Des chiffres et des lettres

enfants : des chiffres et des lettres

Depuis longtemps, Mychoup’ s’amuse à déchiffrer nos codes. Et elle apprend avec gourmandise.

Ca a commencé avec les lettres. Ensemble, on les dessine, on les repère dans un texte et on chante l’alphabet. Son passe-temps du moment : écrire son diminutif, et identifier les « L » et les « G » qui entament des prénoms qu’elle connait bien.

Mais aujourd’hui, c’est sur les chiffres que son attention se focalise. Depuis plus d’un an déjà, elle compte avec assurance jusqu’à 10, et je lui ai appris à passer le cap de la première dizaine récemment, sans illusion sur sa compréhension du principe général.

Et puis un soir, Mychoup’ est venu s’installer à côté de moi. Elle m’a regardé de ses petits yeux tout ronds, pleine de conviction dans le regard. Et elle a commencé : 1, 2, 3…, 8, 9, 10, 11…, 18, 19, 20.

Moi : « et après Mychoup’ ? »

Elle : « 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29 ! »

Quoi ? Elle aurait compris le système des dizaines ? Impossible ! Il fallait que j’en ai le cœur net.

Moi : « 30, 31… la suite ? »

Elle : « 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39. Et après papa ? »

Moi : « 40… »

Elle : « 41, 42, 43… »

Pour tout vous dire, je l’ai arrêté à 50. Après un instant de réflexion, elle admettait finalement qu’effectivement, elle était déjà allée assez loin pour aujourd’hui, et qu’il conviendrait de réviser avant de continuer.

Mais du haut de ses 4 ans, ma fille venait de me prouver qu’il n’y a que les enfants pour dévorer le savoir avec autant de frénésie. Et je me rappelle penaud mes années lycée, que je passais à traîner des pieds de salle de classe en salle de classe, préférant le radiateur et la fenêtre aux places de devant.

Tout ça pour dire que le bonheur d’être parents se niche dans de bien petites choses finalement. Mais ce soir-là, j’étais terriblement fier d’en être.

Et vous ? Les capacités d’apprentissage de vos enfants vous impressionnent-elles ? Comment vos enfants réagissent-ils face aux chiffres ou aux lettres ? Dans quelles circonstances vous rendent-ils fier ?

Crédit photo : une petite fille apprend à compter, via Shutterstock

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 29 juin 2015 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


6 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Elise
    le

    Les premiers pas, les premiers mots, la première poésie, les premières lignes d’écriture… On ne manque jamais d’occasion d’être fier de nos enfants !

    Répondre
  2. Maman Marmotte
    le

    Dans la catégorie chiffres et lettres :
    – « Mamamama / Papapapa »
    – Sa première « vraie » tirade : « Moi veux ga’der mes beaux chaussu' »
    –  » »Ga’de Mama, un chevau ! »
    Je fonds !

    Répondre