé lâche progressivement ce foutu biberon – ou ce précieux sein – pour découvrir les joies d’une nourriture solide et goûtue ?

En théorie, la diversification alimentaire, c’est simple : introduction d’une alimentation autre que le lait d’abord essentiellement liquide entre 4 et 8mois, puis plus solide entre 9 et 12 mois. Et tout ça jusqu’à 3 ans.

En pratique, ça se complique. Et les histoires de parents à bouts de nerfs après avoir tenté de faire avaler une pauvre purée de carottes à leur chérubin emplissent le web des morveux.

Diversification alimentaire, 5 livres pour les enfants

Ici, les livres ont toujours constitué d’excellents supports pour convaincre bébé de porter un semblant d’intérêt aux sujets sur lesquels nous souhaitions attirer son attention. Et si les légumes habilités à séjourner dans son assiette font toujours l’objet d’un contrôle étroit, je ne perds pas espoir qu’un jour, un livre lui fasse ouvrir grand les portes de son estomac.

TOP 1 | A table avec le loup

diversification alimentaire : à table avec le loup

Allez hop, on met les pieds sous la table, aujourd’hui c’est le loup qui régale. En compagnie d’un anti-héros bien connu des enfants, bébé découvre les fruits et légumes avec humour. Rigolotes et colorées, les illustrations portent un contenu pédagogique simple mais éclairant. Le livre offre également un imagier complet sur les fruits et légumes. Des jeux et un mini-documentaire sont présents sur chaque double page. À partir de 2 ans.

« A table avec le loup », de Nolwenn et Ewen Tremeoc, Grenouille Editions.

TOP 2 | A table les enfants !

diversification alimentaire : à table les enfants !

Pour apprécier la cuisine, il faut d’abord la démystifier. « A table les enfants » est construit autour de ce principe : permettre à vos têtes blondes de découvrir l’univers de la gastronomie en détails. Des noms des aliments aux différents commerces d’alimentation, en passant par les gestes et les ustensiles du cuisinier, la cantine, les repas de bébé ou les différentes cuissons, la cuisine n’aura plus de secret pour votre enfant.

« A table, les enfants ! » de Christian Gibbaud, Milan Jeunesse.

TOP 3 | Tchoupi et la cuisine

diversification alimentaire : Tchoupi et la cuisine

Si comme Mychoup’ votre môme pourrait se tatouer « love tchoupi » sur l’omoplate en signe de reconnaissance éternelle pour son héros, peut-être devriez-vous saisir la balle au bond. Dans T’choupi et la cuisine, la star des bacs à sable tente de convertir les derniers irréductibles aux plaisirs du palais. Ce livre propose une histoire à deux voix qui mélange texte et images : vous lisez le texte et bébé décrypte les mots illustrés. Découvrez toutes les histoires de T’choupi juste ici. À partir de 18 mois.

« Tchoupi et la cuisine », de Thierrey Courtin, Nathan.

TOP 4 | Mes tout p’tits docs : le repas

diversification alimentaire : le repas

Grâce à Jeanne, votre enfant pourra partager avec elle le repas. Au fil de l’histoire, vos mômes s’identifieront aux personnages. Une jolie petite histoire qui réconciliera tous nos petits monstres avec les repas. Simple, avec peu de motif, les enfants se concentrent sur ce qui est essentiel et le message passe automatiquement. Ce livre fait parti de la collection Mes Tout P’tits Doc que vous pouvez retrouver juste ici. À partir de 3 ans.

« Mes tout p’tits docs : le repas », de Paul Battault et Charlotte Ameling.

TOP 5 | Les imagidoux : fruits et légumes

diversification alimentaire : Les imagidoux, fruits et légumes

Dans la collection des Imagidoux, ce tome invite vos enfants à la découverte des fruits et légumes aux travers d’illustrations gourmandes, de la fleur au noyau. L’occasion pour bébé de se familiariser avec ce nouvel univers et d’enrichir son vocabulaire… avant de se laisser aller au plaisir de la découverte gustative ? Croisons les doigts ! Retrouvez la collection Les imagidoux juste ici. À partir de 2 ans.

