Je ne t’appellerai plus jamais bébé

bébé n'en est plus un

Mais où es-tu passé ma choupine, ma  précieuse, ma douceur, ma fragile ? Où as-tu caché ta mine coquine ? Qu’as-tu fait de tes bourrelets de nourrisson ? Où as-tu laissé ta démarche hésitante ? Et ces mots que tu cherchais jusque-là péniblement ?

Où es-tu mon bébé ? Pourquoi grandir si vite ?

Oui, je sais. Je devais m’y attendre. Je lis déjà depuis de long mois dans tes yeux cette soif de découverte qui t’assaille. Tu m’as pourtant prévenu. Mais tu n’allais quand même pas attendre que je sois prêt.

La terre est un biscuit, la vie une gourmandise. Et tu n’en louperas pas une miette.

Tout juste deux ans au compteur, et déjà, tu veux le monde. Expérimenter, te dépasser, rire, te confronter, affirmer, apprendre, t’échapper, goûter, te révolter, découvrir, contourner. Tout faire « toute seule ».

Ne t’inquiète pas, ma fierté. Part devant moi. Je ne serai jamais très loin. J’ai hâte que tu grandisses mais tu me manques déjà.

Tu me le rappelles souvent en levant tes petits doigts au ciel. « Moi pas bébé, moi deuzans et mi ». Comme pour t’assurer que je n’oublie pas.

Et parfois, c’est vrai, j’oublie.

Mais cette fois c’est imprimé. D’accord chouchou, je ne t’appellerai plus jamais bébé.

Et vous ? Quand vous êtes-vous rendu-compte que votre bébé n’en était plus vraiment un ? Quel a été l’élément révélateur ? Vos enfants aspirent-ils à grandir rapidement ? Comment expriment-ils leur soif de découverte ?

Photo Credit: niko si  via Compfight cc

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 17 septembre 2013 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


46 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. baloo
    le

    Moi c’est son visage. Un jour je l’ai regardé et j’ai vu une fillette et plus un bébé. Faut dire aussi qu’elle grandit vite. A 3 ans, elle en parait 5.

    Répondre
  2. Pascale
    le

    Le mien a 2 ans et demi aussi et il veut tout faire par lui même(quand ça l’arrange) … « ze suis grand moi » 🙂
    Et oui je cherche aussi ses petits bourrelets … il s’affine en grandissant, il a un visage de p’tit mec !
    Chouette article !

    Répondre
  3. Laetitia
    le

    Cet article est très bien écrit ! J’ai eu une petite boule dans la gorge en le lisant ! Chez nous aussi, Juju grandit trop vite, nous avons eu un déclic ce week-end, en regardant ses photos d’elle bébé, je lui ait justement dit « tu as vu comme tu as grandi ma Juju » et là, elle m’a rétorqué « non, c’est pas « u-u, c’est un bébé  »
    PAF ! une bonne petite claque…
    😉

    Répondre
  4. Chacha
    le

    Très jolie lettre ! Ma Chouquette va avoir 2 ans au mois de novembre et j’ai l’impression que cela fait des lustres que j’embrassais ses joues de bébé.

    Répondre
  5. Ev@
    le

    Ouahh c’est très beau ce que tu écris là!! très vrai aussi!!
    ma zouzou n’a que(déjà) 13 mois, elle progresse et grandit énormément, ses jeux ont changés, je sens que sa 2ème année va me filer entre les doigts… ça passe vite.

    Répondre
  6. Daddyze
    le

    Très bel article. Au fur et à mesure des lectures faites ici, on reconnait de plus en plus notre louloute à nous dans cette petite mychoup là. Même âge, mêmes mots. C’est incroyable à quelle vitesse ils changent, avec cette sensation de fuite…bébé s’échappe et une vraie fillette pointe son nez.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Tant qu’elle ne se ramène pas à la maison avec un mec dans une main, une canette dans l’autre, et un pétard au bec j’assume… c’est après que je vais avoir sacrément du mal 😉
      Nos enfants nous échappent trop vite, mais c’est aussi ça qui est beau à voir !

