Rythmes scolaires : des vacances d’été plus courtes ?

26 Fév 2013

vacances d'été plus courtes

La pilule de la semaine des 4,5 jours à peine digérée, Vincent Peillon vient de proposer de réduire les vacances d’été de 8 à 6 semaines.

Le ministre de l’éducation nationale envisage ainsi de créer deux zones : La première prendrait ses congés du 1e juillet au 15 aout. Et la seconde du 15 juillet au 1er septembre.

Cette réforme se ferait « dans l’intérêt des élèves », affirme Vincent Peillon dans le Télégramme, avant de rappeler  que « la durée du temps scolaire est de 144 jours en France », contre 187 jours en moyenne en Europe.

Vacances d’été : un message brouillé

De plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer les messages brouillés du ministre. « Il faut que Vincent Peillon arrête de faire des annonces intempestives par voie de presse. Il embrouille tout le monde », a ainsi estimé Sébastien Sihr, secrétaire général du syndicat SNUipp-FSU, dans un entretien au Parisien, repris par Libération.

Même son de cloche à la FSU, où sa présidente, Bernadette Groison, réclame sérénité et concertation.

Interrogés par l’express, les syndicats lycéens expriment tous leur surprise et leur colère, même s’ils n’envisagent pas d’action pour le moment. Seule la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) semble suivre le ministre dans sa proposition.

Vacances d’été : parents d’élèves et professionnels du tourisme favorables

Du côté des parents d’élèves, on se félicite. « On est très satisfait, c’est nos demandes », a ainsi déclaré Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE, sur France Info. Des propos repris par Le Point.

L’idée fait également son chemin chez les opérateurs touristiques. « Un zonage l’été permettrait de faire partir les gens plus tôt… On améliore la production, on améliore les prix, on crée de l’économie et de la croissance dont on a absolument besoin en ce moment », a déclaré René-Marc Chikli, président de l’association des tour-opérateurs français Ceto à l’AFP.

Vacances d’été : et donc ?

Il faut bien reconnaitre que les vacances d’été sont longues, et ne semblent correspondre ni aux contraintes de la plupart des parents, ni aux besoins réels des enfants, notamment des plus jeunes.

Si l’annonce de cette proposition sème le trouble, le ministre ne prévoit pas de concertation avant 2015. Dans ce contexte, fallait-il alors lancer l’idée sur la place publique dès maintenant ? Pas certain…

Néanmoins, je m’interroge aussi sur la sincérité des opposants à cette proposition, qui semblent préférer tirer à boulets rouges sur un ministre très exposé actuellement, plutôt que de se poser les bonnes questions, et d’enrichir le débat avec des arguments constructifs.

Etes-vous pour ou contre cette proposition ? A vos votes !

[polldaddy poll=6922316]

 

Et vous ? Que pensez-vous de cette proposition de réforme ? Cette idée vous parait-elle intéressante ou pas ? Pourquoi ?

Envie d’échanger sur d’autres sujets d’actualité ? Lisez les billets sur la réforme du congé parental, l’inefficacité de la kiné respiratoire pour apaiser les bronchiolites, le plan de santé publique pour la prématurité, la fin des pubs pour les laits en poudre en Suède… 

Photo Credit: Môsieur J. [version 8.0] via Compfight cc

 

71 réponses to “Rythmes scolaires : des vacances d’été plus courtes ?”

  1. Lili 26 février 2013 at 10 h 45 min #

    je ne sais pas si je suis pour ou conre pour le moment. Ici, on est dans le sud, et deja la majorité des classes sont vides des mi juin, à cause de la forte chaleur, et des familles qui vont dejà à la plage. Qu’en sera-t-il si l’école s’arrete mi juillet par exemple?
    Dans ma société on ne peut dejà poser des vacances facilement l’été sur 8 semaines car nous sommes nombreuses, si c’est réduit à 6semaines, ce sera encore plus difficile…

    Ensuite je me pose cette question, dejà que nos enfants n’auront peut etre pas de retraite, alors pourquoi vouloir les faire travailler autant des le plus jeune age? des semaines chargés, des vacances réduites… Travailler plus pour… !!

    je ne sais pas si je suis pour, je dirais que je pencherais contre. A voir!

    • Olivier 26 février 2013 at 11 h 02 min #

      On ne va quand même pas caler les vacances en fonction des familles qui ne respectent pas les règles et préfèrent aller à la plage alors qu’il y a école ! Ce n’est pas un très bon exemple à donner je trouve…

      En revanche, je te rejoins sur la problématique des vacances à poser. Du coup, ça risque de devenir un peu compliqué dans certaines boites.

      Mais cette proposition a surtout vocation à réduire la charge de travail des élèves pendant le temps scolaires, en réduisant l’emploi du temps de quelques heures par semaine. sur ce point, c’est une bonne chose, non ?

      • Lili 26 février 2013 at 11 h 09 min #

        C’est vrai… je n’ai pas approfondi, je m’en suis rendue compte apres coup, je veux dire par là que les instits n’arrivent déjà pas à tenir les enfants jusqu’au bout, et les parents relachent du lest. L’an passé, j’ai mis mon fils jusqu’au dernier jour, et en classe au lieu de continuer les activités, c’était la récréation, parce qu’ils étaient moins de 5. dommage pour les parents qui ne mettent pas leurs enfants, les enfants qui ne finissent pas le programme, et les instits qui finissent nounou au lieu d’enseignants.

        Je rejoins Kiara, une réforme oui, mais réfléchit. Car comme tu le soulignes, la charge de travail est trop grande. Il faudrait peut etre revoir ce programme, l’alleger.

        Et en effet, reduire la semaine serait une bonne chose. Mais on en revient aux enfants qui ont les 2 parents salariés, ils resteront tout autant en classe,et auront toujours des journées aussi longues.

        Il est difficile de trouver des solutions. Il ya de bons cotés et de mauvais côtés. C’est pour cela que ce doit etre travaillé en profondeur.

        • Olivier 26 février 2013 at 11 h 23 min #

          Pour moi, il est grand temps d’éduquer certains parents : l’école n’est pas une garderie, ni un self service auquel on fait appel quand on en a envie !

          Pour les parents salariés, il y a des solutions. L’école pourrait par exemple prendre en charge l’organisation d’activités extra-scolaires (sport, art…) en faisant appel à des éducateurs diplômés et aux profs volontaires s’il y en a, comme cela se fait déjà pour des dispositif d’été dans certains quartiers.

          Mais effectivement, le débat doit être lancé et approfondi pour que cette réforme ne retombe pas comme un soufflet sans convenir à personne !

          • Lili 26 février 2013 at 11 h 30 min #

            Tout à fait! et en plus quand les parents font cela, il faut se demander quelle image cela donne aux enfants de l’école… c’est bien dommage.
            Dans le futur village ou nous allons vivre j’ai vu qu’ilas avaient instaurer une prime pour les enfants : si l’enfant est toujours présent, il se voit attribuer une prime de présence en fin d’année. Bien ou pas bien, là est un autre débat… parce que ça revient à dire qu’un enfant se fait payer pour apprendre, alors que les parents devraient lui inculquer cette envie d’apprendre… mais je m’éloigne du sujet.

          • Olivier 26 février 2013 at 11 h 34 min #

            Ca montre bien en tout cas qu’on marche sur la tête. S’il faut payer les mômes pour qu’ils se rendent à l’école… Des fois, même si chacun fait ce qu’il veut, je me demande où sont les parents et ce qu’ils foutent. il n’y a qu’eux pour donner aux enfants le gout d’apprendre et de découvrir !

          • kiara 26 février 2013 at 11 h 41 min #

            Jusqu’en 4ème (en 3ème il y a le Brevet), certains parents retirent leurs enfants mi-juin pour partir en vacances, comme si on ne travaillait plus les deux dernières semaines!
            Une maman m’a même demandé, en 3ème, si sa fille était obligée de se présenter au Brevet (en gros, si on ne pouvait pas le lui donner comme ça) parce qu’ils allaient à l’étranger et que ça perturbait leur projet de vacances!
            Je ne pense pas que payer les parents soient une bonne solution, mais leur faire comprendre qu’on travaille jusqu’au 30 juin et que début juillet on fait des activités sympas.

          • Olivier 26 février 2013 at 11 h 52 min #

            Non mais tu as du halluciner quand cette maman t’a demandé ça…
            C’est un peu comme si je disais à mon patron que je ne compte pas venir cet été parce que bon, il fait trop chaud et que je voudrai aller visiter la Papouasie, par contre, je veux bien mon salaire quand même hein !

    • cyrille, le praticien du bilinguisme 5 mars 2013 at 22 h 30 min #

      Il faut importer le concept allemand d’hitzenfrei. Quand il fait trop chaud, pas de classe !

  2. kiara 26 février 2013 at 10 h 55 min #

    En tant que prof, je suis pour une réforme de l’école : réforme des rythmes scolaires, des vacances (actuellement elles sont trop longues, les enfants perdent beaucoup de juillet à septembre). Ça doit aller de paire : moins d’heures de cours dans la semaine mais plus de semaines dans l’année.
    Mais il faut qu’il y ait concertation, qu’on se pose les bonnes questions. Qu’on ne fasse pas du « vite fait mal fait » juste pour faire une réforme et laisser son nom dans l’histoire de l’école!
    Une réforme en profondeur sera longue à mettre en place. Il faut le faire mais pas n’importe comment.

    • Olivier 26 février 2013 at 11 h 04 min #

      Je te rejoins complètement. Je suis aussi favorable à une réforme dans la concertation.
      Mais pour ça, il faut que tout le monde accepte de changer : les parents, les élèves comme les profs… et ça, c’est pas le plus simple à faire passer !