« Les imagidoux : fruits et légumes », de Fani Marceau, éditions Grund.

Diversification alimentaire, 5 livres pour les parents

Soyons clairs, la diversification alimentaire a toujours posé plus de problèmes aux parents qu’aux enfants. Si les premiers broient du noir à chaque repas, les seconds ne seraient pas contre une alimentation essentiellement basée sur du lait, des pâtes, des knacki et du chocolat.

Du coup, c’est souvent les parents qu’il convient de rassurer, en leur donnant des billes pour mieux comprendre cette étape incontournable du développement de l’enfant.

TOP 1 | Bébé mange (presque) comme les grands

diversification alimentaire : Bébé mange presque comme les grands

Comment décliner l’assiette ragoutante des parents en délicieux petits plats pour enfants ? Très astucieux, ce livre propose de tester 160 idées repas pour enfants entre 6 mois et 3 ans, construites à partir d’une trentaine de recettes pour les grands. Les recettes sont réparties sur 4 semaines et suivent un rythme qui permet de manger de façon équilibrée, saine et avec plaisir. Du coup, plus besoin de préparer un repas pour bébé et un autre pour le reste de la famille. Il fallait y penser !

« Bébé mange (presque) comme les grands », de Julie Schwob, Larousse.

TOP 2 | Comment l’aider à… manger juste

diversification alimentaire : comment l'aider à manger juste

Quelles sont les clés pour comprendre les enjeux et les mécanismes psychologiques de la nutrition chez l’enfant ? Comment l’aider quand il se nourrit mal ? Ecrit par une pédopsychiatre et une ancienne chroniqueuse des Maternelles, ce livre se penche sur la question de la nutrition depuis la naissance. On y parle aussi bien de la tétée et du biberon que des premières dents, ou du plaisir des goûts. L’ouvrage donne aussi quelques astuces essentielles pour appréhender le moment du repas avec plus d’assurance.

« Comment l’aider à… manger juste », de Catherine Jousselme et Patricia Delahaie, Milan.

TOP 3 | Bébé, à table !

diversification alimentaire : Bébé, à table !

Refus de manger, vomissements, diversification, allergies… le pédiatre Philippe Grandsenne apporte des réponses concrètes à toutes les grandes questions des parents sur l’alimentation de leurs enfants. Le livre fait le point sur les bases d’une bonne alimentation pour bébé, sans dramatiser, ni culpabiliser. De quoi rassurer les plus anxieux en leur permettant de mieux cerner les enjeux du repas pour bébé.

« Bébé, à table ! », de Philippe Grandsenne, Hachette.

TOP 4 | De la tétée à la cuillère

diversification alimentaire : De la tétée à la cuillère

Quels sont les avantages de l’allaitement ? Quand bébé sera-t-il prêt à commencer les solides ? Fruits ? Céréales ? Viandes ? Par quoi commencer ? Autant de questions qui fusent dans l’esprit des jeunes parents et auxquelles une équipe de diététiciens répond avec simplicité. Le livre présente les grands principes qui doivent guider l’alimentation de bébé de 0 à 1 an, pour mieux vivre le moment du repas.

« De la tétée à la cuillère », de Linda Benabdesselam, les éditions de l’Hôpital Sainte Justine.

TOP 5 | Bébé à l’école du goût

diversification alimentaire : bébé à l'école du goût

« S’alimenter sainement et avec plaisir les premiers mois de sa vie, c’est ouvrir cette porte où le nourrisson, l’enfant, l’adolescent et l’adulte qu’il deviendra, apprend à choisir ce qui est bon et sain pour lui. » Véritable guide pratique, ce livre vous accompagnera pendant les trois premières années, en vous proposant des conseils simples et des recettes à tester. Il n’est jamais trop tôt pour initier votre bébé au monde des saveurs. Objectif : faire de votre enfant un être conscient de ce qu’il avale.

« Bébé à l’école du goût », de Marie-Claire Thareau, Leduc. S Editions.

