Comment aider bébé à dormir dans sa chambre ?

aider-bebe-a-dormir-dans-sa-chambre

Au retour de la maternité, vous avez décidé que bébé dormirait dans votre chambre, durant quelque temps. Pour faciliter l’allaitement, le rassurer ou tisser de premiers liens… les raisons peuvent être nombreuses.

Aujourd’hui, vous pensez qu’il est temps pour votre enfant d’intégrer sa chambre.

Alors, comment savoir si c’est le bon moment ? Voici des astuces pour aider bébé à dormir dans sa propre chambre.

À quel âge bébé peut-il dormir dans sa chambre ?

Jusqu’à l’âge de 6 mois, de nombreux parents font le choix de garder bébé dans la chambre parentale. C’est d’ailleurs une des recommandations de l’OMS.

Certains parents décident de s’y conformer, d’autres gardent bébé à leurs côtés seulement deux semaines, d’autres encore vont bien au-delà des 6 mois recommandés.

Il n’y a pas vraiment de bon moment pour commencer à coucher bébé dans sa chambre. Le tout est d’écouter ses besoins et ceux du couple.

Préparer la chambre de bébé

Pour effectuer ce passage en douceur, il est conseillé tout d’abord d’en discuter avec bébé. Cela peut prêter à rire, mais il comprend plus de choses qu’il n’y paraît !

Pour qu’il se sente bien dans son nouvel environnement, surveillez la température qui doit osciller autour de 19°C.

Dans la majorité des cas, la chambre de bébé est prête bien avant le retour de la maternité. Vous aurez donc pris soin d’équiper son lit d’un bon matelas, et de ne pas le surcharger de peluches.

Vous trouverez d’autres astuces pour aménager une chambre bébé ici. Et n’hésitez pas à faire un tour sur le Club des parents pour profiter d’offres exclusives sur l’achat d’un lit bébé et de linge de lit enfant par exemple.

Habituer bébé à dormir l’après-midi dans sa chambre

Avant de coucher bébé une nuit entière dans sa chambre, proposez-lui d’y faire la sieste. La clarté de la journée l’aidera à appréhender ce nouveau lieu avec lequel il pourra se familiariser tout doucement.

Vous pouvez également passer du temps dans sa chambre avec lui en journée, afin de lui faire découvrir les lieux.

Pour cela, installez-le sur son tapis d’éveil et laissez-le observer la chambre. Cela lui permettra de se l’approprier, en toute sérénité grâce à votre présence.

L’importance du rituel du coucher

Instaurer un rituel du coucher le plus tôt possible permet à bébé de comprendre et de différencier les différents moments de la journée. Il peut s’agir du bain ou du change, suivi de la dernière tétée ou du dernier biberon. Vous pouvez également lui chanter une berceuse ou lui lire une histoire.

Les tout-petits sont très sensibles à la routine, d’autant plus que le coucher peut être vécu comme une véritable séparation.

Le rituel ne fonctionne pas toujours immédiatement et bébé peut faire des crises de pleurs au moment où vous quittez la chambre. Prenez patience et rassurez-le, ce n’est qu’une question de temps !

Malgré tous ces bons conseils, il se peut que bébé ait beaucoup de mal à dormir seul dans sa chambre. Surtout, ne brusquez pas les choses, ne vous découragez pas et retentez un peu plus tard.

Et vous ? À quel âge bébé a-t-il intégré sa chambre ? Comment s’est passé cette étape ?

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 20 août 2020 et mis à jour le 20 août 2020 dans Questions de parents, Problèmes de sommeil, Sommeil, Développement de l'enfant, Eveil et développement
Priscilla Caruso Mucciante

Par Priscilla

Maman de deux petits garçons, Priscilla n’a pas hésité longtemps à abandonner sa “vie d’avant” pour pouvoir se consacrer davantage à ses deux petits bouts. Discrète et empathique, elle rédige des articles clairs et pleins de bienveillance, destinés aux jeunes parents. Objectif : les aider dans leur quotidien (parfois chaotique, il faut bien le reconnaître) à travers des astuces, des conseils, et du vécu (beaucoup de vécu), en toute simplicité ! Passionnée de voyages, de bons petits plats et de plaisirs simples de la vie, elle aime se ressourcer auprès de sa famille. Sa devise :  apprécier ce que l’on a en attendant d’avoir ce que l’on veut !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *