10 situations qui font culpabiliser les parents (Oh et puis merde à la fin…)

Ces situations qui font culpabiliser les parents

Nos lardons ont le chic pour nous faire culpabiliser, nous les parents attentifs que nous tentons d’incarner de jour comme de nuit, du lundi au dimanche, jours fériés inclus.

Mais ça, ils s’en foutent nos mômes. Un peu comme si notre disponibilité de tous les instants constituait pour eux une sorte de service minimum. Comme à la RATP, en mieux. Un truc immuable, inscrit dans je-ne-sais-quelle constitution parentale.

Oui mais voilà, au bout d’un moment, la coupe est pleine. Aussi étouffante soit-elle, la culpabilité qui nous étreint finit par devenir contre-productive. Au point de développer chez certains parents une sorte de flegme à toute épreuve.

Bref, avec l’expérience, on apprend à vivre avec la culpabilité chevillée au corps, quitte à la piétiner discrètement de temps en temps. La preuve par 10.

1| Lorsque votre mouflon vous gratifie d’une danse de la pluie au supermarché, rayon Kinder Bueno,… et que vous restez de marbre, en regardant votre montre.

2| Lorsque vous préférez envoyer bébé chez la nounou la crotte aux fesses, ni vu ni connu,… plutôt que de le changer pour la quatrième fois de la matinée.

3| Lorsque vous lui proposez une partie de cache-cache… et que vous décidez de mater la télé au calme plutôt que d’aller le chercher.

4| Lorsque vous renoncez à lui apprendre les bases de la gastronomie et du savoir-vivre… alors qu’il s’entête à enfiler des haricots verts dans les narines de sa petite sœur.

5| Lorsqu’il hurle votre prénom à s’en péter les cordes vocales au milieu de la nuit… et que vous choisissez de rester sous la couette en attendant qu’il se rendorme.

6| Lorsque vous le laissez sortir la morve pendue au bout du nez… plutôt que de le moucher pour la 18e fois, au risque d’attraper sa crève.

7| Lorsque vous ne montrez aucun signe d’empathie… alors qu’il s’accroche à vos mollets pour vous empêcher de sortir avec vos ami(e)s ce soir.

8| Lorsque vous tombez nez à nez avec son paquet de bonbons préférés dans un placard… et que vous attendez la nuit pour l’engloutir.

9| Lorsque vous abandonnez l’idée d’en faire une star de la mode… en le laissant sortir avec ce bonnet de bain vissé sur la tête.

10| Lorsque vous choisissez de le laisser croupir à la garderie jusqu’à 18h30… alors que vous avez pris une demi-journée de congé.

Et vous ? Quelles sont les situations qui vous ont fait culpabiliser, avant que vous ne décidiez de lâcher du lest ?

Photo Credit: Shandi-lee

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 12 janvier 2015 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


29 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Clairou la plote
    le

    Hhuummmm non je ne culpabilise pas!!
    Ah si quand je soupire quand elle me dit pour la 1110000000 eme de la journée : » maman t es la plus belle ».

    Répondre
      • clairou la plote
        le

        non pas trop en fait parceque j ai pas mis qu’entre chaque  » t es la plus belle » Y avait « t es la plus forte maman! », « t es la meilleure maman! » et la dernière  » t as toujours raison maman! »

        la vérité sort de la bouche des enfants c est ça??

        prosternez vous sujets!! hahahahahahah!!

        c est sympa 1 fois ou 2 mais TOUS les jours 1 fois par heure c est juste GGRRRRR!!!
        Bénis soit Charlemagne l’école m’épargne 8h de torture!

        Répondre
  2. netaddicta
    le

    La 5 je pratique assez souvent sans culpabiliser, la nuit c’est fait pour dormir pas pour appeler maman, mais le truc c’est qu’elle est plus tenace que moi donc je finis par lui demander de venir dans notre chambre me dire ce qu’il se passe.
    La 10 ça m’arrive encore de culpabiliser mais je le fais quand même…

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est tellement bon de profiter de quelques heures sans chiard accroché au mollet, hein 🙂 Et puis, on revient les batteries rechargées !

      Répondre
  3. Babidji
    le

    je dois avouer que le coup du 0 complexe qd je dois sortir le soir, de manger les becs ou pr notre part les mettre aux NAP même les jours où on peut les récupérer ça nous connaît ! par contre le coup du cache-cache je n’y avais pas pensé et c’est plutôt une bonne idée … oops

    Répondre
    • Olivier
      le

      Faut quand même que je te prévienne : ça ne marche qu’à moitié. Mychoup’ pète un câble de peur (ou de colère) si elle ne me trouve pas rapidement !

      Répondre
  4. Katy
    le

    Petit moment de détente à lire sa mais à part la 1ère j’ai jamais testé le reste.

    Trop maniaque pour la laissez sortir avec le cul cul sale ou le nez qui coule lol

    Bon mardi 😉

    Répondre
  5. Maman Marmotte
    le

    Lorsque nous laissons Joli-Coeur affalée devant « Mimi Souris » histoire de pouvoir avaler notre petit dèj’ du week-end au calme.

    Répondre
  6. lylou
    le

    C’est tellement ça excepté la croire aux fesses ou le nez sale quand même 😉 pour les bonbons trop petite encore ! Mais le coup de la nuit pas plus tard que cette nuit je l’entendais se réveiller commencer a chouiner tant que c’était pas régulier je ne descendais pas et puis elle s’est rendormie 🙂

    Répondre
      • NOEMIE
        le

        « 6| Lorsque vous le laissez sortir la morve pendue au bout du nez… plutôt que de le moucher pour la 18e fois, au risque d’attraper sa crève. »

        Totalement mdr
        J’ajoute : le T-Shirt avec du chocolat parce que j’avais pas vu, les chaussettes non assorties (parce que nous aussi mais on a moins tendance à enlever nos chaussures en public), le pantalon plein de terre et de traces d’herbes (parce qu’avant d’aller à la crèche c’était sympa de se casser la bobinette en essayant d’escalader ce petit monticule verdâtre sur le chemin) …

        Bref, je revoie mes règles d’hygiène à la baisse ^^

        Répondre
  7. caco
    le

    Ma préféré:

    Quand ma fille vient juste de m’appeler pour la ENIEME fois, pour me raconter la énième MEME chose, et que dans une grande lassitude, occupé à autre chose, je lui lance un « QUOI!???!!!! » d’agacement bien senti et qu’elle me dit avec une infinie douceur: « je t’aime maman »

    0~0
    °

    Répondre