      • Agnès 26 février 2013 at 16 h 16 min #

        En fait je crois que la plupart des enseignants seraient d’accord pour changer, ceux que je connais disent tous la même chose, comme Kiara en fait. Le problème c’est que les gouvernements, quels qu’ils soient, proposent toujours des projets de réforme dont on se demande s’ils les ont fait avec des syndicats enseignants ou plutôt avec des professionnels du tourisme (et parfois aussi on se demande si les syndicats enseignants ne se trompent pas un peu de combat)
        Des chronobiologistes disent que le rythme de 4,5 jours avec cours le mercredi matin serait en fait bien meilleur que 4 jours ou cours le samedi matin, car c’est plus facile pour les enfants de se lever tôt 5 jours de suite. Et de toute façon la plupart des enfants doivent quand même se lever tôt le mercredi car leurs parents travaillent.
        Et pour les vacances d’été, c’est vrai que c’est dur de se synchroniser avec les collègues et qu’en les réduisant ce sera encore plus dur, mais avec 8 semaines on a aussi le problème de faire garder nos enfants, ou d’avoir une place en centre aéré… ce serait donc profitable sur d’autres plans.

        • Olivier 26 février 2013 at 16 h 27 min #

          Comment mettre tout le monde d’accord, c’est bien ça la question. Parce qu’a priori, la majorité semble favorable à cette idée dans l’absolu. Dans la pratique, j’ai plus de doute…

  3. Séverine 26 février 2013 at 11 h 08 min #

    Pour la semaines de 4,5 jours, oui… pour les vacances d’été sur 6 semaines, oui… (mais pas la répartition en 2 zones trop compliqué pour les familles recomposées) mais surtout, surtout, pour plus de sport et de culture ! les activités sportives et artistiques (telles que musique, danse ou autres) devraient se faire dans la journée et non seulement le mercredi ou en soirée… bref moins de « culs vissés sur des chaises » à ingurgiter des programmes scolaires et plus d’éveil et de découverte… en fin de compte la question n’est pas tant le temps passé l’école mais plutôt ce qu’on y fait

    • Lili 26 février 2013 at 11 h 11 min #

      tout à fait d’accord, le temps doit être mieux utilisé! Entendre son fils dire qu’ils regardent la télé pendant la pause déjeuner… ça me laisse perplexe.

    • Olivier 26 février 2013 at 11 h 25 min #

      Pareil, je plussoie. On ne va pas à l’école pour rêvasser le cul sur une chaise mais pour s’ouvrir sur les autres, sur la connaissance, sur le potentiel qu’offre la vie… bref, y’a plein d’autres trucs à faire que d’ingurgiter des lignes et des lignes de trucs qui n’ont souvent pas ou peu de sens pour nos enfants !

  4. amazone26 26 février 2013 at 11 h 46 min #

    Revenons au pkoi du comment :
    1 – Historiquement les vacances d’été duraient 2 mois, voire 3 car les enfant aidaient aux travaux des champs (moissons, vendanges…) ;
    2 – Les enseignants sont donc payés depuis (et le décret de 1951 le précises bien)sur moins de 10 mois et le traitement (on ne parle pas de salaire mais de traitement pour les fonctionnaires) est annualisé (= lissé).

    Aujourd’hui,
    – certes la population agricole est très limitée ;
    – MAIS il n’y a plus bcp d’enseignants qui ont réellement 2 mois off en été, les différents jurys examens ayant lieu autour du 14 juillet… les rémunérations n’ont pas été revues.
    A ton prévu qqhose on bien va t’on encore travailler plus pour gagner idem voire moins ?
    A titre d’exemple les CCF (contrôles en cours de formation) ne sont pas payés et demandent un travail de dingue…
    Personnellement avec la réforme des retraites et les augmentations de CSG et de CRDS mon traitement mensuel a baissé et continue à diminuer depuis 3 ans…
    – que l’on travaille sur le rythme de l’enfant Trés bien, mais franchement que les professionnels du tourisme aient leur mot à dire, Pff

    • Olivier 26 février 2013 at 11 h 57 min #

      Merci d’avoir replacé ce débat dans un contexte que je n’avais pas exposé. C’est éclairant effectivement !
      La question du traitement des profs est légitime mais elle ne doit pas, à mon sens, être opposée à celle de l’épanouissement de l’enfant et des rythmes scolaires.
      La réaction des professionnels du tourisme est effectivement périphérique dans ce débat. Tu as raison de le souligner. Néanmoins la France est la première destination mondiale et l’économie française mourrait d’une agonie de son tourisme…

    • kiara 26 février 2013 at 12 h 01 min #

      Ah, les CCF, un bonheur (ironie inside). On prépare les sujets, on fait passer sur les heures de cours et les heures de libre, on corrige le weekend et on n’a rien à dire.
      Je pense qu’il faut penser la réforme pour le lycée différemment : peut-être ne changer que pour le primaire et le collège (même si le brevet a été reculé de quelques jours).
      Au lycée ça va être compliqué avec les examens.
      Il faut donc une réforme adaptée et très bien pensée, menée en collaboration avec les profs et les parents!
      Par contre, en ce qui concerne les professionnels du tourisme, les avis sont partagés. Ca fait bien rire mon frère, restaurateur. Qu’il n’y ait plus d’école le samedi n’a pas apporté plus de clients le vendredi. Et les vacances en zones ne changeront pas grand chose : peu de personnes partent plus d’1 à 2 semaines. Cela échelonnera juste les départs (étudiants, retraités, familles, etc.) selon lui.