Votre enfant n’a pas envie de manger ce que vous proposez ? Découvrez les p’tits trucs de Je suis papa en vidéo !

Et vous ? Comment appréhendez-vous cette période de la diversification alimentaire ? Quelles sont vos astuces ? Vous appuyez-vous sur des livres ?

D’autres articles sur l’alimentation de bébé ? Consultez le dossier ici

Photo Credit: adwriter

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 19 février 2014 dans Shopping

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


21 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bsricard
    le

    bonjour

    merci pour ce top … han tchoupi il cartonne a la maison mais celui-là je ne l’ai pas encore 😉
    par contre faudrait que je m en prenne un car malgré avoir eu 4 enfants j’ai appris des trucs récemment sur la diversification du coup la dernière va partir sur de bonnes bases …

    blandine – les enfants des Deux-Sèvres

    Répondre
  2. Larchotte
    le

    Super article,
    mon préféré c’est Bébé mange (presque) comme les grands.
    sinon, j’ai pas mal utilisé le site « cube et petits pois »

    Répondre
  3. Maman Mammouth
    le

    Je ne sais pas si c’est du à l’allaitement ou pas… mais ici tout s’est bien passé, sans que je me pose de questions. Mon médecin n’y connaissant rien en diversification j’ai fait à l’instinct. Mon bébé a maintenant 11 mois, toujours allaité, c’est un petit mangeur qui picore plus qu’il ne mange… qui adore les morceaux, a une passion pour les laitages (mais bon il ne peut pas se nourrir que de ça!) mais mange difficilement les compotes!

    Les bébés avancent aussi a des rythmes différents concernant l’alimentation solide… Et qui sait, si je n’aurais pas des soucis plus tard.. « j’aime pas j’aime pas j’aime pas »! 🙂

    En tout cas, merci pour cette jolie sélection de livres!

    Répondre
  4. Agnès
    le

    L’allaitement, c’est sûr, ça prépare bien, mais il y a aussi toute l’attitude des parents et le contenu de leurs assiettes : s’ils mangent varié et avec plaisir, bébé en fera sans doute autant. J’en ai entendu parler trop tard mais j’aurais bien aimé faire la Diversification Menée par l’Enfant, même si ça aurait tendance à choquer mon mari parce qu’il faut laisser bébé prendre sa nourriture à pleine main les premiers temps (mais il paraît que les enfants qui y sont passés sont plus vite autonomes et propres à table). Il y a aussi un truc qui change tout c’est la pression que les parents mettent sur eux et sur leur enfant à lui faire manger de tout : c’est sûr que si rien ne passe il y a un problème mais il faut quand même respecter les goûts de l’enfant, et surtout le repas ne doit pas devenir un moment de crispation ni d’expression du pouvoir -rien ne devrait être un moment d’expression du pouvoir entre parents et enfant, mais pour le repas, l’enfant pourrait soit perdre et faire une véritable anorexie infantile, soit gagner parce que ses parents en ont entendu parler et angoissent dessus au plus haut point.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oui, je partage. Il faut à tout prix que le repas reste un moment de plaisir partagé. A nous de donner l’exemple, et de croiser les doigts pour que bébé finisse par s’intéresser aux aliments qu’il méprisait jusque-là. Et pour ça, il y a plein d’autres astuces que l’obligation, la colère ou la punition !

      Répondre
  5. Jimmy
    le

    Mhmm intéressant ça. J’ai déjà « Comment l’aider à… manger juste » et « Mes bébés docs : le repas » donc comme on dit : « jamais 2 sans 3 » je vais acheter un troisième livre pour notre collection. Est-ce que vous aurez une suggestions car les livres sont tous très intéressant et le budget ne vas pas suivre 🙂 ?

    Répondre
  6. Pukali
    le

    Trop chouette cette sélection !

