Votre enfant ne mange pas. Faut-il le priver de dessert ?

6 Sep 2013

votre enfant ne mange pas, faut-il le priver de dessert ?

Si bébé mange très correctement chez super-nounou, elle ne manque pas de faire la fine bouche à la maison, préférant souvent un yaourt au chocolat à l’assiette de légumes qu’elle dévore pourtant d’ordinaire.

Et autant vous dire qu’à moins de manier l’entonnoir avec dextérité, pas la peine d’essayer de faire avaler sa purée à un petit monstre bébé qui a décidé du contraire.

Dans ce genre de circonstances, il convient d’abord d’analyser la situation :

Bébé mange globalement de tout avec gourmandise ? Oui.
Bébé ne montre pas de préférence pour le sucré par rapport au salé ? Non.
Bébé n’est pas malade ? Non.
Bébé mange convenablement chez les autres ? Oui.
Bébé ne fait ce genre de comédie qu’avec ses parents ? Oui (vdm).

Priver un enfant de dessert , une bonne méthode ?

« Attention, si tu ne manges pas ton assiette, je vais te priver de dessert ! » On a tous entendu cette menace un jour où l’autre pendant son enfance, et vécu la frustration qui l’accompagne. Et la tentation d’en faire usage maintenant que nous sommes parents n’en parait que bien naturelle.

Pourtant, faut-il réellement priver de dessert un enfant qui ne mangerait pas l’assiette de légumes qu’il dévore d’habitude ? La question fait débat.

Pour de nombreux spécialistes, la nourriture ne doit pas faire l’objet d’un chantage, ni s’inscrire dans un contexte de punition ou de récompense. Manger est un besoin. Priver de dessert un enfant n’aurait en conséquence aucun sens.

Néanmoins, au-delà du discours  véhiculé par les spécialistes de l’enfance et de la nutrition que d’aucuns qualifieront de bien-pensant, une autre voix se fait entendre.

De nombreux parents – et même quelques professionnels – avouent ainsi qu’il peut parfois être nécessaire de montrer à un enfant l’importance que revêt un repas équilibré, en lui refusant son dessert tant qu’il n’aura pas goûté au plat principal. Après tout, on ne peut se nourrir uniquement de yaourt au chocolat, non ?

Et vous ? Votre enfant se montre-t-il capricieux pendant les temps de repas en votre présence ? Avez-vous déjà menacé de le priver de dessert pour qu’il mange ses légumes ? Quel a été le résultat ? Usez-vous d’autres astuces pour l’inciter à manger ?

D’autres articles ?

Photo Credit: Mario Inoportuno

125 réponses to “Votre enfant ne mange pas. Faut-il le priver de dessert ?”

  1. Milie 6 septembre 2013 at 9 h 04 min #

    Pour moi, il y a une grosse différence entre goûter un plat et le manger.
    Ici on goûte (pas toujours simple lol) et quand elle n’a plus faim, on passe au dessert.

    • Olivier 6 septembre 2013 at 9 h 33 min #

      Pareil ici. On a essayé le « privé de dessert » une fois, et on n’a pas trouvé ça franchement efficace. Au contraire.

      • ananda 18 mars 2016 at 14 h 45 min #

        A part envenimé un conflit j’ai tendance à me dire qu’un enfant dans ce cas là restera entêté.

  2. Supamam 6 septembre 2013 at 9 h 10 min #

    Coucou ! Sujet très intéressant. Justement j’ai lu (je ne sais plus ou :/) il n’y a pas longtemps, que faire du chantage lors du repas sur le dessert ne servait à rien et pire ça pourrait entrainer des problèmes de rapport à la nourriture plus tard. ça peut se comprendre, lors qu’on dit « mange tes légumes SINON tu n’auras pas de dessert », cela donne une mauvaise image des légumes (alors que l’enfant les aime) et ça donne un aspect sacré au dessert et donc une attirance plus particulière pour les goûts sucrés en général !
    Par contre les parents insistent souvent sur l’ordre du repas (entrée, plat, dessert) alors qu’Isabelle Filliozat explique dans son livre « Au coeur des émotions de l’enfant » que manger sucrer en début de repas ouvre l’appétit ! et que du moment où l’enfant mange son repas complet, peut importe dans quel ordre non ? ^^

    • Olivier 6 septembre 2013 at 9 h 35 min #

      Exactement. Priver de dessert ne semble servir à rien, pire, la méthode serait clairement contre-productive.
      et oui, j’ai aussi lu quelque part que l’ordre de nos repas n’était qu’une construction de l’esprit.
      Un bon wayourt au chocolat pour commencer, c’est vachement mieux 😉

      • Supamam 6 septembre 2013 at 14 h 09 min #

        limite ^^
        En fait on a mis du sucré en fin de repas pour leurer le cerveau et lui faire croire qu’il a encore faim vu que le sucré relance l’appétit !

        • Olivier 6 septembre 2013 at 14 h 11 min #

          Allez hop, tu reprendras bien un peu de chou après ton wayourt ?

          • Caropuce 7 septembre 2013 at 19 h 52 min #

            Lol ben c’est exactement ce que fait Papoï en ce moment. Il passe au dessert, je laisse le plat principal devant lui et il retourne au plat ensuite, ou même passe de l’un à l’autre. Il a même parfois fini le plat qui ne le tentait pas après avoir commencé par les fruits. Bref les voix de bébé sont impénétrables.

      • Jessica 9 septembre 2013 at 23 h 30 min #

        Heu oui et non je ne suis pas d’accord je veux bien qu’il ne faut pas jouer un chantage mais quand t’as u n enfant de 2 ans (mon filleul) qui ne veut pas manger son assiette et qu’on lui donne des bonbons et que t’as l’arrière-grand-mère (ma belle-mère et donc la mamy de ma fille) qui dit ho mais il à bien déjeuner… Moi ça me choque alors qu’à midi il à manger deux frites et deux morceaux de boulettes… Qu’elle n’envisage pas ça avec ma fille sinon la guerre des boulettes mdr….. Non mais sérieusement je reste sur ma position qu’un enfant si il n’a pas faim pour quelque chose qui le nourrit comme il faut (une assiette légumes viande et patates) ben je me dit qu’il n’a pas faim pour des bonbons ou gateau yaourts ou autres…. Ma fille me dit maman j’ai plus faim ben OK t’as plus faim d’accord mais t’as rien d’autre !!!! On me la fait quand j’étais petite je n’en suis pas morte et je trouve ça logique…. Après chacun sa manière d’éduquer ses enfants…. Sur ce bonne soirée !!!!!

        • Olivier 10 septembre 2013 at 8 h 40 min #

          De toute façon, les bonbons après le repas le soir, c’est pas le top, quoiqu’il arrive…

        • Lulu 6 avril 2014 at 18 h 02 min #

          Absolument d’accord!

    • ananda 18 mars 2016 at 14 h 49 min #

      Nous sommes dans ce cas là en ce moment. Choupie (uniquement avec papa et maman) refuse le repas et n’est pas très motivé. Elle réclame très vite le yaourt (attention pas forcément au chocolat ou sucré puisqu’elle les prend aussi nature). Pas par automatisme ou mimétisme avec nous, se met à manger son plat après coup. Donc on ne se prend pas la tête sur l’ordre du repas, tant qu’elle mange.
      Pour les bonbons et gateaux, en effet pas après un repas (au pire du pain…) mais le sucré chez nous c’est pour le goûter et caler en milieu de matinée quand le petit dej’ a été très tôt.

      • Olivier 18 mars 2016 at 17 h 02 min #

        D’autant que l’ordre des plats n’est pas naturel du tout. Certains nutritionnistes disent apparemment qu’il faudrait commencer par le dessert…

  3. laetitia lulubellule 6 septembre 2013 at 9 h 15 min #

    un chouette article car intéressant. Ici avec les 3 enfants,pas de difficultés pour manger, en général s’ils ne veulent pas manger, c’est qu’ils sont malades ou qu’ils n’ont pas faim, meme pour un dessert!
    et en plus, chez nous y’a pas souvent de desserts à manger, généralement, on n’a plus faim, et pas pris cette habitude!

    • Olivier 6 septembre 2013 at 9 h 37 min #

      Même pas un yaourt ou une petite compote ?
      Tu as raison, si un enfant ne mange pas, c’est dans la majorité des cas parce qu’il n’a pas/plus faim, ou qu’il est un peu barbouillé…

  4. celine 6 septembre 2013 at 9 h 15 min #

    Pour moi pas de gaspillage…si ma fille n’a plus faim pour son plat pk aurait-elle plus faim pour un dessert….je vois pas ! Et ça se passe très bien à table, elle dévore, et quand elle n’aime pas c’est différent obligation de goûter mais pas de finir…c’est une question de valeurs, de montrer que c’est important, que ça coûte cher, par contre les doses sont ajustées selon l’âge….et l’appétit ! Hier ma fille n’avait plus faim elle a très bien compris et n’a même pas discuté ça lui semblait logique de ne pas avoir de dessert puisqu’elle n’avait plus faim…

    • Olivier 6 septembre 2013 at 9 h 38 min #

      Parfois, un yaourt peut mieux passer qu’une grosse plâtrée de légumes. Ca nous arrive à tous de préférer de temps en temps un bon gouter à un repas. Pourquoi pas aux enfants ?
      Cela dit, je te rejoins parfaitement sur l’apprentissage nécessaire quant au prix, à la valeur de la nourriture, au gâchis…

      • celine 6 septembre 2013 at 9 h 43 min #

        ah mais ici jamais de plâtrer de légumes 😉 je prépare de bons petits plats pour enfants en général !!! Et on fait même des pizzas des hamburgers maisons 🙂 je fais même du chien chaud 🙂 j’essaie même pendant les vacances de faire des thèmes le repas rose, jaune….

        • Olivier 6 septembre 2013 at 9 h 53 min #

          Le caniche, c’est trop bon 😉

          • celine 6 septembre 2013 at 10 h 08 min #

            🙂

  5. catsoune 6 septembre 2013 at 9 h 32 min #

    Il m’arrive parfois de donner des desserts. Il m’arrive parfois de faire du chantage autour de ce dessert (je sais c’est mal).
    Il arrive souvent que les enfants n’aime pas ce que je met dans les assiettes (je cuisine très mal mais cela va faire plus de 10 ans que chouchérichou mange sans broncher alors pourquoi pas les adorables petits mosntres ?)
    Je déteste le gaspillage donc souvent c’est fini d’abord ceci et après tu auras cela… Et de toute évidence, lorsqu’un de mes adorable petit monstre n’a plus fait pour le plat, il n’a pas droit au dessert !
    Si l’assiette servie est trop copieuse, il est invité à finir obligatoirement ses légumes puis sa viande/poisson mais il n’est pas forcé de finir ses frites!
    Mes adorable petits monstres sont taquin pour ce qui est de manger un peu de tout. Un jour j’aime les épinards, l’autre jour plus…
    Pour éviter les crises et drames, les adorables petits monstres sont obligé de manger une cuillière de légumes.
    Il est pour moi essentiel que le repas se passe bien si on ne veut pas fâcher ses enfants avec la nourriture.
    Le meilleur moyen pour leur faire apprécier tous les aliments est de les aimer tous soi-même. Ils copieront pour sûr, peut-être pas ce soir mais peut-être demain.

    • Olivier 6 septembre 2013 at 9 h 42 min #

      Tu as raison, il faut que le repas se passe bien. Après tout, c’est un moment convivial et agréable.
      Quant au « chantage »… ben écoute, l’important c’est que tes enfants ne le vivent pas comme tel. 😉

  6. Gilles 6 septembre 2013 at 9 h 52 min #

    Le chantage c’est mal. Le basique. Genre « Tu ne veux pas manger ton plat ? Alors pas de dessert ». C’est même carrément nul vu que plus tard, faudra aussi faire pareil pour tout…
    Par contre, expliquer « Plus envie de manger ? Donc plus envie de dessert ? » ça passe souvent.
    Et si l’enfant refuse aussi le dessert… bon faut s’interroger.
    Quand il était bébé, fiston refusait parfois tout repas, jusqu’à vomir ce qu’on essayait de lui faire ingurgiter.
    Le médecin : rassurez-vous, à 18 ans, il ne mangera plus de bouillie et s’alimentera normalement.
    L’éducation à se nourrir est pas toujours facile mais elle vient comme elle vient.
    On va pas forcer un bébé à marcher à tel moment juste pour le forcer.
    Idem pour parler etc.

    • Olivier 6 septembre 2013 at 10 h 09 min #

      Parfaitement d’accord avec toi sur le principe. Néanmoins, il est vital de manger et de boire tous les jours régulièrement, même (surtout) pour un bébé. Pour ce qui est de la marche, ça peut attendre…

  7. Franck - Papa Blogueur 6 septembre 2013 at 9 h 55 min #

    La question peut faire débat effectivement. Nous-même chez nous, à part le grand qui dévorent tout comme un ogre, les deux derniers ne mangent pas forcément toute leur assiette. Notre médecin ne s’inquiète pas, tant que dans la semaine il a son apport en tout (fruits, légumes, céréales, viandes, etc) pas de soucis. D’ailleurs, s’ils ne mangent pas les légumes et mangent un fruit en dessert ou au goûter, pour nous pas de soucis.

    • Olivier 6 septembre 2013 at 10 h 15 min #

      Exactement, l’équilibre se mesure sur la semaine, ça permet de dégager des tendances… et un bon yaourt, un fruit ou un morceau de fromages, c’est bien aussi parfois 😉

  8. Agnès 6 septembre 2013 at 10 h 06 min #

    Simon mange mieux chez la nounou, on le sait, il chipote davantage avec nous. Mais il y a d’autres paramètres qui font qu’il va vouloir passer au dessert au bout de 3 bouchées : si nous mangeons avec lui, nous nous occupons de nos assiettes aussi. Or nous prenons généralement notre dessert bien plus tard, une fois qu’il est couché (si on en prend). De ce fait, son dessert, c’est souvent moi qui le lui donne. C’est donc une demande d’attention plus qu’un rejet du plat lui-même. Souvent je lui dis qu’il doit en manger au moins la moité avant de passer au dessert -sinon on est sûrs qu’il va se réveiller en pleine nuit parce qu’il a faim-, mais du coup je m’interromps moi pour lui donner à la cuillère. Ensuite il quitte la table, va chercher son yaourt et sa compote, et s’installe à la table basse, où il joue en attendant qu’on soit disponible pour lui.
    La menace de « privé de dessert » sera appliquée quand il sera plus grand, s’il demande qu’on remplisse son assiette plus que ce qu’on prévoyait et qu’au final il ne veut pas finir, parce que la demande de quantité vient de lui : je pense qu’il aura vite compris le principe… Ou si il refuse de goûter (2 bouchées minimum) quelque chose qu’il ne connaît pas : il ne peut pas encore dire qu’il n’aime pas. Mais cela ne doit pas être systématique : on n’a pas tout le temps la même faim, c’est normal, et imposer des quantités trop grandes à un enfant sous prétexte qu’à son âge il devrait manger tout ça, me paraît malsain.

    • Olivier 6 septembre 2013 at 10 h 16 min #

      C’est marrant parce qu’à l’inverse, Mychoup’ est super fière quand on mange à table en même temps qu’elle, et du coup, elle mange pas mal ! Peut-être parce qu’on ne le fait pas souvent…

      • Agnès 6 septembre 2013 at 15 h 11 min #

        Simon ça dépend, mais globalement il aime qu’on s’occupe de lui, il aime qu’on regarde les dessins animés avec lui en lui racontant ce qui se passe par exemple. Donc parfois il est super fier de nous montrer comment il fait tout seul, mais justement, si on regarde chacun son assiette ça ne va plus. D’ailleurs on ne peut pas discuter entre nous à table non plus sinon il fait des bêtises. Et puis il est un peu feignant aussi, donc chez sa nounou aussi, à la moitié du repas il lui tend sa cuillère pour qu’elle le fasse manger.

        • Olivier 6 septembre 2013 at 15 h 40 min #

          Et je suis certain que ça ne te déplaît qu’à moitié (nostalgie du temps où il était bébé), non ?

  9. Laetitia 6 septembre 2013 at 10 h 08 min #

    Chez nous en gégéral, quand bébé refuse de manger son plat, c’est qu’il préférerait faire autre chose : jouer, se promener… et il suffit d’une petite diversion pour que l’appétit revienne (eh oui, bébé adore quand maman chante !).
    Sinon, quand vraiment ça ne passe pas, on passe au fromage et au dessert. Mais attention, on explique bien que ce n’est pas parce qu’on a pas mangé tout le plat qu’on aura double dose de dessert pour compenser. Et surtout, que si bébé a faim plus tard, il faudra attendre jusqu’au goûté. Pour le moment, ça marche pas trop mal comme ça.