      • Olivier 26 février 2013 at 12 h 05 min #

        Pour les opérateurs touristiques, je ne pense pas que ça change grand chose effectivement.
        En revanche, bien d’accord avec toi pour dire que cette réforme doit être partagée avec les profs et les parents. Cela dit, en France, il n’a jamais été très facile de faire bouger les lignes… mais avec beaucoup de bonne volonté et de concertation.
        Allez, haut les coeurs, Peillon a jusqu’à 2015 pour trouver la bonne idée !

  5. estelle 26 février 2013 at 12 h 05 min #

    Je ne sais pas encore si je suis pour ou contre, tant qu’on a pas fini avec la semaine des 4,5 jours. Est ce que c’était vraiment le moment???
    Je suis pour une refonte totale avec en priorité l’allègement des programmes.
    Mais il est vrai que ces vacances sont bien longues, on a pas tous la chance d’avoir 2 mois à s’occuper de nos enfants, ne de grands parents ou parents proches qui puissent prendre le relais à ce moment là.
    Ma grande a passé une grande partie des vacances d’été en centres de loisirs car on bossait tout les 2, ce qui n’était pas tout le temps évident.

    • Olivier 26 février 2013 at 12 h 12 min #

      Franchement, c’est pas le moment. Surtout pour annoncer une concertation en… 2015 !
      Je te rejoins sur la durée des vacances. trop longues pour beaucoup, parents comme enfants. Moins longues, elles seraient aussi plus denses et tout le monde en profiterait mieux il me semble…

  6. Ombelline 26 février 2013 at 12 h 59 min #

    A priori je suis plutôt pour . Ce qui me gène c’est que tout ce qui est périphérique prédomine toujours sur l’intérêt de l’enfant : les familles séparées/monoparentale , les restaurateurs et autres professionnels du commerces et des vacances , les profs et insit à qui on va moduler l’emploi du temps , les problèmes de garde ect …
    Finalement on parle assez peu des bienfaits que cela pourrait avoir sur nos enfants . Il ne faut pas oublier que l’éducation  » se casse la gueule » . A force d’en demander toujours plus , le niveau baisse … C’est quand même une grande partie de l’avenir de nos enfants qui se joue sur les bancs de l’école , mais on en a pas l’impression quand on écoute le débat !
    Au final on se dirige toujours de plus en plus vers des enfants qui réussiront parce que les parents seront derrière ou pourront payer des cours , et les autres …

    • Olivier 26 février 2013 at 13 h 23 min #

      Oui, ta remarque est pleine de bon sens. Ca tient sans doute à l’action des différents groupes de pression, qui oeuvrent pour faire valoir leurs intérêts particuliers en travaillant pour leur donner de la visibilité et nuire au débat de fond.
      Dommage ! En voulant défendre leurs acquis, ils en oublient parfois l’essentiel. Peut être faudrait-il mieux se poser d’abord la question de l’intérêt de l’enfant, pour ensuite s’inquiéter de savoir comment appliquer la réforme, en répondant autant que possible aux craintes des uns et des autres.

  7. Ombelline 26 février 2013 at 13 h 37 min #

    De toute façon toutes les réformes sont difficiles à faire passer , et d’autant plus en ce moment avec un contexte économique fragile . Chacun défend ses acquis et cela est normal . On arrête pas de nous ponctionner de partout , et ça fait quelques temps qu’on a pas vu passer une réforme bénéfique pour le plus grand nombre !
    Mais il me semble vraiment qu’un débat bien plus informatif pourrait aplanir les choses , car finalement qu’on on lit les commentaires au-dessus , il ne me semble pas que les gens y soit foncièremnt opposés . Je pense plus que le moindre changement devient très anxiogène , principalement par manque de transparence.

    • Olivier 26 février 2013 at 13 h 44 min #

      Exactement, je partage ton point de vue. La situation délicate vécue par bon nombre d’entre nous ne favorise pas le dialogue autour de nouvelles réformes. Pourtant, je ne ressens pas non plus d’opposition ferme et définitive sur ce point, s’il est mis en oeuvre intelligemment !

  8. larchotte 26 février 2013 at 13 h 57 min #

    dur, dur de se positionner sur ce point,
    Une chose est sur, il faudra que les entreprises acceptent de s’adapter au nouveau rythme… dans notre cas, aussi bien moi que mon conjoint avons nos vacances d’été imposée en Aôut. Donc bon, si nos enfants sont en vacances en juillet pas terrible tous çà…. super la vie de famille dans ces conditions.

