Comment préparer un biberon pour bébé ?

preparer-biberon-bebe

Même si faire un biberon paraît simple, certaines règles sont préconisées pour le préparer et le conserver. Ces prescriptions permettent de donner un biberon à bébé à la bonne température, bien dosé et d’éviter la multiplication de microbes dans le lait.

6 étapes pour préparer un biberon à bébé

Voici les étapes conseillées pour préparer un biberon dans les meilleures conditions.

1 | Lavez-vous les mains 

Avant de vous atteler à la préparation du biberon de bébé, la première chose à faire est de vous laver soigneusement les mains, au savon ou à l’aide d’une solution hydro-alcoolique. Le plan de travail où vous êtes installé pour cette tâche doit également être propre, tout comme les ustensiles, biberons et tétines employés, afin d’éviter la transmission de microbes à votre bébé.

2 | Remplissez le biberon d’eau 

Choisissez une eau qui convient à l’alimentation de votre enfant. Si vous souhaitez employer une eau de source ou minérale en bouteille, veillez à ce qu’elle soit bien adaptée à la préparation des aliments des nourrissons. Lorsque la bouteille est entamée, placez-la dans votre réfrigérateur et consommez-la rapidement (dans les 24 heures).

Utiliser l’eau du robinet pour préparer un biberon n’est pas proscrit. Prenez tout de même quelques précautions en amont, comme utiliser de l’eau froide.

3 | Mélangez l’eau et le lait 

La mesurette incluse dans chaque boîte de lait permet d’avoir un dosage correct. Pour ne pas fausser les quantités, ne faites pas de doses bombées et ne tassez pas le lait en poudre. Passez plutôt le dos d’un couteau propre sur la cuillère pour vous débarrasser du surplus. Le faire avec votre doigt risquerait d’amener des bactéries dans le lait.

Lorsque le lait est versé dans le biberon d’eau, agitez-le fortement et vérifiez que des grumeaux ne se sont pas formés entre-temps.

4 | Faites chauffer légèrement le lait et le servir 

Le lait maternel peut être servi à température ambiante. Il n’est donc pas obligatoire de le réchauffer au préalable, sauf si le lait était placé au frais. Si vous le chauffez, soyez vigilant : le lait ne doit pas atteindre plus de 37°. Procédez à un réchauffage rapide au bain-marie ou à l’aide d’un chauffe-biberon. Le four à micro-ondes est déconseillé, l’appareil pouvant élever excessivement la température du lait et brûler bébé lors de la dégustation.

Une fois le lait réchauffé, vérifiez qu’il ne soit pas trop chaud en versant quelques gouttes sur l’intérieur de votre poignet, puis servez-le à votre bébé.

5 | Débarrassez-vous du lait non consommé 

Si votre tout-petit n’a pas terminé son biberon, ne le gardez surtout pas pour vous en servir le lendemain par exemple. En effet, le lait infantile est fragile et les germes s’y développent très vite. S’il est à température ambiante, il est possible de conserver le biberon pendant une heure. Ensuite, il faudra s’en débarrasser. En revanche, si le lait est réchauffé, votre bébé doit le boire dans la demi-heure qui suit, car les microbes s’y multiplient encore plus rapidement.

6 | Nettoyez le biberon et la tétine

Le biberon doit être rincé à l’eau froide juste après son utilisation. Nettoyez le biberon et la tétine à l’eau chaude savonneuse à l’aide d’un écouvillon (brosse allongée). Faites sécher le biberon à l’air libre, tête en bas. Il n’est pas nécessaire de le stériliser. Cependant vous pouvez retrouver notre sélection de stérilisateurs biberon juste ici.

FAQ : Les questions les plus couramment posées par les parents qui souhaitent savoir comment préparer un biberon pour bébé

Nous répondons aux 2 questions fréquemment posées par les parents qui veulent connaître les étapes de préparation d’un biberon.

Quelles sont les principales étapes de la préparation d’un biberon ?

Pour préparer un biberon, il est conseillé de respecter des règles d’hygiène (laver ses mains et le plan de travail), de choisir une eau adaptée à l’alimentation de son enfant, de bien mesurer le lait et de le mélanger à l’eau. Ensuite, le biberon doit être servi à une température ambiante ou peut être réchauffé si le lait était au réfrigérateur. Le lait non consommé doit être jeté. Enfin, il est préconisé de laver le biberon à l’eau chaude avec du liquide vaisselle.

Quelles sont les précautions à prendre pour préparer le biberon de bébé ?

Pour éviter la prolifération de germes dans le biberon de votre bébé, plusieurs précautions sont à prendre lors de sa préparation :

  • Ne pas préparer le biberon longtemps à l’avance ;
  • Se laver les mains soigneusement et faire le biberon sur une surface propre ;
  • Toujours reposer la mesurette de lait dans sa boîte ;
  • Tasser la dose de lait avec le dos d’un couteau propre plutôt que son doigt ;
  • Refermer la boîte de lait après usage et la conserver dans un endroit frais et sec, pour une durée d’un mois.
  • Jeter le lait qui n’a pas été bu par le bébé ;
  • Laver directement le biberon et la tétine après usage à l’aide d’un écouvillon propre et les faire sécher à l’air libre.

Et vous ? Suivez-vous ces étapes pour préparer un biberon ?

Article posté le 27 avril 2022 et mis à jour le 7 juillet 2022 dans Questions de parents, Alimentation, Allaitement et biberon

Par Alexia

Jeune trentenaire, Alexia n’est pas (encore) maman mais entourée d’enfants au quotidien. Elle est notamment tata deux fois. Curieuse et à l’écoute, elle est très attirée par la parentalité bienveillante et n’hésite pas à partager ses recherches en la matière à ses amies et sur Je suis papa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En appuyant sur le bouton « Laisser un commentaire », vous consentez à ce que votre nom et les informations que vous inscrivez dans le champ « commentaire » soient publiées sur le site Je Suis Papa. Votre e-mail ne sera pas publié, il sera uniquement communiqué aux services concernés et habilités par SUPERFULL afin vous recontacter en cas de message litigieux. Cette donnée sera supprimée dès que nos services auront validé votre message.
Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données, retirer votre consentement au traitement de vos données à tout moment, vous opposer au traitement de vos données et vous disposez d’un droit à la portabilité de vos données.
Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits.
Vous pouvez exercer l’ensemble de vos droits à l’aide du lien suivant Gestion des droits ou en écrivant à adresse [email protected].
Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.