    • Olivier 6 septembre 2013 at 10 h 18 min #

      ben, on fait pareil ici aussi. On insiste pour qu’elle goûte, mange quelques cuillères et si ça passe pas, on passe à la suite. Pas question qu’elle continue la journée ou commence la nuit sans rien dans le ventre…

  10. Tof 6 septembre 2013 at 10 h 22 min #

    c’est vrai que les repas : ce n’est pas toujours le moment le plus facile de la journée. et surtout c’est tellement différent d’un enfant à l’autre. Pitchounette ne mangerait que des proteines (sous toutes les formes : viandes, poissons, tofu, fromage,..)et des pates. du coup, on commence par les légumes. un peu comme une entrée. quand elle était plus petite on lui proposait les légumes; plus grande, elle devait gouter au moins, maintenant, elle devrait manger un certain de bouchése. rien de réparbatif, obliger mais ne pas forcer. ne jamais priver de la suite de son repas évidemment.
    Par contre, nous n’avons pas du tout la culture du dessert. Quand elle en veut un, elle demande et en fonction de ce qu’elle a mangé on lui propose un fruit, un yaourt ou une mousse au choco.

  11. Maud 6 septembre 2013 at 11 h 36 min #

    Moi je suis plutôt contre la privation de dessert. Après, quand un enfant ne veut pas manger ses légumes ou son plat, et qu’il dit « j’ai plus faim »… alors… « si tu n’as plus faim, tu ne veux pas de dessert alors ? Tu peux sortir de table. »
    C’est la réponse que je faisais souvent aux petits avec qui je travaillais à l’école. Ca ne leur plaisait pas vraiment, donc on en discutait une fois qu’ils étaient calmés (et oui, les crises à la cantine avec les petits c’est courant!… mais en bons animateurs toujours positifs au CLAE ils vous diront toujours que tout va bien 😉 )
    Et on en venait de « j’ai plus faim » à « j’aime pas ».

    Jamais je n’ai forcé un enfant à manger (contrairement à ce que mes parents faisaient, ou ce que certains personnels de cantine font…), par contre je voulais qu’ils goûtent au moins. Ils choisissaient leur morceau, ou la couleur de légume qu’ils voulaient, on faisait des bonhommes avec!

    Je n’en suis pas encore là avec mon Girafon, il adore toutes les purées que je lui propose pour le moment… il est petit, mais je ne doute pas que l’opposition finira par venir!
    De mon expérience professionnelle, j’aurais au moins acquis des petites astuces pour « masquer » les légumes, pour faire des assiettes ludiques… 🙂

    Merci pour cet article, je trouve ça bien d’en parler!

    • Olivier 6 septembre 2013 at 11 h 58 min #

      Merci de partager ton expérience. Comme toi, je pense qu’il faut leur apprendre à goûter, et surtout rendre le repas aussi ludique que possible. Après tout, manger doit aussi (surtout ?) être un plaisir ! Ca demande des efforts pour les accompagner, mais c’est le moins que l’on puisse faire !

  12. Benedicte Gautrot 6 septembre 2013 at 13 h 20 min #

    Alors le chantage au dessert, je suis complètement contre, mais j’avoue avoir essayé une ou deux fois ^^

    Problème, pour les adeptes du chantage : comment fait-on quand le gamin (tel que mon grand de 5 ans) reste campé sur ses positions, et finit par ne pas manger ni plat principal, ni dessert … ??!!
    Et bein je préfère qu’il ait au moins un laitage dans le ventre plutôt que rien du tout, car il peut s’entêter trèèèèèès longtemps …
    Je ne le force pas, et s’il ne veut pas manger, zou dessert et basta ! J’essaie de lui proposer un fruit en plus.
    Il ne mange rien en dehors des heures de repas.
    Et depuis peu il se remet à goûter au plat principal et à en apprécier certains !

    Gamine, j’ai passé de longs moments seule à table devant mon assiette de viande rouge, que je mâchais et remâchais, limite à vomir, quel beau résultat, je suis incapable d’apprécier de la viande rouge aujourd’hui (hormis 2 ou 3 rares plats). Et j’ai des souvenirs horribles, pendant une éternité le fait de passer à table était pour moi source d’anxiété, j’en ai même fait un cauchemar il y a peu …

    Il finira bien par y venir, je me dis que plus grand il en aura ras le bol des pâtes ^^

    • Olivier 6 septembre 2013 at 14 h 08 min #

      Ben voilà comme nous. On a essayé une ou deux fois et on a pas franchement aimé le résultat. Du coup, on préfère qu’elle mange un dessert plutôt que rien…
      Pour ma part, j’ai pas connu les heures passées à table jusqu’à finir mon assiette, mais je ne le souhaite à personne !

      • Jessica 10 septembre 2013 at 0 h 00 min #

        Je confirme moi étant petite je pouvait passer des heures devant mon assiette j’aime pas, pas faim, c’est pas bon…. On me répondait t’as même pas gouté…. Ben je n’avais rien d’autre et tant pis pour moi mais je peux te dire qu’avec mon père c’était comme ça je n’avais rien d’autre…. Bon ok ça je ne le ferais pas avec mon lutin des neiges mais bon si elle n’a pas faim ben elle n’aura pas faim pour une danette….

  13. Stephanie 6 septembre 2013 at 13 h 48 min #

    Question très intéressante et je commence à m’interroger. puisque notre grenouille réclame son fromage alors qu’elle ne veut plus son plat…
    Merci pour toutes ces expériences.

    • Olivier 6 septembre 2013 at 14 h 10 min #

      As-tu essayé de lui proposer du fromage dans son plat ? Ici, ça a fonctionné pendant longtemps.
      On mettait du gruyère râpé ou des petits cubes d’un fromage qu’elle aimait dans les légumes… et ça passait beaucoup mieux.
      Jusqu’au jour où elle en a eu marre… (mais bon, c’est une autre histoire).

  14. linosqui 6 septembre 2013 at 14 h 23 min #

    Un grand débat ça encore…
    Ici elles ont droit aux desserts, rarement il saute. Si vraiment plus faim alors là pas de dessert.
    Ma grande a fait une anorexie du nourrisson sévère dès 6semaines, autant dire qu’avec elle faut y aller en douceur pour la faire manger, elle n’aime pas ça, elle n’aimera surement jamais ça d’ailleurs, elle le fait car on lui dit qu’il faut pas par besoin, elle n’a jamais faim et peut sauter des repas à l’infini… alors tu penses bien qu’avec elle on va pas lui faire sauter le dessert en prime.
    En revanche à presque 4ans elle a appris à tout gouter, je lui prépare le peu de chose qu’elle aime oui mais il y a toujours légumes laitage et fruits à chaque repas. Même ce qu’elle aime elle ne le finit pas souvent, c’est comme ça, il faut respecter l’appétit de l’enfant aussi.
    Je suis fermement CONTRE le ‘fini ton assiette’ qui est pour moi la porte ouverte aux problèmes de surpoids et d’obésité, il faut savoir écouter sa faim et la respecter et les enfants savent déjà bien cela, ce n’est pas aux adultes de deviner ce qui se passe dans leur estomac, non les adultes ont juste à faire attention que l’enfant ait un apport sain et varié, pas à décider des quantités. En revanche si l’enfant se sert lui même et insiste et tout ça, le forcer pour donner une petite leçon oui bien sur, mais bon une ou deux fois devraient suffire.

    • Olivier 6 septembre 2013 at 14 h 34 min #

      Merci de ton témoignage. C’est chouette de lire qu’un enfant qui connait des difficultés avec la nourriture peut malgré tout goûter à tout, lorsqu’il est bien accompagné !

    • Jessica 10 septembre 2013 at 0 h 07 min #

      Je suis aussi contre la phrase de fini ton assiette mais bon je me dis que si un enfant n’a pas faim pour une assiette de patates, légumes viande ben il n’a plus faim pour une danette ou autre…. L’autre jour j’étais chez ma belle-mère (arrière grand-mère de mon filleul de 2ans) en famille, mon filleul de deux ans avait bien manger chez sa mamy pour le petit déjeuner et donc arrivé à 12h heure du diner (oui je suis de Belgique), on mange des frites, boulettes sauce tomates et mon filleul à manger deux frites et deux morceaux de boulettes !!!! Et mon filleul se dirige près de la boite à bonbon et ma belle-mère (l’arrière-grand-mère de mon filleul) lui en donne un !!!!! Alors je lui dit pourquoi tu lui donnes un bonbon il n’a rien mangé elle me dit ho mais pauvre petit il à bien mangé pour déjeuner !!!!! Heu ouep mais qu’elle n’envisage pas ça avec ma fille parce que là elle m’aura à dos non mais???

      • Olivier 10 septembre 2013 at 8 h 38 min #

        Des fois, on a plus faim pour du salé mais toujours une petite place pour un peu de sucré, histoire de finir le repas !

        • Jessica 10 septembre 2013 at 21 h 15 min #

          Je ne suis pas d’accord avec ce concept là si je n’ai plus faim pour finir mon assiette je ne vais pas manger de dessert donc je ne vois pas pourquoi si moi je fais ça que ma fille aurait un dessert si elle n’a plus faim !!!!

          • Olivier 11 septembre 2013 at 8 h 52 min #

            Il ne t’arrive jamais de ne plus avoir envie de légumes mais de préférer finir le repas avec un peu de sucré, un fruit ou un yaourt par exemple ?
            Et le week-end, tu n’as jamais sauté un repas, préférant un bon goûter (café et plein de gâteaux) ?
            Tant que ça reste exceptionnel, je ne vois pas le problème…

  15. working mum 6 septembre 2013 at 14 h 27 min #

    pas de gros caprice pour manger en général alors non on ne prive pas de dessert, je me dis qu’elle gère sa faim, après tout c’est un peu comme nous… je fais néanmoins attention pour que ce soit équilibré sur la journée! je n’ai pas envie de créer des pb à l’heure du repas, c’est trop la plaie!!

    • Olivier 6 septembre 2013 at 14 h 36 min #

      Je pense aussi qu’elle gère sa faim… et comme elle est un peu fragile en terme de digestion, on fait juste attention à équilibrer sur la journée comme toi. Au final, ça roule plus ou moins tout seul ! Et tant pis si des fois elle ne mange qu’un dessert…

  16. maman mymou 6 septembre 2013 at 15 h 47 min #

    TJ a presque 4 ans et il a toujours été difficile pour manger. On a essayé beaucoup de stratégies mais jamais « privé de dessert » car souvent c’était la seule chose qu’il mangeait… Fallait bien qu’il ait un truc dans le ventre x

    Un jour, on a voulu essayer la fameuse méthode qui soit-disant marche : « tu manges ce qu’il y a, y’a rien d’autre, et si tu manges pas tu vas te coucher. » On a tenu 3 jours, il n’a rien mangé pendant 3 jours 🙁 Donc méthode nulle aussi.

    Maintenant on lui offre toujours une assiette avec au moins un ingrédient qu’il aime (pâtes, riz, patate, gnocchi, etc…) et un légume à côté en petite quantité. Il mange ce qu’il veut dans l’assiette, et souvent mange le féculent tout seul avec jambon, poisson, poulet. On ne l’oblige pas à manger que des légumes : d’ailleurs moi si je mange que des légumes avec de la viande, j’ai mal au bide! LOL. Donc je vais pas forcer mon enfant à se faire mal au bide 🙂
    J’essaye au maximum de faire des assiettes surprises (tadaaam! :-))avec des dessins rigolo, jamais de grosses quantités (qui peuvent faire peur aux enfants difficiles avec la nourriture), et il en reprend s’il a faim.
    Comme ça au fur et à mesure, il s’est mis à manger des haricots verts, des concombres, de la soupe de Dinosaure! … 😀
    Quand il dit qu’il n’en veut plus, je sors ma botte secrette : « une cuillière pour maman, une pour TJ et on fait la course de celui qui fini avant » (et ça marche, hihihi)

    Voilà, et si vous êtes sages les gens, je vous dis ce que c’est la soupe de Dinosaure, hihihi 🙂

    • Olivier 6 septembre 2013 at 16 h 44 min #

      Ah nan mais on veut savoir maintenant ! Dis-nous tout… 🙂

      • maman mymou 6 septembre 2013 at 22 h 05 min #

        D’accors… 🙂 je suis sûre que vous allez être deçus… LOL
        C’est en fait une soupe toute prête congelée de Findus, aux légumes verts. La 1ère fois qu’on a essayé de faire gouter à TJ on lui a dit que c’était de la soupe de Dinosaure, il a été conquis ! hihihi 🙂
        (et avant que certains me critiquent, TJ n’a jamais voulu de mes bonnes soupes faites maisons…)
        Voila! 😉

        • Olivier 9 septembre 2013 at 9 h 21 min #

          Si ça l’aide à l’avaler, faut pas se priver !

    • liloual37 6 septembre 2013 at 21 h 38 min #

      oh oui dis nous!!!

    • Jessica 10 septembre 2013 at 0 h 10 min #

      De la soupe de Dinosaures aie ça me fait peur c’est quoi ça???? On peut savoir???

  17. netaddicta 6 septembre 2013 at 21 h 21 min #

    Perso je suis pas trop pour priver de dessert. Donc obligatoirement elle goûte, voire elle mange au moins 5 cuillères si je sais que c’est un plat qu’elle mange d’habitude et qu’elle le boude juste le jour où je le fais, puis dessert. Par contre pas de plat de « remplacement ». Et puis c’est vrai que comme je sais qu’elle mange équilibré chez la nounou, le soir je ne fais pas forcément toujours des légumes (même si j’en fais aussi) et forcément pâtes ou riz ça passe mieux et c’est Supernounou qui se coltine les légumes (quoique je crois qu’en fait elle a pas besoin d’insister).
    Petite phrase de Pucinette l’autre jour « Maman, ai pas mangé du tout les légumes chez Nounou, que les haricots verts!’

    • Olivier 9 septembre 2013 at 8 h 41 min #

      Excellente la petite phrase qui tue… J’adore son humour 😉

  18. liloual37 6 septembre 2013 at 21 h 36 min #

    de temps en temps je tente le coup mais je trouve que ca marche jamais (enfin si une fois)
    en général je veux qu’elle goute au plat et si elle en veut pas je force pas. elle n’a par contre aucun autre plat et on passe a la suite.
    j’ai aussi tenter le « tu l’auras au gouter » et ca par contre ca a fonctionné, elle a eu son plat au gouter et il est passé comme une lettre a la poste. alors de tmeps en temps si elle mange pas je lui redonne au gouter (sadique je sais >< lol)

    • Olivier 9 septembre 2013 at 8 h 42 min #

      le plat au goûter… bonne idée !

  19. Youminou 7 septembre 2013 at 11 h 45 min #

    J’ai déjà supprimé le dessert de ma grande, pas pour la punir, mais elle ne voulait pas finir son plat qu’elle aimait pourtant. Donc pourquoi lui proposer un dessert si elle ne finit pas son plat.  » je n’ai plus faim » m’avait-elle dit.
    Si elle n’a plus faim pour de la ratatouille, elle ne devait plus avoir faim pour une danette au chocolat, non?
    Dans tous les cas, on fonctionne souvent au feeling, la privation de dessert n’est jamais une punition ici ( « si tu ne ranges pas ta chambre tu n’auras pas de dessert », pas pour nous 🙂 ), mais quand elle ne fait pas d’effort pour son repas ( ne pas gouter, trop trier des aliments dont je sais qu’elle rafole en principe ), je ne fais pas d’effort pour le dessert.
    Mais on n’a pas le culte du dessert non plus cela dit.
    Nous, parents, on n’en prend quasiment jamais et pour nos filles, il y a un dessert quand il leur « reste de la place » apres le plat. c’est un complement du repas, et pas une récompense quoi.

    mais ça ne m’empeche pas de faire du chantage aux bonbons par contre. ( « avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants » toussa toussa xD )

    • Olivier 9 septembre 2013 at 8 h 43 min #

      Des fois, moi j’ai pas trop faim mais je préfère garder une petite place pour un dessert. Je me dis que c’est pareil pour bébé… tant que ça reste exceptionnel !