    • Olivier 26 février 2013 at 14 h 11 min #

      A priori, il est prévu que tout le monde bénéficie d’au moins 15 jours en aout. Mais la question de l’adaptation des entreprises à ces nouveaux rythmes reste posée.
      Cela dit, je connais plein d’entreprises qui ferment obligatoirement pendant 1 mois voire plus par manque d’activité pendant l’été. Elles savent donc s’adapter…

  9. Sandra 26 février 2013 at 16 h 51 min #

    ben contre pour pleins de choses ; ils seront crevés de toutes façons car les parents si ils bossent bosseront au même rythme voir encore plus, il faut payer les frais de garde, les gens vont se déplacer plusieurs fois, que ce soit les parents, les vacataires vont gagner moins pendant l’été alors que pour certains ça finance leur année scolaire, je sais de quoi je parle j’ai baigné dedans pendant des années…. les enfants qui dorment car certains sont des dormeurs devront se lever encore plus… certes détails pour les uns… les familles qui doivent se voir, les séparés, le temps pour les uns (climat), pour ceux qui partent certains vont payer plus cher que d’autres…. après niveau réforme je mettrais français renforcé plutôt que arabe obligatoire dans certaines écoles…. et je laisserais le porc à la cantine, ceux qui n’en veulent n’en mangent pas et c’est tout plutôt que de vouloir le supprimer (genre Lille, Perpignan….)

    Sans compter qu’il y a moins de moyens dans les écoles et collectivités locales alors qu’il en faudrait plus, qu’il faudrait beaucoup plus d’instit, au lieu de bourrer les classes…. faire beaucoup plus de classe de découverte, apprentissage du bricolage, jardinage etc….

    • Olivier 26 février 2013 at 17 h 13 min #

      Je ne suis pas certain qu’un décalage des vacances de 2 semaines ait un impact aussi important que tu sembles le dire. Mais pourquoi pas…
      Sur le reste, tu dérives. Le débat du jour ne porte ni sur les langues ni sur le contenu des assiettes à la cantine. merci de respecter les sujets évoqués.

  10. Sandra 26 février 2013 at 17 h 21 min #

    c’est vrai désolé

    • GREG 26 février 2013 at 18 h 50 min #

      C’est vrai que ce n’est pas évident. D’un coté les parents et les enfants, de l’autre les professeurs et les touristes….
      Il ne faut pas oublier que l’éducation sert à éduquer nos enfants.
      Ce qui me perturbe à moi, ceux sont les entreprises de tourismes qui se disent convaincus par ce changement pour pouvoir profiter des touristes et de l’argent.
      Il faut se concentrer sur l’éducation!
      A chaque fois qu’un nouveau ministre arrive, je pense qu’il veut mettre son empreinte et change les lois.
      Ils en font trop, trop souvent.
      A mon avis, il faudrait copier sur les pays les plus performant au niveau de l’éducation de l’enfant.
      En tout cas, le débat fait partie de la démocratie.

      En tout cas Olivier, je trouve ton blog tres design et tres complet.

      • Olivier 27 février 2013 at 8 h 57 min #

        Effectivement, jeter un oeil chez nos voisins permettrait au moins d’orienter un peu le débat et de faire naitre de nouvelles idées, même si on ne peut pas vraiment comparer deux systèmes de fonctionnement différents…
        Et merci des compliments 😉

  11. Clairou 27 février 2013 at 11 h 06 min #

    j’avoue ne pas encore être trop concernée par ces questions, je m’adapterais à ce qui se fera quand la sangsue ira.
    Mais je pense que ce n’est pas aux professionnels du tourisme de répondre à cette question…
    Que pour une fois soient pris en compte les avis des profs et des parents plutôt que de gens qui parlent profit!
    A croire que ces gens n ont pas d’enfants ou préfèrent leur travail à leur famille…
    Bref…
    Les entreprises qui ferment en été vont devoir s’adapter comme tout le monde mais au final est ce que ce sera mieux?
    on ne peut pas répondre à la question tant que ce n ‘est pas fait…

    Mais 2 mois c’est très long surtout pour les enfants qui ne partent pas en vacances mais pas que pour eux, pour les parents aussi.

    Et puis au pire pour ceux qui ne peuvent pas partir en été il y a d ‘autre vacances!! démarquez vous et arrêter de faire comme tout le monde! (petit trait d’humour hahahahah)

  12. Ombelline 27 février 2013 at 11 h 21 min #

    D’accord avec toi Clairou pour les vacances . Partir exclusivement pour certaines familles en juillet ou août relève plus de l’habitude qu’autre chose . Sans compter que de toute façon les vacances concernent de moins en moins de familles…
    Par contre , ces 2 semaines , elles vont bien être redistribuée ailleurs non ?

    • Olivier 27 février 2013 at 11 h 31 min #

      Pareil.
      Concernant les deux semaines supprimées, elles permettront d’alléger les plannings le reste de l’année !

  13. Ombelline 27 février 2013 at 12 h 07 min #

    Tu crois ? Tu veux dire alléger encore plus ? Car d’arrêter à 15h45 doit déjà être compensé par le mercredi matin , non ?
    J’avais cru comprendre que les 2 semaines là serait redistribuées . Bon après tout est tellement clair dans ce qu’ils annonce….

    • Olivier 27 février 2013 at 12 h 26 min #

      Oui, la réduction des planning hebdo fait partie des propositions qui seront mises sur la table lors de la concertation. Toujours dans le même objectif : augmenter le nombre de semaines travaillées mais en réduisant le nombre d’heures par semaine.
      Cette proposition remporterait a priori l’adhésion des assos de parents d’élèves…

  14. juliette 27 février 2013 at 20 h 57 min #

    En tant qu’instit :
    – je suis pour la semaine de 4,5 jours avec une nette préférence pour le samedi matin ^^.
    – je suis contre le raccourcissement des vacances d’été. J’habite et je travaille dans le Sud de la France et à partir du 15 juin ( parfois plus tôt) jusqu’au 15 septembre, il fait entre 35-40° dans les classes. Et à 25-30 dans les salles, autant dire que ça devient vite étouffant. Je vous laisse imaginer la disponibilité des enfants dans de telles conditions.

