8 idées reçues sur les enfants, à l’usage des futurs parents

8 idées reçues sur les enfants

Toi, oui toi. Je m’adresse à toi, jeune parent en devenir. Fidèle soldat de notre avenir démographique. Tu veux un enfant ? En es-tu certain ?

Figure-toi que l’univers rose et bleu de la parentalité tel qu’on te l’a expliqué lorsque tu étais petit n’existe pas.

Les enfants ne sont pas comme on les imagine

Les enfants sont-ils vraiment comme tu les imagines ? Non, ils sont pires que ça. La preuve en 8 idées reçues passées au hachoir de la vérité vraie.

Top 1 | Les enfants sont plein de microbes

Des microbes, des bactéries, des miasmes, des champignons, y’a tout ce que tu veux ! Et même des trucs que tu n’as jamais essayés. Ce serait trop dommage de te priver.

Top 2 | L’accouchement, c’est le plus beau jour de ta vie

Maman en devenir, si tu entends par « plus beau jour de ta vie », un moment douloureux, long, parfois pénible voire dégradant pour ton corps, saches que tu vas prendre ton pied.

Papa en devenir, si tu entends par « plus beau jour de ta vie », un moment douloureux, long, parfois pénible voire dégradant pour le corps de ta femme, saches que tu vas prendre ton pied.

TOP 3 | Les enfants sont comme des chats

Tout à fait. Comme nos amis les bêtes, les enfants pissent partout. Tu constateras rapidement qu’ils aiment plus que tout découvrir de nouveaux endroits pour se soulager. Mais saches que tu ne risques rien tant que tu penses à changer leurs couches régulièrement (et ça évidemment, tu finiras un jour où l’autre par l’oublier).

TOP 4 | Les enfants sont des anges

Ceux des autres peut-être. Mais pas le tien. Le tien préfère réserver sa gueule d’amour pour montrer à ton entourage proche à quel point il est trognon. Oui, c’est injuste mais c’est comme ça.

TOP 5 | Les enfants, c’est que du bonheur

Un bonheur qui grogne, brait, vrombit, glapit, piaule, meugle, criaille, grisolle, feule, rugit, grommelle, glousse, chicote, stridule… bref, un bonheur qui fait tout de même un peu mal aux oreilles à force.

TOP 6 | Les enfants sont égocentrés

Non, les enfants ne sont pas égocentrés. Mais, comme tu as pu le constater en les regardant jouer aux Playmobil, ils sont déjà plusieurs dans leurs têtes. Ils n’ont donc pas le temps de se préoccuper de toi.

TOP 7 | Les enfants savent ce que leurs mères ressentent

Franchement, s’ils le savaient vraiment, ils commenceraient par fermer leur gueule, manger leurs légumes, ranger leurs affaires, se coucher à l’heure, se lever après 10 heures, se laver les dents, arrêter de déguster leurs crottes de nez, obéir… et j’en passe ! A moins qu’ils ne le fassent exprès.

TOP 8 | Sucer une tétine est une mauvaise habitude

C’est effectivement ce que tu penseras pendant quelques heures jusqu’à ce que tes oreilles ne supportent plus les hurlements de ton gnome. A ce moment-là, tu lui mettras une tétine dans la bouche, et tu n’auras même pas de remords, même si tu le payeras plus tard.

Malgré tout ça, tu ne regrettes pas ton choix. Tu veux un enfant. Bravo, bienvenue dans le monde merveilleux de la parentalité.

Et vous ? Quelles sont les idées reçues à combattre sur la parentalité ?

Photo Credit: Pink Sherbet Photography

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 21 octobre 2013 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


39 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Anne-Estelle
    le

    La tétine… j’étais archi contre. Mais ma fille avait un besoin de succion énooorme. Et de téter tout le temps était incompatible avec ses problèmes tout aussi énooooormes de régurgitation (elle a même été hospitalisée pour ça). Et trop de régurgitation vide l’estomac, donne faim, donc envie de téter encore plus forte… Bref, solution : la tétine. J’ai culpabilisé un truc de fou… quelques jours. Puis je m’y suis faite, comme toutes les mamans. Par contre, à 21 mois, la tétine c’est que pour dormir et pour les longs trajets en voiture (on diminue l’addiction au fur et à mesure)

    Répondre
  2. Agnès
    le

    Les enfants ne SAVENT pas ce que leur mère ressent, en revanche ils le ressentent aussi et nous le renvoient au centuple, c’est ça qu’on devrait nous dire.
    Pour l’accouchement, moi je voudrais bien combattre le « c’est horrible, c’est douloureux » parce que l’essentiel de la douleur vient de la peur qu’on en a. Et aussi de l’attitude négative des soignants qui ont suivi la grossesse et sont présents à l’accouchement. Mais je suis d’accord, il ne faut pas trop l’idéaliser non plus, parce que même quand ça se passe bien, c’est un peu comme une grosse épreuve sportive, faut admettre qu’on sue et qu’on en bave.

    Répondre
      • Agnès
        le

        C’est vrai que j’ai douillé pour l’épisio, mais ça ne dure qu’une minute, le reste j’ai surtout trouvé ça très fatigant. Bon par contre, le papa, une fois en salle de travail faut bien qu’il se mette du côté de la tête, je pense pas qu’il aurait apprécié d’être de l’autre côté (je comprends pas comment certains font pour filmer ça…), et il a bien dû se faire massacrer les mains quand je poussais.

        Répondre
  3. Jim PROFIT
    le

    7 et 8 j’adorent!
    Pour la tétine j’étais à l’origine contre, mais entre les envies de sucions et le fait que cela les calment, je n’ai pas hésiter vraiment longtemps.

    Répondre
  4. La fée Lili
    le

    Moi aussi, on m’avait dit qu’un bébé ça passait sa journée à dormir … j’ai du hériter d’un modèle défectueux pour ma numéro 1 …

    Pour la tétine, ici on n’était pas totalement contre par contre bébé lui, oui, limite on la torturait avec, à se faire vomir … et rebelote pour poussinette qui n’en veut pas non plus :/

    Répondre
  5. Doudou
    le

    L’accouchement, ma femme m’a dit qu’avec la péri, c’était du gateau… par contre, quand les effets se sont estompés… outch -_-
    Cela dit, j’ai souffert à sa place ! Sans rire, j’étais limite en transe à pousser comme elle… truc de fou.

    La tétine, c’est le mal. Je suis content que ce soit ma belle-mère qui est craqué, maintenant, ma fille comble son manque de succion 😉

    Sinon, ma fille n’arrête de nous sourire et rire, elle dort pas mal de temps, fait ses nuits depuis qu’elle a à peine 3 semaines, et elle est mignonne la plupart du temps également avec les autres… hihihi, jaloux ?

    Répondre
  6. Clairou
    le

    Mdr!!!!

    Comme le dit Florence Foresti si on nous disait tout on n en ferait pas….
    Je me retrouve totalement dans mother fucker… Plus beau jour de ma vie hhheeeeeuuuuuuuuuuu……….. Joker??????!!!!!!!!

    Si on était mieux préparé sans tabou et en éliminant cette peur de l inconnu ça se passerait tellement mieux…

    Le gros cliché que j éliminerais c est  » t inquiètes pas quand on te la pose sur le ventre, tu oublies tout! »

    2 ans et demi après je suis encore traumatisée par cette expérience de 9 mois et je préfère grandement maintenant qu au début!!

    Répondre
    • Olivier
      le

      J’ai pas porté Mychoup’ pendant neuf mois, mais je préfère aussi grandement notre équilibre actuel, à celui des premiers temps…

      Répondre
  7. Sophie
    le

    J’ai toujours eu envie d’envoyer chier les parents s’extasiant « les bébés c’est que du bonheur »…ohhh les menteurs!!
    La grossesse c’est principalement du vomi, des douleurs, des restrictions.
    L’accouchement sous péri qui ne fonctionne pas, c’est juste une boucherie totale,une véritable torture surtout avec l’épisio recousu à vif!!
    Le bébé qui fait rapidement ses nuits? vraiment? c’est possible ça? Entre les tétés incessantes, et les couches qui fuyaient, on se levait une quinzaine de fois par nuit. Aujourd’hui c’est les dents et les microbes qui nous bouffent encore nos nuits…
    Un ange? lui? non mais ça va pas, un démon oui!! qui pleure, qui crie, qui bouge, qui ne nous laisse plus jamais dormir, ni manger tranquillement, ni même écouter 10 min la télé…même prendre une douche devenait une course contre la montre, sous fond sonore de pleurs.
    Un bébé, c’est lui avant tout, ça n’attend pas, jamais, et ça ne comprends pas la fatigue extrême de ses parents. Ca mets les nerfs à rude épreuve…
    Mais il n’y a pas de mot pour décrire l’amour qui nous submerge quand on le regarde dormir, quand on le voit rire, quand on le voit progresser de jour en jour…;)oui, c’est quand même du bonheur…

    Répondre
  8. Hamelinna
    le

    J’ai énormément ri sur les 7 et 8. C’est tellement bien écrit !

    Par contre je suis pas foncièrement d’accord pour l’accouchement. Personnellement j’en ai bien chié, entre travail ultra rapide (trop rapide) où j’ai pas pu me préparer mentalement, peur panique, péri au dernier moment qui ne fonctionne pas, hurlements de douleur atroce, Chéri expulsé de la salle à cause de ventouse, une heure de poussées…
    Et puis quand ma fille est née, que j’ai vu son Papa s’occuper d’elle pour l’habiller, voir si tout allait bien, qu’on me l’a posée sur le sein… j’ai craqué, fondu en larmes en me répétant « c’est le plus beau jour de ma vie ! »
    Et si c’était à refaire ? La même, mais sans péri ! 😉

    Répondre
  9. Cloé
    le

    J’ai bien ri avec la N°3, car aujourd’hui, BB, qui est en plein apprentissage de la propreté, s’est assis sur la basket de papa en disant « pipi pot »!
    Je suis d’accord sur tous les points, sauf pour la tétine.
    J’ai toujours été contre, mais j’en avais quand même cheté une pour faire plaisir à papa, et finalement, BB n’en a jamais voulu. Il ne suce pas non plus son pouce ni aucun autre doigt, et ne mange pas de sucreries. Donc il devrait avoir de bonnes dents 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      Mychoup’ n’en voulait pas non plus quand elle était petite. Aujourd’hui, elle la réclame souvent… va savoir pourquoi !

      Répondre
  10. mathieu
    le

    Nous on a assez vite opté pour la tétine sans remords… Par contre, il nous laisse dormir bien tranquillement… pour le moment

    Répondre
  11. la mere instit imparfaite
    le

    mouahahahahah j adooore c’est tout vrai !
    j ai ecris recemment un article sur le fai qu’on reconnait facilement les meres ^^

    j approuve ton article a 100%

    Répondre
  12. Babaorhum
    le

    C’est vrai qu’on idéalise l’arrivée de son enfant surtout si c’est le premier. Pour moi grossesse et l’accouchement du vrai bonheur. Non non c’est vrai… Un moment qu’on ne vit qu’une fois. Il faut le vivre à fond. Par contre, les débuts avec notre bébé ont été super difficiles : la fatigue et le manque d’expérience. Notre puce a presque un an et ça va bc mieux. Bravo pour votre blog ça fait du bien de partager les expériences et de rire un peu de tout ça

    Répondre
  13. Maï
    le

    Concernant la tétine et l’éducation en général le résumé c’est :

    Avant d’avoir des enfants, j’avais des principes… ça c’était avant :-p

    Répondre
  14. elodie
    le

    il parait que la grossesse est la meilleure période dans la vie d’une femme :-/ fatigue nausée mauvais gout dans la bouche irritabilité impatience, pleurs, mal au dos et j’en passe

    Répondre
  15. Blaise
    le

    Les enfants sont des anges… ? Tu dis ceux des autres peut-être !! Mais quand finalement tu fais connaissance des parents dont l’enfant que tu voyais régulièrement comme la bonté et bienveillance incarnée, et que tu discutes un peu avec eux, tu te rends compte que finalement on est tous parents d’enfants « anges et démons »

    Répondre