bébé et les yeux revolver

mon enfant a un sacré caractère

Brusquement, son visage se crispe. Un râle sourd sort des profondeurs de sa gorge. Ses sourcils se froncent. Son regard se noircit. Bébé n’est pas contente. Pas contente du tout.

Dès ses premières heures sur terre, Mychoup’ nous a vite fait comprendre que nous n’aurions pas affaire à un de ces bébés conciliants et bonnes pâtes comme on peut en voir chez les autres. Mychoup’ n’aime pas les contraintes, pas plus que la frustration. Et elle n’hésite pas à le faire savoir.

Pour Super-maman, « ce bébé tient de son père, c’est une évidence ». Il faut bien reconnaître que, même au repos, mes canines ne dorment que d’un œil. C’est sans doute la raison pour laquelle beaucoup imaginent que je pourrai les mordre au premier mot de travers. Un peu comme un pitbull qui rigole, quoi ! Du coup, on vient rarement me chatouiller. Et ben Mychoup’, c’est pareil.

Pour ma part, je pense qu’elle tient aussi de sa mère, qui n’a jamais trop appréciée qu’on lui explique la vie. Mais je ne vais pas m’attarder sur ce point, au cas où il lui viendrait à l’idée de lire cet article. De toute façon, vous avez compris l’essentiel : les chats ne font pas des chiens.

bébé, championne de freefight

Quand Mychoup’ n’est pas contente, elle s’exprime. Et joint parfois le geste à la parole. Elle se laisse tomber sur les fesses, hurle sa colère, agite les bras, donne des coups de pied et balance tous ce qui lui tombe sous la main. Parce qu’à 15 mois, bébé est aussi une adepte expérimentée du freefight. Le premier qui lui pique son jouet sans son autorisation express s’en prend une, qu’il ait 12 mois ou 5 ans. Même pas peur !

Et dans ces-cas-là, pas moyen de la calmer. Il faut patienter. Alors, on la pose dans un coin de la pièce et on attend. Mychoup’ vide son sac, crache sa haine, rivalise d’imagination pour nous insulter… tout ça en moldave du sud. Et finit par se calmer. Elle revient alors vers nous, non sans lâcher quelques petits grognements et laisse finalement filer sa colère aussi vite qu’elle est venue.

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai le sentiment que, d’ici quelques années, il va y avoir du sport…

Et vous ? Bébé est-il plutôt calme ou exprime-t-il son caractère ? Avez-vous déjà affronté de grosses colères ?

Crédit photo : Pink Sherbet

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 11 septembre 2012 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


16 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Milie
    le

    La CHouquette n’a jamais été calme, ni dans mon ventre où elle bougeait sans arrêt, ni à la maternité où elle hurlait, ni maintenant qu’elle a 4 ans XD

    Répondre
  2. Lulu
    le

    Mini est plutôt serein, mais quand il se sent « contrarié » il passe en mode sirène ! C’est très désagréable, mais on s’habitue (cependant j’espère que ça lui passera 😀 )

    Répondre
  3. Nat et ses Oursons
    le

    Je préfère éviter tout commentaire qui pourrait faire peur aux gentils (et naïfs) (futur) parents qui te lisent!!!^^

    Bébé conciliant et bonne pâte, ça existe vraiment???

    Bon euh je sors hein, c’est mieux!!!!!!

    Répondre
  4. Agnès
    le

    Simon est assez calme, du genre charmeur. Et puis parfois il pique des colères. Ses premiers « caprices » étaient drôles : comme un plus grand gardé avec lui, il s’allongeait par terre. Mais très doucement, sans hurler, en souriant. Simplement, il n’avançait plus tout seul, il fallait le soulever pour l’emmener là où il ne voulait pas. Ces temps-ci il est plus difficile. Il commence à dire quelques mots, mais tout n’est pas au point et on sent la frustration : « vous êtes trop nuls vous comprenez rien ! » quand il se contente de montrer son désaccord sans arriver à nous dire ce qu’il veut vraiment. Si un autre lui a piqué son jouet, on peut détourner son attention, en faisant une plie de cubes par exemple, mais quand il ne veut pas manger (ou quitter nos bras)… Sa nounou a dit un jour « il a l’air surpris par ses propres réactions et ça le met encore plus en colère », je crois qu’elle a raison.

    Répondre
  5. Chronique d'une maman débordée
    le

    moi j’ai expert dans la catégorie « crises et caprices en tout genre » , et en general ils s’y mettent en même temps ….. j’t’explique même pas la pollution sonore ! bref, je compatis !

    Répondre
  6. Babidji
    le

    En fait nous on a d’abord eu un leurre … n°1 = bonne pâte comme tu le dis si bien et n°2 = terreur ! idem que Mychoup en quelque sorte !

    Répondre
  7. elodie
    le

    ma belle soeur nous a dit qu’on avait un bébé de retraité ;-)c’est vrai qu’elle est calme elle rale trés peu juste quand elle est fatiguée ou qu’elle a faim !

    Répondre