Filiation vs culture musicale

héritage musical parents bébé

Existe-t-il une relation entre filiation et culture musicale ? Les goûts des parents exercent-ils une influence sur ceux des enfants ? Si la relation de causalité reste à prouver, on espère tous pouvoir partager nos bonheurs musicaux avec nos bambins, comme autant de petits bouts de vie transmis pour qu’ils survivent encore.

Souvenirs d’enfance en musique

Parmi les moments que mes parents et moi aimons nous rappeler, mes premiers pas de danse sur le terriblement hippie « I’m a rock » de Simon and Garfunkel me font revenir à une époque où mettre un pied devant l’autre n’allait pas forcément de soi. Je me souviens aussi de cette fameuse compilation, achetée un jour de bouchon dans une station-service d’autoroute. Joe Dassin, Claude François et Jean Gabin en boucle. Sans parler de cette pile de 45 tours au pouvoir d’attraction irrésistible, dans le meuble du salon. Les compagnons de la chanson y côtoyaient Charles Aznavour, Henri Salvador et quelques autres grands noms de l’époque.

Une trentaine d’années plus tard, ma culture musicale a pris le large, s’enrichissant de nouvelles influences, au gré de rencontres et d’expériences. Sans jamais renier cet héritage, même si pas toujours très glorieux.

Aujourd’hui, Mychoup’ est parmi nous. Naturellement, la question de son éducation musicale  a plusieurs fois fait l’objet de discussions avec Super-maman. Chacun de nous ayant envie de transmettre ses propres souvenirs.

S’il ne fallait en retenir que 5, voici donc les titres que j’aimerais faire découvrir à Mychoup’. En mode grand écart !

Mon TOP 5 souvenirs d’enfance

Jacques Brel | La valse à mille temps (1961)

J’ai toujours pensé que pour comprendre les courants musicaux émergents, il pouvait être utile de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur. Brel, comme Brassens, Ravi Shankar, Jimi Hendrix, Pink Floyd, Grandmaster Flash, les Beatles, Nusrat Fateh Ali Khan, Pierre Henry ou encore Bob Marley ont chacun marqué de leur empreinte l’histoire de la musique à leur manière. Pour en revenir à Brel, c’est sur l’air de « La valse à mille temps » que Mychoup’ a découvert le plaisir de la danse, dans les bras de sa maman.

Daft Punk | Rollin’ et Scratchin’ (1996)

J’ai rencontré Daft Punk pour la première fois dans une rave de l’ouest de la France, en 1995. Les cultures électroniques entamaient alors leur percée, se heurtant à un conservatisme bien franchouillard. Evénements annulés, rassemblements réprimés, artistes diabolisés, publics soupçonnés, les premières années ont été dures. Il a fallu que les musiciens hexagonaux explosent à l’étranger pour que la France reconnaisse enfin leurs talents, surfant sur l’image prometteuse d’une French Touch en goguette de New-York à Tokyo. Quant à Mychoup’, elle ne connait pas encore Daft Punk mais elle adore Miss Kittin. C’est un bon début !

Mano Negra | King Kong Five (1989)

Plus qu’un courant musical, plus qu’une culture, le rock est aujourd’hui un état d’esprit. Alternatif et pressé. Idéaliste et rageur. Combattif et sans concession. Le rock se vit, se crache, se transpire et se chante aussi. 1989, je tombe sur le « Puta’s fever » de La Mano Negra. Une précieuse cassette. Musique hybride d’une bande énervée qui brûle sa vie en mode électrique. Eternel.

Jacques Higelin | A Django (1962)

Poète surréaliste, troubadour enchanté, grand amoureux de la vie, Jacques Higelin est classé à part dans mon étagère à disques, dans un coin identifié. Je veux pouvoir mettre la main sur ses albums en cas d’envie pressante. Découvert au hasard de mes années lycée, il est toujours à mes côtés aujourd’hui. Arthur et Izia, deux de ses enfants, se sont même depuis invités à la maison. Et Mychoup’ connait la famille Higelin depuis longtemps.

NTM | Plus jamais ça (1996)

J’ai pas la tête du rappeur. C’est sûr. Ni sa verve urbaine légendaire. Mais j’apprécie l’énergie, la force, la créativité d’un courant musical qui, quoiqu’on en dise, a su se renouveler à maintes reprises depuis ses balbutiements dans les années 70. Fusionnel ou hardcore, pop ou métissé, sombre ou coloré, le rap ne s’habille pas qu’en baggy. Parmi les indétrônables, NTM m’a convaincu dès les premières notes et pour longtemps. Clou du spectacle : le live au Bataclan en 1996.