    Et puis ça tombe bien, je suis en plein questionnement sur la diversification alimentaire, Loulou aura 4 mois vendredi, et j’attends ce que la pédiatre va me dire (commencer à 4,5 ou 6 mois ? donner le lait avant ou après les ch’tites cuillères de diversification ? …)

    Le papa étant trèèèèès rond petit et moi trèèèès maigre, on appréhende un peu ce chapitre. Du coup le bouquin faisant deux en un « repas des parents décliné en repas pour bébé », ça me dit bien ^^

    Répondre
    • Olivier
      le

      L’important, c’est la manière avec laquelle vous allez l’accompagner dans sa découverte. Le reste, c’est périphérique ! Mais tu as raison, ce bouquin peut s’avérer rudement utile les jours où l’imagination manque !

      Répondre
  7. Veronique
    le

    Bonjour

    Pour ma deuxième, j’ai tenté la Diversification Menée par l’Enfant. J’ai trouvé ça génial de la voir mettre ses doigts partout, tester tout, et surtout lâcher-prise… Aujourd’hui (3 ans) elle mange ce dont elle a besoin, avec curiosité et bonheur !
    Bien spur, cela tient aussi au caractère de l’enfant… Mais comme l’aînée est très difficile, j’ai tendance à faire de la pub pour la DME! Qui évite en plus de se prendre le chou avec purées, comptes, menus différents pour les 4 membres de la famille…

    Bonne recherche à chacun,

    Véronique

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ouais, je crois qu’on est passé à côté d’un truc ici, et que la DME nous aurait bien aidé. Cela dit, ça coûte rien d’essayer maintenant !

      Répondre
  8. Hamelinna
    le

    Très chouette article, comme toujours.
    Ici Mademoiselle E. a bientôt 13 mois et nous n’avons rencontré qu’un seul refus d’aliment : le panais.
    Elle se régale de tout et j’espère que ça continuera.
    Son répertoire alimentaire est cependant peu varié, on doit se contenter de fruits et de légumes, un peu de riz et de viande. Mademoiselle est allergique à la protéine de lait, et il semblerait qu’elle fasse également des réactions aux pâtes, au pain…

    Du coup, je pense me laisser tenter par le livre écrit par Philippe Grandsenne…

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est chiant ces allergies alimentaires… en tout cas, c’est chouette de voir un bébé gourmand. Ici, impossible de faire avaler un fruit frais à Mychoup’ (et les légumes font de plus en plus l’objet de suspicion)… bref, on patiente. On a décidé de pas la faire chier avec ça tant qu’elle mange quelque chose.

      Répondre
      • Hamelinna
        le

        L’alimentation doit avant tout rester un plaisir. Je pense que forcer un enfant à manger tel ou tel aliment n’apporterait rien de bon et risquerait au contraire de le braquer encore plus face à cet aliment.
        Gamine, ma mère me forçait à manger des courgettes. J’ai tenu en horreur ces maudits légumes durant de loooongues années, alors qu’aujourd’hui, c’est devenu un incontournable à la maison…

        Répondre
        • Olivier
          le

          Exactement, c’est pour cette raison qu’on insiste jamais de trop. On essaye de lui faire goûter et basta. D’autant que bébé n’a aucun problème pour engloutir ses pâtes ou ses épinards quand elle a faim 🙂

          Répondre
  9. Audrey
    le

    Merci pour cette sélection de livres autour de la diversification. Bien nourrir son bébé est en effet une question incontournale pour tous les parents ! Et le passage en force n’est évidemment pas la solution… Patience, variété ; nos petits aussi ont leurs propres préférences.

    Répondre
  10. Julie
    le

    Ici .. un peu d’idée dans cube et petit pois .. sinon ça a été au feeling. .. à partir de 2 mois, on lui faisait sentir tout ce qu’on mangeait … petit à petit il ouvrait la bouche alors du bout du doigt on le faisait goûter ce qui y avait dans nos assiettes. .. et puis autour de 4 mois en plein été il a commencé à vouloir piquer dans nos assiettes, à goûter et déguster. Pas vraiment de dame mais avoir confiance en les capacités de son enfant et se faire confiance c’est pas trop mal …

    Répondre