8 astuces pour arrêter de crier sur mes enfants

arreter-crier-sur-enfants-parents

Les enfants vous poussent parfois à bout ? Ils n’écoutent pas, font répéter plusieurs fois, répondent, se roulent par terre pour arriver à leurs fins. Rassurez-vous, votre cas n’est pas isolé. Tous les parents sont dans le même bateau ! En réalité, ils ne font que tester vos limites.

En fonction des phases de leur développement, les enfants deviennent plus ou moins têtus. Il est normal à certains moments de s’énerver et crier. Parce qu’ils jouent avec vos nerfs. Déculpabilisez… vous n’êtes pas des robots.

En revanche, si vous criez régulièrement, il est important de vous interroger : Crier sur mes enfants me permet-il d’être écouté plus facilement ? Pourquoi en suis-je arrivé à crier régulièrement sur eux ?

Cette réflexion vous amènera sans doute à  trouver des solutions pour réinstaurer une ambiance apaisée et sereine pour tout le monde.

Combien de temps faut-il pour changer de comportement ?

Une étude a été réalisée en 2009 par des chercheurs du Collège universitaire de Londres. Les résultats montrent que le temps nécessaire pour changer une habitude est d’en moyenne 66 jours (elle peut varier entre 18 et 254 jours en fonction des personnes).

Comptez donc environ plus de deux mois pour mettre en place de nouvelles habitudes de communication avec vos enfants. 

Comment ne plus crier sur ses enfants ?

Vous cherchez des solutions pour ne plus crier sur vos enfants ? Voici quelques astuces à vous approprier pour ne plus crier sur eux. N’hésitez pas à partager vos astuces en commentaires.

1| Lâchez prise

Il est important de lâcher prise et de ne pas focaliser sur des détails. Les parents angoissent d’être trop laxistes avec leurs enfants. Ils essaient de tout contrôler. Du coup, ils se mettent la pression, fatiguent et râlent. Ne cherchez pas la perfection. Tentez de lever le pied. Déterminez ce qui est vraiment important pour vous. Faites des choix en fonction de vos valeurs. Avec moins de principes et des règles plus souples, vous crierez certainement beaucoup moins. Vos messages seront également moins noyés au milieu des innombrables contraintes auxquelles vous soumettez vos enfants. Ils gagneront ainsi en importance à leurs yeux.

2|Focalisez-vous sur ce qui va bien

Les parents ont parfois tendance à se focaliser sur le verre à moitié vide. Essayez de retourner la situation et de voir ce qui va bien. Vos enfants sont en bonne santé, vous passez des moments agréables en famille, vos loulous vous disent qu’ils vous aiment, votre travail vous plait, vos mômes sont heureux, créatifs et pleins de vie, vous avez une jolie maison… écrivez-les pour vous rendre compte de tous ces points positifs. Concentrez-vous sur eux plutôt que sur le négatif.

3| Mettez en place des routines

Les routines sont rassurantes pour vous et vos enfants. Elles doivent être clairement identifiées pour que vos loulous puissent les appliquer seul. Cela vous évitera de répéter et de crier. Il existe de nombreux supports pour aider vos enfants à devenir autonomes.

4| Isolez-vous un moment, respirez, méditez

Quand vous sentez l’agacement et la colère monter, isolez-vous. A certains moments, il est important de ne pas réagir sur le vif. Prenez le temps de vous calmer, de respirer et de faire descendre la colère naissante. Une fois calmé, discutez calmement avec vos enfants. Ce moment de méditation vous aidera à ne pas crier sur eux.  

5| Pensez à vous

Vous ne faites plus rien pour vous ? Vous vous sacrifiez en permanence ? Halte à cet engrenage. Vous devez arrêter de culpabiliser à chaque fois que vous souhaitez faire quelque chose qui vous fait plaisir. Prendre soin de vous est au moins aussi important que prendre soin de vos enfants. Et l’un ne va pas sans l’autre. Être en phase avec vos besoins vous aidera à moins crier sur les autres.

6| Parlez leur tout bas

Pour vous faire entendre, choisissez de chuchoter plutôt que de crier. Pour vous entendre, vos enfants devront se calmer. Ils seront très certainement surpris par le ton employé. Ils arrêteront alors de hurler et seront plus à même de vous écouter. Tentez l’expérience !

7| Proposez un câlin à vos enfants

Vous pouvez également proposer un câlin à vos enfants. Ce moment de tendresse permet de désamorcer une colère. Un câlin libère l’hormone de l’attachement (appelée aussi l’hormone du bonheur) : l’ocytocine. Si ce geste est réalisé une vingtaine de secondes, il entraîne une sensation de bien-être. Vos enfants s’apaiseront alors doucement.

8| Mettez-vous à leur hauteur pour leur parler

Lorsque vos enfants ne vous écoutent pas, mettez-vous à leur hauteur pour vous faire entendre. Regardez-les dans les yeux et expliquez-leur calmement ce que vous attendez d’eux.  

Pour aller plus loin avec les livres

Découvrez quelques livres pour poursuivre votre réflexion :

Et vous ? Comment avez-vous arrêté de crier sur vos enfants ? Quels sont vos astuces ?

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 7 novembre 2019 dans Questions de parents

Par Elodie

Maman de deux enfants, Elodie a rejoint l'équipe dernièrement pour partager sa vision d'une parentalité aussi bienveillante que souriante. Discrète, sensible et à l'écoute, elle accorde beaucoup d'attention aux autres, et notamment aux enfants. Soucieuse de vous offrir des articles précis, elle consacre du temps et de l'énergie à trouver les mots justes, ceux qui vous parleront naturellement. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *