Bébé et l’apprentissage de la politesse

bébé et la politesse

Dans notre petite famille, la politesse occupe une place importante.

Pour ma part, j’ai toujours pensé qu’un « bonjour  madame» avenant, un « merci mademoiselle » prévenant ou un « je vous en prie monsieur » courtois avait le pouvoir de rendre le sourire à ceux qui l’ont momentanément perdu.

Vous devriez essayer, dans la rue ou dans les boutiques, en tenant une porte à un passant par exemple. Le résultat est surprenant.

Et bien sûr, super maman comme moi tenons à ce que Mychoup’ apprenne les principales règles de politesse, qu’elle maîtrise ce pouvoir.

Apprentissage de la politesse : découverte des règles

Depuis déjà de long mois, Mychoup’ a pris l’habitude de saluer les gens que nous croisons, qu’elle les connaisse ou pas. Passées les quelques minutes d’hésitation traditionnelles, elle s’embarque d’ailleurs régulièrement dans des tournées de bisous qu’elle destine à toute l’assemblée. Et alterne les plaisirs au moment du départ : « orvoir », « salut » et « abinto » font désormais partie de sa palette lexicale. Pour notre plus grande fierté.

Il y a quelques mois, super maman et moi lui avons appris le remerciement. Sans certitude quant à sa compréhension exacte de cette formule de politesse. Mychoup’ répète effectivement « Arci Arci Arci » dès qu’on accède à ses demandes, mais elle remercie également chaleureusement ses interlocuteurs, lorsqu’elle leur donne elle-même quelque-chose.

Notre combat du moment : « s’il te plait ». Sur ce coup là, il y a encore du boulot. Quand on lui demande de répéter, elle nous regarde avec de grands yeux perdus. Mais petit à petit, la formule fait son chemin.

L’apprentissage de la politesse en 3 astuces

Pour apprendre la politesse aux enfants, pas de secret. Il faut commencer par s’appliquer à soi-même ce qu’on souhaite voir reproduit par bébé. Du coup, super maman et moi sommes régulièrement extrêmement cordiaux entre nous. On dirait presque la maison des Bisounours. Mais bon, il faut bien montrer l’exemple.

L’autre astuce est ludique. En jouant avec bébé à s’échanger des objets quelconques, on multiplie également les opportunités de répéter les formules de politesse fondamentales. Alors on joue, parfois longtemps, à se donner des assiettes, des tasse, des cuillères, dans un grand concert de « Arci », « teplait »…

Sans oublier de féliciter bébé à chaque fois qu’elle réussit à placer correctement l’une de ces formules ! La valorisation, c’est encore la meilleure solution en matière d’apprentissage de la politesse.

Allez, prochaine étape : « Je t’en prie ». Mais là, j’ai peur qu’on galère un peu !

Et vous ? La courtoisie est-elle importante pour vous ? Comment avez-vous appris la politesse à vos enfants ? Avez-vous rencontré des difficultés dans l’apprentissage de la politesse ? Quelles astuces avez-vous mis en œuvre ?

Photo Credit: Alain Bachellier via Compfight cc

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 15 avril 2013 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


29 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Amélie Epicétout
    le

    Tiens c’est marrant nous aussi on est en pleine galère du « s’il te plait ». Celui là il a du mal à venir mais bon en même temps, avant, pour elle un simple pointage du doigt pour désigner l’objet suffisait pour qu’on lui donne donc je pense qu’elle a du mal à saisir l’intérêt. Alors que le « merci » est venu très vite, dans ses premiers mots en fait, et oui elle le dit aussi quand elle nous donne quelquechose. Mais sinon elle dit fièrement bonjour (sauf quand on lui demande expressément, forcément) à toutes les personnes qu’on croise.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ah bah voilà, on doit avoir à peu près le même modèle ! Le « merci » a été acquis très vite aussi…
      C’est assez marrant de les voir « jouer » avec ces formules de politesse !

      Répondre
  2. Beeldoway
    le

    Je ne suis pas parent mais éducateur de jeunes enfants.

    Par rapport à la politesse, je suis moins exigeant. Je trouve que la politesse n’a de sens que pour nous, adultes. C’est une exigence sociale qui n’a pas encore de véritable signification pour l’enfant avant 5 voir 6 ans selon moi, avec la scolarisation. D’ailleurs ce n’est qu’à partir de cet âge que l’enfant est vraiment « socialisé ». Avant ça, l’enfant est caractérisé par son égocentrisme, ce qui est un processus « normal ». Je pense qu’un jeune enfant qui dit merci, bonjour, aurevoir … le dit simplement parcequ’il voit que cela fait plaisir à son entourage …et à cet âge ils aiment faire plaisir. Je pense que la politesse s’apprend avec le temps, et avec l’imitation comme tout code social et qu’il n’est pas nécessaire de leur « apprendre ». Mais après ce n’est que mon point de vu, issu de mes valeurs et de mes observations.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Merci de ton avis ! Comme tu le dis, je pense aussi que la politesse s’apprend avec le temps et l’imitation. Et si Mychoup’ ne répète pour l’instant ces mots que pour nous faire plaisir, n’est-on pas là dans la toute première étape de l’apprentissage ?

      Répondre
    • Marty
      le

      tout à fait d’accord Beeldoway, et pourtant je m’évertue aussi à apprendre les formules de politesses, déjà car ils apprennent super vite donc autant en profiter 😉 et ça les immerge davantage dans la dynamique sociale; ils sont d’ailleur qualifiés de tellement mignons lorsque du haut de leurs 1-2 ans ils tentent déjà quelques rudiments de politesse
      et puis il n’est pas question d’apprentissage au sens scolaire mais justement par imitation et est donc acquise lorsque cela prend enfin la vrai signification

      Répondre
    • Beeldoway
      le

      Oui, ils sont peut être déjà un peu dans l’imitation ^^.
      Mais bon, je dois avouer que moi même j’ai un peu du « mal » avec la politesse, surement dû a mon vécu. J’avais des parents à l’époque TRES exigeants vis à vis de ça … ce qui m’a un peu « traumatisé ». Aujourd’hui je suis plutôt « à la cool » avec ces notions de politesse. Dans ma pratique je ne demande rien aux enfants. Ils disent merci ok, ils ne le disent pas, temps pis. Je ne lui dis pas « et le merci ? » ou « on dit quoi ? ». Un simple regard, un sourire me suffit à cet âge.
      J’avais bien compris que vous ne parliez pas d’apprentissage type scolaire mais pour certains parents c’est le cas et là pour moi ça me gene :s … Le nombre de parents que j’ai vu récupérer leur enfant à la crèche et dire à leurs enfants « Dis au revoir », l’enfant qui me regarde avec un petit sourire en coin et le parent insister « Dis au revoir sinon tu es puni ! ». Certain en arrivent parfois à la fessée et ça … c’est pas cool :s. Certains parents ont peur que leur enfant passent pour « impoli », « mal éduqué », s’il ne dit pas merci, au revoir, s’il te plait … trés tôt.
      En tout cas vous n’êtes pas là-dedans mais, je voulais partager ici les observations que j’ai pu faire, parfois, lorsque j’étais en crèche et qui m’ont un peu choqué …
      Enfin, là on touche aux valeurs de chacun et c’est ce qui fait la richesse des méthodes éducatives 🙂

      Répondre
      • Olivier
        le

        Ton éclairage est intéressant. Effectivement, tous les parents ne mettent pas le même sens derrière le mot « apprentissage », et tous n’ont pas les mêmes exigences !
        Evidemment, jamais je n’irai coller une fessée à Mychoup’ parce qu’elle n’a pas dit « bonjour » (ni pour une autre raison d’ailleurs). Et elle ne sera pas non plus punie pour ça.
        Du coup, je te rejoins : il n’est pas nécessaire d’être exigeant avec des enfants en bas âge sur les questions de politesse. On a bien le temps !
        Ton point de vue, extérieur à la sphère familiale, est intéressant : Un vrai miroir, qui doit parfois refléter nos propres égarements de parents !

