Jeunes parents : 10 signes qui prouvent que vous manquez de sommeil

fatigue des jeunes parents

Rendons-nous à l’évidence : celui qui nous a vendu l’argument affirmant que nos enfants avaient besoin d’énormément de sommeil s’est bien foutu de notre gueule.

Depuis que votre lardon est né, vous avez beau crier à l’arnaque, c’est trop tard. Vos nuits ressemblent à un gruyère et des valises XXL ont décidé d’installer leur bivouac sous vos yeux de cocker au bord de l’apoplexie.

Jeunes parents : 10 situations à dormir debout

Etre parents, c’est un peu comme avancer sur le fil d’une vie dont vous ne seriez plus vraiment le héros principal. A chaque moment d’inattention, c’est la chute qui menace.

Bref, si vous vous reconnaissez dans une des situations suivantes, c’est qu’il est temps d’opter pour une cure de repos.

1/ La dernière fois que votre minion vous a réclamé un quatrième livre avant le dodo, votre moitié vous a arrêté alors que vous vous apprêtiez à lui faire bouffer sa bibliothèque.

2/ Ce matin, vous avez confondu son lait en poudre avec votre pur arabica. Du coup, vous avez trouvé votre expresso dégueulasse et il a vomi son biberon.

3/ Alors qu’il bondit pour la énième fois sur le canapé, en infraction complète avec la législation en vigueur, vous finissez par admettre qu’une petite chute pourrait éventuellement  lui remettre les idées en place.

4/ Vous ne lui avez rien dit quand vous l’avez retrouvé le nez dans la gamelle du chien, en train de dévorer ses croquettes.

5/ Alors qu’il entreprend de rajeunir la tapisserie du salon à coups de feutres indélébiles, vous lui avez simplement conseillé de rajouter un peu de rouge. « Ca ira mieux avec le mobilier… »

6/ Décidé à s’habiller seul, votre choupinou s’est pointé ce matin avec un chapeau de paille, des moufles, une culotte rose, et une cape de super héros. Du coup, vous le félicitez pour son talent ésotérique, non sans l’avertir que les génies sont souvent mal compris dans nos sociétés modernes et codifiées.

7/ Votre moitié ne comprend toujours pas pourquoi les murs de vos toilettes sont recouverts de caca. La réponse tient pourtant en quelques mots : apprentissage de l’autonomie.

8/ Discrètement, vous vérifiez que les Conditions Générales de Vente d’Ebay n’ont rien contre l’idée de voir apparaitre en rayonnage un enfant bien portant, vacciné, mais pas encore tatoué. On n’est pas des sauvages quand même !

9/ Soudain, une idée de génie vous vient à l’esprit : si vous lui faites bouffer son réveil, peut-être acceptera-t-il enfin de ne pas quitter son plumard avant qu’il ne sonne ?

10/ La dernière fois qu’il s’est fait pincer à la sortie de la boulangerie les poches pleines de bonbons, l’idée de filer discrètement en faisant mine de ne pas le connaitre vous est venu subitement à l’esprit.

Bref, si vous vous retrouvez dans quelques-unes de ces situations, il est temps pour vous de lâcher du lest. Confiez votre gosse à la première personne de confiance venue, et dormez ! Plus d’astuces pour lutter contre le manque de sommeil dans la vidéo ci-dessous !

Et vous ? Avez-vous le sentiment de manquer de sommeil depuis que vous êtes parents ? A quels signes le voyez-vous ?

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi consulter le dossier sur le sommeil.

Photo Credit: anieto2k

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 18 novembre 2014 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


17 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jim PROFIT
    le

    J’ai la chance de n’être pas du tout confronté à ce problème.
    C’est vrai que mes enfants me réveillent régulièrement la nuit, ou se retrouves dans notre lit au petit matin, mais quand on va dormir c’est méthode militaire!
    Par contre, j’aimerais bien pouvoir dormir un peu plus le matin de temps en temps le week-end sans me faire sauter dessus…

    Répondre
  2. Bernard Rodillard
    le

    Bonjour,
    Je me vois beaucoup dans le récit ! Je suis père d’un petit garçon de 3 ans et ce n’est pas facile tous les jours !

    Répondre
  3. Doudou
    le

    Perso, de ce côté là, je ne me reconnais pas bcp… elle est assez contente d’aller au lit le soir (gènes maternelles? :p ), et même si elle discute de tant en tant (avec ses doudous?) jusqu’à 21h ou 21h30 (couchée à 20h-20h15 en moyenne), elle dort le week-end parfois jusqu’à 9h30 (« parents heureux », enfin surtout le père, la maman se réveillant biologiquement de bonne heure lol) Bon, souvent, y a un premier sursaut de discussion pour la petite vers 7h30, mais un petit coup de tétine (je sais c’est mal mais elle ne l’a qu’au lit), et c’est comme mars, c’est reparti (donc jusqu’à 9h-9h30)…
    On croise les doigts pour que ça dure !

    Répondre
  4. cherie
    le

    Ce petit article m’a bien fait rire ! Je pense que c’est très important de partager les tâches équitablement pour éviter d’être trop fatigué. Chez moi, avec un peu d’organisation, on y arrive.

    Répondre
  5. lylou
    le

    Alors ici pas de problème de sommeil la puce s’endort vers 20h30 pour se réveiller vers 8h 🙂 réveil nocturne quasiment jamais et quand ca arrive c’est qu’elle couve quelque chose

    Répondre