Comment prendre soin des mamelons durant l’allaitement ?

soin-mamelon-allaitement

Le corps des femmes à quelque chose de magique. Après avoir enfanté, il peut nourrir bébé.

Mais allaiter n’est pas toujours une partie de plaisir pour les mamans. Si on dit qu’allaiter ne doit pas faire mal, la réalité des premières mises au sein est parfois toute autre.

Douleurs, sensibilité, crevasses, les mamelons sont mis à rude épreuve à force d’être stimulés par nos petits amours. Les premiers jours sont déterminants pour un allaitement réussi. Alors, comment prendre soin des mamelons pour que l’allaitement s’installe dans la durée et de manière sereine ?

6 conseils pour soulager les mamelons douloureux

Même si vous rencontrez des difficultés lors de l’allaitement en raison de mamelons endoloris, faites-vous confiance. La nature est bien faite. Il suffit souvent de quelques jours pour que tout rentre dans l’ordre. Voici quelques conseils pour vous aider à passer ce cap.

1 | Veillez à la bonne position de bébé lors de la mise au sein

S’il n’y a qu’un seul conseil à donner, ce serait celui-ci : un bébé bien positionné, c’est une tétée réussie. Si ce n’est pas le cas, sa maman et lui ne sont pas confortables, et c’est alors que se forment les crevasses. On est bien d’accord, c’est plus facile à dire qu’à faire quand on est novice en la matière ! Pour vous aider à adopter une bonne position, il existe des coussins d’allaitement, très pratique !

Il existe 2 règles à retenir : votre estomac doit être contre celui du bébé, et ce dernier doit avoir son oreille, son épaule et sa hanche parfaitement alignées. Pour être sûre de cette position, n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels de la maternité. Sachez également qu’une puéricultrice de la PMI, une sage-femme ou une conseillère en lactation peuvent vous rendre visite les premiers temps. Être bien accompagnée est primordial lors de la mise en place de l’allaitement.

2 | Forcez sur l’hydratation de vos mamelons

Une crevasse, c’est comme une gerçure qui se forme sur les lèvres. C’est quand l’eau contenue dans l’épiderme s’évapore que ces petites fissures apparaissent. Pour soigner les gerçures, on applique un corps gras. Pour les mamelons, c’est la même chose. Il existe pour cela différentes crèmes. La plus connue est la lanoline, un produit naturel totalement inoffensif pour bébé. Appliquez-en en prévention après chaque tétée : elle aide la peau à retenir l’eau et agit comme un film protecteur.

3 | Massez vos mamelons avec quelques gouttes de lait maternel

Le lait maternel est connu pour ces vertus cicatrisantes et anti-infectieuses. Ça tombe bien, vous en avez non ? Après la tétée, rien de plus simple que de masser vos mamelons avec quelques gouttes de lait maternel pour une action protectrice.

4 | Laissez sécher vos seins à l’air libre

L’aréole et le mamelon comprennent des glandes qui produisent un fluide invisible qui fait office de lubrifiant et aux bienfaits antiseptiques. Par conséquent, après la tétée ou après une douche, ne frottez pas vos mamelons. Laissez-les sécher à l’air libre. Ce fluide a ainsi la possibilité d’agir comme un film protecteur. On vous disait que la nature était bien faite !

5 | Utilisez des coupelles d’allaitement

Quand les seins sont douloureux, il est parfois difficile de supporter le tissu des vêtements. Dans ce cas, placez des coupelles d’allaitement dans votre soutien-gorge. Ce petit accessoire évite le frottement du tissu sur les mamelons et participe ainsi à leur cicatrisation.

6 | Optez ponctuellement pour des bouts-de-sein.

Même s’ils doivent être utilisés de manière ponctuellement, les bouts-de-sein peuvent sauver un allaitement. Ces petits accessoires en silicone permettent d’allaiter sans que bébé tire directement sur les mamelons. Ils sont recommandés pour les seins très sensibles, les premiers jours, ou dans le cas de crevasses douloureuses. Attention toutefois, car ils peuvent entraîner une baisse de la lactation. Ils doivent donc être utilisés sur une courte durée.

FAQ : Les questions les plus posées concernant le soin des mamelons durant l’allaitement

Découvrez nos réponses aux questions fréquemment posées par les parents sur la façon de prendre soin des mamelons durant l’allaitement.

Comment soulager les douleurs aux mamelons durant l’allaitement ?

Pour prévenir ou réduire les douleurs aux mamelons, il faut veiller à 2 choses essentielles : une bonne position du bébé au moment de la tétée, et une parfaite hydratation du mamelon par le biais d’une crème adaptée notamment.

Quelle hygiène des seins durant l’allaitement ?

Durant l’allaitement, il n’est pas nécessaire d’avoir une hygiène renforcée des seins. Il est inutile de les laver avant ou après chaque tétée. Au contraire, les frotter ou les laver trop fréquemment risque de les rendre plus sensibles. La seule chose recommandée avant chaque tétée est de se laver correctement les mains pour éviter les infections.

Et vous ? Comment avez-vous géré allaitement et mamelons douloureux ?

Article posté le 26 avril 2022 et mis à jour le 16 septembre 2022 dans Questions de parents, Alimentation, Allaitement et biberon

Par Magali

Depuis qu'elle est devenue maman, Magali s'inspire des différentes formes de parentalité pour accompagner au mieux ses deux filles. Malgré son désir de bien faire, elle reste une mère indigne et continue à partir en week-end sans elles ! Passionnée de photographie et ayant la chance de vivre à la campagne, elle essaye peu à peu de se recentrer sur l'essentiel. Son objectif : faire découvrir le beau à ses enfants.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En appuyant sur le bouton « Laisser un commentaire », vous consentez à ce que votre nom et les informations que vous inscrivez dans le champ « commentaire » soient publiées sur le site Je Suis Papa. Votre e-mail ne sera pas publié, il sera uniquement communiqué aux services concernés et habilités par SUPERFULL afin vous recontacter en cas de message litigieux. Cette donnée sera supprimée dès que nos services auront validé votre message.
Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données, retirer votre consentement au traitement de vos données à tout moment, vous opposer au traitement de vos données et vous disposez d’un droit à la portabilité de vos données.
Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits.
Vous pouvez exercer l’ensemble de vos droits à l’aide du lien suivant Gestion des droits ou en écrivant à adresse [email protected].
Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.