Chez vous aussi la musique occupe une place particulière ? Vos souvenirs d’enfance sont gravés sur sillon ? Quelle play-list voulez-vous transmettre ? A vous de jouer : partager votre TOP 5 souvenirs d’enfance en commentaires, et donnez-nous les liens pour découvrir vos coups de cœur.

Crédit photo : Porah

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 22 février 2012 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


13 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nat et ses oursons
    le

    Oh lalalalala j’aurais pu écrire presque le même article (NTM excepté, c’est limite viscéral, le rap et le RNB, je peux pas!^^)… Moi aussi j’ai grandi dans un grand mélange musical, de Ferrat, Brassens, Brel à Tri Yann en passant par Dire Straits, les Stones, Beatles, Creedence Clearwater Revival, et des tas d’autres trucs divers et variés que j’aime toujours autant….
    Et pareil j’ai découvert des tas d’autres univers par moi-même (majoritairement pop-rock il faut l’avouer), j’ai mis une oreille dans l’électro avec mon ours, bref, c’est très éclectique chez nous (si tu voyais le contenu de mon MP4 branché dans la voiture en lecture aléatoire, on fait parfois un sacré grand écart entre 2 musiques!!!!)…
    Et je suis vraiment heureuse quand j’entends mes loulous chanter (en yaourt!^^) sur Zombie des Cranberries (mes chouchoux de moi!!!!)ou sur Kann ar Kann de Tri Yann….

    Répondre
  2. Maman elfe
    le

    Si je commente je vais casser le mythe maman elfe…
    Allez, si je devais retenir 5 chansons qui ont marqué ma vie :
    Hélène, de Roch voisine (ah bah ouais j’t’avais prévenu!)
    Il y a , de Goldman
    L’hymne de nos campagnes, Tryo
    Musulmanes, Sardou
    I don’t want to miss a thing, Aerosmith

    Voila voila…

    Répondre
  3. Julie
    le

    Super cet article! 🙂 Pendant mon adolescence les groupes à la mode étaient les Spice Girls, Backstreet Boys etc, avec un papa né en 49, j’avais peur de croiser une copine lors des trajets en voiture, en effet: les Beatles, les Rollings Stones,Santana, Supertramp, mais aussi Didier Barbelivien, Eddy Mitchell et bien d’autres… passaient en boucles et les vitres grandes ouvertes! Quand j’y pense… j’avais honte à l’époque! et aujourd’hui c’est moi qui met toutes ces musiques volume à fond dans l’auto! Et mon petit Loulou ne s’en plains pas (on verra à l’adolescence 😉 )! En attendant, aujourd’hui je dis merci à mon papa de m’avoir fait découvrir tout ces grands artistes et de m’avoir ouverte à d’autres mondes musicaux que celui à la mode 🙂
    Et pour petit Loulou, le top 5 à lui faire découvrir serait 1)Frankie Valli- Big girls don’t cry 2)Janis Joplin- Cry Baby 3)Jason Mraz- I’m Yours 4)JJG- Je te donne 5)Santana- Europa

    Répondre
  4. Olivier
    le

    Rhooo Maman Elfe… non quand même, c’est pas possible ! 🙂

    Julie > Janis Joplin… évidemment ! A rajouter dans la liste des éternels !!!

    Répondre
    • Julie
      le

      Et à cette liste aujourd’hui je vais rajouter Singuila et Jamelia- Thank you –> chanson qui passait à la radio dans l’auto sur le chemin de la maternité pour donner naissance à mon 2eme il y a qques jours! Vive les hormones de jeune maman, je pleure chaque fois que je la fredonne… :’) )

      Répondre
  5. Papa Quadra
    le

    J’aimerais bien faire découvrir à à notre Chipie, la musique qui m’a marqué, mais si je lui fait écouter une chanson « de mon époque », ça ne lui plait pas et elle se casse dans une autre pièce :-).

    A 15 mois, elle a déjà des goûts bien arrêtés en matière musicale, et elle m’oblige à me tenir à la page. Sans elle j’ignorais le répertoire d’une Nicky Minaj ou d’un Sean Paul par exemple. Ouai bon je sais , ma fille a des goûts chiottes, ce n’est pas de ma faute.

