La petite robe qui tourne

8 Nov 2016

Si vous avez une fille de – plus ou moins – l’âge de Mychoup’, sans doute vous a-t-elle déjà exprimé sa désapprobation quant à l’idée de porter des pantalons.

Je ne sais pas s’il s’agit d’une histoire de générations, d’hormones ou d’influence lunaire, toujours est-il qu’elle et ses copines ne jurent plus que par les robes. De préférence larges, pailletées et surtout volantes. Pour les faire tournoyer sur des airs qu’elles aiment fredonner.

Dans la cour de récré, les filles passent leurs tenues en revue, apprécient les fanfreluches de l’une et les brillants de l’autre. Elles se rêvent en princesses, en danseuses ou en stars et elles rient comme seuls les enfants savent le faire.

Ma poulette est si coquette qu’il a fallu lui offrir une coiffeuse et du maquillage bio. Le samedi matin, elle enfile sa robe préférée, se colore les paupières et se peinturlure les ongles avant de venir nous retrouver. « Dis papa, je suis belle hein ? Viens, on va danser ! »

Je vais vous dire la vérité : si elle m’agace à refuser les pantalons que je m’échine à lui proposer, je suis fière de ma fille. Fière qu’elle revendique son droit à la féminité. Fière qu’elle défende ce qu’elle veut être avant qu’on ne lui impose ce qu’elle doit devenir. Dans un monde qui accepte de moins en moins que nos filles s’habillent comme elles l’entendent, sa lubie fait presque office de résistance, innocente mais vive.

Ciment de l’unité entre les peuples, la liberté est un droit qui se conquiert chaque jour. De Martin Luther King à Simone de Beauvoir, de grands esprits y ont consacré leur vie, après en avoir découvert la valeur alors qu’ils n’étaient qu’enfants. Et d’illustres inconnu(e)s prennent silencieusement le relais chaque jour, se battant pour exister telle qu’ils/elles l’entendent. J’espère qu’à sa mesure, Mychoup’ saura mettre son sale caractère au service de ce combat. Pour elle et pour les autres. #GirlzPower

Et vous ? Votre fille fait-elle une fixation sur les robes ? Comment gérez-vous cette question ?  

D’autres articles ?

Crédit photo : petite fille en robe

11 réponses to “La petite robe qui tourne”

  1. Corinne (Couleur Café) 8 novembre 2016 at 13 h 31 min #

    Je sais très bien ce que c’est, j’en ai un peu parlé ici 😉
    http://www.couleurcafe.pro/2016/05/des-robes-qui-tournent.html

    • Olivier 8 novembre 2016 at 13 h 52 min #

      Je me doutais bien que je n’étais pas le seul à vivre ça 🙂

  2. maman est occupée 8 novembre 2016 at 14 h 21 min #

    Les robes, c’était avant… l’hiver ! Vive les pantalons pour avoir bien chaud aux jambes par ce froid !

    • Olivier 8 novembre 2016 at 15 h 04 min #

      Tu rêves… collants forever ici ! Elle ne renoncera pas si facilement !

      • Doudou 17 novembre 2016 at 17 h 04 min #

        Je plussois !
        Ma fille réclame une jupe, une robe, chaque jour que dieu fait.
        Le seul moyen qu’elle mette un pantalon, c’est de lui montrer A+B=Toutes les jupons ou tous les collants dans le panier à linge sale ^_^’

  3. Claire 8 novembre 2016 at 16 h 27 min #

    Chez nous aussi, les robes sont incontournables. Je dois me battre pour leur (j’en ai 2) faire mettre des pantalons.

    Il y a quelques années ma grande avait refusé tout pantalon tout l’hiver sauf lorsqu’il a neigé !

    • Olivier 8 novembre 2016 at 16 h 32 min #

      ben voilà, on a le même modèle. Ici, elle s’est laissée convaincre pour le sport, mais c’est tout 🙂

  4. Nakiloe 10 novembre 2016 at 15 h 27 min #

    Et manifestement, c’est pas une histoire d’école ou d’influence de groupe : ma fille de 2 ans 1/2, gardée par son papa, adore ses robes qui tournent. Sans refuser les pantalons (qu’elle trouve quand même plus pratiques pour l’escalade 😛 ), elle tourne naturellement sur elle-même dès qu’elle en a une ^^

    • Olivier 10 novembre 2016 at 16 h 36 min #

      Les robes qui tournent ont donc un avenir radieux devant elles. Et c’est pas plus mal !

  5. Doudou 17 novembre 2016 at 17 h 09 min #

    Oui, tous les matins j’entend « Maman je veux une jupe », ou « Noooon Maman, je veux une robe! »… (Et non, en ce moment, c’est pas Papa… parait que je fais des erreurs de goût vestimentaires, alors je m’en mêle plus lol).

    Et le fait est que ce n’est plus l’été, et qu’à cette âge, on n’a pas une garde robe ultra fourni (nos pépettes grandissent trop vite pour ça!), et il faut lui expliquer que tout est à laver en gros (une fois le stock épuisé), donc reste que des pantalons…

    Mais comme toi Olivier, je ne peux être que fier en voyant ma fille si décidée à choisir ce qu’elle souhaite porter, si féminine et fier de le montrer, i’love my pepette 😀

Envoyez une réponse