      Répondre
  7. Amélie Epicétout
    le

    Très joli billet, la mienne je la vois grandir à une vitesse fulgurante, et ça me saute encore plus au yeux quand elle me sort des phrases toutes faites, très adaptées à la situation. Je vois qu’elle réfléchit par elle même, qu’elle prend des initiatives mais pour l’instant c’est encore un peu mon bébé, mais d’un mois à l’autre ça change tellement.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Le vocabulaire, la syntaxe, la grammaire… autant de signes qui ne trompent pas. Bébé grandit… et nous, on prend des coups à chaque fois 😉

      Répondre
  8. Tata tricot
    le

    je n’avais pas reposté de commentaires depuis l’article sur la crèche et la naissance de mon fils. Voila qu’il va déjà avoir 6 mois, le temps a passé et même si ce n’est pas encore pareil qu’à 2 ans, je sens qu’il n’ait déjà plus le bébé de la maternité. Il grandit, il babille et sourit à tout le monde. Il interagit désormais. C’est incroyable! Un enfant nous fait réfléchir aussi à nos façons de vivre. quel chamboulement 🙂

    Répondre
  9. JuneRose
    le

    Si tu savais comme je te comprends!
    Ma Business(plusBaby)LittleGirl est devenue une petite fille si vite.
    Hier encore, je l’ai surprise en train de monter sur sa chaise pour choisir ses habits du lendemain….
    Mon bébé me manque, mais cette petite fille me remplit de joies (et d’hystérie, hein, aussi).
    Donc, grosse pensée à nos bébés……ou plus!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Tu as raison de le rappeler, nos bonheurs de parents ne s’évanouiront pas avec le passage du stade de bébé à celui de petit fille. Heureusement 😉

      Répondre
  10. Clairou
    le

    C est beau!!!!

    Merci de me culpabiliser de pas être aussi sentimentale envers ma sangsue!!!
    Elle aspire à grandir et grandit rapidement mais c est super!!
    Bientôt à nous disneyland, le cinéma et tout ce que nous ne faisons plus, et qui ont été remplacées par des heures au parc et en plaines de jeux couvertes!!!!!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Tu as raison, on y a pensé aussi. Pour la première fois depuis deux ans, on a d’ailleurs ré-ouvert l’agenda culturel de notre ville pour prévoir les spectacles auxquels nous pourrions aller en famille. Cool 😉

      Répondre
  11. netaddicta
    le

    En ce qui me concerne, je crois que c’est apparu comme une évidence un matin devant le côté incongru en disant « mon bébé » depuis c’est « ma grande ». Depuis quand? je ne saurais même pas dire, quelques mois déjà. Reste « ma pucinette » que j’employais avant, que je dis toujours, parce qu’au fond elle restera toujours ma pucinette.
    En parlant d’âge, l’autre jour devant une grosse bêtise, je m’exclame « mais c’est pas possible t’as quel âge? » « deux ans » Oui, bon d’accord…

    Répondre
  12. Mam'Zelle A
    le

    Magnifique texte !
    J’ai toujours tendance à appeler Mam’zelle J mon bébé (ben oui, elle sera TOUJOURS mon bébé ^^) mais la miss me rappelle à l’ordre « Je ne suis pas un bébé, je suis une GRANDE fille » !

    Répondre
  13. Céline Poupouille
    le

    Superbe article, très bien écrit, mais qui m’angoisse en même temps : je n’en suis pas encore là (Pépette à 17 mois) mais ça arrive à grand pas! Peut être trop vite …
    Tchoupi dit :  » C’est bien de tout faire tout seul, mais quand on est petit on a parfois besoin des grands » . Alors j’y crois, je le lis à mon Bébé, en espérant ma fille va imprimer cette phrase … 😀

    Répondre
  14. Angelique
    le

    La notre elle grandi vite aussi. Elle aura 2 ans et demi le mois prochain, mais quand on l’entend parler, on pourrait facilement croire qu’elle en a plutot trois. Par contre, je crois qu’elle commence deja a avoir peur de vieillir: si on lui dit qu’elle est une grande fille, elle me dit que non, qu’elle est un bebe. Et elle cherche régulièrement a être rassurée sur ce point : « moi suis un bebe, hein maman? ».
    Ca semble d’ailleurs expliquer notre echec total de l’apprentissage de la propreté (arret total des couches, et en 4 jours, plus d’accidents…et puis re-chute avec dizaines d’accidents par jours, puis refus total d’aller sur le pot, alors qu’on n avait vraiment pas mis la pression. Apres 2 semaines comme ca, on a fini par revenir aux couches. Quand je lui ai demande pourquoi elle ne voulait plus aller sur le pot, elle m’a repondu « paque moi suis un bebe »

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ah ben voilà, quand les enfants découvrent le monde des grands, ils ont souvent envie de faire demi-tour fissa. et honnêtement, je les comprend !