        Répondre
        • Beeldoway
          le

          Merci !
          En tout cas ton blog est trés intéressant. Il me permet d’avoir moi, futur professionnel, un éclairage « coté » parent, permettant de questionner et nuancer ma pratique. Tant qu’on a pas d’enfant, il y a certaines choses que l’on ne peut pas comprendre ^^

          Répondre
          • Olivier
            le

            Merci à toi ! Si tu veux en savoir plus, tu sais ce qu’il te reste à faire 😉 Mais attention, c’est pas facile la vie de père…

  3. Maman extraterrestre
    le

    Haaa le merci… comme a dit Marty je trouve ca tellement mignon ihihi sauf que… PetitMartien en est loiiin du haut de ses presque20mois… Mais… Il fait signe à tout le monde pour dire bonjour ou au revoir et ca j’en suis fière ! Chez nous ca fonctionne plutôt avec des gestes et à son âge je trouve ca plus « logique » 🙂 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      Des gestes ou des mots… tout dépend des habitudes de bébé. Mychoup’ est une grande bavarde, qui adore être entourée. Ceci explique probablement cela 😉

      Répondre
      • Maman extraterrestre
        le

        Hihihi oui sans doute ! Ici ca bavarde pas beaucoup… ca signe par contre, alors qu’on ne lui a jamais réellement rien signé…
        J’ai quand même hâte d’avoir des « Arciiiiiiiii » 😀 😀

        Répondre
  4. Isabelle
    le

    La mienne n’a que douze mois, j’essaie de commence à lui apprendre la politesse, je trouve comme vous que c’est essentiel. Mais je suis pas sûre qu’elle ait tout compris car par exemple quand je lui donne quelque chose qu’elle demande, je lui dit : »merci Maman » comme si elle devait le répéter après moi… Mais elle doit juste penser que c’est à moi de le dire … en fait… Bref, il faut que je revoie mes méthodes 😉
    Sinon elle dit « ôvoar » ça veut dire bonjour, coucou, allo et au revoir ! Elle est distribue des coucous et des bisous à tout le monde dès qu’on entre dans une pièce où il y a du monde, ou dans le bus, ce qui lui vaut son petit succès !

    Répondre
    • Olivier
      le

      Effectivement, ici aussi, on s’y prend comme toi. Il a fallu du temps pour qu’elle comprenne qu’elle devait répéter ce que nous disions, mais ça vient progressivement. On ne l’a presse pas pour qu’elle ne perde pas confiance. L’apprentissage doit rester ludique à notre avis 😉

      Répondre
  5. Clairou
    le

    Oulala la politesse….
    Pour les petits ça ne me gêne pas, je connais leur timidité, à commencer par la sangsue même si elle connait… Jamais puni pour ça…

    On est dedans aussi, le  » siouplait » est acquis ça y est!! Et elle sait lequel utiliser quand il faut.

    Par contre pour les plus grands, je ne supporte pas l impolitesse….

    Répondre
    • Olivier
      le

      Waouh, la classe Sangsue. Pas facile de distinguer le merci du s’il te plait pourtant.
      Comme toi, à partir d’un certain âge, j’ai aussi beaucoup de mal avec le manque de politesse.

