Ecole à la maison : avantages et limites

Ecole à la maison : avantages et limites

Beaucoup de gens l’ignorent, mais si l’instruction est obligatoire jusqu’à 16 ans, l’école ne l’est pas. La différence est de taille. Comme la loi l’indique, « l’instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l’un d’entre eux, ou toute personne de leur choix ».

Depuis 1936, la loi autorise donc les parents à instruire eux-mêmes leurs enfants. Au total, ils sont 25 000 en France concernés par l’instruction en famille (soit 0.3 % des enfants âgés de 6 à 16 ans). Et ce chiffre est en perpétuel augmentation.  

Qu’est-ce qui pousse ces parents à passer au Home-Schooling ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type d’instruction ? On fait le point. N’hésitez pas à nous faire part de votre avis en commentaires.

Qu’est-ce que l’enseignement à la maison ?

Enseignement à la maison, instruction en famille, apprentissage autonome, école à la maison, home-schooling… Il existe de nombreuse façon de nommer ce type d’éducation, qui vient des Etats-Unis.

Les parents font le choix de déscolariser leurs enfants pour les instruire eux-mêmes. Ceux qui prennent cette décision estiment que le mode d’éducation proposé à l’école n’est pas adapté à leur progéniture.

Il existe deux types d’enseignement à la maison :

  • Les cours par correspondance (CPC). Les enfants reçoivent des contenus qui suivent le programme de leur niveau. Cours, exercices, devoirs, corrigés…. Ils sont suivis et évalués par l’organisme public ou privé choisis (CNED, Legendre…).
  • L’instruction en Famille (IEF). Les parents instruisent eux-mêmes leurs enfants, sans cours par correspondance. Ils sont soumis à des contrôles annuels par des inspecteurs de l’académie, pour vérifier que leurs connaissances sont bien en adéquation avec les programmes de l’école.

A la fin d’une année, quel que soit l’enseignement choisi, tous les enfants doivent avoir les mêmes compétences et le même niveau de connaissance.  

Pourquoi le nombre d’enfants instruits à la maison augmente ?

Chaque année, de plus en plus de parents se disent « déçus » de l’école et de son enseignement. Ils décident alors de se lancer dans l’aventure de l’instruction en famille.

En s’adaptant à leurs enfants, ces parents entendent avant tout mieux respecter leur rythme, prendre en compte leurs émotions, développer leurs centres d’intérêt… Autant d’aspect que l’école peut mettre en place mais dans une moindre mesure. Car même si les professeurs des écoles individualisent au maximum les enseignements proposés, s’adapter aux besoins de chaque enfant en proposant du cas par cas reste irréalisable.

Classes surchargées, école ne répondant plus au besoin de la société, disparités dans les niveaux au sein d’une même classe, projets personnels (voyages…), les parents concernés avancent de nombreux arguments pour expliquer leur choix.

En parallèle, on voit également apparaitre la tendance du « maternage proximal » ou de « l’hyper mère ». Accouchement à domicile, allaitement long, éducation non violente, cododo… Ce phénomène vient intensifier ce besoin de repli sur le cocon familial.

Quels sont les avantages de l’instruction en famille ?

Pour ses adaptes, l’école à la maison présente plusieurs avantages. En voici les principaux.

Cette méthode d’enseignement permet de s’adapter à l’enfant. Les défenseurs de l’IEF revendiquent la pédagogie individualisée. Aucun programme scolaire imposé, pas de leçon, pas de clivage entre les matières… Les parents dispensent les cours en fonction des envies et des centres d’intérêt des enfants. Seule obligation : ils doivent avoir le même niveau de connaissances scolaires que les élèves suivants un enseignement classique à la fin de l’année.

L’instruction en famille respecte le rythme biologique des enfants. Passer par le jeu, cuisiner, faire des visites, proposer des temps de jeux libres, adapter les temps de repos… l’école à la maison permet de respecter le rythme biologique de chaque enfant. Le home-schooling permet aussi de consacrer plus de temps à certaines matières sur lesquelles un enfant présente des difficultés, là ou l’école peine à proposer une pédagogie différenciée.

Le home-schooling contourne la logique de performance. Les parents adaptes de l’école à la maison considèrent quedès la maternelle, les enfants entrent dans une logique de performance, qui se caractérise notamment par la mise en place d’évaluations régulières. Les parents qui pratiquent l’IEF entendent contourner cette pratique. A la maison, le contrôle est continu. Sur ce point, l’école évolue. Le contrôle continu s’impose de plus en plus et la notion de progrès prend peu à peu le pas sur celle de la performance.

Quelles sont les limites de l’instruction en famille ?

L’école à la maison présente aussi quelques limites, résumée ci-dessous.

Enseigner est un métier qui demande des compétences. Les parents qui se lancent dans l’instruction à domicile doivent acquérir des compétences en pédagogie.Ce qui n’est pas inné. Il leur est conseillé de se former ou de s’entourer de professionnels.

L’enfant perd une part de son intimité. La vie privée et la vie à l’école se mélangent. L’enfant n’a pas vraiment de « jardin secret ». Le parent qui endosse le rôle d’enseignant est présent pour toutes les activités du quotidien de son enfant.

La posture de parent « enseignant » peut s’avérer compliquée à tenir. Entre les enseignements, la gestion de la vie quotidienne, les activités extra-scolaires… le parent qui endosse le rôle d’enseignant peut avoir le sentiment de ne plus avoir de temps pour ses propres aspirations personnelles. Son positionnement par rapport à son enfant peut également s’avérer difficile à tenir. Il est ainsi démontré que l’affect ne facilite pas les apprentissages.

La vie sociale de l’enfant serait moins riche. Pour un bon équilibre, un enfant a besoin de cultiver une vie sociale. Le vivre ensemble, le respect de l’autre, la confrontation d’idées… à l’école, les enfants font des rencontrent, découvrent des sensibilités différentes et prennent conscience de l’existence d’autres univers. Autant d’aspects qu’il peut être compliqué de mettre en œuvre dans le cadre de l’enseignement à la maison.

Pour aller plus loin avec des livres :

Suivre des bloggeuses qui pratiquent l’école à la maison :

Et vous ? Que pensez-vous de l’instruction en famille ? L’avez-vous mis en place chez vous ?

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 22 août 2019 dans Questions de parents

Par Elodie

Maman de deux enfants, Elodie a rejoint l'équipe dernièrement pour partager sa vision d'une parentalité aussi bienveillante que souriante. Discrète, sensible et à l'écoute, elle accorde beaucoup d'attention aux autres, et notamment aux enfants. Soucieuse de vous offrir des articles précis, elle consacre du temps et de l'énergie à trouver les mots justes, ceux qui vous parleront naturellement. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *