Dialogue de sourds

dialogue de sourds entre un papa et sa fille

Un de ces débuts de soirée comme il en existe tant : affairé aux fourneaux, je prépare le repas du soir, pendant que Mychoup’ décide de brûler de la gomme.

Assise sur son tapis de petites voitures, elle s’invente un road-trip en camping-car miniature, en Mustang d’opérette, et autres majorettes. Les pneus crissent et les moteurs vrombissent, façon Fast and Furious de salon. Mychoup’ est visiblement prête à essorer les gaz pour taper le chrono. Elle appuie sur le champignon, pied au plancher ! Quand tout à coup…

Elle : « Papa, tu veux jouer avec moi aux petites voitures ? »

Moi : « Non mon cœur, je prépare à manger. »

Elle : « Viens jouer avec moi aux petites voitures ! »

Moi : « Bébé, regarde : je prépare ton repas. »

Elle : « Tu veux quelle voiture ? »

Moi : « Tu as vu ? Je suis en train de te préparer ton plat préféré… »

Elle : « Tu veux le camping-car ? »

Moi : « Epinards ou pâtes ? »

Elle : « La jaune ou la noire ? »

Moi : « Avec des Knacki ? »

Elle : « Mets les panneaux sur le tapis, Papa ! »

Moi : « Mychoup’, regarde, j’ai les mains sales. On jouera plus tard ! »

Elle : « T’as vu, elle est belle la voiture. Tiens papa ! »

Moi : « Steuplait, laisse-moi tranquille. Va jouer toute seule un peu. »

Elle : « Tiens prends la jaune, parce que la noire, elle a eu un accident ! »

Moi : « … »

Elle « Viens jouer avec moi, Papa. S’il te plait… »

Moi : « … »

Elle : « Paaapppaaaa, siiiiillllteplait ! »

Moi : « Ok bébé, on joue un peu. Mais quand c’est chaud, on file à table, ok ? »

Elle : « Oooouuuuiiiii ! T’aime papa. » (Tu m’étonnes…)

Et vous ? Comment répondez-vous aux assauts répétés de vos enfants ? Qui cède le plus rapidement : papa ou maman ?

Photo Credit: Mario Inoportuno via Compfight cc

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 4 mars 2014 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


23 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. clairou
    le

    chez nous ce sont les câlins…
    si on l écoutait c est simple on nous prendrais pour des siamoises…
    donc obligée de ne pas céder et j y arrive mais papa beaucoup moins…
    un soir de la semaine dernière il me dit  » mais pourquoi tu la repousse comme ça, elle veut juste un câlin »
    je lui explique que c est toute la journée, que c est bon là j ai eu ma dose… que ça fait 3 semaine que c est comme ça non stop (1 semaine de maladie et 2 semaines de vacances…)
    donc il lui dit  » viens faire un câlin à papa »

    Dimanche soir après un week end en famille, la sangsue lui demande un câlin et là il refuse… Et là j ai pris un malin plaisir à lui ressortir sa petite phrase l air indigné…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ah les calins, nous on en aimerait bien davantage parfois… mais Mychoup’ préfère jouer aux petites voitures 🙂 chacun sa croix !

      Répondre
  2. Miss Barjabulle
    le

    Papa cède plus rapidement, focémment il travaille la journée et la voit moins, donc dès qu’elle lui fait ses ptits yeux du chat poté il craque ^^
    Je suis avec les enfants toute la journée donc l’endurance à toute épreuve ou presque.
    Je craque aussi pour les ptits yeux tout mouillés, pas à chaque fois mais quand même elle arrive à m’avoir^^

    Répondre
  3. Céline Poupouille
    le

    Aaah ic pareil ca donne :
    L, 23mois : maman promener?
    Moi : non on va au bain
    L: papa promener?
    Nous: non cest l’heure du bain
    L: ah alors promener avec trotinette
    Moi: non va te deshabiller
    L: alors avec la voiture?
    Moi: NON
    L:mmmaammmaaannnn prrrrooooomeneeeerrrr
    Moi: Entends tu ma voix?
    L : Non

    ….. cest bien ce qu’il me semblait….

    Répondre
  4. Agnès
    le

    Nous c’est plus souvent la situation où on veut qu’il fasse quelque chose et qu’il est trop pris par son jeu. Du coup, on lui propose d’emporter son jouet (à table, dans son bain…) si c’est possible et il est d’accord tout de suite.
    Quand il veut qu’on joue avec lui, c’est surtout à son papa qu’il demande, donc c’est lui qui se débrouille, mais il est rarement entrain de faire un truc non-interruptible quand Simon est à la maison.

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est le problème avec les enfants. Quand ils sont là, impossible de faire un truc qui nécessite temps et concentration. Du coup, on joue 🙂

      Répondre
    • Olivier
      le

      j’ai essayé mais elle aime faire la cuisine uniquement quand il y a des oeufs à casser et des trucs à mélanger. Sinon, ça l’ennuie !

      Répondre
  5. Cloe D.
    le

    Il parle pas encore en phrases alors ça va mais il sait bien se faire comprendre, et quand il veut quelque chose c’est là tout de suite et t’as beau ire ce que tu veux il s’en fout… Et on essaie de pas céder, parce qu’on est vraiment occupés, alors en général ça finit en colères noires. En ce moment c’est crise sur crise, il grogne, il crache, un vrai lama!

    Répondre
  6. Hamelinna
    le

    Arrivée à la fin de ton article, je me dis « Ooooh, trop chou ! ».
    Donc tu peux aisément deviner qui se fait tout le temps avoir à la maison, parce que quoiqu’elle fasse, je trouverais toujours ça trop chou…
    Je tente de dire non, je tente de m’affirmer mais elle semble ne pas comprendre ou penser que je joue… (mes épaules, mains, bras qui portent la marque de ses crocs peuvent en témoigner…)

    Il est encore tôt pour nous pour avoir des dialogues de sourds, mais je repasserais à ce moment-là 😉

    Répondre