Et si vous preniez un virage ?

4 Nov 2015

prendre un virage dans le cotentin

Quand Ford m’a proposé de changer de vie en participant à son opération « prendre un virage », j’ai pensé que l’invitation tombait à point nommé.

Fraichement licencié d’un poste que j’occupais depuis quelques années, le changement de vie fait en ce moment partie de mes sujets de réflexion préférés à mes heures perdues, lorsque mes yeux se noient dans le bleu du ciel ou le rouge de mon verre à pied. Au choix.

Bref, j’ai accepté la mission.

Mais de quoi s’agit-il ?

Mais au fait, c’est quoi cette opération « prendre un virage » ? Et quel rapport avec une marque de voitures, fut-elle américaine ?

Attendez, je vous explique.

Depuis le début de l’automne, Ford propose à tous ceux qui envisagent de changer de vie (et à ceux qui ont juste envie de se marrer) de prendre en main leur destin en pimentant leur recherche.

Concrètement, il vous suffit de vous rendre sur le site www.prendreunvirage.fr, de répondre à quelques questions plus ou moins loufoques et de laisser la matrice vous proposer votre nouvelle vie.

prendre un virage avec ford

Reprendre un atelier d’art dans l’Aveyron, gérer un gîte dans les Pyrénées, diriger une affaire de location de bateaux à Sète, piloter un spa dans le Gard… au total, plus d’une cinquantaine de destins différents est ainsi présentée. Et si Ford repère votre contribution, vous aurez la chance de tester en vrai votre nouvelle vie le temps d’un week-end.

Attention, ces offres de changements de vie sont bien réelles. Il s’agit de véritables propositions de job, même si l’expérience ne vous engage à rien. Cela dit, plus de 700 internautes ont déjà postulés.

Prendre un virage à Bayeux

Et moi alors ? La matrice m’a proposé de partir dans le Cotentin pour reprendre des chambres d’hôtes dans un fabuleux manoir du 18e. Sans doute le staff de Ford avait-t-il au préalable repéré mon côté châtelain.

prendre un virage à Bayeux avec ford

N’écoutant que mon courage, me voilà donc parti pour le Cap de Carteret aux côtés de super maman, dans une superbe Ford Mondéo Vignale que je vous conseille d’essayer si vous envisagez de gagner au loto prochainement, ou si vous connaissez personnellement le Père Noël. Il faut dire que Mychoup’ passant le week-end chez sa grand-mère avec le bide en vrac, l’occasion était trop belle de s’échapper en amoureux.

Parce que si le Cotentin n’est pas la destination touristique préférée des français, elle recèle quand même de trésors, à commencer par une histoire riche – débarquement oblige – et un patrimoine naturel sauvage et préservé. Il n’y a qu’à jeter un œil à ses plages bordées de dunes qui se fondent dans l’horizon pour en être convaincu.

Cap-Carteret-plage-Cotentin

Oui mais voilà. Vous connaissez les enfants et leur générosité légendaire. Toujours prêts à partager.

C’est donc après quelques kilomètres, quand mon repas du midi s’est fait la malle que j’ai compris qu’il fallait impérativement que je me montre moins proche de ma fille lorsqu’elle se plaint d’une gastro.

Je vous passe le détail des 24 heures qui ont suivies. Des visites de toilettes des stations d’autoroutes (Oh my god). Des bols de riz que j’ai mangé pendant 3 jours. De mon week-end en amoureux qui venait de s’envoler et de ce nouveau destin qui n’était visiblement pas pour moi.

Cela dit, la vie de châtelain dans le Cotentin est peut-être faite pour vous ? Allez, faites mieux que moi et relevez le challenge sur www.prendreunvirage.fr. Vous nous raconterez-nous le destin que Ford vous propose !

Et vous ? Avez-vous déjà eu envie de prendre un virage, de changer de vie ? Etes-vous allé au bout de votre démarche ? Comment votre famille a-t-elle réagie ? 

Crédit Photo : Ford, Rundvald, Guillaume Ernouf

8 réponses to “Et si vous preniez un virage ?”

  1. Helene 4 novembre 2015 at 14 h 46 min #

    Ah oui quand même ! 🙂 j’espère que tu t’en es remis. Merci pour la partie de rigolade. Allez, je vais essayer !

    • Olivier 4 novembre 2015 at 16 h 16 min #

      Ca va mieux, merci 🙂 Tu nous feras part du résultat, hein ?

  2. bbb's mum 4 novembre 2015 at 14 h 58 min #

    j’ai honte mais j’ai ri !!!
    j’aurai bien écrit pas de bol, mais vu tout le riz que tu as dû ingurgiter je vais m’abstenir 😉

    • Olivier 4 novembre 2015 at 16 h 17 min #

      Vas-y, rigole, rigole… mais la roue tourne. Et avec des enfants, on est jamais loin du pire ! 🙂

  3. Clairou 4 novembre 2015 at 18 h 20 min #

    Tu n’en loupes pas une….. Hihi!!

    J’ai toujours su que je voulais faire ce que je fais et je ne me vois pas faire autre chose alors non pas de virage!! Mais j’admire ceux qui le font!

    • Olivier 5 novembre 2015 at 9 h 29 min #

      Des fois, pas la peine de chercher midi à quatorze heures. Quand on sait ce qu’on veut, et qu’on l’a sous les yeux, c’est top !

  4. mathieu 7 novembre 2015 at 11 h 19 min #

    C’est assez surprenant ce truc : il me propose de reprendre un atelier de confection dans les landes. Bon, j’y connais rien en mode ou fringues par contre j’aime bcp cette région, la mer et le surf… Bien vu Ford !

    • Olivier 9 novembre 2015 at 11 h 21 min #

      Le surf et la couture, un mariage… original. Mais pourquoi pas ! 🙂

Envoyez une réponse