      • Youminou 10 septembre 2013 at 9 h 03 min #

        On est d’accord, comme je l’ai dit, on fonctionne assez au feeling. J’ai vite appris à repérer les moments où il y a effectivement chippotage sur le repas et les moments où c’est juste un apétit bof bof mais qui permet quand même un petit dessert ^^

        • Olivier 10 septembre 2013 at 10 h 32 min #

          Ben voilà, faut juste décrypter les situations pour répondre en conséquence, pas toujours évident !

  20. Anne-Estelle 7 septembre 2013 at 14 h 39 min #

    La mienne est une vraie goinfre. Mais depuis quelques semaines, elle ne finit pas forcément son assiette. Par contre elle réclame son yahourt ou du raison. C’est du genre raisonnable les desserts chez moi 🙂 Priver ma fille de raisin ce serait bête, surtout que moi même, parfois j’ai plus faim pour le salé, mais un petit fruit ça me dit bien… Du coup je tente toujours le coup de « tu veux du raisin? on mange encore 2 cuillers et après le raisin ok? » Et ça marche, elle mange les 2 cuillers supplémentaires 🙂

    • Olivier 9 septembre 2013 at 9 h 22 min #

      Pareil, des fois j’ai plus faim de salé, mais je ne dis pas non à un petit truc sucré pour compléter ! Et si le raison est son péché mignon, faut pas qu’elle se gêne…

  21. manuelle 7 septembre 2013 at 17 h 17 min #

    Nous à la maison, nous avons un cas un peu particulier, ma fille est malade. Aujourd’hui nous avons adopté une autre méthode (après avoir éssayé le chantage, la sévérité): nous lui expliquons que c’est pour son bien qu’on lui donne à manger, que son corps en a besoin. Après si elle ne veut pas manger on lui explique que pour nous ce n’est pas soucis mais qu’elle n’aura pas de dessert non plus et rien d’autres à manger jusqu’au lendemain et qu’elle devait donc assumer son choix et (en tout cas pour nous) c’est efficace, il n’y a plus de crise au moment des repas (après contrairement à votre fille, la notre ne mange pas du tout et nulle part)

    • Olivier 9 septembre 2013 at 9 h 24 min #

      Effectivement, quand un enfant est malade, il faut trouver des astuces rapidement, et c’est beaucoup moins drôle.
      S’il n’y a plus de crises au repas, c’est l’essentiel !

  22. tiph 7 septembre 2013 at 18 h 15 min #

    ici on a trouver une méthode qui marche. avant nous avons eu au hurlement, des non pas ça! je veut ça! bon bah je mange pas !
    papa et moi même avons eu mare tout bonnement qu’ont a jouet la carte de l’indifférence. c’est a dire : je fait un plate pour toute la famille et un seule. lorsque nous nous mettons a table mini montre commence les négociations. alors la je l’arête en lui expliquant : tu veut pas manger soit ! mais tu attend qu’on est finis de manger si tu veut ton désert. point puis nous nous tournons et nous mangeons. ( on garde tout même un œil sur mini montre on sait jamais ) bien sur on lui a laisser son assiette devant lui au cas ou il changerais d’avis. il nous a fait cette rébellion un fois puis c’est surement dit que c’est pas marrent d’attendre parce que maintenant il mange quant je lui donne son assiette et ne discute plus. notre fils a deux ans et demi. et nous somme fier de lui. avant il mangeais que trop peut. c’est un vrai miracle que nous manquons pas de le félicité après avoir bien manger !

    • Caropuce 7 septembre 2013 at 20 h 01 min #

      J’aime baeaucoup cette technique du tu manges si tu veux. C’est devant toi, mais tu n’auras pas autre chose. J’essaierai avec Papoï plus vieux.

    • Olivier 9 septembre 2013 at 9 h 26 min #

      Ici aussi, on va essayer. C’est pas une mauvaise idée. Et je suis curieux de voir la tête qu’elle va faire ! Merci du tuyau…

  23. Corinne 7 septembre 2013 at 19 h 48 min #

    Nous sommes en plein dans le probleme. Nous venons de récuperer notre choupette apres 3 jours de vacances chez mes parents. Ma maman me dit droit dans les yeux » je n’ai jamais vu un enfant manger autant et de tout! » …. Grand silence… Euh tu es sur de ne pas avoir échangé ta petite fille?? … 5 soirs sur 7, c’est le combat. Pour finir , à force de s’entendre dire  » un enfant ne se laissera JAMAIS mourir de faim, nous avons pris la décision de ne plus s’énerver. Tu manges? Extra!! Tu ne veux pas manger?? Pas de soucis tu mangeras mieux demain, mais il n’y aura rien d’autre! Nous ne faisons pas de chantage, nous n’évoquons même pas le dessert. On ne lui sert plus rien. Parfois elle ne mange presque rien du week-end. Et puis tout d’un coup elle se remet à manger et comme dix avec légumes , salade ( elle adore ca) et tout ce dont le repas est composé… Viande fromage yagourt fruit! Bref la total. Donc en définitive plus nous nous prenons la tête , moins elle mange et nous cela nous épuise. Mais j’admets que la mettre au lit le ventre vide me fait mal au coeur! N’est ce pas le but d’une maman de nourir son enfant?! Bref pas facile tous les jours et à deux se n’est pas de trop pour gérer la situation ( enfin essayer de gérer) 😉 bon courage à vous tous!

    • tiph 8 septembre 2013 at 0 h 49 min #

      il est vrai qu’il est difficile de mettre au lit notre enfant le ventre vide. que c’est aussi de notre responsabilité de nourrir notre enfant mais ça l’enfant ne le comprend pas. ce que j’ai appris en deux mois de vacance avec mon fils de deux c’est de savoir lâcher prise. « si tu veut pas manger soit, tu aura faim dans une heure mais voilà, dans une heure nous ne serons plus a table donc tu aura faim ». il était prévenu. je lui apprend que chaque acte a des conséquences, que cela soit des bêtises a pour conséquence une punition et ne pas manger c’est avoir faim. après cela n’est plus notre problème. ce n’est pas nous qui allons avoir faim c’est lui ! c’est pas nous qui lui avons priver de nourriture c’est lui ! donc on a pas a culpabilisé. notre responsabilité c’est de le préparer a l’avenir qui sera peut être ou non glorieux.

    • Olivier 9 septembre 2013 at 9 h 28 min #

      Le « lâcher prise », c’est vrai que c’est important parfois. Mais c’est pas toujours facile à faire ! Et puis un jour, le déclic…

  24. Soizic 8 septembre 2013 at 14 h 43 min #

    Avant de priver Little Louise de dessert, nous lui demandons toujours de goûter son assiette. On lui dit qu’elle n’est pas obligée de finir, juste de manger un petit peu ou de goûter quand c’est nouveau. Parfois elle rechigne alors nous restons sur nos positions. Mais lorsque nous sortons NOS desserts, elle reprend son assiette et daigne goûter. Parfois même elle adore et du coup elle finit. Ces jours là les repas durent un bon moment mais c’est pas grave parce que finalement elle s’est faite plaisir, a bien mangé et s’est ensuite régalée avec son dessert. 🙂

    • Olivier 9 septembre 2013 at 9 h 30 min #

      Le temps, c’est pas le plus grave. En plus, c’est bien de manger lentement 😉 Et si le dessert l’a motive, faut pas se priver…

  25. Myriam Créacoton 9 septembre 2013 at 10 h 10 min #

    Chez nous, on « oblige » toujours à goûter une fois. Et si ils aiment le plat mais qu’ils n’ont pas trop faim, avant de passer au dessert il y a généralement 2 ou 3 bouchées obligatoires, en expliquant que s’ils n’ont plus faim pour le plat ça veut dire qu’ils n’auront pas faim pour le dessert non plus … En général ça marche. Et surtout on part du principe que quand ils ont faim, ils mangent. Quand ils ont fait du vélo ou couru toute l’après-midi, l’assiette se vide sans problème :-).

    • Olivier 9 septembre 2013 at 10 h 12 min #

      Un tour du paté de maison en courant avant le repas, y’a rien de tel pour ouvrir l’appétit ! 😉

  26. Jim PROFIT 9 septembre 2013 at 12 h 59 min #

    Pas de privation mais pas de compensation.
    Si l’enfant ne veut pas manger ou finir son plat, il aura son fromage/dessert mais pas plus qu’à l’habitude.

    Il comprendra alors qu’il faut manger lorsque l’on lui donner et pas lorsque lui le souhaite.
    Et puis par moment il peut avoir moins faim aussi.

    Les enfants ne se laissent jamais mourir de faim.

    • Olivier 9 septembre 2013 at 13 h 21 min #

      ben voilà, faut trouver le juste milieu en somme…

    • léger aurélie 11 mai 2014 at 20 h 43 min #

      oui d’ailleurs j’en ai déjà fait l’experience et ma fille depuis la compris ! Au début quand elle mangeait pas son plat mais juste un dessert souvent vers 14h elle venait me réclamer à manger me disant qu’elle avait faim et je ceder… aujourd’hui je ne le fais plus et depuis elle a bien compris qu’il fallait manger un minimum ! D’ailleurs avec l’école de toute façon elle n’a pas le choix je suis pas la bas pour compenser ce qu’elle n’a pas voulu manger…

  27. Petits canaillous 9 septembre 2013 at 17 h 52 min #

    En mère indigne, j’ai effectivement déjà privé mes enfants… effectivement ça ne marche pas !
    Mais la question c’est quoi faire quand ils ne pensent qu’au dessert et ne veulent pas manger le plat attendant le super dessert qu’ils adorent…. et bien je dis leurs donner un dessert pas glop du tout !!! Hahahahahaaaaaa

    • Olivier 10 septembre 2013 at 8 h 35 min #

      Un riz au lait par exemple (je déteste ça) 😉

    • diana 11 mai 2014 at 23 h 05 min #

      Une petite solution qui ma vallu un succès auprès de ma DOU. qui également a eu cette phase  » je pense que au dessert « .et bien la solution c’est elle qui me la trouver sans le savoir !!! Une amoureuse du actimel au petit dej, je lui laver la bouteille vide pour que mzelle joue avec a la dinette. Le soir venu petite soupe , la demoiselle hors de question , d’avaler la soupe je lui ai verser dans ce mm récipient .. Et hop poser dans l’assiette un sourire au lèvre et me regardant me dit : t’es une maman qui déchire !!! Et la voila a faire avec les danettes vides etc …

      • Olivier 12 mai 2014 at 9 h 18 min #

        C’est malin, et tu as raison l’emballage et la présentation peuvent parfois faire la différence !

  28. Jessica 9 septembre 2013 at 23 h 11 min #

    Moi ce sera ce concept là pourtant je me dis que si elle n’a pas faim pour manger son assiette de légumes, féculents, viande…. Ben qu’elle n’auras pas faim pour des bonbons ou pour un yaourt ou autre…. Non mais et je me suis déjà prise la tête avec ma belle-maman parce qu’elle me dit chez moi si elle ne mange pas j’aurais tellement pitié que je lui donnerais…. Ben oui ben pas en ma présence alors…. Et chez moi hors de questions…. J’utiliserais la technique pas de bras, pas de chocolat. (et ce n’est pas une méchanceté envers les handicapés) mais juste pour dire que t’as pas faim pour ton assiette ben t’auras pas faim pour un bonbon, gâteau, yaourt ou autre…. Elle est fâchée, frustrée mais je m’en tape…. Je peux peut-être passer pour une sans cœur mais voilà c’est comme ça après elle va manger que ce qu’elle aime bien au repas???? Non !!!

    • Olivier 10 septembre 2013 at 8 h 37 min #

      Attention à ce que le moment du repas ne devienne pas un enfer pour ton bébé. effectivement, il faut goûter de tout, mais des fois, un parent doit aussi savoir lâcher un peu la bride, non ?

    • léger aurélie 11 mai 2014 at 20 h 41 min #

      Vous aimez tout vous ? parce que personnellement moi non… un enfant est comme nous il n’aimera pas tout donc bon le priver pour ça… je sais pas je veux pas « critiquer » chacun son éducation après tout je pense pas être la personne parfaite pour ça, mais si vraiment l’enfant à pas faim pour le dessert non plus il le dira de lui meme…

  29. kategriss@maman le tuto 13 septembre 2013 at 12 h 59 min #

    La question s’est posée aujourd’hui pour moi et c’est d’ailleurs comme ça que je suis tombée sur ton article 😉

    J’avais fait à Fiston une purée de carotte/jambon classique et rien. Il a goûté (mais avec dégoût). Il a avalé une cuillère et l’autre a été recrachée.

    Je me suis posée la question deux secondes puis je lui ai donné le reste. Et le dessert ce n’est pas non plus un gâteau, des bonbons ou une crème dessert non c’est un yaourt nature (sans sucre sans rien) et une compote de fruit. Les deux ont été avalés en moins de deux minutes. Et ensuite, sortie de table. Il n’a pas l’air de mourir de faim.
    Ce qui m’embête le plus dans ce schéma c’est que ça fait du gâchis… mais bon, tant pis, je ne vais pas le forcer.

    De mon côté clairement c’est difficile d’agir comme ça car j’ai toujours cru que « repas pas fini = pas de dessert ». Et puis finalement je me suis dit que c’était pas forcément approprié. Je lui donne son repas en entier et s’il n’aime pas quelque chose, tant pis.

    Après tout, nous les adultes, nous n’aimons pas certaines choses non plus (et mon mari et moi on est champions là-dedans, il n’aime quasi aucun légume et fruit, et moi très peu de légumes mais beaucoup les fruits).

    Et dernière chose, de mon point de vue, les repas s’équilibrent sur une semaine et pas une journée ou un plat. Donc c’est pas grave s’il ne mange pas ses légumes aujourd’hui, ptet qu’il en mangera demain.

    • Olivier 13 septembre 2013 at 14 h 23 min #

      Ben voilà, tu résumes mon point de vue également. Après avoir tenté l’expérience, je ne crois pas du tout à la privation de dessert comme solution, pour les mêmes raisons que toi !

  30. Lilie 23 septembre 2013 at 16 h 45 min #

    Perso, je préfère qu’il est quelque chose dans le ventre, donc ce n’est pas une menace, il mange du fromage qui pue (je lui ai acheté kiri, vache qui rit ficello, il n’en veut pas, il faut du vrai fromage) et yaourt ou fruit, très rarement de crèmes au chocolat et compagnie… Donc pour son dessert n’est pas spécialement une « gourmandise », je ne vais pas le priver de laitage et de vitamine c’est ridicule! Il faut savoir qu’en bas âge un enfant ne se laissera pas mourir de faim… quand il aura la dale il demandera! (je parle comme ça car les crises de Clovis sont relativement occasionnelles!) MAIS!!! EN REVANCHE, si j’avais un enfant difficile je ne sais absolument ce que je ferais! c’est ma hantise, j’ai une collègue sa fille de 4 ans ne veut manger que liquide, pas de morceaux!

    • Olivier 23 septembre 2013 at 17 h 06 min #

      Ouais, et apparemment un enfant peut parfaitement manger comme un ogre pendant des mois, pour changer complètement par la suite… Nos enfants sont plein de surprises !

    • léger aurélie 11 mai 2014 at 20 h 38 min #

      Mon fils est pareil depuis qu’il est en age il ne mange que du fromage qui pu, tous ce qui est kiri etc il n’aime pas. 😉

  31. Mama Gege 28 septembre 2013 at 13 h 29 min #

    coucou, mes enfants sont moins difficiles que moi alors lorsque l’un d’eux me fait un petit caprice, je lui propose une cuillère pour voir s’il aime ou non, ensuite je ne le prive pas pour autant de desserts, surtout qu’en général, lorsqu’ils me disent qu’ils ne veulent plus de leurs assiettes , c’est qu’on leur en a mis trop… Goûter de tout est important mais on ne peut pas tout aimer… bon week end

    • Olivier 30 septembre 2013 at 8 h 32 min #

      Oui, ici aussi on partage ce point de vue !

  32. Popolino 29 septembre 2013 at 13 h 49 min #

    Contre ce chantage ! en gros, on dit à l’enfant qu’il n’a pas mérité le dessert .. déjà ça sous entend que le dessert n’est qu’une gourmandise et n’apporte rien à l’enfant …de plus, on laisse penser qu’on doit mériter le droit de manger … non mais là pas d’accord, un enfant n’a pas à gagner sa nourriture !
    comme dit sur facebook, j’adapte le dessert, car moi ausi en tant qu’adulte j’ai des envies parfois boire du lait, des pâtes, ou un bol de fruit en guise de dîner, pourquoi ma fille n’aurait pas des envies aussi ? donc j’adapte en faisant une semoule express avec des petits fruits et une tartine de pain , oui un smoothie etc …. afin que ses apports soient OK .
    Et si elle pleurait au repas, refusait tout etc , j’essaierai de comprendre le message qu’elle essaie de passer en l’écoutant ,pas en reniant ses sentiments et la punissant en ne lui donnant pas un yaourt.

    • Olivier 30 septembre 2013 at 8 h 33 min #

      Exactement, le dessert n’est pas une récompense, juste un élément du repas.

  33. krokette 29 septembre 2013 at 18 h 12 min #

    La nounou que je suis n’a jamais privé un enfant de dessert.
    Manger doit rester un moment de plaisir pas une punition.
    Si l’enfant ne veut pas finir son assiette, j’essaie de lui dire d’en manger un peu plus mais le chantage ou le forcage, c’est no way!! 🙂 (Et les parents m’employant ont toujours était d’accord avec ça!)

    • Olivier 30 septembre 2013 at 8 h 36 min #

      Pour avoir essayé les deux méthodes, je suis bien d’accord avec toi. Hors de question de faire du moment du repas un temps désagréable pour bébé…

  34. Aurore GALLIEN 29 septembre 2013 at 18 h 19 min #

    Jamais nous n’avons privé notre fils de dessert…
    Ce n’est pas une méthode à laquelle nous adhérons.
    Nous lui demandons de goûter à tout… Et il l’a bien compris.
    J’ai même déjà donné le dessert avant le plat à mon fils… Pourquoi? Simplement parce que le sucré « ouvre l’appétit »! Et il a dévoré son assiette ensuite! Par 2 fois!
    Après chacun sa méthode hein!
    Peut-être que des choses que nous faisons ne conviendraient pas à d’autres!
    C’est ça qui fait la richesse d’une société!

    • Olivier 30 septembre 2013 at 8 h 37 min #

      Tout à fait, le sucré peut aussi passer avant le salé, pourquoi pas ! L’ordre du repas ne repose que sur un principe culturel !

    • léger aurélie 11 mai 2014 at 20 h 36 min #

      pourquoi pas, c’est pas une mauvaise idée… ma fille mange bien le dessert avant le fromage…

  35. Julia 29 septembre 2013 at 21 h 38 min #

    Très bon sujet! Ici nous ne sommes sûrement pas une référence surtout en ce qui concerne l alimentation! Nous avons longtemp, très longtemps souffert du difficile passage du sein au biberon. Il y a eu longtemps un blocage avec la nourriture! Nous avons aussi tenté comme faire se peut la technique de l entonnoir, surtout après 3 jours de jeune y compris pour l’eau…
    Mais il y a un déclic à la crèche, quand notrechoup a été passée à table avec les grands! Elle s’est mise petit a petit a manger… Nous avons donc tenté l’expérience en mangeant avec elle : c’est une très bonne solution! Et il fait aussi effectivement lâcher prise, mais c est plus simple quand on est à table ensemble, qu on écoute de la musique, qu on discute…
    Pour le dessert, par principe je suis contre ce chantage mais en vrai on fait comme on peut! Ici on n est pas très desserts, on mange des fruits: notre choup aussi. Mais si elle demande une nanane avant le repas, on lui donne. Ceci dit, je pense que ce sont les restes de notre passe! On ne lui refuse pas grand chose, car on est encore tout content de la voir enfin manger avec plaisir!
    Dans ce domaine, il y a beaucoup d expériences différentes car chaque enfant est différent aussi!

    • Olivier 30 septembre 2013 at 8 h 39 min #

      Merci de partager ton expérience, dont les émotions semblent encore bien vivace. Et très content pour toi que ta choup prenne enfin du plaisir en mangeant.
      L’idée de partager le repas avec bébé est évidemment excellente. Je suis convaincu que Mychoup’ mange beaucoup mieux, notamment quand elle est autour de la table avec d’autres enfants.

      • Vi 2 octobre 2013 at 23 h 11 min #

        Arf le sujet que je déteste. Je ne mangeais pas quand j’étais môme. Bah ma fille non plus. Pendant 1 mois elle a fait la grève de la faim pour soutenir les pingouin sur la banquise!!! Elle mange pas? tant pis. Maintenant c’est un ogre. Je ne la prive pas de dessert car…elle n’aime pas le sucré…oui ma fille est bizarre, comme sa madre 😀

        • Olivier 3 octobre 2013 at 13 h 14 min #

          L’important c’est de trouver le juste équilibre. Celui de ta fille pas du « quand dira-t-on » !

  36. lalala 6 janvier 2014 at 18 h 52 min #

    bonjour, je voudrais savoir si j’ai fait le bon choix : hier quand mon ado de 14ans n’a pas voulu finir son assiette de kinoa sous prétexte que ça lui donne envie de vomir (elle a déja vomit en en mangeant) je me suis… mise en colère et l’ai frappé puis elle a été privée de repas jusqu’au lendemain matin. est ce que j’ai fait le bon choix ?? ai-je bien réagit ??

    • Olivier 7 janvier 2014 at 14 h 35 min #

      Un bon coup de martinet et au dodo, y’a que ça de vrai hein ?!

  37. Jokcy 26 avril 2014 at 4 h 36 min #

    Un dessert n’est pas obligatoire à chaque repas.
    Un max pas jour et pas de dérogation. Il ne faut pas avoir peur de le « fruster » si c’est pour son bien.

    • Olivier 26 avril 2014 at 12 h 40 min #

      Je ne suis pas nutritionniste, mais un laitage et une compote (ou un fruit) me semble néanmoins utile à chaque repas. Il ne s’agit pas de plaisir mais d’équilibre alimentaire selon moi…

  38. léger aurélie 11 mai 2014 at 20 h 24 min #

    En faite le tout est que l’enfant goute son plat, on peu pas forcer un enfant à manger je suis archis contre, mais au moins le forcer à gouter ! Mon fils mange de tout, ma fille quand à elle a quelques soucis et du coup bin chaque nouveauté c’est la bataille et avec elle je n’insiste pas trop sinon elle vomit et pour le coup elle ne se force pas du tout ! Elle a un réél dégout pour certains aliments en revanche souvent elle fait la fine bouche sur les haricots verts ou encore petits pois alors que ceci ne les dégoutent pas et que la pluspart du temps elle les mange sans rechigner ! Du coup la j’insiste ! Je ne la force pas à manger tous ce qu’il y a dans son assiette mais je la presse pour qu’elle en mange un peu en insistant bien sur le fait que celà est important pour elle et que oui si elle ne mange pas un peu c’est qu’elle n’a plus faim et donc pas de dessert ! au final elle le mange et elle a encore faim pour le reste ! En conclusion chaque enfant est différents, ne jamais forcer un enfant à manger un plat surtout que les gouts peuvent changer ! Donc le coup du : tu le mangeais avant tu peux le manger maintenant… c’est moyen ! On dit aussi qu’il faut avoir présenté un plat au moins 10 fois à un enfant avant de savoir si oui ou non il l’aime.

    • Olivier 12 mai 2014 at 9 h 15 min #

      Pareil ici, certains aliments lui donnent des hauts le coeur directement. En revanche, elle en refuse d’autres, qu’elle accepte pourtant d’habitude… du coup, on insiste toujours un peu, sans excès car finalement elle mange globalement bien.

  39. léger aurélie 11 mai 2014 at 20 h 30 min #

    Je tiens à rajouter, quand vécu j’ai vu des parents enfourner les cuillères dans la bouche de bébé en l’obligeant à avaler et qu’aujourd’hui ces enfants ne mangent pas autrement et son de plus en plus difficile! Pour moi manger ne doit pas être une torture c’est le seul moyen de creer des problèmes alimentaires par la suite. Etant petite j’étais très difficle comme ma fille ma mère me forcer à manger résultat je vomissais très souvent ! J’en garde de très mauvais souvenir! Je n’étais pas très épaise, aujourd’hui que j’ai mon chez moi et des enfants je mange de tout et manger est une source de plaisir ! J’ai autre chose à dire non un enfant qui ne mange pas pendant 2 jours parce qu’il est malade est dramatique ! Source de mon médecin qui en tant que maman inquiète pour mon fils qui en période de gastro ne manger plus pendant 1 semaine à chaque fois ! Tant que l’enfant perd pas de poids et qu’il s’hydrate il n’y a pas de soucis aucunes raison de le forcer à manger ! Quand nous sommes malades nous même on se force pas… je tiens encore à dire autre chose mon fils mangent de tout et beaucoup de fruits et légumes il est tomber très souvent malade a eu beaucoup de soucis alors que ma fille ne mange rien, se nourrit peu et elle a du tomber malade 6 fois en 5 ans (et encore !). Arrêtons de mettre la préssion à nos enfants, oui il faut manger de tout celà est important mais esse vraiment le but de les frustrer ?

