Hémorroïde et grossesse : 4 astuces pour ne pas en avoir

hemorroides-grossesse

La grossesse ne réserve pas que des bonnes surprises ! Pendant cette période, le corps de la femme enceinte se transforme et ce changement engendre parfois quelques désagréments physiques. Les hémorroïdes en font partie.

Elles apparaissent souvent au cours du 3e trimestre de grossesse et plusieurs causes favorisent leur formation. Toutefois, en adoptant les bons réflexes, il est possible de les éviter. On vous partage nos astuces pour prévenir l’apparition d’hémorroïdes pendant la grossesse.

Qu’est-ce qu’une hémorroïde ?

Nous avons tous des hémorroïdes. Ces petits vaisseaux sanguins se situent aussi bien en interne (canal anal) qu’en externe (autour de l’anus) et jouent un rôle essentiel dans la continence anale. Ils nous aident à nous retenir. 

Lorsque la pression veineuse est trop importante, ces vaisseaux sanguins peuvent se dilater et entraîner une crise hémorroïdaire. Celle-ci se manifeste par plusieurs symptômes : des démangeaisons ou des irritations, une petite boule au bord de l’anus ainsi que des saignements. Les saignements peuvent aussi être le signe d’une fissure anale.

Quand un caillot se forme dans une hémorroïde, on parle de thrombose hémorroïdaire. Elle peut provoquer de fortes douleurs au moment d’aller à la selle. Dans ce cas, il est préférable de consulter un médecin généraliste qui proposera un traitement adapté. 

Les facteurs favorisant les hémorroïdes pendant la grossesse sont multiples. Souvent, elles sont dues à des épisodes de constipation, provoquées par les hormones de grossesse. Le risque hémorroïdaire est également augmenté par le poids du bébé et de l’utérus, qui gêne le retour veineux. Elles apparaissent également très souvent après l’accouchement, en post partum.

4 astuces pour éviter les hémorroïdes pendant votre grossesse

Mieux vaut prévenir que guérir ! Voici nos conseils de prévention pour mettre toutes les chances de votre côté et éviter ces maux de grossesse.

1 | Buvez beaucoup d’eau

Pour prévenir la constipation et échapper aux hémorroïdes lors de votre grossesse, prévoyez d’avoir toujours de l’eau avec vous et buvez (beaucoup), tout au long de la journée. Vous pouvez aussi boire du lait, des jus de fruits ou de la tisane. Il est conseillé de boire au moins 1,5 L par jour. 

2 | Adoptez une alimentation riche en fibres

Afin de limiter le risque de maladie hémorroïdaire, consommez des fruits et légumes frais chaque jour. Composés de fibres, ils favorisent le transit intestinal. Alternez entre des légumes crus et cuits et consommez 2 à 3 fruits par jour. Les céréales à grains entiers, les légumineuses, les noix et les fruits secs sont également des aliments riches en fibres, ne vous privez pas !

3 | Pratiquez une activité physique régulière

Stimulez votre transit en pratiquant une activité douce régulière. Pour les femmes enceintes, il est recommandé de faire 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée, 3 à 4 fois par semaine. La marche, la natation ou le yoga prénatal sont de bonnes options. Ces exercices sollicitent les muscles abdominaux et améliorent les mouvements de l’intestin. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin avant de commencer. 

4 | Allez à la selle régulièrement

Dès que vous en ressentez le besoin, allez à la selle et évitez de vous retenir. En vous retenant, vous augmentez la pression veineuse dans la région anale et accentuez les risques de constipation et d’apparition d’une crise hémorroïdaire. Pour évacuer les selles plus facilement et éviter de trop forcer, placez un petit banc dans vos toilettes et posez vos pieds dessus. 

FAQ : les questions les plus couramment posées par les parents concernant les hémorroïdes pendant la grossesse.

Nous répondons aux questions les plus posées par les parents sur les hémorroïdes et la grossesse.

Qu’est-ce qu’une hémorroïde ? 

Les hémorroïdes sont des petits vaisseaux sanguins qui se situent au niveau de l’anus, en interne et en externe. La crise hémorroïdaire survient lorsque la pression veineuse est trop forte. La constipation est souvent à l’origine de la maladie hémorroïdaire, déclenchée par les hormones de grossesse. Le poids du bébé et de l’utérus peut également provoquer l’apparition d’hémorroïdes lors de la grossesse.

Comment éviter d’avoir des hémorroïdes pendant la grossesse ?

Pour prévenir l’apparition d’une crise hémorroïdaire lors de la grossesse, il est conseillé de : 

  • Boire beaucoup d’eau chaque jour (au minimum 1,5 L) ;
  • Manger des aliments riches en fibres, qui favorisent le transit intestinal ;
  • Rester active pendant toute la grossesse pour stimuler le système gastro-intestinal ;
  • Ne pas se retenir et aller aux toilettes dès que possible pour éviter d’augmenter la pression veineuse dans la zone anale.

Et vous, avez-vous eu des hémorroïdes pendant votre grossesse ?

Article posté le 12 juillet 2022 et mis à jour le 12 juillet 2022 dans Questions de parents, Grossesse et naissance

Par Alexia

Jeune trentenaire, Alexia n’est pas (encore) maman mais entourée d’enfants au quotidien. Elle est notamment tata deux fois. Curieuse et à l’écoute, elle est très attirée par la parentalité bienveillante et n’hésite pas à partager ses recherches en la matière à ses amies et sur Je suis papa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits