Je recherche

16 astuces contre les coliques de bébé

Par Olivier - Mis à jour le 25 janvier 2024
Un nourrisson pleure beaucoup. Une maman tente de le soulager des coliques de bébé

Au top 10 des pires épreuves de la vie de jeunes parents, celle relative aux coliques de bébé figure en bonne place, aux côtés du RGO. De nombreux bébés les subissent dès les premiers jours et leurs cris de douleurs laissent souvent de profondes traces chez de nombreux parents démunis.

Sommaire

Votre enfant se tortille et pleure ? Bref, vous craignez qu’il soit victime de coliques de bébé. On vous explique tout !

Colique de bébé : c’est quoi ?

Les coliques de bébé désignent les pleurs intenses, accompagnés de ballonnements et de gaz, dont sont victimes certains nourrissons, par ailleurs en parfaite santé.

Si bébé se tortille dans tous les sens en hurlant, s’il s’étire, et s’il replie ses jambes pour ensuite les déplier, il y a alors de fortes chances qu’il souffre de ce que l’on appelle des coliques.

Si vous avez des doutes, votre médecin saura vous le confirmer. N’hésitez pas à le questionner.

Quelles sont les causes des coliques du nourrisson ?

Concernant les causes, ça va aller vite : on ne les connait pas. Des pistes sont explorées mais aucune ne remporte pour l’instant l’adhésion unanime des professionnels de santé.

Parmi les hypothèses, les scientifiques s’interrogent notamment sur le niveau de maturité de l’intestin, sur l’air avalé par les bébés en tétant, sur d’éventuelles intolérances alimentaires… sans certitude.

Dernièrement, une équipe de chercheurs a mis en évidence l’action de certaines bactéries dans la survenance de coliques chez les nourrissons, comme je l’explique dans un précédent billet. Leur découverte a le mérite de relancer la réflexion mais n’apporte pas de réponse définitive.

Comment réduire les coliques de bébé ?

Si votre bébé a déjà souffert de coliques, vous savez de quoi je parle : aucun parent digne de ce nom ne peut rester insensible face à la douleur que semble vivre sa progéniture. Parallèlement, dans ces moments-là, les cris stridents et continus de bébé peuvent rapidement venir à bout de parents pourtant bien constitués. Pour toutes ces raisons, nombre de parents sont à la recherche de solutions. Honnêtement, aucune d’entre elles n’a fait ses preuves à 100%. Mais en les conjuguant, vous devriez malgré tout réussir à apaiser bébé, autant que possible.

1 | Instaurez une atmosphère apaisante

Les coliques font crier bébé. Ses pleurs vous énervent. Votre stress l’angoisse. Et c’est la spirale infernale. Or, votre bébé compte sur vous pour le rassurer et l’apaiser. Privilégiez le peau à peau, portez-le en écharpe, baignez-le, chantez-lui des berceuses, parlez-lui doucement… bref, instaurez une ambiance apaisante et gardez autant que possible votre calme !

2 | Baladez bébé sur votre avant-bras

C’est sans doute l’une des astuces les plus répandues : installez bébé à plat ventre sur votre avant-bras, sa tête dans votre main, les jambes et les bras pendants. Promenez-vous calmement en le balançant doucement. Avec un coup de chance, il s’endormira.

3 | Essayez le cocon anti-coliques Cloudnest Babymoov

Le cocon anti-coliques Cloudnest Babymoov réunit toutes les conditions pour rassurer et apaiser bébé. Il l’englobe dans un cocon rassurant, surélève ses jambes, dispose d’une bouillotte pour soulager son estomac et repose parfaitement le nourrisson. Cerise sur le gâteau, le Cloudnest est entièrement conçu avec des matériaux verts : coton et graines de lin bio. Il est d’ailleurs labellisé Oeko Tex. Un gage de qualité !  Découvrez le Cocon anti-coliques Cloudnest Babymoov ici.

4 | Massez bébé

Cette solution est souvent évoquée par les professionnels de santé. Néanmoins, son efficacité nous a semblé aléatoire. Avec deux doigts, il suffirait de réaliser des mouvements circulaires sur le ventre de bébé pour le soulager. Vous pouvez aussi essayer les huiles de soin bio.

5 | Achetez un biberon anti-colique

Les fabricants de biberons ont développé des modèles pour réduire les coliques, les régurgitations, le reflux et le hoquet. Certains biberons disposent d’une forme spécifique comme le Natural S de Difrax, d’autres sont munis de tétines adaptées à l’image d’Iltet, Nuk, Avent… vous trouverez une sélection des meilleurs biberons anti-coliques ici.

6 | Tentez l’homéopathie

Certains parents donnent des billes de Colocynthis, à faire fondre dans une cuillère à café d’eau. Elaboré à partir d’extraits de coloquinte, ce traitement de fond sembleproduire quelques effets positifs. D’autres proposent des granules de Chamomilla, ou du sirop à base de plantes comme le Laudavie Calmosine par exemple.

7 | Essayez l’ostéopathie

Certains le préconisent, d’autres le déconseillent. Le recours à l’ostéopathie divise. Toujours est-il que de nombreux parents rapportent des effets bénéfiques. Mais attention, ne vous attendez-pas à résoudre complètement le problème grâce à un ostéopathe, et choisissez-le soigneusement.

8 | Placez une bouillotte sur son ventre

Poser une bouillote tiède sur le ventre de bébé contribuerait apparemment à calmer les ballonnements et à réduire les douleurs. Vous pouvez aussi essayer le coussin de chaleur.

9 | Faites-lui faire son rot

On dit aussi que le rot aurait une influence non négligeable sur la survenue des coliques. Raison pour laquelle il serait nécessaire de prendre le temps d’aider bébé à évacuer après chaque repas, en le portant sur votre épaule par exemple. Mouais… En même temps, ça ne mange pas de pain d’essayer !

10 | Placez-le en position verticale pendant la tétée

Pour éviter que bébé n’avale trop d’air pendant la tétée, certains spécialistes conseillent de l’installer dans une position aussi verticale que possible au moment du repas. Dans le même genre d’idée, optez pour un biberon plus petit afin d’éviter qu’il ne se remplisse d’air inutilement. Facile à mettre en place ! Vous pouvez essayer les biberons anti-coliques.

11 | Donnez-lui de l’eau sucrée

L’eau sucrée aurait également des vertus apaisantes contre les coliques de bébé. C’est en tout cas ce qu’auraient découvert des médecins britanniques. Il suffirait de faire bouillir une demi-cuillère de sucre en poudre dans 20 ml d’eau avant de laisser refroidir. A servir à bébé dans une pipette, sans dépasser deux doses par jour !

12 | Evitez le lait de vache

Les coliques d’un bébé allaité pourraient trouver leur origine dans un aliment mangé par la mère. En ligne de mire : le lait de vache et les produits laitiers (beurre, yaourts, fromages…). Arrêtez-les pendant quelques jours. Si vous constatez une différence, vous persévèrerez dans ce sens, sinon il faudra trouver autre chose !

13 | Choisissez le bon lait en poudre

Certains laits en poudre permettraient de réduire les douleurs provoquées par les coliques. Parlez-en à votre médecin qui pourra vous aider à trouver le bon. En revanche, évitez de changer trop souvent de lait infantile. Vous pouvez aussi lire l’article sur les allergies.

14 | Autorisez pouce ou tétine

La tétine ou le pouce permettent de rassurer bébé, en tétant. Faut-il encore qu’il l’accepte. Dans tous les cas, cette solution n’est pas idéale à terme car il faudra déshabituer votre enfant le moment venu. Découvrez nos conseils pour bien choisir la tétine de votre enfant.

15 | Passez le relais

Bébé hurle jour et nuit et vous n’êtes pas loin de craquer ? Commencez par prendre du recul et n’hésitez pas à passer le relais à un proche, dont les oreilles ne sont pas encore arrivées à saturation, avant de perdre votre sang-froid. Et non, vous ne passerez pas pour un parent indigne, mais plutôt conscient de ses limites. Et bébé ne s’en porte pas plus mal !

16 | Pratiquez la technique du Docteur Hamilton

Peut-être avez-vous entendu parler du Docteur Hamilton ? Le pédiatre a développé une méthode pour calmer les pleurs de bébé. Sa vidéo a fait le tour du web dernièrement. Il s’agit de replier les bras de votre enfant contre son torse en les maintenant avec la main. Votre autre main vient alors se placer sous ses fesses. Pour éviter que sa tête parte en arrière, assurez-vous simplement de pencher son corps à 45°. Vidéo, détails et infographie par ici.

Quelques livres traitent également partiellement de la question des coliques de bébé et proposent des pistes de réponses. Vous pouvez notamment lire :

Partagez l'article

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés