Je recherche

Le maternage : avantages et limites

Par Magali - Mis à jour le 13 février 2024
Une maman fait du maternage avec son bébé.

Selon le dictionnaire, le maternage est « l’ensemble des soins courants prodigués par une mère à son enfant ». En pratique, cette représentation basique du maternage évolue depuis de nombreuses années et prend différentes formes. Que signifie exactement le maternage aujourd’hui ? Quels sont ses bienfaits et ses inconvénients pour les parents et leur bébé ?

Sommaire

Qu’est-ce que le maternage ?

En plus de maternage, il est courant d’entendre parler de parentage proximal.

Ces termes sont équivalents et tendent vers un même but : répondre le plus naturellement possible aux besoins de son enfant, et l’accompagner dans son développement de manière respectueuse.

Apparu dans les années 2000 en France, cela inclut différentes pratiques. Les plus courantes sont l’allaitement, souvent prolongé, le portage et le cododo. On peut également retrouver des méthodes moins connues comme la diversification menée par l’enfant (DME) ou l’hygiène naturelle infantile (HNI).

Toutes ces pratiques évoluent dans un même cadre de parentalité bienveillante, bannissant autant que possible les violences éducatives ordinaires (VEO).

4 avantages et 4 inconvénients du maternage

Malgré son développement depuis une vingtaine d’années, il fait souvent débat. Voici les principaux avantages et inconvénients du parentage proximal.

1 | Le maternage renforce le sentiment de sécurité des bébés

Le premier besoin des bébés dès leur naissance est le besoin de sécurité. La présence quasi permanente des parents auprès de leur enfant conforte ce besoin essentiel et primaire. Quelle que soit l’intensité avec laquelle les parents mettent en œuvre les techniques de maternage, ces dernières sécurisent et rassurent les tout-petits.

2 | Le maternage demande une grande énergie

Que ce soit sur le plan physique ou psychologique, la grande aventure de la parentalité demande beaucoup d’énergie. Et c’est certainement d’autant plus le cas lorsqu’on s’investit dans un maternage intensif. Allaitement à la demande, cododo, portage… Toutes ces pratiques requièrent une présence et un investissement de chaque instant.

3 ­| Le maternage rend les bébés plus confiants

Malgré l’avis de certains, le maternage ne rend pas les enfants plus dépendants de leurs parents, bien au contraire. En renforçant le sentiment de sécurité de manière quotidienne et sur du long terme, les bébés maternés deviennent des enfants ouverts sur le monde extérieur, plus autonomes, et en capacité d’accueillir et de gérer leurs émotions.

4 | Le maternage peut rendre la place du père plus délicate

Le maternage induit, dans la très grande majorité des cas, la pratique de l’allaitement. C’est donc la présence de la mère auprès du bébé qui est indispensable. De la même manière, le cododo implique en premier lieu la maman allaitante, qui se doit de répondre aux besoins de son nourrisson la nuit. Par défaut, il sollicite donc beaucoup plus la maman que le papa. Même si ce dernier joue un rôle essentiel, il n’est pas toujours évident pour lui de trouver une place dans ce nouveau couple fusionnel.

5 | Le maternage est bon pour la santé des bébés

En plus de ses nombreux avantages sur le plan du développement émotionnel, le maternage est extrêmement bénéfique pour la santé des bébés. L’allaitement, et encore plus l’allaitement long, contribue au développement des défenses immunitaires et à la prévention de maladies sur du long terme. Le cododo, pratiqué dans des lits séparés, entraîne une réduction du risque de mort subite du nourrisson.

6 | Le maternage peut être difficile à concilier avec la vie professionnelle

Par défaut, le parentage proximal induit une présence quasi permanente de l’une des figures d’attachement durant les premiers mois de vie, voire plus. Cette configuration est donc compliquée à concilier avec une vie professionnelle classique. Toutefois, il en existe autant de formes que de parents et de bébés, l’essentiel étant d’être maternant lorsqu’on est en présence de son tout-petit.

7 | Le maternage permet d’être aligné avec ses choix

Le maternage ne se pratique pas par hasard. Il s’agit d’un vrai choix et d’un véritable mode de vie pratiqué au quotidien. Les parents qui maternent prennent généralement ce chemin en écoutant leur instinct naturel. Ils sont ainsi parfaitement alignés avec leurs convictions.

8 | Le maternage doit parfois être argumenté

Malgré tous ses avantages, la vision du maternage n’est pas toujours positive. Les détracteurs sont souvent des personnes qui, par une éducation traditionnelle, perçoivent la relation à l’enfant de manière différente. Certains y voient également une régression de la condition féminine. Il peut donc être difficile pour l’entourage de la famille maternante de comprendre ces pratiques. Même si chacun est libre de faire ses propres choix, il peut être usant de se sentir obligé de les justifier.

Partagez l'article
Un utilisateur navigue sur le profil Facebook de 'Je suis papa' avec son téléphone mobile

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés