Etes-vous devenu un vieux con (ou une mégère) ?

8 Sep 2014

Etes-vous devenu un vieux con ?

Souvenez-vous. A l’époque, vous étiez jeune, beau et vaillant. Le monde vous ouvrait ses bras et vous vous apprêtiez à le conquérir. Bref, l’avenir vous appartenait.

Dans votre découverte des jouissances de la vie, vous butiez parfois sur ce que vous et votre bande de potes appeliez communément « les vieux cons », ou « les mégères ». Des empêcheurs de tourner en rond, des rabat-joies, des types au sens de l’humour aussi affûté qu’un couteau de dînette.

Vous vous souvenez encore des conseils bienveillants qu’ils vous balançaient à la tronche, comme une gifle à votre jeunesse éternelle : sois prudent, couvre toi, mange 5 fruits et légumes par jour, arrête de crier, fais attention, tiens-toi droit, t’as pris tes vitamines ?, ne rentre pas trop tard, sois poli, t’as pas honte ?…

Et comme pour conjurer le sort, vous répétiez à l’envie ces mots de votre grand-mère : « mieux vaut entendre ça qu’d’être sourd » !

Un vieux con sommeille-t-il au plus profond de vous ?

Oui mais voilà, 15 ou 20 ans plus tard, ne seriez-vous pas devenu le vieux con aigri que vous abhorriez hier ? Le poids des années a-t-il réduit à néant la fureur de vivre qui faisait de vous le James Dean de votre quartier ?

Grâce aux concours d’éminents spécialistes, le blog Je suis papa ! est une nouvelle fois en mesure de vous proposer le psycho-test le plus pertinent de l’histoire de la presse de salon de coiffure.

QUESTION 1 : On sonne à la porte, mais lorsque vous l’ouvrez, personne ! 10 minutes plus tard, rebelote. Et encore une fois l’instant d’après. Agacé d’être ainsi dérangé pendant la finale de Questions pour un champion, vous…

A/ … décidez de faire jouer votre sens de l’humour. Caché derrière la porte, vous attendez patiemment que la sonnette retentisse pour coller une peur bleue à ces garnements !

B/ … lâchez Brutus, un caniche nain, certes gringalet, mais terriblement affamé.

C/ … choisissez de miser sur votre pragmatisme en faisant sauter provisoirement le fusible de la sonnette. Mc Gyver est dans la place.

QUESTION 2 : C’est la fête chez vos étudiants de voisins. Le niveau sonore de la bouillabaisse musicale sur laquelle les convives s’ébrouent n’ayant d’égal que leurs glapissements d’extase, vous finissez par…

A/ … frapper à leur porte, bébé sous le bras. Accueilli par le sourire de la matrone, vous lui refourguez immédiatement votre rejeton encore endormi, et filez au bar vous servir un mojito !

B/ … appeler les condés. Nan, parce qu’il est quand même 23h30. Faut pas pousser mémé dans les orties non plus.

C/ … envisager de leur offrir votre intégrale des Trésors de la musique de chambre, en espérant que leur prochaine fiesta ne résonne qu’aux soubresauts mélodiques des violoncelles. On peut toujours rêver !

QUESTION 3 : Ce matin-là, quand votre fille sort (enfin) de la salle de bain, vous hésitez entre l’infarctus et la pendaison. Mais qu’avez-vous pu faire pour qu’elle s’habille de la sorte ?

A/ Après tout, si les égéries des collections 80’s de Jean-Paul Gauthier s’en sont sorties, votre fille devrait survivre, non ?

B/ Convaincu qu’une force obscure occupe le dressing de votre 13 years’old, vous décidez d’appeler votre marabout pour conjurer le sort. En attendant, vous restaurez l’obligation du port du serre-tête et des chaussures vernies.

C/ Cette fois, c’en est trop ! Rendez-vous est pris avec votre héritière pour un week-end shopping à Paris à la fin du mois. Et vous allez lui apprendre ce qu’avoir le swag signifie !

QUESTION 4 : Ce dimanche matin, alors que vous émergez péniblement d’une longue nuit de sommeil, vous croisez votre lardon d’ado à la table du petit-déjeuner.

A/ Vu la tronche qu’il affiche, la fête devait être démentielle. Du coup, vous lui demandez discrètement de vous refiler ses bonnes adresses. Vous pourriez y emmener votre moitié un de ces soirs !

B/ Irrité par ses excès nocturnes, vous ne pouvez vous empêcher de le sermonner, pendant qu’il baille aux corneilles. Quel jeune con !

C/ Trop heureux de le voir debout de si bonne heure, vous lui proposez naïvement de vous accompagner pour un jogging matinal. C’est ce moment-là que votre ado choisit pour vomir son trop-plein d’alcool.

QUESTION 5 : Alors que vous vous promenez dans le parc à côté de chez vous, vous surprenez quelques jeunes excités en train de vider un baril de lessive dans le jet d’eau. L’occasion d’un bain de minuit pour fêter la fin du bac.