    • Olivier 27 février 2013 at 22 h 43 min #

      Merci de ton témoignage !
      Pour moi la question de la météo et de l’isolation des écoles dans le sud comme dans les Vosges relève d’un autre débat. On ne doit pas définir le calendrier scolaire en fonction de la météo mais des besoins de l’enfant.
      En revanche, si la situation est vraiment si catastrophique dans le sud, il est urgent que vous mobilisiez parents et instits pour demander un grand plan de rénovation des écoles auprès de vos mairies !

      • juliette 28 février 2013 at 11 h 40 min #

        Alors là, je ne suis pas du tout d’accord mais alors pas du tout. Bien sûr qu’on doit tenir compte de la météo pour réaliser le calendrier scolaire. C’est ce que font les pays du Sud (Italie, Portugal ou encore Espagne.)Et puisque l’on parle des besoins de l’enfant et donc de son bien-être, c’est vrai que la fatigue liée à la chaleur, les maux de tête, les saignements de nez et j’en passe sont vraiment secondaires et n’affectent en aucun cas l’apprentissage des bambins.
        Quant à un grand plan de rénovation des écoles : on ne doit pas vivre sur la même planète. Quand je vois qu’il faut trois ans pour avoir un tableau digne de ce nom ou une connexion à internet faute de moyens, j’imagine de là, la réaction de la mairie pour une demande de clim…

        Bref, commençons déjà par revoir les programmes de 2008 et recentrons-les sur les fondamentaux. Ce sera déjà un bon début.

        • Olivier 28 février 2013 at 11 h 50 min #

          Ok, admettons que l’on tienne compte de la météo : alors, dans le sud, il fait trop chaud l’été, mais dans le nord, il fait trop froid l’hiver, en montagne, il y a de la neige de décembre à avril, dans l’ouest, le climat est tempéré et dans l’est, il pleut parfois beaucoup trop. On fait comment ?

          Mieux vaut fermer une école et mettre tout le monde en vacances plutôt que de s’interroger sur la qualité des bâtiments qui les accueillent ? C’est ça ta solution…

          Sur la rénovation des écoles, on vit tout à fait sur la même planète. Et je sais qu’il est parfois difficile d’obtenir ne serait-ce que le minimum. Mais les profs savent très bien se mobiliser pour se faire entendre. si la question est si cruciale, je m’étonne de ne voir personne dans la rue… En même temps, je n’habite pas dans le sud, je ne suis peut être pas au courant des nombreuses manifestations qui y sont organisées sur le sujet.

          Pour le reste, bien d’accord pour se recentrer sur les fondamentaux.

          • juliette 28 février 2013 at 12 h 24 min #

            On en reparlera en 2015 ;-).

          • Olivier 28 février 2013 at 13 h 54 min #

            Avec le réchauffement climatique qui progresse, pas sûr qu’il faille attendre 2015 pour trouver une solution 😉

  15. juliette 27 février 2013 at 20 h 57 min #

    En tant qu’instit :
    – je suis pour la semaine de 4,5 jours avec une nette préférence pour le samedi matin ^^.
    – je suis contre le raccourcissement des vacances d’été. J’habite et je travaille dans le Sud de la France et à partir du 15 juin ( parfois plus tôt) jusqu’au 15 septembre, il fait entre 35-40° dans les classes. Et à 25-30 dans les salles, autant dire que ça devient vite étouffant. Je vous laisse imaginer la disponibilité des enfants dans de telles conditions.

  16. Ombelline 27 février 2013 at 21 h 02 min #

    Certes Juliette mais pour moi ça relève encore du cas particiuler . J’habite dans les vosges et on a pas ce genre de problème . Par contre on a du -15°C l’hiver et ça ne me viendrait pas a l’idée de dire à mes enfants de ne pas aller à l’école parce qu’il fait trop froid , c’est pas déneigé , ya du verglas ect…
    On en revient toujours au même : on ne peut pas prendre des décisions pour le plus grand nombre en tenant compte d’une foultitude de cas particuliers.

  17. juliette 27 février 2013 at 21 h 12 min #

    @ Ombelline :
    Merci pour ta réponse mais je ne pense pas que la superficie du Sud de la France et sa population puissent être qualifiées de cas particulier.
    Et soit dit en passant, les classes sont chauffées l’hiver ^^.

    • Olivier 27 février 2013 at 22 h 45 min #

      Les classes sont chauffées mais l’isolation est parfois déplorable. Avec 12° dans une classe, on ne peut pas travailler correctement non plus ! 😉

  18. juliette 27 février 2013 at 22 h 49 min #

    Ce doit sans doute faire partie des cas particuliers ;-).

    • Olivier 28 février 2013 at 9 h 32 min #

      Exactement ! S’il y a un problème de chauffage, on demande que des réparations soient réalisées, on ne demande pas de décaler les vacances… 😉

  19. walter 28 février 2013 at 3 h 00 min #

    Bonjour,

    je suis pour, si cela permet des journées moins chargé pour l’enfant où il peut bénéficier d’une activité éveil, physique, artistique ou tout autre et non pas à ce qu’il reste planté en étude ou à lire une bd.J’aurais aimé faire + de sport à l’école ou découvrir de la musique ou des peintures….. S’enrichir culturellement. Ce clair qu’il faut recentrer le débat sur l’éducation de l’enfant car c’est notre avenir et s’adapter pour qu’il reussisse le mieux et non le contraire. Franchement on a la chance d’avoir énormement de congé payés contrairement à d’autres pays pour les garder alors arrêtons.
    Regardons notre classement dans les tests pour les enfants de l’ OCDE et dans la moyenne ou juste en dessous et ça continue d’aller vers le bas tout doucement mais surement.
    Alors prenons un peu les choses à bras le corps, faisosn des réformes qui certes ne se verront pas tout de suite mais gardons le cap.
    Parents c’est à nous aussi de donner le goût d’apprendre allons dans les musées, voir des pièces de théatres, achetons des livres, un dictionnaire c’est tout con mais je me suis rendus compte que chez nous on avait pas de dictionnaire alors que quand un mot on ne connaissait pas ba sur internet c’est facile mais c’est pas fiable ( wikipédia que l’on peut trafiquer ), j’ai trouvé cela très mauvais personnellement , dans mon enfance pas si lointaine , j’ai 29 ans , ba à la maison on avait un vieux dico usé car on s’en servait régulierement.
    Oui mais c’est cher les musées non le 14 dimanche de chaque mois c’est gratuit et bien souvent pour les enfants tout le temps, au pire c’est le prix d’un verre de vin dans un restaurant pour les adultes, les pièces de théatres avec internet on peut avoir des places pas trés cher, un dictionnaire une 100€ mais cela sert 7-8 ans soit 1€ par mois. Ce n’est que des exemples.

    Désolé pour cette tirade un peu longue mais pensons à nos enfants avant nous sinon fallait pas faire d’enfants.
    Je suis peut etre un peu radicale mais il est tard 🙂

    • Olivier 28 février 2013 at 9 h 34 min #

      Bon, on s’écarte un peu du sujet mais dans le fond, tu as raison. Et il est urgent de recentrer le débat comme tu le dis, sur les besoins de l’enfant. C’est bien ça la question centrale !

  20. Sophie-Mum 28 février 2013 at 8 h 55 min #

    je ne sais pas si je suis pour ou contre car certains parents ne pourront pas partir en juillet car les entreprises ferment bcp en oaut la mienne par exemple qui est nationale si je suis dans la bonne zone cool mais mes collegues pas cool et si je suis dans la mauvaise zone je suis contre aussi car pour mois en juillet ce n’est pas les vacances je suis une aoutienne depuis bientot 10 ans

    • Olivier 28 février 2013 at 9 h 35 min #

      Je ne suis pas certain qu’il faille envisager cette réforme sous l’angle de tes besoins/envies mais bien sous celui des besoins des enfants (les tiens et ceux des autres)… C’est pour eux qu’on a construit des écoles et créer les vacances scolaires, pas pour les parents, non ?

  21. Milie 28 février 2013 at 13 h 26 min #

    Et si je dis que je m’en fous ? nan parce que ça serait bien de s’intéresser à ce qu’il se passe dans une classe, au contenu de l’enseignement, de la manière dont il est assimilé (ou non d’ailleurs) avant de s’intéresser à comment on va organiser les vacances.

    C’est vraiment le sommet de l’iceberg…

    Oui c’est vrai qu’ici la fin de l’année est très longue, il fait très chaud, les enfants ont vraiment du mal à tenir mais il ne s’agit que de quelques jours, semaines. Est-ce le plus important ?

    Ah sinon, je suis contre la semaine de 4,5 jours parce que je trouve qu’elles sont déjà assez chargées comme ça 😉 J’aimerais juste que nos enfants travaillent mieux (et pas plus).

    • Milie 28 février 2013 at 13 h 30 min #

      le « on » and co, c’est pas toi hein lol

    • Olivier 28 février 2013 at 13 h 56 min #

      C’est vrai. La question des dates de vacances est périphérique et ne doit pas faire oublier que nous aspirons avant tout à construire un système éducatif performant pour que nos enfants s’y épanouissent. c’est bien ça le plus important !

  22. Ombelline 28 février 2013 at 13 h 35 min #

    Normalement ils ne vont pas travailler plus … Il y aura le même nombre d’heures d’enseignement , à quoi s’ajoutera des heures de découverte culturelle ou artistique. Après on adhère ou pas , chacun son choix bien entendu .

    En ce qui concerne le programme , il y aurait bien des choses à dire , je suis d’accord avec toi , mais c’est un autre débat .
    Mais je crois quand même qu’une meilleure organisation, en mettant l’apprentissage des fondamentaux sur les horaires ou les enfants sont le plus réceptifs ,peut à lui seul changer la donne .
    Du moins je l’espère !!

    • Olivier 28 février 2013 at 13 h 58 min #

      Effectivement, il faut aussi se pencher sur l’organisation d’une journée type, pour proposer les apprentissages les plus coûteux en ressources au meilleur moment ! Ce qui n’est pas toujours fait…

      • walter 28 février 2013 at 14 h 55 min #

        C’est sur que ‘avoir des cours de maths de 16H à 18H ou de physique ou autre au college ou lycée c’est pas géniale donc out cela s’inscrit dans un schéma globale où au coeur du débat se situe les enfants et autour les enfants et plus loin les enfants. Et nous parents on s’adaptera et n’est pas plus betes que nos voisins européens ou américains, canadiens…
        Comme on dit les enfants n’ont pas demandé à naître, à nous d’assumer.

  23. Laurent 18 juin 2013 at 22 h 42 min #

    Personnellement je suis contre !
    Premièrement, travailler sous les coups de soleil n’est pas l’idéal de tout les points de vue : les élèves ont tendance à être très dissipé et pendant leur temps libre, a continuer les activités estivales, ce qui les coupe totalement du reste et ils prennent donc un mauvais départ dans l’année scolaire.
    Deuxièmement, contrairement à ce qui est écrit, le fait de « zonner » ces vacances (qui durent déjà les deux mois entiers Partout en France) ne va pas développer l’économie, bien au contraire, elle va la stopper par endroits, et ceci pourrait créer des problèmes par rapport aux semaines de garde (grands-parents, tante…).
    Troisièmement, 8 semaines de vacances, c’est trop Uniquement pour les primaires. Les collégiens et surtout les lycéens en ont (sérieusement) besoin.
    Enfin, pour régler tout ces problèmes en donnant raison aux des parties, voici ma proposition : Pourquoi ne pas ouvrir les établissements les deux dernières semaines des vacances, non pas pour commencer la nouvelle année, mais pour donner des cours adaptés aux élèves qui en ont besoin (ce ne sera pas obligatoire), notamment les élèves en difficulté ou les lycéens qui préparants le Bac ?

Trackbacks and Pingbacks

  1. Egalité hommes/femmes : les Happy Men y croient ! - Blog Je suis papa ! - 19 mars 2013

    […] articles sur l’actualité de la parentalité ? Lisez Rythmes scolaires, des vacances d’été plus courtes ?, Mpédia, entre parents et médecins, retard à la garderie, une amende pour les parents.  […]

  2. Réforme du congé parental : les blogueurs se mobilisent - Blog Je suis papa ! - 28 mars 2013

    […] d’autres articles sur l’actualité de la parentalité ? Rythmes scolaires, des vacances d’été plus courtes ?, coliques de bébé, des bactéries suspectées ?, Egalité hommes/femmes, les Happy Men y croient, […]

  3. Faut-il interdire la cigarette en voiture, en présence d’enfants ? - Blog Je suis papa ! - 4 avril 2013

    […] articles sur l’actualité de la parentalité : Rythmes scolaires, des vacances d’été plus courtes ? Egalité hommes/femmes, les happy men y croient, Bronchiolite et kiné respiratoire, inefficace ? […]

  4. Ecole à deux ans : une (fausse) bonne idée ? - Blog Je suis papa ! - 24 avril 2013

    […] bébé dans un grand lit ? Faut-il interdire la cigarette en voiture, en présence d’enfants ? Rythmes scolaires : des vacances d’été plus courtes ? Hygiène à l’école : nos enfants, ces sales gosses ? Un rituel du coucher à réinventer […]

  5. Hygiène à l'école : ces sales gosses ? - Blog Je suis papa ! - 10 mai 2013

    […] pour les parents et les médecins, Egalité entre hommes et femmes, les happy men y croient, Rythmes scolaires, des vacances d’été plus courtes ?, 5 jeux pour avoir la paix avec ses enfants… tous les articles sur l’actualité de la […]

  6. Le parler bébé, une fausse bonne idée ? - Blog Je suis papa ! - 20 juin 2013

    […] de la parentalité ? Lisez faut-il interdire la cigarette en voiture avec des enfants ?, rythmes scolaires, faut-il raccourcir les vacances d’été ?, jouets sous licence, les Maternelles aussi, hygiène à l’école, ces sales gosses, […]

  7. Egalité hommes-femmes : 10 propositions pour valoriser la paternité - Blog Je suis papa ! - 10 septembre 2013

    […] hygiène à l’école : ces sales gosses ?, égalité hommes/femmes : les Happy Men y croient !, rythmes scolaires : des vacances d’été plus courtes ?, retard à la garderie : une amende pour les parents… Tous les articles sur l’actualité de la […]

  8. Ma sage-femme est un homme comme les autres - Blog Je suis papa ! - 29 décembre 2015

    […] les stéréotypes sexistes, Faut-il interdire la cigarette en voiture, en présence d’enfants ?, Rythmes scolaires : des vacances d’été plus courtes ?, Cyclamed : un réflexe contre les intoxications aux médicaments… tous les articles sur la […]

Envoyez une réponse