  40. kategriss 12 mai 2014 at 9 h 21 min #

    Je reviens donner quelques news presque 8 mois après. Fiston a presque deux ans et mange globalement bien.
    Par contre chez sa grand mère (ma belle mère) il a été assez réfractaire aux légumes, ça me désolait un peu mais je n’insistais pas. Je pense qu’il était perturbé par tous les changements d’ambiance, d’environnement et toutes les activités qu’il faisait.
    De retour à la maison, il mange de nouveau très bien.
    Je ne lui ai jamais refusé son fruit/compote ou son yaourt/fromage parce qu’il n’avait pas fini ses légumes et on marche très bien comme ça.

    Par contre j’ai du mal à faire comprendre à mes parents et à ma belle mère son « régime alimentaire » (viande UNE seule fois par jour, féculents ET légumes aux repas principaux, 4 repas par jour et non PAS de grignotages, éviter le trop gras, trop sucré, trop salé), bref, dur dur la famille qui pense bien faire car elle a fait comme ça avec nous.

    • Olivier 12 mai 2014 at 9 h 25 min #

      Sur ce point, on a lâché l’affaire. On arrivait pas vraiment à imposer nos façons de faire, du coup, on s’est dit que les grands parents décideraient par eux-même, ce qui ne nous empêchent de dire ce qu’on en pense quand on est pas d’accord 😉

  41. Mamanh24 12 mai 2014 at 17 h 16 min #

    Ma fille n’a que 13 mois mais je suis déjà confrontée à pas mal de difficultés côté alimentation… La question ne se pose pas le midi. Elle a beau ne pas manger ses légumes je lui donne quand même son yaourt nature en dessert parce qu’à son âge, c’est loin d’être une gourmandise superflue. En revanche, au goûter, quand elle refuse catégoriquement d’avaler sa compote de fruits, j’hésite à lui donner un biscuit… C’est d’ailleurs un peu la question qui me turlupine en ce moment… Faut-il ou faut-il pas ?

    • Olivier 12 mai 2014 at 17 h 31 min #

      Bonne question. Pour ma part, j’aurai tendance à dire qu’il ne faut pas. Ici, on insiste un peu, mais jamais de pression inutile.
      On dit souvent que plus les enfants nous voit nous acharner avec ces questions d’alimentation, plus ils en rajoutent. Du coup, on a décidé de lâcher du lest et ça marche plutôt pas mal.
      Cela dit, on n’a jamais connu de gros problèmes d’alimentation en ce qui nous concerne. Peut-être la réponse à apporter doit-elle être différente dans d’autres situations.

  42. Alice au Pays des Couches 14 mai 2014 at 1 h 34 min #

    Moi, j’avoue, sur le sujet, je nage en eaux troubles… Un soir, elle va dévorer sa soupe (le seul moyen de lui faire manger des légumes, sinon, en morceaux ou en purée, elle en veut pas – plus, avant ça passait tout seul ! -), et le soir suivant, elle va refuser de la manger. Sans raison, comme ça.
    Je m’arrache les cheveux pour les repas.
    J’ai été tentée par la priver de dessert, mais je vois pas l’intérêt.
    J’ai été tentée par le chantage. Ca finit toujours par marcher, mais au bout de combien d’heures de combat, et est-ce toujours bien utile ?
    J’ai été tentée par « faire comme si de rien n’était » et passer au plat suivant. Mais un babybel et une compote dans le ventre, je trouve ça léger.
    J’ai été tentée par remplacer par quelque chose qu’elle aime. Mais c’est lui envoyer un mauvais signal.
    Du coup, je suis perdue, je mixe un peu toutes les méthodes. Du moment qu’elle mange.
    Et tout le monde est perdu. Moi la première. Avant chaque repas, je me demande si ça va être la guerre ou non, et sur la méthode à employer pour faire cesser les combats.
    Je crois qu’elle a capté qu’elle pouvait m’emmerder avec ses caprices aux repas. Elle m’éneeeeeeerve, quand elle fait çaaaaaa !!!!!
    Bon, changeons de sujet. Sinon, l’évolution du cours de la bourse, ça se passe comment ?

    • Olivier 14 mai 2014 at 13 h 09 min #

      C’est vrai qu’un Babybel et une compote, ça fait léger. Mais je met ta fille au défi de tenir à ce rythme là pendant une semaine 😉
      Ici, on a lâché du lest et finalement, même si c’est parfois chaotique, Mychoup’ finit toujours par avoir l’estomac dans les talons et manger goulûment ses petits pois et ses carottes. Et si c’est pas pour aujourd’hui, ce sera pour demain 🙂

  43. Noemie 17 décembre 2016 at 21 h 03 min #

    Maman d’une petite de 3 ans, les repas n’ont jamais été un problème elle mange de tout, même des huîtres. Par contre quand elle dit qu’elle n’aime pas sans y avoir goûter je lui explique l’important qu’elle goûte avant de dire qu’elle n’aime pas. Si vraiment elle n’aime pas on passe à autre chose. Je ne veut pas la priver. Petite j’avais une nounou qui me forcer à manger du poisson que je n’aimer pas et tous les vendredis je passer presque des après midi entière punis à table jusqu’à ce que mon assiette de poisson soit finis…. je vous laisse imaginer la situation c’était terrible et je ne veut pas qu’elle revive ça!!! Si elle n’aime pas elle n’aime pas mais au moins je sais qu’elle y ira goûter

    • Olivier 19 décembre 2016 at 8 h 57 min #

      Oui voilà, forcer un enfant à finir un plat est de toute façon totalement contre-productif.

      • Noemie 19 décembre 2016 at 10 h 15 min #

        On est d’accord et je trouve ça d’une violence inouïe….
        par contre ensuite elle me mettait dans le debaras à coter de ses oiseaux bah pour me venger je leur donner mon poisson… et ils sont morts j’ai eu ma vengeance personnelle en plus ils étaient méchants J’en rigole aujourd’hui mais à l’époque ca ne me faisait pas rire

Trackbacks and Pingbacks

  1. A bas la carotte ! - Blog Je suis papa ! - 19 septembre 2013

    […] articles sur l’alimentation des enfants ? Lisez votre enfant ne mange pas. Faut-il le priver de dessert ?, Mychoup’, ce bébé gastronome, bébé et le fromage, une passion, bébé et le biberon du […]

  2. TOP 10 livres pour réussir la diversification alimentaire - Blog Je suis papa ! - 31 octobre 2014

    […] l’alimentation de bébé ? Les enfants et les légumes : toutes les astuces sont-elles bonnes ?, Votre enfant ne mange pas. Faut-il le priver de dessert ?, Bébé ne veut plus manger, Bébé station et Babycook, le match… Tous les articles sur […]

  3. Les enfants et les légumes : toutes les astuces sont-elles bonnes ? - Blog Je suis papa ! - 29 décembre 2015

    […] articles sur les enfants et l’alimentation ? Lisez A bas la carotte !, Votre enfant ne mange pas. Faut-il le priver de dessert ?, Bébé et le fromage, une passion, Test : les petits plats good gout… tous les articles sur […]

  4. Repas de bébé : petits pots ou fait maison ? - Blog Je suis papa ! - 19 février 2016

    […] sur les repas de bébé ? Lisez TOP 10 livres pour réussir la diversification alimentaire, Votre enfant ne mange pas. Faut-il le priver de dessert ?, Bébé ne veut plus manger… Tous les articles sur les repas de bébé sont […]

  5. TOP 10 livres pour réussir la diversification alimentaire - Blog Je suis papa ! - 14 mai 2018

    […] Votre enfant ne mange pas. Faut-il le priver de dessert ? […]

Envoyez une réponse