A/ Emporté par la chaleur ambiante et des souvenirs du siècle dernier, vous baissez le pantalon et filez les rejoindre pour une session mousse comme vous n’en aviez pas vécu depuis longtemps.

B/ Scandalisé par de tels comportements transgressifs, et ému par le sort réservé à ces poissons rouges allergiques à l’assouplissant, vous menacez d’appeler Brigitte Bardot.

C/ Après avoir appris que nos bacheliers du soir avaient bien utilisé de la lessive bio, vous filez chez vous chercher votre panière à linge. Y’a pas de petites économies après tout !

Etes-vous devenu un vieux con ? Les résultats

Vous avez un maximum de A : La jeunesse pétille avec ardeur sur votre visage poupon.  C’est bien simple, on vous demande encore votre carte d’identité pour entrer en club, et les potes de vos enfants vous draguent effrontément. Attention quand même à rester à votre place, parce qu’entre « jeune » et « jeunisme », la frontière est parfois fine.

Vous avez un maximum de B : Oui, je sais, vous ne lisez pas ce blog pour vous faire insulter. Mais il faut bien le reconnaitre : vous êtes devenu un vieux con (ou une mégère). Heureusement, il n’y a pas de fatalité. Quelques verres de mojito, un bon vieux Gesaffelstein et on n’en parle plus !

Vous avez un maximum de C : Plus vraiment jeune mais pas totalement vieux, vous assumez ce que vous êtes profondément en évitant avec soin les questions métaphysiques. Et vous ne vous en portez pas plus mal. Après tout, la jeunesse, c’est dans la tête !

Et vous ? Quel genre de vieux con (mégère) êtes-vous ? Vous surprenez vous à agir comme ceux que vous détestiez autrefois ?

D’autres articles ? 

Crédit photo : Ryan Hyde

34 réponses to “Etes-vous devenu un vieux con (ou une mégère) ?”

  1. Completementpapa 8 septembre 2014 at 13 h 13 min #

    Ouf j’ai eu A mais limite C. Je dois être un jeune vieux ou un vieux jeune :).

    • Olivier 8 septembre 2014 at 14 h 40 min #

      Ouf… tu limites la casse, c’est l’essentiel !

  2. Mr. Caillou 8 septembre 2014 at 13 h 49 min #

    Je pensais être plus con que ça. Je dois être juste vieux, alors.
    La connerie me poussera sans doute en même temps que la moustache chez Ti-cul

    • Olivier 8 septembre 2014 at 14 h 40 min #

      Ce qui te laisse quelques belles années devant toi. Profite !

      • Mr. Caillou 8 septembre 2014 at 14 h 42 min #

        Ça va aller trop vite : si tu voyais ses jambes, ça pousse !

  3. Milie 8 septembre 2014 at 14 h 14 min #

    Oui mais bon… je l’ai toujours été 😉

    • Olivier 8 septembre 2014 at 14 h 41 min #

      L’apéro, ça entretient la jeunesse… 😉

  4. Clairou 8 septembre 2014 at 14 h 36 min #

    Veille conne et fière!!!
    En même temps j ai jamais été jeune….

    • Olivier 8 septembre 2014 at 14 h 41 min #

      Je suis sûr que c’est même pas vrai !

      • clairou 9 septembre 2014 at 12 h 04 min #

        ah si si!!
        jamais de boîte (à part un zinzin à valenciennes donc pas pareil), pas trop de sorties le soir au parc de la mairie, j ai déjà appelé les flics (et pas qu’une) parceque mes voisins faisaient trop de bruit , je gueule contre les jeunes qui laissent trainer leurs bouteilles vides sur la table de ping pong et je suis scandalisée de voir que c’était la mode du nombril et du super skinny à fleurstropmoches cet hiver (ce qui aurait du être l’été quoi!).

        • Olivier 9 septembre 2014 at 13 h 23 min #

          Ah bah oui alors… 😉
          Heu, c’est quoi un superskinny ?

  5. corinne0402 8 septembre 2014 at 14 h 55 min #

    Je suis « C » bon bah c’est comme ça !!! En même temps il y aussi des « jeunes cons » !! il y a quelques temps j’ai eu un couple de jeunes qui habitait l’appartement à côté du mien et ils étaient franchement chiants !! Je confirme la jeunesse c’est dans la tête (même si de temps en temps le corps se rappelle à notre bon souvenir !)

    • Olivier 8 septembre 2014 at 15 h 21 min #

      J’ai finis la soirée dans une boite pour ados samedi soir. Et je confirme… le corps (et le foie) se rappelle à notre bon souvenir !

  6. Agrippine 8 septembre 2014 at 14 h 57 min #

    ah, que de souvenirs finalement !! la lessive dans la fontaine à minuit pour feter le jour de l’an o !!

    • Olivier 8 septembre 2014 at 15 h 22 min #

      Exactement 😉 c’est comme ça qu’il faut le prendre. Après tout, on s’est bien marré à l’époque. chacun son tour !

  7. Valou 8 septembre 2014 at 23 h 11 min #

    trois C et deux A. Ca va cela aurait pu être pire.
    En meme temps certaines reponses dependront de si j ai eu mon quota de sommeil de vieille conne ou pas la nuit précédente (style la fete chez les petits cons d à côté. ..)

