psycho-test : Etes-vous prêt pour un deuxième enfant ?

Etes-vous prêt pour un deuxième enfant ?

On en a parlé à plusieurs reprises sur ce blog, et notamment ici, ou encore  : à peine le premier rejeton expulsé que déjà se pose la question du second.

Comme si notre destin de jeunes parents ne devait plus désormais se résumer qu’à procréer et procréer encore.

Reste que nombre de papas et de mamans, encore retournés par une première naissance aussi merveilleuse que chaotique, s’interrogent pendant de longs moments avant de remettre ça. De peur de rompre un équilibre fragile. De se noyer dans les couches. De faire un choix mal envisagé.

Heureusement, les psycho-tests de Je suis papa sont là pour vous aider à mûrir les graves décisions. Bref, la vérité se cache (peut-être) au bout de ces 5 questions scientifiquement élaborées (mais n’y croyez pas trop quand même).

Deuxième enfant, le psycho-test !

Vous rêvez d’un deuxième enfant, mais êtes-vous vraiment prêt ? La vérité est au bout du couloir… enfin du questionnaire.

QUESTION 1 : Ce samedi, vous vous êtes levé à 6 heures parce que bébé braillait. Vous avez fait le ménage et deux lessives, avant d’enchainer par une balade au parc. En bon parent élevé au grain, vous avez préparé un petit plat maison pour bébé. Vous l’avez couché pour la sieste mais il a refusé de dormir. Qu’importe, vous avez décidé de l’emmener à la piscine puis à l’équitation. A 21 heures, votre moutard est enfin endormi, et vous…

A/ Vous pétez la forme. Du coup, vous hésitez entre entamer une session de gymnastique, réparer la douche qui fuit, ou passer la tondeuse dans le jardin. Vous finissez par boire un Redbull avant d’attaquer les trois de front.

B/ Vous êtes sur les rotules. Une heure de plus et votre cœur lâchait. Affalé sur le canapé, vous ne pouvez plus que tendre la main pour attraper le paquet de chips graisseuse qui traîne depuis 15 jours. Oui, ça fera l’affaire comme dîner.

C/ Une journée comme ça, « même pas en rêve ». Beaucoup plus maligne que n’importe quelle lectrice de Closer, vous partagez les tâches ménagères et familiales avec votre moitié en bonne intelligence. Et du coup, il vous reste du temps le soir pour vous papouiller tranquillement sur le canapé.

QUESTION 2 : Avec la naissance de votre enfant, c’est tout un univers que vous avez découvert : celui des layettes, des couches lavables, des petits pots, des jouets d’imitation, des biberons, des mouches bébés, du liniment et autres pipettes de liquide physiologique. Bref, vous…

A/…Etes parfaitement dans votre élément. Et si votre banquier vous regarde désormais avec de gros yeux, vous adorez ce nouvel univers fait de rose poupon et de bleu pâlichon. Du coup, vous passez votre temps de ventes privées en vide-greniers, à la recherche du dernier équipement qui ne vous servira probablement à rien. Mais on s’en fout, c’est l’intention qui compte.

B/ En devenant parent, vous n’imaginiez pas que votre héritier passerait son temps à sucer votre compte en banque mois après mois. Même en freinant les dépenses, vous redoutez désormais les fins de mois. Quant aux séances de lèche-vitrines entre copines, c’est terminé pour le moment.

C/ Organisé, méthodique, comptable, vous avez pris la question de la consommation familiale avec autant de sérieux que d’intérêt. Armé de votre tableur Excell, vous budgétez la moindre dépense pour que bébé ne manque de rien…. Du coup, vous avez réussi à sauver votre cagnotte « week-end en amoureux » de la noyade. Ben ouais, on ne va pas s’oublier quand même !

QUESTION 3 : Vous êtes tranquillement affalé dans votre canapé quand votre gnome vient vous tirer par les chaussettes pour que vous alliez jouer avec lui dans le jardin. Pris en tenaille entre votre envie de buller et celle de participer à l’épanouissement de votre progéniture, vous…

A/… lui proposez une balle au prisonnier, un cache-cache ou une marelle. Oui, dès qu’il s’agit de jouer avec un môme, vous êtes sur le pont quoiqu’il arrive !

B/… lui proposez un pile ou face : « Pile, tu vas jouer tout seul. Face, je te fais un petit frère. »

C/ …décidez de jouer votre ultime joker : l’appel à un ami (en l’occurrence votre moitié).

QUESTION 4 : Cette nuit, vous avez rêvé qu’une licorne vous grignotait les doigts de pieds, pendant que vous piquiez un somme dans la clairière de la forêt enchantée, avec vos copains les Popples. Une révélation ?

A/ Mais oui mais c’est bien sûr ! En parfaite connexion avec l’univers de l’enfance, vos rêves vous indiquent la voie à suivre : celle d’une nouvelle maternité. Persuadé que la déesse de la fécondité vous a parlé, vous filez cacher la boite de capotes.

B/ Vous en êtes désormais convaincu : un lézard vert vous ronge probablement les neurones les uns après les autres. Du coup, vous hésitez entre un appel à votre psy, et un rendez-vous chez le neurologue.

C/ La question du deuxième enfant vous taraude tellement que vous finissez par rêver en mode Bisounours. Pas franchement décidé à sauter le pas, vous entendez pourtant les signes du destin. Bref, il est temps d’avoir une conversation sérieuse avec votre moitié.

