17 manies affligeantes qu’on fait subir à nos enfants

enfants : 17 trucs qu'on leur fait subir

Quand on était petit, on détestait ça. Mais maintenant qu’on est parents, on ne peut s’empêcher de reproduire les manies de nos vieux.

Comme si avoir des enfants pouvait nous autoriser à leur infliger des supplices initiatiques aussi humiliants que dégradants, aussi frustrants qu’énervants, quand on n’a pas encore toutes ces dents.

Nos enfants détestent ça, la sélection

Oui, la vie d’un enfant consiste aussi à supporter les tics de ses parents sans broncher, sous peine d’en prendre une double ration. Revue de détails des pires souvenirs.

1/ Lui mettre le doigt dans le nez pour enlever la crotte qui pend.

2/ Poser un filet de bave sur son index, avant de lui en recouvrir méthodiquement la joue pour effacer cette trace de carotte récalcitrante.

3/ Le forcer à compter jusqu’à 10 devant tata Jeanine, et essuyer un échec patent.

4/ L’assommer de bisous.

5/ Lui enfiler une cagoule verte avec un pull rouge et des moufles roses.

6/ Lui demander de raconter sa journée.

7/ Lui faire manger des carottes (Mychoup’ déteste ça)  et tout autre légume qui ne serait pas vert.

8/ Lui pincer la joue devant mamie, comme dans les années 50 !

9/ Lui caresser les cheveux comme on se ronge les ongles, mécaniquement, pendant (trop) longtemps.

10/ Le contraindre à porter des chaussures vernies.

11/ Lui tirer les couettes, juste pour le plaisir de l’entendre hurler.

12/ L’étreindre violemment le temps d’un câlin non sollicité.

13/ Montrer des photos de lui en train de faire sa première crotte sur le pot à tout le voisinage.

14/ Le tenir par la capuche pour l’empêcher de s’échapper.

15/ Lui demander en public s’il est bien allé faire pipi.

16/ L’obliger à dire « zut », « flûte » ou « mince », plutôt que « merde », « putain » et « poils de couilles ».

17/ Eteindre la télé d’autorité, au milieu du dernier épisode inédit de Peppa Pig.

Et vous ? Quelles sont les manies que vous avez subit étant enfant ? Quelles sont celles que vous faites subir à vos enfants ?

Photo Credit: ~Rich Johnson~

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 9 avril 2014 et mis à jour le 14 mai 2019 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


47 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Maman Yuki
    le

    D’accord pour tout, sauf les carottes! La petite viking aime par couleur et en l’occurrence refuse obstinément ce qui n’est pas orange…
    Mais bon, elle n’a que 8 mois, il se pourrait que la donne change…

    Répondre
  2. Doudou
    le

    Zut, elle n’aimerait pas que je la couvre de bisous ? que je lui fasse plein de calin ? lui nettoyer sa main ? :/
    Zut zut zut ^^’
    (me souvient des sur-bisous baveux des vieilles tata qu’on n’aimerait pas qu’elle le fasse quand elles le font, mais pas ceux de mes parents Ôo)

    Par contre, le coup des cheveux, c’est vrai que je déteste/ais ça, alors je vais p-e arrêter avec ma fille :p

    Répondre
  3. clairou
    le

    je me reconnais très bien dans la capuche!!

    quand j étais petite mes cousins (le plus vieux à l age de mes parents… et le plus jeune à fêter ses 40 ans…) me disaient que mon père était pas mon père parceque mon père c était le facteur! ca avait le don de me faire hurler… et ca les amusait…

    Répondre
  4. Millie
    le

    Ben « zut », elle aura qu’à faire des gosses, et elle pourra leur faire la toilette-chat à son tour !
    J’ai bien survécu, et moi au contraire de ma mère, j’assortis les couleurs (sans rire ? Une cagoule rouge, une écharpe verte et des collants bleus… Je me souviens en plus de piquer les yeux, ça piquait la peau !!)

    Répondre
  5. anneso de Mon EdukaMoi
    le

    C’est vrai que le 2) est une pratique qui énerve particulièrement ma petite dernière. On entame alors une course poursuite à travers l’appartement et j’arrive finalement à la coincer dans l’ascenseur. Non mais !

    Répondre
  6. Cédric
    le

    T’as oublié le pull qui gratte (est-ce que les cagoules qui grattent existent toujours ?)

    Quand à la toilette de chat… je crois que je pense à ma mère à chaque fois que je débarbouille mon fils 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      Le pull qui gratte, les collants qui grattent, les chaussettes qui grattent… et parfois, quand elle a envie d’être chiante, y’a tout qui grattent !

      Répondre
  7. maman est occupée
    le

    Je plaide coupable pour la 17, la 15, la 12 et la 6 ! D’ailleurs, la 6, je vais recommencer ce soir en rentrant à la maison !

    Répondre
  8. liloual37
    le

    le punaise a la place de « putin » ca s’est retourné cvontre moi
    moi dans une crise de nerf « putin!!! »
    elle : maman faut pas dire putin faut dire punaise! c’est pas bien de dire putin!
    mdr je m’en rappellerais toujours de la premiere fois qu’elle me l’a sorti

    Répondre
    • Richard
      le

      Hé, hé… Ils sont tous pareils.. Ici, on a droit à « putaise » suite à un jour où j’ai tenté de rattraper mon viril et tonitruant « putain de merde » (je bricolais,ça c’est mal passé pour mes doigts) en « putaise de marde » (marde, car ma femme est québécoise). De temps en temps, je lâche un « merdum » aussi. Mais bordel, qu’est-ce que c’est dur de faire gaffe à tous les instants !

      Répondre
      • Olivier
        le

        Impossible, tu veux dire. Y’a toujours un moment où ça finit par partir. Mais Mychoup’ a au moins compris que nous n’étions pas franchement content lorsqu’elle répétait ces mots-là…

        Répondre
  9. Bergamote Family
    le

    C’est dans nos gènes… on reproduit nos parents…
    Dans le fond, on obtient notre vengeance !
    Nos enfants se vengerons sur nos petits enfants…

    Répondre
  10. Babidji
    le

    si plus tard ta fille ose tenir un blog sur ses gosses c’est que la tendance de la reproduction du schéma familial a un bel avenir devant elle !
    sinon je comprends pourquoi ma mère avait des talents de castafiores en me récupérant le soir à l’école … je fais pareil (cf Etre Mère du jour !)
    Enfin pour ta liste je valide et re-valide … pfff même pas j’en parle tellement je me fais peur !

    Répondre
  11. Mam'Zelle A
    le

    J’avoue que je fais la 1, la 2, et la 4… Et le coup de « Alors c’était comment à l’école ? » je ne le fais plus depuis que Mam’Zelle J m’a envoyé boulé « Ohhhh mais vous allez me la poser tous les jours cette question !!! » (oui bon depuis hier en fait, alors j’essaierais de ne plus lui poser cette question qui fâche ^^)

    Répondre
  12. Delphine
    le

    J’ai été prise d’un fou rire en lisant ton article et je me suis rendue compte que je fais subir au moins une bonne dizaine de ces 17 « choses  » à mes enfants !! La n°17, pas plus tard que ce matin, comme tous les matins d’ailleurs puisque c’est l’heure de partir à l’école .
    Je rajouterais que leur passer un gant de toilette mouillé sur le visage après le repas ( qu’ils n’avaient qu’à pas étalé aussi )par surprise est souvent mal pris 😀

    Répondre
  13. Sarah
    le

    Seulement le 2 ici. Et ça m’énervaaaaaaait!
    Mais c’est le seul point qui se transmette dans notre famille.
    Sinon, la capuche, c’est tout moi! Les petites filles ne mettaient pas de capuche à l’époque.
    Les chaussures vernies, on me l’a fait, le ferai jamais jamais subir à ma fille!
    Et je commence à lui demander de me raconter sa journée a la crèche… Mais je n’obtiens rien de rien :'(

    Répondre
  14. Thethys
    le

    Ici c’est la capuche du pull souvent très souvent
    en même temps elle adore torde son poignet pour courir après les voitures bleues … et moi ben je veux pas qu’elle courre sur la route … je suis terrible je sais !
    blagues à part ça me fait vraiment peur

    Répondre
    • Olivier
      le

      Le coup de la capuche, c’est infernal quand t’es môme. En même temps, je ne peux pas m’empêcher de le faire non plus de temps en temps… 😉

      Répondre
  15. Valou
    le

    Alors moi c est la phobie de microbes des mains … Déjà pour moi donc pour lui je vous laisse imaginer … Là où je perds mon sang froid c est lorsqu il veut attraper son zizi au moment du change car il a un petit souci a la vessie donc ça m’angoisse au plus haut point !
    Je passe mon temps a lui expliquer que les mains c est cracra-boudin — (oui je sais…)
    Si non les bisous a n en

    Répondre
      • Olivier
        le

        Les microbes des mains… ah oui, ça c’est original. Dis-toi bien que ton môme tient là une bonne pièce à glisser dans ton dossier de mum (et à ressortir dans 20 ans au moment des repas de famille). 🙂

        Répondre
  16. Neurones en Eventail
    le

    Mdr, c’est tout à fait ça
    On fait tous pareil en fait et toutes ces autres choses qu’on s’était dis de ne jamais faire !!! Et pourtant !

    Répondre
  17. Jennifer
    le

    Je reconnais les travers de mes parents qui faisaient tout ca.
    Pour ma part a par peut 9être les caresses dans les cheveux je ne me reconnais pas en tant que maman. Mes enfants aiment les carottes et toute forme de légumes ou presque. Ils ne mangent pas de mal bouffe. Sont très câlins et bisous. C est plutôt eux qui m en font non stop mdr
    Par contre je plaide coupable le matin vais les réveiller en mode rapide pour l école. Et le week end je les force a rester dans leur lit jusqu’à 9h même s ils me réveillent vers 7h en gnl au moins a défaut de dormir je me repose un peu

    Répondre