L’enfant dans la publicité

3 Fév 2014

Enfant dans la publicité : campagne de sensibilisation sur l'alimentation de Concordia Children Services

Si les enfants sont souvent pris pour cible par des publicitaires aux canines acérées prêts à tout pour vendre le fruit industrialisé de l’imagination des marques qui les emploient, ils savent aussi jouer les vedettes dans des campagnes les mettant en scène de façon plus ou moins opportune.

Vous le savez, pour cartonner dans la pub, rien de mieux qu’un lol cat ou qu’un gosse.

Il faut dire que nos enfants peuvent devenir de formidables prescripteurs, susceptibles de modifier les habitudes de consommation des adultes raisonnables que nous sommes.

La présence d’enfants dans la publicité est un phénomène règlementé depuis longtemps en France, comme dans de nombreux autres pays européens. D’ailleurs, certains Etats limitent fortement voire interdisent carrément leurs apparitions.

Pourtant, pas la peine de chercher longtemps dans les annales de la publicité pour trouver des campagnes mettant en scène des enfants, au service de messages douteux, voire franchement scandaleux.

Enfant dans la publicité : des messages scandaleux

Utiliser un enfant pour vendre de la bière, des cigarettes et même des armes. De nos jours, pas un publicitaire n’oserait seulement penser à un tel concept. Pourtant, dans le passé, certains ne se sont pas gênés.

Enfant dans la publicité : tabac, alcool, arme, cigarettes...

Enfant dans la publicité : la sexualisation des mineurs

Le débat sur l’hyper-sexualisation des enfants a fait le tour du monde en 2010, lors de la parution par Vogue d’une série de photos d’une fillette de 10 ans dans des postures suggestives.

Enfant dans la publicité : hypersexualisation

Néanmoins, la présence d’enfants dans des publicités aux messages douteux ne datent pas d’hier, comme en témoignent les campagnes ci-après pour des cosmétiques en 1974 –l’innocence est bien plus sexy que vous ne le pensez– pour Urban Outfitters ou encore Marc Jacobs.

Enfant dans la publicité : love cosmetics, Urban Outfitter et Marc Jacobs

Dans un autre genre, une publicité a défrayée la chronique en 2010 en France. Consacrée à la lutte contre le tabac chez les jeunes, sa mise en scène provocatrice a choqué l’opinion.

Enfant dans la publicité : lutte contre le tabagisme chez les jeunes

Enfant dans la publicité : le racisme pour vendre

Plus surprenantes, ces publicités s’appuient sur des messages ouvertement racistes pour faire la promotion de leurs produits. On y apprend par exemple que pour devenir blanc, un petit enfant noir n’a qu’à se laver avec Pears’ soap. Même esprit pour le nettoyant Chlorinol ou Fairy soap.

Enfant dans la publicité : le racisme fait vendre

Enfant dans la publicité : des campagnes grotesques

Messages grotesques ou carrément déplacés, certains publicitaires ne doutaient décidément de rien. Heureusement, ces publicités font partie de l’histoire et aucun créatif n’oserait aujourd’hui reproduire ce genre de messages.

A l’image des publicités pour 7Up ou Coca-Cola, à consommer sans modération dès le plus jeune âge, ou cette campagne misogyne qui invite les enfants à offrir l’outillage de la parfaite ménagère à l’occasion de la fête des mères.

Enfant dans la publicité : des messages grotesques

Enfant dans la publicité : des campagnes chocs

Plus malins, d’autres publicitaires ont choisi de faire appel à des enfants pour diffuser des messages qui les concernent. Celle de la fondation Anar sur la maltraitance repose par exemple sur un ingénieux effet d’optique, pour délivrer une information aux enfants, et une autre aux adultes.

Enfant dans la publicité : fondation Anar contre la maltraitance

L’association Concordia Children Services a, elle, choisi une photo choc qui parle d’elle-même pour alerter l’opinion publique.

Enfant dans la publicité : campagne de sensibilisation sur l'alimentation de Concordia Children Services

Et vous quelles sont les publicités avec enfants qui vous choquent le plus ? Et celles que vous préférez ?

D’autres articles sur l’actualité de la parentalité ? Lisez Ma sage-femme est un homme comme les autres, Famili et les stéréotypes sexistes, Etre papa en 2013… tous les articles sont ici.

19 réponses to “L’enfant dans la publicité”

  1. Clairou 3 février 2014 at 13 h 20 min #

    Alors bien évidemment j adore les pubs Evian!!
    Pleine de vie et trop rigolote!!

    Et là j avoue que la campagne vogue me choque… Je ne supporte pas l esprit lolita pour les gamines ça me tue… Quand tu vois du 1 mois léopard déjà…. C est d ailleurs pour ça que je préférais avoir un garçon… Dans 3 ans elle va me demander des strings… Ggrrrrrr lol!!!

    • Olivier 3 février 2014 at 16 h 51 min #

      On en est pas encore là, heureusement…

      • Fanny 3 février 2014 at 21 h 22 min #

        Une « amie » de ma famille il y a une dizaine d’années avait parlé à table d’acheter des strings à sa fille de 7ans! sous prétexte que c’est la mode à l’école et sa mère était d’accord avec ça… N’importe quoi les gens des fois!

        • Olivier 4 février 2014 at 9 h 18 min #

          Oh my god…

        • Clairou 4 février 2014 at 13 h 59 min #

          Ah tu vois… Ça me désole….

  2. lilou 3 février 2014 at 13 h 43 min #

    la campagne de vogue! ce ne sont pas des femmes!
    et celles qui sont racistes whaou! heureusement qu’il y a eu du changement!
    sinon celle que j’adore c’est la pub guigoz avec la traduction des paroles des bébés 🙂

    • Olivier 3 février 2014 at 16 h 52 min #

      Elle est amusante en effet, c’était bien vu de la part des créatifs !

  3. Cloe D. 3 février 2014 at 16 h 21 min #

    J’adore les publicités Evian et celle qui m’a le plus choqué (mais fait rire aussi) en dehors de celles que tu as cité est le pub pour préservatifs Hansaplast; http://www.youtube.com/watch?v=2q90thWOX5M

    • Olivier 3 février 2014 at 16 h 52 min #

      Hou… je ne la connaissais pas. Très très fort ! J’adore !

  4. Justine 4 février 2014 at 9 h 16 min #

    J’ai fait mon mémoire sur les enfants dans la pub au début du XXème et c’est assez hallucinant de voir qu’à cette période déjà, on mettait les enfants en scène pour n’importe quoi, et très souvent, les enfants vendaient… de la bière, LA boisson santé par excellence (évidemment!)

    • Olivier 4 février 2014 at 9 h 19 min #

      Une bonne bière, dès le plus jeune âge… ça donne les fesses roses, nan ?

    • Clairou 4 février 2014 at 14 h 00 min #

      C est très bon pour les cheveux et pour la production de lait pour maman!! Lol

  5. working-mum 4 février 2014 at 14 h 23 min #

    Avec ta sélection je me dis que vraiment… faudrait interdire l’utilisation des enfants! C’est la limite de la pub : informer ou survendre… avec des cocnepts à la noix qui malheureusement ont un impact négatif (hypsexualisation des jeunes filles). Je vais me reconvertir tiens!

    • Olivier 4 février 2014 at 15 h 05 min #

      Ouais c’est aussi ce que je me suis dis en faisant des recherches pour cet article… c’est vraiment limite !

Trackbacks and Pingbacks

  1. Tous à poil : Jean-François Copé fait le buzz - Blog Je suis papa ! - 12 février 2014

    […] articles sur l’actualité de la parentalité ? Lisez L’enfant dans la publicité, Congé parental : les pères veulent changer les couches de bébé !, Homoparentalité : pendant […]

  2. Mais pourquoi nos enfants parlent-ils si fort ? - Blog Je suis papa ! - 6 mars 2014

    […] articles sur l’actualité de la parentalité ? Lisez L’enfant dans la publicité, Famili et les stéréotypes sexistes, Rythmes scolaires : des vacances d’été plus courtes […]

  3. Siège auto : la norme I-Size, c'est quoi ? - Blog Je suis papa ! - 11 avril 2014

    […] de la parentalité ? Lisez Faut-il interdire la cigarette en voiture, en présence d’enfants ?, L’enfant dans la publicité, Maltraitance des enfants : « des apparences trompeuses »… tous les articles sont ici. […]

  4. "Ma maman travaille chez GE", une belle histoire de Marque Employeur | La Marque Employeur à la French Touch - 15 juillet 2014

    […] Pour en savoir plus : « L’enfant dans la publicité ». […]

Envoyez une réponse