Coliques du nourrisson : comment les gérer ? (vidéo)

coliques du nourrisson : comment les gérer

C’est le pire cauchemar des jeunes parents : les coliques du nourrisson toucheraient, dit-on, un enfant sur quatre.

S’il n’est jamais évident de poser un diagnostic définitif, les coliques sont souvent suffisamment caractéristiques. Si votre enfant pleure de façon intense, s’il se raidit, se tortille et rougit, s’il a des gaz, le ventre dur ou gonflé et les jambes souvent repliées, c’est probablement qu’il en est victime.

Rassurez-vous : aussi impressionnantes les crises peuvent-elles être, elles ne signifient pas que votre bébé est en mauvaise santé.

N’hésitez pas à en parler avec un professionnel de santé, il vous aidera à poser un diagnostic si nécessaire, et à évacuer d’autres causes éventuelles notamment intestinales ou alimentaires.

Coliques du nourrisson : c’est quoi ?

Un enfant victime de coliques du nourrisson ne présente pas de signe clinique particulier. Il ne vomit pas, mange bien, n’a pas de fièvre et a des selles normales.

En revanche, les crises de douleurs peuvent sembler violentes et très déroutantes pour de jeunes parents. Elles surviennent souvent aux mêmes moments de la journée, particulièrement en soirée ou en début de nuit.

Les coliques du nourrisson apparaissent en général dans les jours qui suivent la naissance, et peuvent durer jusqu’au 4e mois, voire davantage dans certains cas.

Vous ne trouverez pas de traitements médicamenteux particuliers, en revanche, de nombreuses astuces permettent de soulager les enfants victimes de coliques du nourrisson, même si leur efficacité n’a jamais été validée scientifiquement. Vous en trouverez cinq détaillées dans cette vidéo.

Pour découvrir d’autres astuces pour lutter contre les coliques du nourrisson, rendez-vous ici.

Et vous ? Vos enfants ont-ils été victimes de coliques du nourrisson ? Le phénomène a-t-il duré longtemps ? Quelles astuces avez-vous utilisées pour apaiser sa douleur ?

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire le dossier sur les coliques de bébé.

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 6 juillet 2015 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


6 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Hamelinna
    le

    Ces fameuses coliques… on s’en passerait bien, surtout Bébé.
    Ici on a eu de la chance, elle n’en a pas eu.
    En revanche, si la douleur du bébé persiste, n’hésitez pas à tendre la perche à votre pédiatre sur un possible RGO (surtout si Bébé a de gros rejets) ou une éventuelle intolérance à la protéine de lait / au lactose (même pour les bébés allaités, si si, ça a été le cas ici).

    Je n’avais jamais entendu parler de maux dus à la vitamine D, c’est bon à savoir.

    Répondre
  2. Isabelle de Guinzan
    le

    Encore une fois je prends note des astuces en espérant tout de même que mon p’tit mec ne soit pas concerné (mais si si, on y croit ^^)…

    Répondre