    En tous cas si il fallait que je lui fasses découvrir 5 titres qui ont marqué ma vie ce serait : Bee Gees (Staying alive) – Supertranp (the logical song) – U2 (Sunday Bloody sunday) -Etienne Daho (Tombé pour la France) – The Corrs (Runaway)

    Répondre
  6. une maman creative
    le

    la musique c’est la vie, elle est associée à plein de bons moments, de souvenirs…ici on est fans de pleinnnnnns de styles différents…j’ai de très beaux souvenirs d’enfance en écoutant les beattles avec mon père…puis ses cassettes de bob marley dans mon baladeur en prenant le bus…
    Je me souviens de ma grossesse et de mon chéri qui jouait des chansons de cocoon à notre bébé…
    depuis on écoute beaucoup de comptines et de musique classique car mini panda adore ça…mais il aime aussi tryo, john butler trio etc…
    Bonne soirée!

    Répondre
  7. Sabrina
    le

    Whaou …comme je me retrouve moi aussi dans cet article.
    En ce qui me concerne,j’ai été élévée par ma grand et avec elle, à la maison( nous n’avions pas de voiture vitres grandes ouvertes également, lors des beaux jours.
    C’était Bob Marley, The Trammps,Diana Ross…
    Elle était comme ça ma grand mère.
    Aujourd’hui elle vit en maison de retraite et a toujours un mega poster de Bob marley dans sa pièce.
    …nostagie quand tu nous tiens….
    Et forcément, le plus naturellement du monde mes enfants et les petits que je garde écoutent et aiment:

    1/Abba( les petits adorent)
    2/Madonna
    3/Les Beatles
    4/La BO de Cabaret.( je vois encore mon fils grimper sur une chaise pour chanter comme Liza Minneli et se casser royalment la figure.
    5/Madness
    6/Du zouk ( les petits s’éclatent)…..stop…on a 5 !

    Merci pour cet article.
    Sabrina

    Répondre
    • olivier
      le

      Une grand-mère avec un poster de Bob Marley dans la chambre de sa maison de retraite !? Wahou, je suis fan de ta mamie, la classe ! Tu lui feras une bise de la part de la famille de Mychoup’ 🙂

      Répondre
      • Sabrina
        le

        Merci pour ton petit mot sympa,le bisou est transmis. C’est vrai qu’elle est classe ma grand-mère du haut de ses 80 printemps maintenant.
        Et c’est elle qui m’a élévée…donc je dis:
        « Chapeau Mère grand! »

        Répondre
  8. LMO
    le

    Sympa ton article!
    Bon, on ne partage vraisemblablement pas trop les mêmes goûts musicaux (à part Brel et Higelin -et encore, à petite dose le second-)

    Ici, la musique a une place toute particulière. Mouflette baigne dans la musique depuis toute petite et j’ai mis un point d’honneur à lui faire découvrir les morceaux qui m’ont fait trembler durant mon adolescence (et mon enfance).
    Des morceaux de « classique », du rock des années 70/80… Du coup elle a développé une belle oreille musicale et pratique d’ailleurs un instrument.

    Mon top five (du souvenir musical d’enfance, donc)
    – Le matin – Haydn (symphonie Matin, Midi et soir)
    – Baby I’m gonna leave you – Led Zeppelin
    – Angie – Rolling Stones
    – Lambarena (l’album entier est mythique en ce qui me concerne)
    – Scooby snacks – Fun Lovin’ Criminals

    (Mais en vrai, jamais je pourrais m’arrêter à 5, ma playlist aurait au minimim 50 items! ;-))

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je partage… la musique, ici aussi, c’est un bout de nous. Mon TOP 5 est construit en mode grand écart tant il a été difficile de faire un choix.
      Merci pour tes propositions, ça élargit encore un peu plus la palette proposée par les uns et les autres. 🙂

      Répondre
  9. Carine Mamjoza
    le

    En ce moment, mon Grand de 4 ans chante à tue-tête du Charles Trénet (La mer et Y’a d’la joie surtout – et j’ignore où il a appris ces chansons, sûrement avec Papi). Je cherche à lui composer une playlist avec de « grands » titres en français, une sorte de best-of de 70 ans de chanson française…
    Pour la version in English, cela devrait être un peu plus dans mes cordes.

    Répondre