Congé parental : 49 semaines en Norvège

8 Oct 2012

congé parental en norvège et en france

Le congé parental devrait être porté de 47 à 49 semaines en Norvège. Non contents de bénéficier d’un des systèmes les plus généreux au monde, nos cousins du grand nord veulent encore l’améliorer, en inscrivant cette extension dans le projet de loi de finances pour 2013. Les parents norvégiens pourront même bénéficier d’un congé parentalité rémunéré à 80% entre la 49e et la 59e semaine.

A partir de juillet 2013, les papas pourront prendre au minimum 14 semaines de congé paternité pleinement rémunérées, contre 12 auparavant. Cette quote-part n’est pas transférable à la mère. Objectif : impliquer davantage les hommes dans l’éducation des enfants et supprimer les inégalités professionnelles entre les sexes.

Ca fait rêver ? Ne m’en parlez-pas.

Le congé parental en France

Il y a 16 mois, Mychoup’ faisait son apparition dans une maternité française. Pour son apprenti de père et sa super maman, c’était une première. Une grande découverte et un bouleversement majeur.

11 jours plus tard, j’ai repris le chemin du travail. Comme tous les nouveaux pères. Plein de regrets et de culpabilité. Regrets de ne pas avoir eu le temps de prendre la mesure de ma nouvelle fonction. Culpabilité de laisser Super maman se débrouiller seule.

Les parents norvégiens comptent parmi les plus heureux du monde parait-il… je n’en doute pas un instant !

Et vous ? Seriez-vous d’accord pour allonger le congé parental, et notamment le congé paternité ?

Crédit photo : dankos unlmtd

27 réponses to “Congé parental : 49 semaines en Norvège”

  1. Julien 8 octobre 2012 at 16 h 23 min #

    Ça fait clairement rêver et au delà même de l’idée de passer du temps avec son enfant. Ce serait un tremplin formidable de favoriser le congé parental pour le père afin de libérer la maman, lui imposer moins de contraintes à sa vie pro mais aussi aider le père à trouver sa place dans la nouvelle famille.

    Mes 2 mois de congé parental nous ont coûté cher même si finalement ça n’avait pas prix.

    Nous avons eu 9 mois pour l’anticiper et 6 mois pour s’en remettre financièrement!

    On en est si loin que 14 semaines ça parait presque trop!

    • Olivier 8 octobre 2012 at 16 h 54 min #

      C’est clair que passer de quelques jours à quelques semaines ne se fera pas en quelques coups de cuillères à pot comme on dit 🙂
      Et je ne suis pas bien certain que le gouvernement français en ait particulièrement envie…

  2. Milie 8 octobre 2012 at 17 h 59 min #

    Ca fait rêver quand même ! Pas forcément de rester à la maison, mais d’avoir le choix 😉

    • Olivier 8 octobre 2012 at 18 h 07 min #

      Compte tenu de la manière dont j’ai vécu les premières semaines, pour ma part, ça m’aurait fait du bien !

  3. Seb 8 octobre 2012 at 18 h 04 min #

    Moi je travaille à Genève, je n’ai eu qu’un seul jour (le concept de congé parental n’existe pas)… Retour au boulot le lendemain de l’accouchement avec la tête ailleurs.

    Il est clair que j’aurais bien aimé pouvoir bénéficier de 49 semaines de congé parental.

    • Olivier 8 octobre 2012 at 18 h 09 min #

      1 jour seulement… holala…
      Mais en même temps, c’est vous les suisses qui avez refusé une semaine supplémentaire de congé, non ? Vous êtes bizarre des fois 😉

  4. Coco 8 octobre 2012 at 18 h 36 min #

    Le papa du Chouquet a eu droit à 10 jours en Belgique.
    Il a droit aussi a un congé parental, mais dans sa société c’est très mal vu de le prendre par contre…
    Donc à la place, c’est moi qui l’ai prit, à raison d’un jour par semaine. D’ailleurs il s’arrête le 31/10 🙁
    Pendant 10 mois (j’ai dû prendre un mois à temps plein après mon repos d’accouchement qui se terminait lorsque petit poulet avait 2,5mois, dû aux complications de ma grossesse, on trouvait que c’était trop petit pour la crèche), on a pu économiser un jour semaine à la crèche, ce n’est pas négligeable. J’ai pu profiter du Chouquet comme je voulais et ça, ça n’a pas de prix^^
    Bon après, maman s’est occupé à faire les magasins, c’est pas tellement mieux, lol.
    49 semaines de congé parental, même à 80%, je signe tout de suite!

    • Olivier 9 octobre 2012 at 8 h 32 min #

      Ce qui n’est pas normal, c’est que prendre un congé parental soit mal vu. Il y a du boulot à ce niveau-là…

  5. Sophie-Mum 8 octobre 2012 at 20 h 54 min #

    oui si le papa s’en occupe lol car mon ex-mari a utilisé son congés paternité pour allez avec sa maitresse à l’époque donc voilà mon avis

    • Olivier 9 octobre 2012 at 8 h 34 min #

      Houlala… pas classe du tout de sa part.

  6. Sandrine 9 octobre 2012 at 10 h 19 min #

    C’est carrément énorme par rapport en France, mon mari va vouloir déménager maintenant ^^

  7. Agnès 9 octobre 2012 at 13 h 14 min #

    Oh oui, allonger le congé paternité déjà ! Il faudrait au moins qu’il dure le même temps que les semaines d’après naissance du congé maternité. Certes, j’ai été contente de reprendre le boulot quand mon fils a eu 3 mois, parce que je ne suis vraiment pas faite pour rester à la maison, mais je crois aussi que la présence du papa aurait été bénéfique pendant tout ce temps. Pour moi, et pour lui aussi. Un autre problème, mais je pense que c’est un peu insoluble, c’est que le papa n’a pas pris ses 11 jours au retour de la maternité, il les a pris un mois après, gestion des projets au boulot, tout ça… Nous, quand on accouche, ben on n’est plus là et voilà, il a fallu anticiper. Il faudrait que ce soit pareil pour les hommes, et que ce congé soit obligatoire, parce que c’est à ce moment-là que la maman a besoin de récupérer, de se reposer, et c’est là qu’il y a tout à apprendre, pour les deux parents.
    Allonger le congé parental, je ne sais pas, dans ma ville on a trouvé une bonne assistante maternelle sans trop de difficulté, en fait ça deviendra plus compliqué quand Simon aura 3 ans, avec école mais pas le mercredi (enfin, ça aura peut-être changé d’ici-là), c’est plus difficile de trouver quelqu’un qui fait le périscolaire que les trois premières années. Je me dis parfois que le temps partiel au retour du congé mat, bon certes on est encore un peu fatiguée, on a encore envie de profiter de bébé, mais finalement c’est pas très bien pensé.
    Et puis, en France, on a beau culpabiliser les femmes qui n’allaitent pas à la naissance de leur enfant, on ne fait rien pour les encourager à continuer une fois sortie : on reçoit plein de fausses infos (« votre lait n’est pas assez riche, votre bébé ne grossit pas assez »… alors que l’enfant est tonique et a l’air en bonne santé par exemple), on ne nous indique pas où trouver une conseillère en allaitement… et bien sûr, pour tirer son lait au boulot, c’est souvent pas possible (mais là, selon les entreprises, ce ne serait pas forcément faisable bien sûr). Or dans les pays du nord de l’Europe, l’allaitement et plus valorisé et surtout plus soutenu, tout est fait pour que ce soit possible, et ça l’est !
    Cela dit, il y a deux « philosophies » féministes, celle plus répandue en Europe du Nord veut que les différences homme/femme soient des atouts pour les femmes alors que celle plus répandue en France voudrait gommer ces différences comme si les femmes n’avaient ni sein ni utérus, cette vision qui a lancé le biberon comme LA libération et veut faire croire que l’allaitement est un esclavage -et sur bien d’autres sujet autour de la parentalité on pourra voir ces deux « philosophies » diverger totalement. Or il me semble que cette façon de voir les choses qui est très répandue en France fait finalement régresser plus que progresser la cause des femmes, et des enfants avec, et des papas aussi !

    • Olivier 10 octobre 2012 at 8 h 32 min #

      Wouah, super commentaire. merci de cette analyse pertinente. Moi aussi, j’ai pris mes 11 jours en décalé. Mais après en avoir parlé avec super maman, nous avons décidé cela ensemble. Compte tenu du faible nombre de jours dispo, elle a préféré que je les utilise à un moment particulier pendant lequel elle avait davantage besoin de moi…
      Pour moi, il faut allonger le congé parental, obliger les papas à pendre le congé paternité et déculpabiliser les futurs parents de ne pas aller travailler pendant quelques temps… c’est essentiel !

      • Agnès 10 octobre 2012 at 16 h 11 min #

        Bien d’accord avec vous. En fait quand il m’a demandé s’il pouvait prendre son congé plus tard je ne pensais pas que je serais aussi fatiguée, et je ne me rendais pas compte à quel point je me retrouverais isolée (la neige, en ville c’est bien pire qu’à la campagne). Pour le prochain j’y réfléchirai à deux fois et je chercherai qui je peux appeler/faire venir s’il vaut mieux pour lui ne pas quitter tout de suite le boulot.

        • Olivier 10 octobre 2012 at 16 h 14 min #

          Effectivement, c’est important de pouvoir compter sur son entourage, quand le papa n’est pas là. Des gens en qui ont a pleinement confiance et avec qui on peut tout dire. Ca fait du bien et ça recharge les batteries !

  8. Tulipe et Panda 9 octobre 2012 at 21 h 35 min #

    Ici au Québec nous ne sommes pas autant gâtés que les norvégiens mais nous ne somme pas mal logés non plus. Nous avons droit jusqu’à 32 semaines de congé parental à partager – si désiré- entre les deux parents. S’ajoute à cela le congé maternité de 18 semaines et le congé paternité de 5 semaines (que le papa peut prendre durant toute la première année de l’enfant).
    Notre premier bébé étant sur le point d’arriver nous avons hâte d’en profiter, mais la réalité financière ne va t-elle pas nous rattraper ?!
    Etant français d’origine, ce sont les congés payés qui nous manquent cruellement ici: ils ne sont que de 15 jours … il est bien connu qu’on ne peut pas tout avoir !

    • Olivier 10 octobre 2012 at 8 h 34 min #

      C’est chouette d’avoir des points de vue de plusieurs pays. Mais rassure-moi, votre rémunération est bien maintenue pendant le congé parental ? En revanche, vous n’avez que 15 jours de congé par an, pour profiter de bébé notamment ? C’est bien ça ?

      • Tulipe et Panda 10 octobre 2012 at 14 h 00 min #

        Pendant le congé parental la rémunération est dégressive : 25 semaines à 70% du salaire, et 7 semaines à 55%. Le congé maternité et paternité, eux sont rémunérés à 70% également.
        Et oui c’est bien ça pour les congés classiques, 15 jours pour rendre visite à la famille au pays, pour voyager ailleurs, pour « souffler » un peu… bref, la chose impossible ! Il reste l’option du congé sans solde, testé et moyennement approuvé par le compte bancaire, et l’environnement professionnel qui se plaint de ses « français qui veulent toujours des congés » !

        • Olivier 10 octobre 2012 at 15 h 56 min #

          Houlala… 2 semaines par an, ça fait mal ! Récemment, j’ai débattu avec des amis suisses, qui, eux, ont refusé une semaine supplémentaire de vacances suite à un référendum : pour moi, ça revient à ce mettre une balle dans le pied. On peut aimer les vacances et adorer travailler, non ?
          D’ailleurs, pour travailler efficacement, ne faut-il pas savoir décrocher pour se consacrer à autre chose (comme les enfants par exemple)…?

          • Agnès 10 octobre 2012 at 16 h 40 min #

            Ah… les Suisses, leurs votations bimensuelles et leurs façons tordues de ne pas faire évoluer leurs lois ! En fait c’est à 2 semaines de congé supplémentaires qu’ils seraient passés, car la loi ne leur en donne que 4. Certaines entreprises/conventions collectives en accordent une cinquième mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. S’ils avaient fait le référendum pour donner 5 semaines de congé à tout le monde ce serait probablement passé (mais à ce qu’on m’a dit, si on le leur proposait aujourd’hui, ça ne passerait même plus…)

            • Olivier 10 octobre 2012 at 17 h 35 min #

              Ils sont dingues. Ceux que je connais ne voulait pas entendre parler de vacances en plus… ni d’enfants d’ailleurs 😉 des fous !

  9. MumCath 24 octobre 2012 at 12 h 02 min #

    ca fait rever… j’espere qu’un jours les mentalités vont enfin evoluer pour nous donner le temps d’etre de vrai parents dans ces premiers mois de vie… c’est quand meme là que les petits ont le plus besoin de nous pour prendre leurs marques dans ce monde difficile… on peut rever !

  10. Lucie 10 juillet 2014 at 5 h 02 min #

    Dommage que pas plus d’infos sur le congé parental français

Trackbacks and Pingbacks

  1. Réforme du congé parental : les blogueurs se mobilisent - Blog Je suis papa ! - 14 janvier 2013

    […] parental agite toute l’Europe. Il y a quelques semaines, j’évoquais par exemple dans ces pages le projet de réforme du congé parental du gouvernement norvégien, présenté comme le plus généreux du monde. Ca fait […]

  2. Suède : pas de bébé dans les pubs de lait en poudre - Blog Je suis papa ! - 29 décembre 2015

    […] C’est dans les pays scandinaves que le nombre de mères ayant recours à l’allaitement est le plus important en Europe, notamment en raison de la durée des congés maternels, comme je l’évoquais il y a quelques semaines pour la Norvège. […]

  3. Doctissimo m’a tuer - Blog Je suis papa ! - 29 décembre 2015

    […] médecins, jouets de Noël, Super U contre le sexisme, l’allaitement, c’est glamour ?, congé parental, 49 semaines en Norvège, égalité entre hommes et femmes, les happy men y croient… tous les articles sur […]

Envoyez une réponse