Bébé chez le coiffeur ? Oh my god !

faut-il couper les cheveux de bébé

Elle a bien choisi son moment. A la pause clope dans le jardin, juste après le diner. 2 ou 3 verres de vin dans le gosier, la fatigue aidant, elle a sans doute pensé que sa fourbe requête passerait comme une lettre à La Poste. Elle est comme ça Super-maman. Elle prémédite ses coups.

Le coup du dindon

« Tu sais, je suis de permanence au boulot le week-end prochain », me lance-t-elle ainsi, d’un air aussi louche que décontracté. « Tu en profiteras pour emmener Mychoup’ chez le coiffeur, samedi après-midi. » A ce stade de l’histoire, notez la finesse de l’attaque : emploi du futur, et non du conditionnel, dans une phrase construite à l’affirmative et non à la forme interrogative, comme on serait en droit de l’attendre.

Mais voilà, même après une bouteille entière de Bordeaux, je suis capable de rester plus ou moins lucide. Ma réponse n’a donc pas tardé à fuser : « Non, mais tu m’as pris pour un dindon ou quoi ! »

Son côté punk

Retour en arrière : depuis plus d’un mois, Super-maman me bassine avec sa nouvelle lubie : conduire Bébé chez le coiffeur.  Mychoup’ a, il est vrai, le cheveu bouclé et hirsute. Son crâne ressemble aux steppes arides d’Asie centrale : un enchevêtrement de touffes ponctué de trous. Personne n’accepterait de se promener avec cette tignasse. Sauf Mychoup’, qui cultive vraisemblablement son côté punk.

Pour moi, il est hors de question d’emmener bébé chez le coiffeur, à moins d’avoir envie de reconstituer la scène de meurtre d’un épisode de Dexter, avant nettoyage. Bébé n’aime pas que des étrangers la tripotent, et déteste encore plus la contrainte. Parlez-en à Mister Doc, dont le bas ventre résonne encore des coups de pieds décochés par un bébé rouge de fureur !

Bébé chez le coiffeur, le bilan

Mais voilà, c’était sans compter sur l’intervention de grand-mère. Profitant de nos hésitations, elle a emmené Mychoup’ chez sa coiffeuse préférée à la première occasion. Comme prévu, Bébé a fait ses yeux revolver. Comme prévu, elle a hurlé, l’a insultée et menacé de manger ses tripes en salade si elle approchait sa paire de ciseaux de sa tignasse de rêve. Et comme prévu, la coiffeuse n’a pas réussi a lui enlever plus de 3 mèches de cheveux.

La bonne nouvelle, c’est qu’au moins,ce premier passage chez la coiffeuse ne ruinera pas grand-mère. Au passage en caisse, on ne lui a réclamé que deux euros !

Et chez vous ? Vous souvenez-vous de la première fois chez le coiffeur ? Comment ça s’est passé ? Existe-t-il un âge pour couper les cheveux de bébé ? Votre enfant est-il plutôt du genre docile devant une paire de ciseaux ?

Crédit photo : Noche

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 6 août 2012 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


19 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Stephanie
    le

    La première fois, ce fut il y a 1 mois. Ma grenouille avait alors 7 mois….
    Je voulais couper, histoire d’homogénéiser la longueur des cheveux…
    ça s’est très bien passé (bon, elle n’avait que 4-5 coups de ciseaux à mettre)..
    On me disait que c’était tôt mais maintenant, les cheveux poussent plus (je trouve) et surtout, ça fait une jolie petite chevelure et plus la coupe banane d’Elvis !!

    Répondre
  2. Pascale
    le

    J’ai emmené mon p’tit loup le mois dernier, à ses 17 mois 🙂
    Il a commencé par hurler, crier, puis j’ai sorti l’arme fatale : « mon téléphone » et je lui ai mis une vidéo d’un de ses musiciens préférés (David Garett). Et hop !!! le calme total 🙂

    Répondre
  3. MaCyMa
    le

    J’ai emmené Paquet pour la première il y a plus d’un mois et ça s’est plutôt bien passé. Il me faisait ses yeux malheureux mais au final, il n’a pas pleuré et ne bougeait pas beaucoup. Tip top! La prochaine fois, j’emmènerai son livre préféré, ça peut aider ou alors je sortirai mon téléphone (Merci Pascale pour l’astuce).
    Courage pour le prochain essai!

    Répondre
  4. mamananonyme
    le

    c’était il y a 1 ou 2 mois pour la petite – vers 18 mois – donc.

    Je vais des filles aux cheveux très fin et très droit ( l’inverse de MyChoup donc).

    La coiffeuse est top, c’est la mienne depuis 2/3 ans. Elle est douce, jolie… ça passe grave avec les marmots !
    Nous y sommes allés en famille, la grande à montré l’exemple à la petite !

    Résultat : un jolie carré court et 10 euros seulement.

    Répondre
  5. cocoon
    le

    premier coiffeur 18 mois un pur bonheur un enfant model.. depuis il a 4 ans et chaque mois je pense au calvaire de ma pauvre coiffeuse qui ne peut meme pas lui laver les cheveux….

    Répondre
  6. Olivier
    le

    Le coup du téléphone, c’est pas mal ça… Ca devrait maintenir Mychoup’ au calme pendant au moins 2 minutes ! 🙂

    Répondre
  7. Milie
    le

    ouii !! elle devait avoir 1 an (en fait, je sais plus lol) mais j’ai gardé sa première mèche coupée dans une enveloppe avec la date dessus 😉

    Répondre
  8. colleau
    le

    je viens de lire les commentaires et comment dire ….. ici ça a été avant les 1 an …. :/ ^^ mon aînée y a été genre à 4 mois car chez elle ça poussait que sur le dessus, nana franchement s’était moche, ma 2nde est restée en version chauve un peu plus longtemps, 1ère visite chez Mme ciseaux vers 1 an et pareil elle était en mode touffe gruyère ^^ et pour mon dernier ça devait être pour ses 8 mois pareil pour homogénéiser les mini pousses qui explosaient de ci de là ….. l’avantage est qu’aujourd’hui toute ma tribu n’angoisse pas à l’idée d’aller chez le coiffeur même si mes 2 blondes ont décrétées d’avoir la même coupe de cheveux que Raiponce ……

    Répondre
  9. Soizic
    le

    HAHA je risque pas d’envoyer ma Louise chez le coiffeur, elle n’a que 3 cheveux quise battent en duel (à 19 mois). On notera que ce sont 3 cheveux TOUJOURS emmêlés, et c’est un peu un problème. M’enfin on ne compte pas encore la faire passer par la case coiffeur. Je ne sais pas vraiment vers quel âge on commence à les emmener en fait. Peut-être quand c’est vraiment nécessaire ? Vers 3 ou 4 ans je suppose ?
    Sais pas, en tout cas le coup des 2 euros m’a fait bien rire. ^^

    Répondre
  10. La Tellectuelle
    le

    Progé n’a eu des cheveux que vers 2 ans. Elle était terrorisée par la coiffeuse, et n’a pas bougé d’un iota. Ce n’est qu’au bonbon de la fin qu’elle s’est détendue.

    Entropie a des cheveux depuis avant sa naissance. A 11 mois, je lui mets des petits coups de ciseaux, l’air de rien, pendant qu’elle mange (sortie du contexte, cette phrase est savoureuse) ce qui ne l’empêche pas de bouger dans tous les sens.

    Elle a des crans partout, mais je m’en fous, elle n’a plus les cheveux dans les yeux.

    Répondre
  11. Olivier
    le

    @Soizic : quand ils en ont besoin, ou quand les parents se sentent prêts à prendre le risque…

    @La Tellectuelle : T’as bien raison. De toute façon, ils auront le temps de repousser avent d’Entropie s’intéresse de prêt à son look 😉

    Répondre
  12. Julia
    le

    Chez nous, on rêve de jolies petites boucles brunes mais pour l’instant il n’y a que 3 cheveux qui poussent sur le dessus du crane de notrechoupànous!

    On espère pouvoir lui faire des petites couettes à la rentrée en maternelle (dans 2 ans quoi!) mais d’ici là, on l’habille en rose, on lui met des maillots de bain avec écrit dessus « miss Vahiné », on lui met des petits foulards fleuris,… pour éviter les nombreux « mais qu’IL est mignon »…!!

    Alors le coiffeur, bah c’est pas pour tout de suite! Même si ma coiffeuse (qui me coiffe depuis 20 ans) m’apporte à chaque fois son argument qu’elle croit imparable « mais faut couper, ça poussera mieux après ». Oui, d’accord, mais couper quoi?!

    Répondre
  13. donmiss
    le

    ici premier vrai coiffeur il y a 2 semaine pour Grandbonhomme (2ans et demi) et ma crainte s est justifiée!! il n a pas arrété de bougé (pas hyperactif mais presque) mais la coiffeuse a été super et on a reussi (vrai coupe de garcon pour la rentrée!!) jusqu a présent c etait tondeuse avec papa (l avantage des garcons!!) et Petitbonhomme(14mois) a eu sa premiere coupe hier a la maison (trois cheuveux mais hyper long du coup ca lui faisait une crète sur le dessus a mourir de rire) et super calme pas bougé du tout!!!

    Répondre
  14. coiffeuse lille
    le

    Personnellemnt j’ai coupé ma petit fille jusqu’a c’est 2ans enmené un bb de quelque mois au coiffeur comporte certain risque, plus fragile il résiste moin a tous ces microbe et autre probleme qui peu éxisté au niveau de l’hygiene dans les salons de coiffure

    Répondre
  15. Elo
    le

    Choupie est également une terreur du genre « personne ne me touche ». A 12 mois, je suis allée dans un salon de coiffure, désolée d’avance pour le pauvre coiffeur qui allait se la coller.
    En fait, il a carrément assuré : il a demandé à une de ses collègues de se planter face à Choupie et lui faire des grimaces, tourne petit moulin etc…
    Ca a super bien marché !!
    Autre fois, dans la galerie d’Auchan sud : Choupie était dans le caddie. La coiffeuse m’a dit de la laisser dedans, elle est venue à nous devant le salon, j’ai refilé un pain au chocolat à Choupie (car elle aussi, la bouffe, c’est sa passion !), et hop ! Affaire réglée en 2 min !
    Et franchement, je suis étonnée qu’ils vous fassent payer à cet âge là, car les 2 ou 3 salons de coiffure où je l’ai emmenée me l’on t fait gratos !

    Répondre
    • Olivier
      le

      Waouh, bravo pour l’imagination dans les stratagèmes 🙂 Pour la question du paiement, on n’a pas du tomber sur les bons salons. Cela dit, grand-mère ne s’est pas faite dévaliser non plus !

      Répondre
  16. Simone
    le

    Nous avons attendu les 3 ans de notre fille pour l’emmener chez le coiffeur. Avant comme elle arrivait pas à rester plus de 33 secondes sur une chaise, ça nous paraissait compliqué…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Effectivement ! Et tout c’est bien passé ? Comme chez le docteur ou l’ophtalmo, Mychoup’ nous surprend à chaque fois par son calme et sa docilité chez le coiffeur. Elle se prend au jeu, observe et se laisse faire. Et ensuite, on joue au docteur et à la coiffeuse à la maison pendant des semaines 🙂

      Répondre