      Répondre
      • netaddicta
        le

        Ici, on a eu le même « problème » sur la propreté par un moment « moi un bébé moi pas une grande fille » alors qu’elle était propre sans soucis chez la nounou. On a un peu insisté, pas trop, puis repassé aux couches pendant les vacances. Retour chez la nounou et hop revoilà les culottes (faut dire que la grande copine de 3 ans nous a bien aidé dans l’affaire en demandant à pucinette tous les jours si elle avait une couche ou une culotte). Résultat maintenant c’est bien imprimé pour elle, quand elle veut dire que c’est une grande, elle réclame une culotte (y compris le soir en sortant du bain alors qu’elle va dormir…).
        Quand elle régresse un peu, comme ce soir (elle sort d’une gastro mais va beaucoup mieux), j’essaie de lui montrer les avantages à être une grande « ah bon tu veux ta sucette dans la journée alors que c’est que pour dormir, d’accord mais pas de dessin animé de petit ours brun car les bébés peuvent pas regarder la télévision ». Généralement ça marche bien

        Répondre
        • Olivier
          le

          Mychoup’ fait aussi des aller-retour entre sa condition de bébé et celle de grande fille. Encore plus depuis que de nouveaux petits sont arrivés chez la nounou…

          Répondre
  15. Lize
    le

    Bonjour,
    La louloutte est devenue une petite fille progressivement, les premiers signe ont été
    *la marche signe le début de l’autonomie mais a moins d’un an on reste un peu bébé
    *à 18 mois le refus catégorique des petits pot, repas de grand, bon ok
    * les premières phrases
    *quand on commence la draisienne ou qu’on a plus peur sur les aire de jeux.
    * le look : la première coupe de cheveux « de grande » et des attitudes qui lui donne un vrai aire de petite fille pour nous comme pour l’entourage…
    ça sent la fin du bébé. Mais contrairement à ta fille notre fille reste un bébé car y a un bébé2 qui est arrivé et y a un petit regain de nostalgie pour elle. Mais bon c’est bien d’être grande pour le chocolat, le manège, les dessins animé 😉
    sacré louloutte

    Répondre
  16. Confidences de maman
    le

    C’est clair qu’ils grandissent trop vite !!! Crapouille est désormais un si beau petit garçon mais il n’est plus un bébé, et Wnerobis change du vite aussi mais c’est tellement bon aussi de les voir grandir 😉

    Répondre
      • Vi
        le

        Rooooh c’est beau. J’en ai eu les larmes aux yeux. Pas pleurer, pas pleurer. Ca grandit trop vite. En 2 jours Paupiette m’a montré qu’elle devient grande du haut de ses 16 mois : déjà habillé pour partir chez la nounou elle me sort une robe et me dit « ça, ça,ça » et le soir pendant qu’elle regardait Tchoupi, j’ai voulu lui faire un câlin et bien Poppy me rétorque « apé apé apéééééé ». Ok après. Je sors….

        Répondre
        • Olivier
          le

          Et oui, c’est dans ces petits moments du quotidien qu’on prend soudainement conscience qu’ils grandissent presque trop vite…

          Répondre
  17. Maman Marmotte
    le

    9 mois :/
    C’est l’âge où elle a fait comprendre à tout le monde qu’elle n’était plus un bébé.

    Un matin elle est partie à la crèche avec ses souliers de marche et a commencé à dire « non » de la tête pour refuser les choses, le lendemain elle a voulu son gros gilet plutôt que son manteau, le surlendemain elle a piqué une colère homérique parce qu’elle avait été assise par erreur avec le groupe des petits qui ne se déplacent pas encore et non avec les grands qui crapahutent là où ça leur plaît.

    Et ça continue…

    Répondre
  18. Laurie
    le

    Très bel article, ça fait presque un petit pincement au coeur..
    Personnellement je sens que sur ce point là je vais être horrible, j’ai déjà du mal à voir mon frère (qui pourtant vient d’avoir 19 ans!) et mes petits cousins devenir bah, plus si petits que ça finalement alors quand ce sera au tour de Loulou, je crains le pire.. ^^

    Répondre
  19. Bernard Rodillard
    le

    Coucou,
    Le temps passe super vite ! Elle a déjà trois ans. Ma petite puce grandit et je ne rate aucune occasion pour la dorloter ! Bientôt, elle ira à l’école comme une grande !

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oui, ici aussi, même sentiment de sentir le temps nous échapper. Et déjà, alors qu’elle n’a pas encore 4 ans, certains souvenirs s’effacent peu à peu de notre mémoire.

      Répondre