Je recherche

Le rot de bébé après la tétée est-il vraiment obligatoire ?

Par Olivier - Mis à jour le 24 janvier 2024
Un papa attend le rot de bébé après son repas en lui faisant un câlin sur son épaule.

En tant que jeune parent, on l’attend un peu comme le Messie. Et quand enfin on l’entend, c’est un soulagement. Le rot fait partie intégrante de la routine du repas de bébé. Il génère souvent du stress, de l’inquiétude et beaucoup d’interrogations. Bébé doit-il faire un rot ? Peut-on coucher un enfant alors qu’il n’a pas fait son rot ? Est-ce obligatoire que bébé fasse son rot après la tétée ? Autant de questions que beaucoup de jeunes parents se posent.

Sommaire

Pourquoi bébé fait-il généralement un rot après la tétée ?

Le rot est un mécanisme physiologique qui permet à bébé d’évacuer l’air ingurgité pendant la tétée. Un nouveau-né peut en avaler beaucoup. Et c’est d’autant plus vrai s’il est nourri au biberon. Les nourrissons allaités avalent moins d’air.

Cet air ingurgité constitue une source d’inconfort pour bébé. Il peut entraîner des coliques ou des douleurs abdominales. Le rot permet de réduire les douleurs.

Le rot de bébé est-il obligatoire ?

Beaucoup de bébé rote immédiatement après la tétée. Si bébé n’a toujours pas éructé après 10 minutes d’attente, ne stressez pas. Le rot est nécessaire si bébé a avalé beaucoup d’air, mais il n’est pas obligatoire.

Par mesure de précaution, installez-le 10 à 15 minutes dans son transat avant de le coucher en toute sécurité.

Il est bon de préciser que le hoquet joue le même rôle que le rot. Il lui permet d’expulser l’air avalé durant la tétée. Donc le hoquet équivaut à un rot.

Comment savoir si bébé est gêné par un rot ?

Si votre enfant se tortille, pleure et ne veut plus manger, c’est qu’il est peut-être gêné par un rot. Une pause s’impose ! Installez alors bébé sur votre épaule, en position verticale, en lui frottant doucement le dos. Vous pouvez également l’allonger sur le ventre sur vos genoux. Dans tous les cas, que ce soit pendant ou après le repas, si bébé est gêné par un rot, il vous le fera savoir.

Comment éviter que bébé n’avale pas trop d’air ?

Voici quelques astuces pour éviter à bébé d’avaler trop d’air :

  • Vérifiez que la tétine soit tout le temps remplie de lait
  • Installez bébé le plus verticalement possible
  • Veillez à ce que bébé ne mange pas trop rapidement

Aujourd’hui, les fabricants de biberons ont réalisé de gros progrès sur leurs tétines. Certains sont conçus pour éviter à bébé d’avaler trop d’air. Optez par exemple pour une tétine anatomique. Ce type de tétine imite la forme des mamelons et limite le passage de l’air. Vous pouvez aussi choisir un biberon anti-colique. Ils permettent à votre enfant d’avaler moins d’air.

Découvrez la sélection de biberons anti-coliques que nous vous conseillons.

Partagez l'article
Un utilisateur navigue sur le profil Facebook de 'Je suis papa' avec son téléphone mobile

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés