Disputes de mômes : les 10 répliques qui tuent

disputes de mômes : les insultes de cour de récré

Dans la cour de récré des maternelles, ça se dispute, ça se chicane, ça se querelle et ça se vanne.

Alors que nos mômes ne maîtrisent pas plus d’une petite centaine de mots, ils n’hésitent déjà pas à fleurir leur vocabulaire dès qu’il s’agit de faire part de leur agacement.

Insultes de cour de récré, le TOP 10

Bref, dans leur découverte des subtilités des rapports humains et de la force des mots qu’ils emploient, nos razmokets laissent parfois leur langage s’égarer jusqu’aux premières insultes de cour de récré.

Et attention, ça casse !

TOP 1 | « T’es plus ma copine / mon copain. » Un grand classique. On tape là où ça fait mal quoi.

TOP 2 | « Jvaldire. » A qui ? La liste est longue : à la maîtresse, à papa, à maman, au cousin, au chauffeur de bus et même au hamster…

TOP 3 | « T’es qu’un caca boudin, na ! » Pas mal, mais tu peux faire mieux (voir plus bas).

TOP 4 | « D’abord, moi j’ai un collier nananananèreuhhh. » Marche aussi avec des bottes, un bracelet, ou un teckel.

TOP 5 | « Tu dis n’importe quoi. » En même temps, en maternelle, on dit rarement des trucs sensés.

TOP 6 | « Grosse patate. » Et ses variantes : courgette, poireau, aubergine, brocoli…

TOP 7 | « T’es vraiment un bébé pffff… » Ca, ça fait mal quand on pense (enfin) faire partie des grands de ce monde.

TOP 8 | « Toamême. » C’est kikidikiyé, quoi !

TOP 9 | « T’es toc toc. » A ne pas confondre avec Tic-tac, ni tuk-tuk.

TOP 10 | « T’es un caca qui pue du derrière. » Ouais je sais, ça casse sévère quand même.

Et vous ? Des souvenirs de vos meilleures insultes de cour de récré ? Quelles sont celles que vos enfants utilisent le plus ?

Crédit photo : Lorenzo Perrini

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 12 février 2015 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


30 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Lauréa
    le

    Il y avait des bonnes répliques quand on était petit du genre : » et bah mon papa il a un gros chien et que même si tu viens m’embêter et bah je lui dirai de ton manger »
    Ou « mon papa il est gendarme et si tu m’embêtes il va venir t’arrêter »
    Mouahhahah souvenirs souvenirs :p

    Répondre
  2. claire
    le

    Dans le même genre que ton top 1, y a « j’t’inviterai pas à mon anniversaire! » et pour revenir à la charge après le top 2, y a « voilà,ça y est j’l’ai dit ! »
    Et chez nous, toujours d’actualité « T’es un bébé Cadum » (on ne savait pas vraiment ce que c’était il y a 30 ans, ils ne le savent sans doute toujours pas, mais ils n’aiment pas en être traité !)
    Tu as bien fait le tour, tout est vrai !!!

    Répondre
  3. Angélique
    le

    Pour reprendre Claire j’ai vu des maternelles en pleurs parce qu’ils avaient été traités de Bébé Cadum : insulte suprême!

    Répondre
  4. Hamelinna
    le

    Alala, ça me fait encore plus rire que je viens de passer un moins de stage en maternelle… J’en ai entendu de jolies, dont celle-ci, de la part de sa meilleure amie à une petite qui se trouve être la plus jeune et petite portion de sa classe (et qui ne le vit pas très bien) : « T’es qu’un microbe ! »
    C’était la fin du monde 🙂

    Répondre
  5. Valou
    le

    Alors ici et grace à papa, à 3 ans er demi « pete un coup ca ira mieux »
    Oups j ai tellement la trouille qu elle le dise à maitresse (dont j ai moi meme peur lol) que j ai dit à papa qu il se debrouillerait avec elle si cela arrivait

    Répondre
    • Melle Nanou
      le

      Aaaah haha ! mdr, hahaha celle-là elle m’a fait exploser de rire, j’en ri encore … Ah les papas (pas une généralité hein), j’ai le même à la maison, il faut toujours que je le freine dans son élan pour ne pas qu’il finisse sa phrase « quand j’y arrive » faut être très réactive … Et c’est bien connu, les enfants sont des éponges, bizarrement, ces petites choses là, tu les dit « UNE FOIS », c’est enregistré pour TOUJOURS et sont tout content de pouvoir la ressortir. J’ai moi aussi l’angoisse qu’il prononce ces mots là quand je ne suis pas là.

      Répondre
  6. Roger Armance
    le

    Kikou,
    Ton article m’a fait mourir de rire, sérieusement ! Je suis un de tes plus grands fans désormais ! Ton style d’écriture est impec ! xD

    Répondre
    • ludi
      le

      Ma soeur a eu le droit à  » bah tu sais pas toi ! Tu n’as pas été à l’école ! » ( avec l’ai de supériorité qui va avec lol), de la part de ma nièce ! On rigole bien ( derrière son dos évidemmen, faut quand même les remettre un peu en place)

      Répondre
  7. Sophie
    le

    Salut salut
    Alors nous on entend des choses du genre…pour les maternelles et autre
    – t es qu’une menteuse
    – t es méchante et tu pues
    – mon papa ç est le plus fort il va taper ton père
    – parles à ma main (cp)
    – t es pas gentille laisse moi tranquille j’te parle plus
    Et d autres mais ça me vient plus il est tard…Biz

    Répondre
  8. ellea40ans - Stephanie
    le

    L’insulte suprême de mes jumelles quand elles étaient hyper fâchées l’une contre l’autre (attention c’est violent) : « De toute façon TOI tu ressembles à un garçon » !

    Répondre
  9. Jess
    le

    Je manquais tellement de répartis qu’à chaque fois que l’on « m’insultait » je disais  » C’est sui qui dit qui est!!! » Mouhahah!!!

    Répondre