The bib’s day

bébé ne veut pas du biberon de papa

Demain, c’est le grand jour pour Mychoup’ et moi. Super maman quitte la maison pour la journée. Et elle emporte avec elle ses missiles chargés de lait.

A quelques jours de l’entrée de bébé chez la nounou, c’est donc sur mes épaules que repose l’initiation de bébé aux joies du biberon.

Autant vous dire que l’appréhension monte davantage à chaque jour qui passe. Déjà 3 semaines que nous rivalisons d’ingéniosité pour lui faire avaler par la tétine ce lait industriel visiblement immonde.

Mais Mychoup’ n’en fait qu’à sa tête. Certains jours, probablement à la faveur d’une lune ascendante, elle accepte d’en boire quelques gouttes. Les autres fois, c’est le refus net et catégorique.

Bébé et le biberon

Comme tout papa rationnel qui se respecte, j’ai bien entendu remis en cause la méthode, acheté de nouveaux biberons, changé de tétines, débusqué des laits industriels révolutionnaires.

Je lui ai donné le bib’ assis sur le canapé, dans le fauteuil, près de la table, debout dans la cuisine, devant le poêle à bois dont elle adore pourtant le tuyau, face à la fenêtre, en mode balade dans la maison, et même dans le jardin à contempler les rosiers (qu’au demeurant elle semble apprécier).

Rien à faire, quand elle ne veut pas, elle ne veut pas. Dans ces moments là, elle me rappelle étrangement sa mère, mais ce n’est pas le sujet.

Bref, désormais, je suis prêt. Alors Mychoup’, écoute-moi bien : demain, tu pourras chouiner, hurler au scandale, me supplier, faire tes petits yeux de koalas battus, appeler la police, multiplier les incantations sataniques contre ton salaud de père, te rouler au sol, agiter les bras dans tous le sens, te griffer le visage, manger Bobby ton doudou préféré jusqu’à la couture, mobiliser ton avocat, faire mine de te pendre… mais tu boiras ce putain de biberon que je t’ai préparé avec amour !

Non mais…

PS : suivez le Bib’s day en direct sur la fan-page Facebook de Je suis papa !

Et vous ? Avez vous connu des difficultés lors du passage de bébé au biberon ? Quelles ont-été vos astuces pour faciliter cette transition ?

Crédit photo : cr55

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 31 août 2011 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


3 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Barnay
    le

    A la maison, pas chichi : lait maternel ou lait industriel, même combat. Clément nous les descend vitesse grand V. Et si Mychoup’ hurle avant de prendre son bib, Clément hurle après l’avoir fini : il en veut encore et toujours plus.
    Et puis la nouveauté de la semaine, c’est que pendant qu’il boit comme un affamé son bib version 210 ml, il veut regarder partout et ne surtout rien manquer de ce qu’il se passe. Et si par malheur, nous avons le tort de ne pas suivre sa bouche avec la tétine… et bien, il hurle encore. Bref, les enfants sont formidables.

    Répondre
  2. marine
    le

    et bien je n’a qu’un chose à ajouter: bon courage Olivier pour cette formidable journée qui se prépare… Je n’ose te dire ce que disait ma grand mère (genre les réflexions que tu aime entendre dans ces cas là!!!)allez j’me lance quand même…Ma grand mère disait: « quand elle aura faim elle mangera »!!! (

    Répondre
  3. olivier
    le

    Clément vs Mychoup’… on échange ? (nan, j’rigole).
    Merci Marine, le compte-rendu en direct de ce premier bib’s day sur la fanpage Facebook !

    Répondre