Deuxième enfant : Etes-vous prêt ? Les résultats

Vous avez un maximum de A : Franchement, c’est à se demander pourquoi vous perdez  votre énergie à lire ce psycho-test. Ne réfléchissez plus, foncez. Depuis le temps que vous pensez à ce deuxième bébé, c’est le moment de passer à l’action. Canapé ? Lit ? Voiture ? Machine à laver ? Profitez-en bien, parce qu’après, vous serez probablement moins disponible pour les galipettes à deux.

Vous avez un maximum de B : Soyons clair. Votre première expérience de la parentalité vous a fait découvrir un monde que vous n’imaginiez pas. Aujourd’hui, vous tutoyer les limites de la folie et hésitez sérieusement à remettre ça. Après tout, on est bien à trois. Et si vous adoptiez plutôt un hamster ?

Vous avez un maximum de C : To baby or not to baby ? A force de tourner l’idée dans votre tête, vous ne savez plus où vous en êtes. Du coup, vous hésitez à jouer ça aux dés ? « Si je fais un 6, on remet ça. D’accord ? »

Et vous ? Plutôt A, B ou C ?

Photo Credit: demandaj

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 15 juillet 2014 et mis à jour le 14 mai 2019 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


32 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sissi
    le

    BBBBB! Ah mais pas de hamster, je nourris ceux de mes voisins en vacances, aucun intérêt ces bestioles! 😉 Les popples!! Génération 80’s monsieur Papa?! En revanche, 3 articles sur un second enfant… message subliminal??

    Répondre
  2. Emma June
    le

    Chez nous, c’est B définitivement! On en est à hésiter pour un lapin ou un cochon d’inde plutôt mais l’idée est là lol. Et puis en fait, MisterBB nous a dit « qu’il préférait attendre d’être grand pour un animal » donc on est tranquille! Ouf!

    Répondre
  3. Valou
    le

    Moi C-C-A-B mais desole je n ai pas de de chez moi… donc fille unique.

    Par contre, je rejoinds Sissi. My choup va bientot etre grande soeur…

    Répondre
  4. Doudou
    le

    CCAB…
    Mais j’ai tjs pas envie de tenter le diable :p
    On se débrouille très bien (même si les caprices viennent en force ces temps-ci) mais rien que le fait d’imaginer le truc en double… outch…

    Répondre
  5. Nanou
    le

    heu… il y avait pas 5 questions normalement?
    sinon j’oscille entre le A et le B… mais j’ai déjà prévu (du moins si la nature veut bien suivre) d’avoir un 2ème … et si je suis pas morte d’épuisement un 3ème…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Des fois 5, des fois 4, des fois 6, ça dépend de l’humeur ! Allez bonne chance pour le troisième, on a besoin de femmes comme toi pour rééquilibrer le tir 🙂

      Répondre
  6. Valou
    le

    Hier, lors de notre sortie parc, j ai regarde une scene qui n a fait que me conforter dans mon choix.
    Un petit mec d environ 6 ans, lancait des cailloux sur d autres petits. Sa petite soeur de 3 ans s est mise à imiter son frere. Resultat elle s est faite gronder avec fessée et a pleuré pendant que le frère etait tranquille puisqu il avait juste lancé sa soeur et s etait arrêté juste avant que le pere ne s en rende compte. Je me disais « quel morpion ». Il profitait de sa position d aine pir faire faire des betises à sa petite soeur. Et le père n y a vu que du feu. Bref jamais deux deja que j ai du mal à maîtriser mon unique ! Et puis je ne supporte pas les jalousies et querelles fraternelles.

    Répondre
      • Valou
        le

        Oui c est sûr mais il faut bien s entendre et ce n est pas tjs le cas. Moi je ne suis pas fille unique et j ai de bonnes relations avec mon frere et ma soeur mais pour autant pas de deuz car je vois trop les dégâts qur cela peut faire parfois

        Répondre
  7. lylou
    le

    3eme article en peu de temps sur le sujet la question est au coeur de tes pensées 😉 ici jai du un max de C et c’est bien ça en ce moment poussinette cherche a s’affirmer vadrouille dans la maison en touchant a tout c’est pas le moment de remettre le couvert mais plus tard qui sait !

    Répondre
  8. lylou
    le

    D’ailleurs je vais aller lire tes billets sur l’affirmation de bébé ce n’est pas encore le terrible two puisqu’elle a 15 mois mais mademoiselle nous montre quand elle ne veut pas quelque chose et s’oppose !

    Répondre
  9. kategriss
    le

    On en avait discuté avec mon mari mais ce n’est pas encore au programme. Fiston commence à peine à être autonome pour certains trucs (jouer, s’habiller un peu) donc pas question d’un nourrisson. Peut-être à ses 6 ans quand il ira à l’école (ou 7, ou 8, ou pas en fait…).

    Répondre
  10. Twins And Us
    le

    Coucou,
    Alors ici on sort le Joker, car on a fait comme les shampooings ! 2 en 1 -;) La 2ème est arrivée 6 minutes après la 1ère… #jumelles
    Dommage de ne pas pouvoir jouer, car je le trouve top ce test, sauf que ça marche pas dans mon cas…

    Répondre