      Répondre
  6. Angelique
    le

    Ma puce vient de feter ses 2 ans il y a 3 jours, et ca fait quelques mois qu’on lui « apprends » la politesse. Evidemment quand je parle d’apprendre, je parle surtout d’encourager et de lui montrer l’exemple; pas question de la punir, de lui donner une fessee ou meme simplement de la gronder parce qu’elle refuse de dire bonjour ou merci! Qd je la recupere chez la nounou par exemple, je lui suggere de dire au revoir, mais si elle ne veut pas, moi je dis quelque chose du style « oh tu ne veux pas dire au revoir? Ce n’est pas grave, tu n’es pas obligee; mais moi je dis au revoir ». Mais bon, les bonjours au revoir en general les petits adorent de toutes facons. Le merci elle l’a integre tres vite (et je trouve d’ailleurs rigolo que d’elle meme, elle precise toujours a qui elle dit merci: « merci maman », « merci papa »…ou « merci dame » quand il s agit de quelqu un dont elle ne connait pas le nom, genre la caissiere du sypermarche). Par contre, j’avoue que j’insiste pas mal sur le s’il te plait. En fait, qd elle voulait quelque chose, elle avait prit l’habitude de demander toujours en pleurnichant, avant meme que j ai le temps de refuser (genre: tout va bien, on est en train de jouer et tt a coup c etait « biscuiiiiiiitttt, maaaamaaannnn » avec automatiquement un ton pleurnichard). Donc j’ai commencer a lui dire « ce n’est pas en pleurnichant que tu l’auras, il suffit de demander ou dire s’il te plait ». Elle a tres tres vite comprit que pour avoir quelque chose, elle n a pas besoin de pleurer, elle peut parler; du coup maintenant qd elle veut qq chose elle vient vers moi et dit : »demander maman teplait ».
    Je comprends bien que la politesse est une notion adulte avant tout, mais je pense qu’il n est jamais trop tot pour les encourager et montrer l’exemple. C’est comme le rangement: on dit souvent « ils sont trop petits pour ranger » et puis tout a coup, un jour qd ils ont 5-6 ans, on va vouloir qu’ils comprennent le concept! Je montre l’exemple a ma puce depuis qu’elle est bebe en rangeant ses jouets avant d’aller se coucher tous les soirs, avec une phrase du style « la journee est finie, on va ranger les jouets pour ne pas tomber dessus et se faire mal et pour les trouver facilement demain ». Au depart je faisais ca en la portant dans les bras, maintenant elle m’aide quand elle en a envie…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je retrouve mychoup’ dans ta description. Comme ta fille, elle chouinait quand elle voulait quelques chose. Du coup, on lui a appris à demander en gardant son calme. Et ça vient doucement.
      Par contre, elle range ses affaires depuis déjà plusieurs mois. Et elle y prend même un certain plaisir… D’ailleurs, elle a pas le choix parce qu’elle ne peut pas empiler éternellement les jouets les uns sur les autres sur la table basse du salon. A un moment, faut faire du tri 😉

      Répondre
  7. Flying-mama
    le

    Alors tout pareil, en montrant l’exemple c’est venu tout seul, sauf le s’il te plait qui est récalcitrant… Sans doute parce que nous le disons moins nous même!
    Mais la formule qui nous fait le plus rire, c’est « bon appétit »! On n’avait jamais pensé à lui inculquer cette phrase, c’est venu tout seul et ça plait beaucoup aux autres convives en général^^

    Répondre
    • Olivier
      le

      « Bon appétit », c’est une bonne idée d’expression à apprendre. Allez, je vais lancer le challenge à Mychoup’ dès ce soir 😉

      Répondre
      • peggy m
        le

        on en faisait un jeu et un plaisir de dire bon appétit avant chaque repas à Jolie Coeur et entre nous. Maintenant, c’est elle qui lance le « appéti » avant tout le monde, scotchant à chaque fois les convives autour de la table!! 😀

        Répondre
  8. peggy m
    le

    Ici aussi la politesse est importante. Ce n’est pas une exigence en soi, mais une simple règle de vie en société.
    Et c’est tout naturel. Alors pour Jolie Coeur, ça s’est fait tout seul. Et c’est maintenant tout naturellement qu’elle dit « merci », « owoir », « alut », « abinto », et qu’elle commence à mettre « plai » derrière ses demandes. Sans quoi je lui rappelle qu’elle peut le dire, et la félicite quand elle le fait.
    Le résultat est flagrant. ça fait d’elle une petite fille fort agréable, et ça met du baume au coeur chez les gens et chez nous…
    La politesse n’est autre qu’un respect et une ouverture envers autrui. Pas du tout une contrainte, ni une raison de pleurer ou de se facher… c’est juste moins sympa!
    🙂

    Répondre
  9. Agnès
    le

    Quand Simon a commencé à avoir pas mal de vocabulaire on a commencé à lui dire « tu dis merci » après lui avoir donné quelque chose, il le dit assez bien maintenant. Et à force de me voir faire merci de la main aux voitures qui nous laissent passer, il fait pareil, et maintenant il dit comme moi « merci ». Il trouve ça rigolo (il me dit souvent « golo la main » avant de le faire)
    Il avait remarqué aussi que je dis souvent « pardon » après avoir éternué, je me souviens d’une période, il n’avait que quelques mots, mais après avoir éternué il disait toujours quelque chose. Et plus récemment, il a compris l’échange « à tes souhaits »-« merci », il a éternué et tout de suite dit « merci ». Je lui ai dit « à tes souhaits Simon » il m’a répondu « oui ».
    Pour le s’il te plaît, ça commence, mais il le prononce « piè » et on ne comprend pas toujours. Le « Awa' » est venu tout seul, même s’il le fait encore beaucoup avec la main. La nounou m’a dit d’ailleurs que les matins où il ne veut pas me laisser partir, qu’il se met à pleurer et bouder dans ses bras, il remue quand même la main une fois que j’ai le dos tourné. Il nous a surpris quand il a commencé à dire « bonjour » aux gens qu’on croisait dans la rue : à n’importe qui, et il est bien déçu quand on ne lui répond pas. Comme moi quand j’étais petite en fait, je me souviens que quand on allait en montagne avec mes parents on disait bonjour à tous les gens qu’on croisait ou doublait ; à force que personne ne nous réponde, on a fini par arrêter, mais aujourd’hui quand un enfant me dit bonjour, je lui réponds avec le sourire !
    Il a aussi assez bien compris « pardon » et le dit spontanément, sauf quand il tape de colère. Là en général, on le met au coin une ou deux minutes, ensuite il fait un câlin et un bisou.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Rho, c’est mignon ces petites tranches de vie avec ton petit Simon. Pour ma part, je ne me lasse pas de ces petits riens du quotidien 😉

      Répondre
  10. netaddicta
    le

    Pour ma fille (qui a toujours exactement l’âge de la tienne), nous tenons aussi absolument à ce qu’elle apprenne la politesse. Problème maintenant elle est persuadée que si elle dit « siteplai » , elle obtiendra ce qu’elle veut genre « Non, pas de dernier tout de toboggan on rentre » « siteplai maman veu toboggan ». Ou encore que le « padon » excuse toutes les bêtises, exemple je fais une grosse bêtise et pour éviter le coin, je dis « padon ». Par contre, elle a bien compris qu’il était nécessaire pour sortir du coin.
    Mais c’est vrai que c’est mignon de les voir polis. L’autre jour elle a volontairement renversé quelque chose dans un magasin et là je lui ai demandé devant la vendeuse « qu’est-ce qu’on dit? » « … » un peu plus sévèrement « qu’est-ce qu’on dit? » « padon… ». Ajoutée à la mine boudeuse, la vendeuse était sous le charme et je me suis quand même sentie moins bête

    Répondre
    • Olivier
      le

      Et oui, nous enfants sont malins. Et certains comprennent très vite à quoi peut leur servir la politesse, pour obtenir ce qu’ils veulent rapidement notamment 😉

      Répondre