    • Olivier 9 septembre 2014 at 9 h 06 min #

      Oui voilà, exactement. Une bonne nuit de sommeil, rien de tel pour annihiler le vieux con/la mégère qui veille au plus profond de chacun d’entre nous 😉

  8. Maman Marmotte 9 septembre 2014 at 9 h 04 min #

    Définitivement C 🙂

    Je n’ai pas viré harpie avec les années, mais je suis devenue moi en encore plus pire qu’avant (oui, oui, « plus pire »).
    Les années aidant, j’ose tout plus.

    Oser quoi ?
    – Envoyer la maréchaussée pour signaler au voisin-crétin-qui-ne-dit-jamais-bonjour que là il est 3h du mat’ et que vraiment il faut qu’il se calme.
    – Faire une course de caddies en plein parking un samedi rien que pour le plaisir d’entendre ma puce rire aux éclats
    – Assumer – héroïquement – le style bottes à fleurs rouges + robe polaire bleue + écharpe orange + chapeau citron le tout avec un tutu.
    Pensé émue pour ceux qui accompagnent leur puce coiffée d’un bonnet de bain 😉

    J’ose, j’assume comme je n’aurai pas osé plus jeune.
    Par contre, coté sécurité, je ne rigolai pas, ben ça ne s’est pas arrangé 😉

    • Olivier 9 septembre 2014 at 9 h 09 min #

      Bon, envoyer la maréchaussée chez le voisin, ça c’est top mégère…
      Mais le reste, c’est juste le remède anti-vieux con 🙂
      Et pour les tenues loufoques, je vois qu’on se comprend 😉

    • Rodjeur 5 avril 2018 at 19 h 17 min #

      Maman Marmotte, tu es une maman qui déchire, y’a pas de doute !

  9. 7 at home 9 septembre 2014 at 11 h 39 min #

    Sauvé par C !!! youhou je ne suis pas encore ce que j’exécrais étant djeuns ! Merci ça remonte le moral de savoir que je ne suis pas encore une mégère 😉 .

    • Olivier 9 septembre 2014 at 12 h 03 min #

      T’inquiète pas, ça finira par te tomber dessus un jour ou l’autre 😉

      • 7 at home 9 septembre 2014 at 13 h 04 min #

        Lol, mes monstres me feront la moral avant je pense 😉 .

        • Olivier 9 septembre 2014 at 13 h 22 min #

          C’est ce que je me dis aussi. Ils nous sauveront (enfin, j’espère)…

  10. Doudou 10 septembre 2014 at 11 h 33 min #

    2 A et 2 C… 1 B…
    ça va, je limite la casse, non ? :p

    • Olivier 10 septembre 2014 at 13 h 53 min #

      Oui, mais tu es sur une pente savonneuse…

  11. lylou 11 septembre 2014 at 21 h 33 min #

    oh puree du haut de mes 28 ans jsuis deja une megere O.o bon pour ma defense cest pas megere que je suis mais serieuse peut etre un peu trop des fois mais cest le caractere on se refait pas 😉 meme plus jeune je nallais pas en boite je ne faisais pas de connerie et les nuits blanches cetait pas pour moi non plus !

    • Olivier 12 septembre 2014 at 8 h 54 min #

      Et les responsabilités n’aident pas à retrouver de la légèreté… surtout avec des enfants !

  12. 01Claire 11 septembre 2014 at 22 h 51 min #

    Une vieille C..çà c’est sûr!!!
    Mais pas tant que çà…j’ai toujours mon coté ado attardée étant donné que nous sommes les plus jeunes du quartier c’est nous qui faisons ch.. nos voisins quand le nain de jardin a décidé d’aboyer avec la chienne en pleines heures de sieste…si si je vous assure…
    Et le pire…ce sont les donneurs de leçon: ceux qui vous font des appels de phare si vous les doublez à 100 km/h alors que la vitesse autorisée est à 90 Ah foutez moi la paix sinon je vous fais un doigt d’honneur, na

  13. Andrea 24 janvier 2016 at 20 h 19 min #

    On a fait le test ensemble avec mon ado, et deux choses en sont ressorties :
    – Je suis une vieille conne (mais ça c’est pas un scoop) mais elle aussi (et encore plus que moi d’après le score) MDR !
    – elle a de l’humour! A la question 1, réponse c « choisissez de miser sur votre pragmatisme en faisant sauter provisoirement le fusible de la sonnette. » elle a demandé, avec la plus grand sérieux : « ça dépend, est ce que si je débranche le fusible ça les électrocute ? Si c’est oui, je prends ça, sinon non ! »

    • Olivier 25 janvier 2016 at 9 h 30 min #

      Ah les ados, toujours le geste tendre !

  14. Rodjeur 5 avril 2018 at 19 h 23 min #

    Moit-moit A et C. De toute façon, on est toujours le con de quelqu’un, non ? Le tout, c’est d’en avoir conscience !
    Con…sciemment !

Envoyez une réponse