Hygiène à l’école : ces sales gosses ?

les enfants et l'hygiène à l'école

Aperçue dans la newsletter de Parole de mamans, l’information laisse perplexe : nos enfants seraient des crados et leurs écoles des bases de lancement privilégiées pour maladies infectieuses en tous genres.

Les enfants et l’hygiène à l’école

Réalisée en décembre dernier, l’étude « Hygiène scolaire », commanditée par Kimberly-Clark Professional dans le cadre de son programme « Ecoles en pleine santé », est révélatrice : En matière de maladies infectieuses, 40% des adultes ont été contaminés par un élève d’école primaire depuis la rentrée 2012. Et parmi les adultes contaminés, 1 sur 5 a posé un arrêt de travail.

L’étude conduite en France a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 100 personnes âgées de 18 ans et plus, enseignants, ou personnel encadrant dans les écoles, et de 200 parents d’enfants scolarisés en école primaire.

Ecoles versus bureaux

Effectuées dans le cadre d’une étude européenne, des mesures de prélèvements de base réalisées dans 6 écoles-pilotes pointent par ailleurs là où ça fait mal. Nos écoles ne seraient pas des modèles de propreté.

D’après Kimberly-Clark, « la surface la plus propre d’une école est moins hygiénique que les deux surfaces les plus contaminées dans un bureau », comme vous pourrez le constater sur le graphique ci-dessous.

enfants et hygiène à l'école : comparaison entre les écoles et les bureaux

Vous le savez probablement : le lavage des mains constitue la première étape d’une bonne hygiène.

D’après l’étude Kimberly-Clark, « 3% des parents et personnel d’école interrogés déclarent qu’il n’y a ni savon, ni de quoi s’essuyer les mains à l’école et 14% d’entre eux ne savent pas ce que les écoles mettent à disposition des enfants pour essuyer et laver leurs mains ».

La bonne nouvelle, c’est qu’il ne va pas être difficile de progresser. Au-delà du personnel des écoles, nous avons d’ailleurs tous notre rôle à jouer pour apprendre à nos enfants à se laver correctement les mains.

Les enfants et le lavage des mains

Pour accompagner nos enfants dans cet apprentissage, Kimberly-Clark propose un programme ludique en 7 étapes, résumé sur un poster. Il s’agit pour l’enfant de mimer des animaux à l’aide de ses mains.

enfants et hygiène : un poster pour apprendre à se laver les mains

Mychoup’, elle, nous réclame régulièrement une petite séance de nettoyage. La technique n’est pas parfaite mais gageons qu’elle la maitrisera quand elle rentrera à l’école.

Et vous ? La question de l’hygiène à l’école est elle importante pour vous ? Que pensez-vous de cette étude ? Comment vos enfants ont-ils appris à se laver les mains ? Que peut-on mettre en œuvre pour améliorer l’hygiène à l’école ? 

Photo Credit: Anton Burmistrov via Compfight cc

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 18 avril 2013 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


16 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sophie
    le

    Pas presse que mon fils aille à l’école. Mais ces résultats ne m’étonne pas, quand je me souviens des toilettes vétustes de mon école !

    Répondre
    • Olivier
      le

      J’imagine qu’il n’est pas aussi simple que ça de maintenir un bon niveau d’hygiène dans un lieu collectif fréquenté par des dizaines d’enfants chaque jour !

      Répondre
  2. UneMamanBlogueuse
    le

    J’ai très tôt appris à ma fille à se laver les mains… à la maison c’est obligatoire après un passage aux wc, en rentrant de l’exterieur (du parc, des transports en commun) et avant de se mettre à table.
    Seulement voilà, depuis quelques mois, j’ai des difficultés, je suis obligée de la reprendre régulièrement… Pourquoi ? Parce qu’elle me dit « mais pourquoi maman ? On ne le fait pas à l’école ! » ou quand je lui demande si elle se lave bien les mains à l’école « ben non, il n’y a jamais de savon »…
    C’est fou je trouve… On éviterait bien des épidémies de gastro et autres si à l’école ils faisaient un minimum attention à l’hygiène des enfants !
    Evidement, je ne dis pas que les maitresses sont responsables… la plupart du temps, elles sont aussi dégoutées que nous qu’il n’y ait jamais de savon ou même de papier toilettes !

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ben voilà, merci de ton témoignage. Comment convaincre nos enfants de la nécessité de se laver correctement et régulièrement les mains, si rien n’est fait à l’école ?
      Et parallèlement, comment améliorer l’hygiène dans des écoles fréquentées par de nombreux enfants ?
      Pas faciles comme questions… Je serai curieux de lire les réflexions de personnels des écoles !

      Répondre
      • joly
        le

        bonjour, je suis atsem. nous avons du savon et du papier à usage unique dans nos écoles…
        malheureusement, le combat n’est pas facile tous les jours. lorsque les enfants vont au toilette je répète la chose suivante:  » les filles prennent du papier ( dérouleur collectif), on tire les chasses d’eau, on se lave les mains avec du savon et on prend un papier pour s’essuyer les mains ( soucis d’économie)… » malgré cela,lorsque je reviens auprès des enfants et que je leur demande, « tu t’es lavé les mains ? » et que l’enfant hésite à me répondre, me dit oui, et que forcément je vérifie… et bien je me rends compte qu’il m’a menti, et je l’envoie donc se les laver… du coup, on perd du temps et on s’agace parfois de constater ce genre de comportement chez certains enfants.

        Répondre
        • Olivier
          le

          merci de ton témoignage. C’est vrai que de nombreux enfants, particulièrement en maternelles, ont encore besoin d’être accompagné individuellement pour ce genre de choses.
          Et malheureusement, vous ne pouvez pas être derrière tous en même temps ! Pas facile de trouver le juste milieu…

          Répondre
  3. mère pas parfaite
    le

    on a appris au gnôme à se laver les mains (après chaque passage au toilettes, avant de manger, …) mais il m’avoue que parfois, à l’école, cette étape est zappée (et là ça me gonfle un peu), pour ce qui est de l’hygiène des locaux de l’école, à l’aspect ça à l’air correct (oui je sais les vilains microbes sont rikiki on les voit pas lol)

    Répondre
    • Olivier
      le

      L’aspect général est déjà un bon point même si les bactéries et autres microbes se cachent bien effectivement 😉

      Répondre
  4. Agnès
    le

    C’est curieux quand j’étais petite il y avait toujours du savon dans les vestiaires des la salle de classe et on devait se laver les mains avant d’entrer en classe. Cela pouvait compenser l’absence de lavabo dans les toilettes, qui étaient à l’extérieur. De même, j’ai travaillé quelques semaines à l’encadrement des enfants de maternelle à la cantine scolaire de mon village, et justement on commençait par leur faire se laver les mains, dans les vestiaires de l’école, avant de traverser la cour pour aller à la cantine. Evidemment, entre temps ils auront pu toucher des murs et des poignées de porte… mais c’est déjà une bonne habitude qu’on leur donne !
    Chez nous Simon a vite compris le plaisir de se laver les mains, même si en arrivant à la maison le soir il est souvent trop pressé d’aller jouer au ballon avec son papa. J’espère qu’il gardera l’habitude même une fois entré à l’école.
    Cela dit, souvenons-nous que les endroits les plus sales ne sont pas toujours ceux qu’on croit :
    http://tumourrasmoinsbete.blogspot.fr/2013/02/mercredi-positiologie.html
    (et pensons à mettre un coup d’alcool à 90 sur nos tables, souris, téléphones portables une fois par jour quand nos enfants ont la grippe ou la gastro)

    Répondre
    • Olivier
      le

      j’imagine qu’il est plus facile d’améliorer l’hygiène dans de petites écoles, dans lesquelles on prend plus le temps…
      Et tu as bien raison de nous rappeler les bonnes pratiques à la maison. Un coup d’alcool à 90°, ça prend pas beaucoup de temps et ça évite bien des désagréments (faut jute y penser).

      Répondre
  5. Koalisa
    le

    Il est important d’avoir une bonne hygiène et de se laver les mains souvent mais sans pour autant sombrer dans l’obsession… Les microbes aident aussi à s’immuniser et tout désinfecter en permanence n’est pas forcément l’idéal non plus ! 🙂

    Répondre
  6. kategriss
    le

    Arg ! Limite je serais choquée…

    Fiston n’a pas encore l’âge d’aller à l’école (surtout que je ne suis pas sûre de le mettre en maternelle) mais je sens que si ça ne s’améliore pas je lui mettrais un distributeur de savon et du PQ dans son cartable… ^^ »

    Répondre
    • Olivier
      le

      Mychoup’, elle, attend avec impatience l’âge d’aller à l’école. Elle nous en parle tous les jours. On va bien la choisir, et on fera gaffe à l’hygiène, c’est certain !

      Répondre
  7. Papaa
    le

    Sujet intéressant et je pense que c’est bien d’être sensibilité. Mais j’ai moyennement confiance dans une étude commanditée par une boite qui vend des produits d’hygiène.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Exact. On est en droit de s’interroger, même si aujourd’hui le privé finance de plus en plus d’études (et de recherches). Là ou le secteur public ne lâche plus un rond…

      Répondre