Je recherche

7 trucs à savoir avant de faire un enfant

Par Olivier - Mis à jour le 22 mai 2024
un couple d'amoureux forme un coeur avec ses doigts. Ils réfléchissent avant de faire un enfant

En devenant parents, vous nagerez dans un océan de chamallows, les yeux remplis d’un bonheur infini, bercé par les rires de votre merveilleux poupon, dont vous bécoterez les joues roses à n’en plus finir. Nan, on déconne.

Sommaire

En devenant parent, vous nagerez dans un océan de régurgitations, les yeux soulignés de valises susceptibles de concurrencer les derniers modèles Samsonite, bercés par les hurlements d’un chiard hystérique, dont vous nettoierez les fesses rougies par un érythème foudroyant. Du coup, vous êtes vous bien posé toutes les questions avant de faire un enfant ?

Toujours est-il que pour vivre harmonieusement votre nouvelle parentalité, il va falloir renoncer à certaines de vos constructions mentales, celles-là même qui vous ont fait idéaliser la parentalité.

Bon à savoir, avant de faire un enfant

Bref, avant de faire un enfant, il convient de se faire une raison.

1 | Ce n’est pas que du bonheur

Si vous pensez qu’élever un enfant se résume à faire des papouilles à bébé en lui fredonnant des gouzi-gouzi à l’oreille pour qu’il s’endorme sagement, préférez un hamster. Si vous pensez au contraire que chaque petit moment de bonheur se gagne à la sueur de votre front, foncez.

2 | Vous ne serez pas la mère parfaite, ni le super papa que vous imaginez

Comme n’importe quel futur parent, vous voudrez le meilleur pour votre enfant. Et comme n’importe quel parent, vous finirez parfois par vous contenter du minimum. Avec le temps, vous comprendrez que la perfection brille à vos yeux comme une inaccessible étoile que vous n’atteindrez jamais. Bref, ne vous en faites pas, vous êtes normal.

3 | Vos enfants seront adorables, sauf avec vous

Vous les nourrissez, les soignez, les dorlotez, les chérissez… et ils vous crachent à la gueule. Voilà en substance, la stratégie de nos escrocs de gamins. Le pire, c’est qu’ils arboreront un visage angélique à chaque fois que vous vous plaindrez publiquement de leurs comportements détestables. Bref, être parents, c’est une tâche ingrate.

4 | Très vite, vous reverrez vos ambitions à la baisse

Au début, vous rêverez d’en faire un champion de planche à voile, un as des arts créatifs ou un accro aux œuvres de Proust. Et puis finalement, avec le temps, vous vous contenterez de lui acheter une draisienne, des feutres effaçables et l’œuvre complète de Peppa Pig.

5 | Vous culpabiliserez, mais c’est pas grave

Dis, c’est grave si j’arrête d’allaiter ? Et tu crois qu’on sera de mauvais parents si on lui allume la télé le temps d’aller pisser ? Pourquoi mon enfant ne dit ni merci ni bonjour ? Rassurez-vous, quand on est parents, les occasions d’entretenir son ulcère ne manquent pas. Bienvenue dans le royaume de la culpabilité.

6 | Vous userez de stratagèmes nauséabonds

Avant de faire un enfant, vous partirez rempli d’intentions louables. Et puis, lorsque vous en aurez ras le bol de discuter avec bébé de la nécessité de dormir à 2 heures du matin, vous finirez par le menacer de le priver durablement de chokobons et de Storio. Bref, ce jour-là, vous deviendrez vraiment parents.

7 | Vous allez prendre un coup de vieux

On dit souvent qu’avoir des enfants permet d’entretenir la flamme de la jeunesse qui sommeille en vous. C’est vrai. Ce qui n’empêchera ni vos cheveux de blanchir, ni vos rides de s’accumuler autour de vos yeux fatigués. Bref, prenez un abonnement chez Yves Rocher.

Mais sinon, c’est génial d’avoir des enfants. Pourquoi ? 30 raisons d’aimer nos enfants !

Partagez l'article

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés